AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeVen 25 Mai - 17:49


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
T

oujours pas de nouvelles de Scamander. C'était à n'y rien comprendre. Avec tous les moyens qui étaient mis en oeuvre pour mettre la main sur lui, l'échec de leurs multiples recherches ne faisaient aucun sens. En soi, il pourrait tolérer que le jeune magizoologiste demeure dans la nature, l'ennui, c'est qu'il ne l'imaginait pas fuir sans riposter, encore moins à présent qu'il s'était trouvé des alliés de choix, dont un, particulièrement, qui avait tendance à l'inquiéter plus que ce qu'il voulait bien s'avouer : Dumbledore, bien évidemment. Il n'avait pas davantage de nouvelles de l'enfant, et là encore, à ce sujet, Gellert n'était pas franchement serein. Plus le temps passait, plus ses chances de le retrouver vivant afin d'exploiter ses talents s'amenuisaient. Mais il ne désespérait. Il faudrait qu'il adresse un coup de pression supplémentaire à Credence, mais il avait aussi compris qu'il ne devait pas compter que sur lui. Heureusement, il avait d'autres atouts dans sa manche, à commencer par un Auror actuellement infiltré parmi les fidèles de Salem.

Cela faisait un moment qu'il attendait le feu vert de la présidente Picquery pour organiser l'infiltration d'un Auror au sein de ce groupe afin de placer ses pions au mieux. La tâche avait été ardue, car l'épisode Goldstein et les conséquences qui s'en étaient suivies, rétrogradant la jeune femme à un poste moins honorifiques, avaient compliqué les choses. Mais les circonstances actuelles plaidaient en sa faveur. A l'heure où le secret magique international était plus que jamais menacé, il n'était pas un moindre luxe que de garder à l'oeil les no-majs les plus susceptibles de répandre le secret en question comme une traînée de poudre. Bref, son choix s'était porté sur Ethan Bryce, un jeune Auror plus que prometteur. Pas seulement parce que son parcours était exemplaire, mais parce que Gellert avait cerné en lui une part d'ombre qu'il avait la ferme intention d'exploiter autant que possible.

Il lui avait donné rendez-vous dans son bureau en cette fin de journée afin de discuter de ses observations, qui l'aiguilleraient peut-être vers l'obscurial, et pour également sonder ce jeune homme, qu'il imaginait sans mal rejoindre ses rangs à un moment ou à un autre. Il n'avait pas l'intention d'abattre ses cartes trop rapidement, il savait pertinemment que le jeune homme avait encore du chemin à faire avant de se laisser complètement détourner de ce qu'il estimait peut-être être ses objectifs à l'heure actuelle. Mais c'était une patience dont Gellert était tout à fait capable. Même si, à d'autres sujets, il finissait par en manquer. Il l'attendait donc, assis à son bureau (ou du moins au bureau de Graves, dont il avait pris possession depuis quelque temps maintenant). Et on frappa à la porte. Ethan devait être, comme à son habitude, parfaitement ponctuel.

-Entrez, je vous prie.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Ethan Bryce
Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeJeu 2 Aoû - 15:52

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
Ethan s’était toujours donné à fond quand il était question de son travail. C’était le cas depuis ses études, où il n’avait clairement pas ménagé ses efforts afin d’obtenir ses diplômes d’une manière prestigieuse. Il était comme ça il n’avait pas faire les choses à moitié et il n’y avait aucune raison qu’il fasse les choses à moitié. Depuis qu’il avait intégré le bureau des Aurors du MACUSA, il se donnait toujours corps et âme à son travail, même lors des moments plus difficiles que d’autre. Comme cette mission d’infiltration qu’il avait obtenue. Oh, c’était une vraie chance, il ne manquait pas de s’en rendre compte. Ethan était fier qu’on lui ait proposé cette mission, qu’on lui fasse suffisamment confiance pour la réaliser. Parce que le sorcier avait conscience que ce n’était pas rien, que c’était une mission importante et surtout qu’elle pouvait apporter beaucoup. Quand bien même, il ignorait les intérêts profonds de son directeur (qui n’était pas réellement son directeur, sans qu’il ne s’en rende compte) dans cette histoire et la raison qu’il avait eu de mettre en place cette infiltration. Il était donc vraiment fier que cette mission lui ait été donné, même si ce n’était clairement pas simple tous les jours. Devoir jouer la comédie avec Mary Lou Barebone était de plus en plus difficile.

Comme ça pouvait arriver, Ethan avait été convoqué chez son supérieur afin de faire sans doute le point sur sa mission et les choses qu’il avait découvertes. Ce n’était pas surprenant, le jeune homme devait faire des rapports réguliers, après tout le but était quand même d’avoir un maximum d’information sur les Fidèles de Salem. À l’heure prévu, en fin de journée – Elizabeth allait sans doute encore l’attendre, mais pour le coup, le jeune homme ne se trouvait pas en compagnie de Milla et avait donc une bonne excuse – Ethan se rendit donc au MACUSA en toute discrétion évidemment afin de se rendre dans le bureau de Graves, son supérieur. Quand il frappa à la porte, on l’invita à entrer, ce qu’il fit donc parce qu’il n’avait aucune raison de reculer.

« Bonjour, Monsieur Graves. »
Dit-il avec tout le respect qu’il devait au directeur de la sécurité magique du MACUSA et donc son patron direct. « Vous vouliez me voir ? » Demanda-t-il, quand bien même il connaissait évidemment la réponse à cette question.

Comme il connaissait la raison de cette convocation. Mais il préférait laisser le soin à l’homme sous ses yeux de mener la conversation. Question de hiérarchie, même si Ethan avait toute confiance en ses capacités et en ses compétences, il n’était finalement qu’un Auror aux côtés du directeur. Bon, il considérait quand même qu’il était l’un des Aurors se trouvant dans la haut du panier, parce qu’il savait se donner les moyens pour être l’un des bons éléments du bureau. Mais pour l’heure, il n’était qu’un employé devant faire son rapport à son supérieur.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeJeu 2 Aoû - 17:54


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
C

omme à son habitude, Ethan le considéra avec tout le respect et toute la déférence qu'un subordonné se devait d'accorder à son supérieur. C'était un des traits de caractère que Gellert appréciait chez le jeune homme. Il est certain que pour rejoindre ses rangs, l'un des critères de choix devait être de savoir respecter sa hierarchie en toute circonstance. Il y avait beaucoup de têtes brûlées parmi les Aurors du MACUSA, à croire que le courage lié à cette fonction allait toujours de pair avec une détestable insolence et une regrettable insubordination. Heureusement, Gellert avait toujours su se faire respecter, peu importe son apparence. Enfin, en l'occurrence, il n'avait pas le moins du monde besoin de recadrer son interlocuteur, et cela lui convenait plus que parfaitement.

-Monsieur Bryce, prenez place, je vous prie,
répondit-il à ses salutations distinguées avant de désigner d'un geste de la main la chaise libre face à son bureau qui n'attendait que de voir le jeune Auror s'y installer.

Jeune Auror qui eut également la décence d'attendre que son supérieur l'y invite pour en venir aux faits. Ethan devait pertinemment savoir ce qu'il faisait ici et pourquoi on l'avait convoqué spécifiquement dans son bureau. Puisque la qualité de son travail n'était pas à remettre en question, il était assez certain que cette discussion ne s'étendrait pas en remontrances qui seraient une perte de temps manifeste pour le mage noir. C'était donc à lui d'engager les "hostilités", pour ainsi dire, et il ne manqua pas d'aller doit au but, conscient des bénéfices que pourrait lui apporter cet entretien à titre personnel. L'enquête sur les fidèles de Salem était celle qu'il suivait au plus près (juste après l'affaire Scamander, cela va sans dire), et la moindre information au sujet de ce groupe singulier, que Credence n'aurait su lui communiquer de son côté, lui était forcément d'une grande utilité.

-Je voulais faire le point avec vous sur votre enquête en cours.


Ce qu'il savait sans doute, mais voilà qui était dit, et à présent, ils pouvaient réellement passer aux choses sérieuses et discuter de cette situation. Peut-être que le jeune homme n'aurait rien trouvé de probant, ce n'était pas exclu, mais Gellert avait envie de penser que le moindre détail, même celui qui paraîtrait le plus insignifiant à Ethan, pourrait lui servir à plus d'un titre.

-Alors
, ajouta-t-il en croisant les doigts au-dessus de son bureau, plantant son regard dans celui du jeune Auror, attentif comme il se devait bien évidemment de l'être. Je vous écoute.

Il avait le champ libre, Gellert ne lui posait pas de questions plus précises, c'était à son interlocuteur de faire le tri par lui-même.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Ethan Bryce
Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeJeu 4 Oct - 16:34

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
Ethan avait conscience de pourquoi il se trouvait là, de la raison qui avait poussé son supérieur à le convoquer. Le jeune homme devait sans aucun doute faire son rapport à ce dernier sur l’enquête en court. Mais en même temps, au vu des derniers événements, c’était possible que l’homme ait besoin de lui dire autre chose également. En attendant, Ethan prit place sur la chaise en face du bureau de son supérieur, comme ce dernier le lui demanda, attendant que son supérieur prenne la parole afin de lui dire ce qu’il attendait de lui. Il voulait donc faire le point sur son enquête en court, rien de spécialement étonnant. Ce qui convenait très bien à Ethan. Graves lui affirma donc qu’il l’écoutait, autant dire que c’était à lui de jouer tout simplement. Eh bien, soit, il allait donc commencer. Même si en réalité, le jeune homme se disait qu’il n’y avait pas tant que ça à dire sur son enquête non plus, il n’avait pas autant d’élément qu’il aimerait bien avoir.

« Mary Lou Barebone semble plus déterminée que jamais à agir contre les sorciers. » Dit-il alors, non sans retenir une grimace en mentionnant la femme en question. Le jeune homme n’avait aucune raison de l’apprécier de base, mais plus ça allait, plus il la détestait. Et plus il ne pouvait s’empêcher que ces no-majs n’étaient finalement bon à rien. « Le frère du sénateur Shaw est persuadé que la mort de son frère n’est pas accidentelle et qu’elle est de nature magique. » Ce qui était bel et bien le cas, mais ça n’allait pas arranger leurs affaires. « Il est déterminé à aider les fidèles de Salem. »

En soit, ce n’était pas réellement un souci, parce qu’aux yeux de Ethan, Langdon Shaw ne valait pas grand-chose. Il n’avait clairement pas l’influence de son frère, ou encore de son père, donc il n’était pas certain qu’il puisse apporter une réelle aide à Mary Lou Barebone. Ça n’enlevait pas le fait qu’il était quand même important de souligner ce détail. Après tout, il n’avait pas grand-chose sous la main malheureusement, pas autant qu’il le voudrait. Donc il faisait avec ce qu’il avait.

« L’église où se trouve le siège des fidèles de Salem a été saccagé il y a peu. » Même si au final, ils ne s’en sortaient pas si mal. « Ils sont persuadés que c’est l’œuvre d’un sorcier. »

Ce qui n’était pas complètement impossible (et Ethan ne se doutait pas qu’il connaissait même très bien la personne qui avait décidé de saccager l’endroit), mais en même temps Ethan se disait que Mary Lou avait simplement envie de voir ce qu’elle avait envie de voir. Puisqu’elle considérait que les sorciers étaient ses ennemis (et elle avait raison de le penser en réalité), elle ne pouvait que considérer qu’ils étaient responsable de tous ses malheurs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeJeu 4 Oct - 18:58


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
G

ellert écoutait son interlocuteur avec la plus grande attention. En l'occurrence, il savait que la moindre des informations que pourrait lui communiquer l'Auror pourrait, d'une façon ou d'une autre, lui servir. Dans un premier temps, il n'apprit rien qui soit réellement à même de le surprendre. Mary Lou Barebone était déterminée à lutter contre la sorcellerie. Il n'y avait en effet pas besoin d'être infliltré directement parmi la ligue des fidèles de Salem pour le savoir, il suffisait d'entendre ses discours sur la place publique, au cours desquels elle crachait ses messages de haine et de révolte. Sa motivation à faire sombrer les sorciers était manifeste, et c'était pour cette raison qu'il était plus qu'important d'avoir un pied au sein des fidèles de Salem... Même si ce n'était pas réellement ce qui l'intéressait concernant les Barebone... il était davantage intrigué par les enfants que cette femme accueillait et parmi lesquels, il en était sûr et certain, il trouverait l'enfant dont il convoitait l'immense pouvoir. Ethan continua, lui apprenant que le frère du sénateur Shaw était convaincu de l'implication d'un acte de sorcellerie dans la mort de Henry Shaw Jr... Voilà qui devait entrer en ligne de considération, surtout quand on savait que le père Shaw était un grand patron de presse. L'information avait bien évidemment de quoi l'intéresser. Et elle l'intéressait effectivement. Il la gardait dans un coin de sa tête, convaincu que c'était quelque chose qu'il pourrait exploiter, d'une façon ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, la détermination des fidèles de Salem n'était plus à prouver, ce n'était pas réellement ce qui l'intéressait. En revanche, ce qu'il dit ensuite avait de quoi soulever toutes ses interrogations. L'église avait été saccagée ? Vraiment ? Par qui ? Quelqu'un qui recherchait la même chose que lui, peut-être ? Dans ce cas, il allait vraiment falloir qu'on s'en occupe de trop près.

-Et est-ce que c'est le cas ?
demanda-t-il, sa curiosité plus que jamais aiguisée. Est-ce que vous savez ce qui est à l'origine de ce saccage ? demanda-t-il alors sans le lâcher des yeux un seul instant. Que les fidèles de Salem sont déterminés, c'est une chose que nous savons déjà, ce que j'aimerais savoir, c'est la nature de leurs progrès, exactement, la menace réelle qu'ils pourraient potentiellement représenter.

Bien sûr, tant qu'ils répandaient une parole vraie même si souvent démentie, ils représentaient forcément un danger, mais pour le moment, de ce qu'il savait du moins, les fidèles de Salem passaient avant tout pour des illuminés dont la parole n'avait que bien peu de valeur. Alors, tout restait encore à savoir et à déterminer.






code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Ethan Bryce
Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeDim 9 Déc - 0:30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
Ethan aimerait bien avoir une réponse claire et précise pour son supérieur, mais il ne pouvait malheureusement pas en avoir. Il ne savait pas qui était responsable du saccage de l’église, il ignorait qu’il était même beaucoup trop proche de la personne en question. Il n’avait aucune idée de qui était responsable de se saccage donc, il ne savait pas si c’était un sorcier ou un no-maj. La seule chose qu’il savait et qu’il pensait fortement d’ailleurs, c’était qu’ils l’avaient bien mérité dans tous les cas. Clairement, Ethan ne parvenait pas à porter ces personnes dans son cœur. Si de base, il n’avait rien contre les no-maj, plus ça allait, moins il pouvait les sentir. Plus il se disait qu’il n’y avait sans doute aucun no-maj capable d’être sauvé, qu’ils ne valaient définitivement rien. Mais bon, ce n’était pas le sujet du moment.

« Je n’ai aucune idée de qui a pu faire ça. Mais c’est possible. Je ne serais pas étonné qu’un sorcier puisse avoir peu apprécié les discours de Barebone et ait eu envie de se venger. »

En tout cas, le jeune homme était d’avis qu’ils méritaient bien ce qu’ils avaient vécu. En un sens, Ethan se disait même qu’il aurait très bien pu être le responsable de ça. Ethan espérait bien pouvoir mettre la main sur la personne qui avait fait le coup, mais pour l’heure il n’avait aucun indice. La seule chose qu’il savait, c’était que les fidèles de Salem prenaient un sacré coup. Dans tous les cas, il fallait que l’Auror apporte plus d’information au directeur de la justice magique. Il n’avait pas l’intention de ne pas mener à bien sa mission d’infiltration, bien au contraire. Ethan ne supportait pas l’échec, même s’il avait conscience qu’il était par moment un peu trop distrait aussi. Mais il était hors de question qu’il ne soit pas à la hauteur.

« Ils parviennent à recruter de plus en plus de personne. »
Ça arrivait à Ethan de croiser des personnes qu’il ne connaissait pas près de l’église. « Et Mary Lou Barebone a l’intention d’engager des personnes pour protéger le siège, mais pour cela elle cherche déjà un mécène. »

Ce qui ne voulait pas dire qu’elle allait pouvoir y arriver non plus, bien au contraire. De ce qu’il savait, ça n’avait pas eu un grand succès quand les Barebone s’était rendu avec Langdon Shaw auprès du père de ce dernier. Mais ça ne voulait pas dire – surtout avec la mort du sénateur justement – qu’elle n’allait pas finir à obtenir des financements. Et quand ça allait être le cas, il était évident que le groupe allait passer une seconde vitesse. Avec de l’argent, on avait beaucoup plus de pouvoir en ce bas monde, c’était quand même connu. Ce n’était pas du tout une bonne chose que Barebone parvienne à obtenir un mécène, même si rien n’était fait encore.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeDim 9 Déc - 14:03


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
L

e jeune homme ignorait l'identité de la personne qui avait été à l'origine de ce saccage (même s'il s'avérait, en réalité, que l'auteure en était une personne dont il était tout particulièrement proche, plus que proche, même). Gellert devait bien admettre qu'il aurait apprécié avoir plus d'informations à ce sujet, mais il s'était douté que son interlocuteur n'avait pas ces informations à sa disposition. Dans le cas contraire, il lui aurait immédiatement fait part de ses soupçons sans attendre. Ethan Bryce était du genre efficace. Il savait faire le tri dans les informations qu'il estimait utile de communiquer et celles qui ne revêtaient pas réellement d'intérêt. En tout cas, la culpabilité d'un sorcier (ou d'une sorcière) paraissait également à considérer, d'une façon ou d'une autre comme la possibilité la plus manifeste. Appréhender ce sorcier ou cette sorcière paraissait être une entreprise utilse, qui pourrait bien servir par la suite. C'étaient là autant de choses qu'il faudrait creuser, mais Gellert ne pensait pas avoir besoin de le dire pour que son interlocuteur en ait bel et bien conscience. Le jeune homme était quelqu'un de particulièrement consciencieux, il avait tendance à ne rien laisser au hasard, et c'était en partie en ce sens que la mage noir avait tendance à le trouver intéressant, très intéressant, même. Une recrue potentielle qui, justement, en possédait en nombre, du potentiel... Et il s'agirait bien sûr de ne pas le gâcher.

-A-t-elle des pistes à ce sujet ?
demanda Gellert, toujours aussi intéressé, quand son interlocuteur lui apprenait que Mary Lou Barebone avait dans l'intention de trouver un mécène, n'importe lequel, qui lui permettrait de financer ses projets afin que ces derniers puissent gagner en ampleur.

Evidemment, c'était le plus intelligent que les fidèles de Salem puissent accomplir à l'heure actuelle s'ils voulaient aller loin, ne serait-ce qu'un peu. Bien sûr, il se doutait qu'elle allait avoir bien du mal à obtenir gain de cause, mais plus la situation s'agravait à New York, plus cette femme serait à même de rassembler ses partisans, sans l'ombre d'un doute. Le sujet l'intéressait, et il se sentait concerné de près par le sort des fidèles de Salem, parce que ses propres projets y étaient intimement correllés. Aussi voulait-il être au fait du moindre détail pour avoir un tableau d'ensemble de la situation. Il y avait autre chose qu'il attendait de cet entretien avec l'Auror du MACUSA, mais chaque chose en son temps. Et pour le moment, il n'était pas nécessaire de chercher plus loin. Pour l'heure, il se contentait surtout d'aiguiller le jeune homme dans la bonne direction, une direction qui le perdrait peut-être. Ou lui permettrait de se trouver.








code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Ethan Bryce
Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeMar 12 Fév - 14:55

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
Sans grande surprise, le directeur du département de la justice magique ne manqua pas de le questionner un peu plus concernant les pistes de Mary Lou Barebone. Ethan n’était pas surpris non, parce qu’il aurait pu répondre à cette question de prime abord. C’était normal que Graves se demande si la ligue des fidèles de Salem avait la possibilité de trouver du financement parce que ça allait quand même avoir des conséquences. Si les fidèles de Salem parvenaient à avoir bien plus de soutien que ce qu’ils ont actuellement il était évident que ça n’allait pas aider les sorciers. S’ils commençaient à vraiment prendre trop d’importance, les no-maj allaient finir par se rendre compte que le monde des sorciers existait. En un sens, ça ne serait pas si mal qu’ils arrêtent de se cacher (même si Ethan ne pensait pas réellement comme cela avant), mais ce n’était surtout pas à cause de Barebone que Ethan avait envie de voir ce genre de chose arriver. Bref, Graves voulait en savoir plus sur les moyens financiers de la famille Barebone, ce qui était normal et le jeune homme n’avait aucune raison de ne pas répondre.

« Pour le moment, pas vraiment, peu de personne la prenne encore au sérieux. » Répondit-il honnêtement, puisqu’il savait justement que la femme peinait un peu à faire entendre ses propos. Mais il savait aussi qu’elle n’était pas sans ressource. « Mais elle va finir par trouver, elle n’en démordra pas tant qu’elle n’aura pas ce qu’elle veut. » Est-ce qu’elle allait donc trouver des ressources. Disons qu’elle pouvait se montrer persuasive et même s’il était évident qu’elle ne pouvait pas – pour le moment – compter sur le père de Langdon, ça pouvait bien changer dans le temps. Et Ethan savait qu’il y avait en prime l’ancienne fiancée de Shaw Junior. Le jeune homme ne pouvait donc pas s’empêcher de se dire que Mary Lou Barebone risquait de trouver des personnes pour l’aider financièrement, ce qu’il n’appréciait pas plus que cela. Quand bien même il était évident que pour l’heure, il devait encore se contenter d’aller dans son sens. Parce qu’il devait se contenter surtout de récolter le plus d’informations possibles. « Malheureusement, elle ne sait que trop bien se montrer convaincante. Je pense qu’elle devient de plus en plus une épine dans nos pieds. » Se permit-il d’ajouter, quand bien même Ethan avait conscience de sortir un peu trop du cadre professionnel.

Parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de prendre cette histoire à cœur. Il était touché directement par les actes de cette femme, plus le temps passait, plus il devait la côtoyer, plus il la détestait. À force, le jeune homme se demandait même s’il était possible de « sauver » les no-majs, s’ils n’étaient pas tous des causes perdus, incapable de se retenir de se faire du mal entre eux, bien sûr, mais surtout d’avoir envie de faire du mal aux sorciers. Les sorciers se cachaient, dans le but de protéger tout le monde et c’était ainsi qu’on les remerciait ?
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeMar 12 Fév - 17:46


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
L

es propos d'Ethan Bryce étaient relativement encourageants, au sens où Mary Lou Barebone ne semblait pas proche du tout d'accomplir les desseins qu'elle ourdissait. Cela ne la rendait pas moins dangereuse, bien évidemment... Mais cela leur prouvait qu'ils avaient un peu de marge. Tant que Mrs Barebone n'aurait pas mis la main sur un mécène bel et bien susceptible de la supporter à plus d'un titre, et financièrement plus encore, alors elle n'était qu'un souci mineur. Qu'ils devaient tout de même garder à l'oeil et ne pas laisser s'envenimer, mais sur ce point, il était convaincu que l'Auror saurait prendre les bonnes décisions. A plus d'un titre, Ethan Bryce était un élément prometteur. Gellert était convaincu qu'il saurait faire quelque chose de lui le moment venu. En tout cas, la mise à l'épreuve était, pour le moment, plutôt concluante. Et ce n'était qu'un début. La suite serait certainement plus prometteuse encore, c'était même assez évident.

Cela dit, même si Ethan lui assurait que pour le moment, la chef de file des fidèles de Salem était bien loin d'avoir accompli ses objectifs, il lui laissait bien comprendre l'ampleur de l'obstination de cette femme, qui trouverait d'une manière ou d'une autre une façon de parvenir à ses fins. Fallait-il l'en empêcher ? Oui et non. Il serait idiot d'encourager la chasse aux sorcières pour laquelle elle postulait, mais elle n'était une menace que très relative. Elle ne l'était pas pour leur sécurité ou leur survie, ça tout le monde était capable de le voir. Elle l'était pour leur secret... Et cette menace méritait-elle réellement que l'on s'y attarde.

-Votre force de caractère et votre patience vous font honneur,
répondit Gellert sous l'apparence de Graves, dans un fin sourire. Il était évident que l'Auror, en effet, détestait profondément cette femme. Il n'y avait aucun besoin de pénétrer ses pensées pour en avoir pleinement conscience. Sa haine et sa rancoeur se découvraient dans absolument le moindre de ses propos. Vous vous débrouillez à la perfection. Il marqua une légère pause. Si vous êtes si convaincu du prochain succès de Mrs Barebone dans sa recherche de mécène, peut-être serait-il judicieux de prendre les devants et d'en suggérer un vous-même. Ainsi, nous gagnerions du temps. Et nous prendrions l'avantage, suggéra-t-il comme si cette idée était innocente, complètement innocente, et non pas le fruit d'une réflexion faite et construite de longue date, qu'il apprenait à peaufiner au fil du temps.

Dans tous les cas, il était plutôt satisfait de cet entretien, pas de mauvaise nouvelle à déplorer, et des projets à mettre en place, c'était ce qui comptait.







code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Ethan Bryce
Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 30

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeSam 20 Avr - 12:27

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
Entendre Graves affirmer que sa patience et sa force de caractère lui faisait honneur, c’était forcément plaisant pour Ethan. Le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il appréciait en effet d’entendre de tels mots, il appréciait d’entendre le directeur de la justice magique du MACUSA reconnaître son « talent ». Ethan n’avait pas spécialement besoin de qui que ce soit pour savoir qu’il avait de la valeur, parce qu’il en avait bel et bien. Mais en même temps, le jeune homme appréciait tout de même que son supérieur – qui n’était pas n’importe qui d’ailleurs, mais bien sûr pour l’heure l’Auror ne s’imaginait pas une seule seconde qu’il puisse se trouvait en face de Gellert Grindelwald – reconnaisse qu’il se donnait vraiment beaucoup de mal pour cette mission. Ce n’était pas évident de supporter les Barebone, plus précisément la mère, et il prenait donc énormément sur lui pour les supporter à longueur de temps. Ne comprenant pas pourquoi les no-majs étaient à ce point protégé, quand on voyait à quel point ils étaient capable de vouloir du mal aux sorciers, alors que justement ils faisaient en sorte de ne pas leur faire de mal, qu’ils se cachaient, qu’ils interdisaient tous les contacts même les plus basiques. Si ce n’était pas la preuve qu’ils faisaient en sorte que ça se passe bien... mais non, ils devaient se retrouver dans une telle situation.

Ethan ne répondit rien donc, il se contenta simplement d’afficher un signe de la tête à son interlocuteur dans le but de le remercier de ses propos, avant que ce dernier ne reprenne la parole pour commenter le fait que s’il était convaincu que Mary Lou Barebone allait parvenir à ses fins, il devrait envisager de lui proposer un mécène lui même. Afin qu’ils puissent gagner du temps.

« Je lui ai fortement conseillé de se concentrer sur Mr Shaw, le père du sénateur, en sachant parfaitement qu’il n’acceptera jamais de l’aider. »
Mais ça ne voulait pas dire que Barebone n’allait pas chercher d’autres mécènes, bien au contraire, elle lui avait quand même fait comprendre qu’elle savait que c’était trop tôt pour Shaw Senior de prendre part à leur combat. Alors, il ne pouvait pas garantir que cette simple suggestion allait permettre aux sorciers de gagner un peu de temps, bien au contraire. Malheureusement, pour eux, Mary Lou Barebone n’était pas les dernières des imbéciles, même s’il était évident que ça ne suffisait pas pour que Ethan la porte dans son cœur. « Vous avez une personne en tête ? » Demanda-t-il, se hasardant à poser cette question.

Ce n’était peut-être pas le cas, mais le jeune homme avait le sentiment que l’homme sous ses yeux avait quelque chose en tête, qu’il pensait à quelque chose de précis. Alors, il se demandait et si ce n’était pas le cas ce n’était pas grave, parce qu’il parviendrait à s’en sortir dans tous les cas.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Gellert Grindelwald
Messages : 305
Date d'inscription : 25/11/2017

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitimeSam 20 Avr - 12:49


Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher.
G

ellert hocha la tête, approbateur, quand son interlocuteur lui apprit qu'il avait pris les devants en décidant de suggérer à Mrs Barebone de s'adresser à Henry Shaw (ce qu'elle avait déjà fait par le passé), sachant pertinemment que sa requête serait infructueuse. C'était un gain de temps, sans l'ombre d'un doute, mais ce ne serait pas suffisant. C'était une femme persévérante, l'homme, à force d'observations et de fréquenter Credence n'avait pu que s'en rendre compte, mais elle ne miserait pas sur un seul et unique cheval. Et puis, même si pour l'heure, Henry Shaw était on ne peut plus hostile à la cause des fidèles de Salem, rien ne garantissait que la tendance ne s'inverse pas à un moment ou à un autre. Le patron de presse pourrait bien succomber à un chantage affectif tant son seul fils survivant était attaché à la cause de ces intégristes. Et peut-être aussi finirait-il par comprendre et reconnaître ce qui avait été la cause de la mort de son fils aîné.. c'était donc une bonne chose de l'avoir aiguillé en ce sens, mais il ne fallait pas tenter le diable, et il était préférable de guider, tant qu'à faire, Mary Lou Barebone dans une direction qui leur soit réellement profitable.

-Je n'ai pas eu l'occasion d'y réfléchir, mais l'idéal serait de lui trouver un mécène qui saura lui faire miroiter tout ce qu'elle espère et qui serait en réalité apte à nous transmettre toutes les informations qu'elle pourrait lui communiquer. A même de saborder de l'intérieur l'organisation de Mrs Barebone.


En somme, il faudrait compter sur l'un des membres du MACUSA pour s'acquitter de cette tâche. Ou bien manipuler un patron influent pour qu'il s'acquitte de la tâche... en le soumettant à l'imperium, par exemple. Ce que Gellert se garderait de dire à voix haute de son côté, et pour cause. Sous l'apparence de Percival Graves, il ne pouvait évidemment pas se le permettre. Percival Graves était connu pour être directif et intransigeant, mais pas en revanche pour être un homme dangereux, ou susceptible d'enfreindre la loi qu'il était supposé faire respecter. Il laissait donc à Ethan le soin de tirer ses propres conclusions, de prendre ses propres dispositions. C'était une manière - comme beaucoup d'autres, de le tester une fois encore. Il voulait savoir jusqu'où l'Auror était capable et susceptible d'aller pour accomplir sa mission. Une mission qui ne concernait pas que le MACUSA, en l'occurrence... Gellert devinait que son interlocuteur en faisait également une affaire personnelle, à présent, et ça ne rendait la situation que plus exaltante et fascinantes encore. Et il avait hâte d'en savoir la suite, savoir quelles décisions le jeune homme prendrait.








code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]   Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. [pv Ethan :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il est bien trop tard pour jouer au voyou. » Black&Blue
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]
» Un jeu très bien =D
» Une musique que j'aime bien....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Manhattan :: Siège du MACUSA-