AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macusa
avatar
Messages : 546
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Ven 25 Mai - 18:17


Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
P

rudence et discrétion étaient devenus les maîtres mots, au grand désarroi de Queenie, qui était bien loin d'être une experte dans ce domaine, tout au contraire. Malgré tout, les enjeux étaient bien assez importants pour qu'elle taise sa nature d'ordinaire bien plus expansive et joviale, du moins publiquement, elle les laissait éclater au sein du groupe de fortune que composaient les fugitifs et leurs alliés qu'elle cherchait à tout prix à protéger, songeant que cela devait leur faire du bien, mais le reste du temps, dès qu'elle évoluait dans un cercle plus publique, elle devait faire attention à la moindre des paroles, au moindre de ses gestes. Rien ne devait trahir la vérité, celle qui voulait qu'elle ne soit pas en réalité une soeur angoissée qui ignorait où Tina pouvait bien se trouver, mais une soeur angoissée qui savait pertinemment où se cachaient les présumés criminels sur lesquels le MACUSA rêvait de mettre le grappin. Elle était régulièrement sous tension, et il était rare que celle-ci retombe... Les moments où elle se sentait davantage sereine, c'est quand elle retrouvait Jacob, mais là encore, elle n'était jamais complètement à l'écart d'une autre forme d'angoisse : celle de perdre l'homme dont elle était tombée si éperdument amoureuse... et que tout semblait vouloir séparer. Difficile de garder la tête froide et l'âme optimiste en de telles circonstances... mais elle faisait au mieux.

Elle découvrait la paranoïa dans ses accès les plus absurdes. Pourtant, avec l'avantage qu'elle avait de lire aisément dans les pensées d'autrui, elle savait que tous les regards ne se tournaient pas vers elle, que toutes les pensées ne convergeaient pas dans sa direction, du moins pas quand elle se trouvait en dehors du MACUSA. Car en effet, elle ne se trouvait pas, actuellement, dans les locaux du congrès magique des Etats-Unis d'Amérique. Elle l'avait quitté plus tôt que d'ordinaire afin de prendre le temps de faire quelques courses, elle était la plus disposée à nourrir toute la "tribu", sur laquelle elle veillait du mieux qu'elle le pouvait. Elle en avait enfin fini, les bras chargés de courses, beaucoup trop pour une seule personne, et attendait maintenant de trouver un coin de rue isolé pour disparaître en transplanant sans éveiller l'attention de qui que ce soit. Malheureusement, ce ne fut pas le cas, et non seulement elle peinait à trouver un coin isolé où personne ne viendrait la déranger, mais elle devait se retrouver face à une silhouette familière. Familière et pas totalement plaisante. Queenie avait un peu de mal avec Ethan Bryce... Elle ne saurait l'expliquer, car elle n'avait rien cerné dans ses pensées de très explicitement... nocif, mais elle lui distinguait une âme sombre... elle ne lui faisait pas confiance. Et à présent, elle ne pouvait pas faire marche arrière, elle n'avait nulle part où se dérober ou faire comme si elle ne l'avait pas vu.

-Oh, Ethan... Bonjour...





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 161
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Ven 3 Aoû - 14:48

Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
Ethan passait le plus clair de son temps en dehors du MACUSA à présent, parce qu’il était important qu’il se donne beaucoup dans sa mission d’infiltration. Et en même temps, les Aurors avaient l’habitude de passer du temps en dehors de leurs bureaux, parce qu’ils étaient quand même des hommes et femmes de terrains. Cela dit, il y avait forcément des moments où on devait quand même remplir de la paperasse et… ces derniers temps, Ethan avait la possibilité de l’éviter ce qui n’était pas un souci à ses yeux. Il passait donc moins de temps au MACUSA qu’avant et se concentrait en grande partie sur son enquête, sur son infiltration. Enfin… sur ses enquêtes. Ethan savait bien qu’il prenait peut-être un risque à enquêter sur Scamander, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Après tout, l’affaire de la créature de Scamander avait logiquement un rapport avec la mort du sénateur Shaw et le jeune homme considérait que ça avait un rapport avec les Fidèles de Salem. Pour la simple et bonne raison que le frère du no-maj décédé n’était autre qu’un fervent défenseur de la ligue. Il avait donc énormément de chose à faire, ce qui ne manquait pas de l’empêcher de passer du temps en compagnie de sa fiancée également. Mais il n’y avait pas que cela qui l’éloignait d’Elizabeth.

Scamander et les Fidèles de Salem jonchaient donc son esprit – entre autre chose, il n’y avait sans doute pas besoin de préciser qu’une certaine sorcière y avait également sa place, alors que ça ne devrait pas être le cas… mais il ne pouvait pas s’en empêcher – et quel ne fut pas sa surprise quand il croisa par hasard la route de Queenie Goldstein. La jeune femme avait forcément un rapport avec Scamander. Plus précisément, elle avait un rapport avec Tina, sa sœur et ancienne Auror que Ethan ne portait pas vraiment dans son cœur. En grande partie parce qu’elle était le genre de femme à perdre son poste. Puisque celle-ci était en cavale avec Scamander justement, Ethan trouvait que sa rencontre avec Queenie tombait sans doute à pique. Parce que le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il pourrait peut-être questionner la jeune femme afin d’avoir des informations sur sa sœur et forcément des informations sur Scamander. Est-ce qu’elle savait quelque chose ? Peut-être pas non, mais le jeune homme ne pouvait qu’essayer.

« Bonjour Queenie. » Dit-il simplement, dans un fin sourire. En temps normal, le jeune homme n’avait rien contre la jeune femme, quand bien même il ne se préoccupait pas vraiment d’elle non plus. Ou du moins, il ne faisait pas toujours attention à elle. « Comment tu vas ? » Demanda-t-il. Il se demandait vraiment comment elle allait, mais il ne pouvait pas nier qu’il avait surtout envie d’entamer la conversation. Ce n’était pas contre elle, il n’y avait rien de personnel. Mais si Queenie pouvait permettre à Ethan d’attendre Newt Scamander, il ne pouvait pas perdre l’occasion.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 546
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Ven 3 Aoû - 22:39


Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
C

ette amorce de conversation était en soi assez banale, suffisamment pour que n'importe quel quidam qui l'intercepterait par erreur n'y voie pas l'ombre d'une malice, et pourtant, Queenie était bien loin de l'aborde aussi sereinement qu'elle ne devrait peut-être le faire à la perspective de discuter avec une connaissance de travail qui lui poserait une question en soi tout à fait anodine. Elle ne réussissait pas à l'expliquer... c'était quelque chose de vif mais d'insidieux et qui n'avait jamais trouvé de justification dans quoi que ce soit de concret, mais l'instinct de la jeune femme lui hurlait de ne pas faire confiance à son interlocuteur. Elle n'avait rien de concret, si ce n'est quelques pensées perçues au hasard, et qui pouvaient bien avoir été tirée hors de leur contexte. Mais en attendant, l'instinct de la jeune femme l'avait rarement trompée, et elle se sentait l'obligation impérieuse de s'y fier, plus encore à l'heure où le danger était pour ainsi dire partout et se devait par conséquent d'être considéré avec le plus grand des sérieux. Quoi qu'il en soit, et même pour une question somme toute anodine et courtoise, elle ne savait que se montrer sur ses gardes... Et c'était une bonne chose, non ? Elle estimait que ce ne pouvait être qu'une bonne chose en effet, parce que la situation ne pouvait vraiment que l'inviter à la défiance. Elle n'aimait pas devoir se montrer ainsi suspicieuse (même si elle n'avait pas attendu l'irruption de Scamander dans sa vie ou dans celle de sa soeur pour se méfier d'Ethan Bryce), mais il fallait parfois savoir combiner avec l'urgence des circonstances.

-J'ai connu mieux
, répondit-elle alors, presque par automatisme.

Elle ne pouvait pas répondre qu'elle allait bien, elle le savait, il n'y aurait certainement pas de réponse plus suspecte que celle qui consisterait à prétendre qu'elle allait bien. Même si sa ligne de conduite ne varierait pas et qu'elle ne comptait pas révéler à qui que ce soit du MACUSA qu'elle savait où sa soeur et le magizoologiste dont les têtes étaient mises à prix se trouvaient, elle n'allait pas prétendre se porter comme un charme alors que Tina, avec laquelle tout le monde la savait très proche, était condamnée à mort et recherchée par les autorités magiques.

-Et toi, comment vas-tu ?
demanda-t-elle, consiérant que lui retourner la question était peut-être l'une des meilleures parades pour ne pas s'attarder sur le sujet, même si elle était bien certaine que cela ne saurait en aucun cas suffire.

Elle ignorait que son interlocuteur avait l'intention de lui soutirer des informations, elle n'avait pas encore lu ça en lui.... mais ce n'est pas pour autant qu'elle se sentait franchement sereine.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 161
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Ven 5 Oct - 12:28

Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
Sans grande surprise, Queenie Goldstein lui répondit qu’elle avait connu mieux. Si elle avait répondu autre chose, ou plutôt si elle avait répondu qu’elle allait bien, il ne l’aurait pas cru. Forcément, au vu de la situation, elle ne pouvait pas réellement aller bien. Le jeune homme ne connaissait pas tant que cela Queenie, mais de ce qu’il savait, les sœurs Goldstein étaient proches. Et logiquement, quand il se passait quelque chose avec les membres de sa famille, on était forcément touché. En fin, Ethan n’avait pas de frère ou de sœur donc il ne pouvait pas le jurer, mais ça semblait évident quand même. Donc oui, il n’était pas étonné d’entendre Queenie affirmer qu’elle avait connu mieux, ce n’était pas une surprise et c’était même évident.

Le jeune homme ne répondit rien à cette remarque en tout cas, il se contenta simplement d’observer la jeune femme. Il n’y pouvait rien, en cet instant précis, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Queenie pouvait peut-être le conduire vers Scamander. Ou en tout cas, qu’elle pouvait quand même le conduire jusqu’à sa sœur, qui avait clairement un rapport avec Scamander. Enfin, la jeune femme lui retourna la question pour le moment et cette conversation donnait le sentiment d’être tout à fait normale. Du moins, en apparence et il valait mieux qu’elle reste ainsi. Même s’il ne se rendait pas compte que Queenie était bien placée pour connaître ses intentions.

« Je me porte bien. Je suis débordé de travail, mais ce n’est pas un souci. » Dit-il alors, ne se rendant pas compte sur le moment que le fait qu’il soit débordé de travail n’était pas forcément une information agréable à entendre pour Queenie. Parce que même s’il n’était pas directement sur l’affaire Scamander/Goldstein, ça n’enlevait pas le fait que le bureau des Aurors et le MACUSA entièrement était en ébullition à cause de ces derniers. « J’imagine que ça ne doit pas être facile pour toi. » Bon, d’accord, Ethan n’avait pas forcément besoin de lancer le sujet, mais en même temps puisqu’il avait l’occasion de parler avec la jeune femme c’était peut-être le moment idéal. Avec un peu de chance, il allait pouvoir avoir des informations, qu’il allait pouvoir résoudre l’affaire de Scamander. Si c’était le cas, ça allait l’aider grandement pour monter les échelons, même s’il n’avait pas forcément besoin de ça. « Comment tu t’en sors ? »

Le jeune homme ne se préoccupait en réalité pas réellement de la manière dont elle s’en sortait, mais il ne pouvait pas lui demander de but en blanc si elle avait un contact avec sa sœur, si elle savait où elle se trouvait. Même si Ethan se doutait qu’elle avait dû être longuement interrogée par le bureau des Aurors déjà, mais pour le moment ils se contentaient simplement de discuter entre connaissances. Ils avaient une discussion normale, qui allait peut-être simplement les conduire à une conclusion pour Ethan.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 546
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Ven 5 Oct - 18:06


Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
L

a réponse de son interlocuteur n'apprenait pas à grand-chose à Queenie, si ce n'est que, pour le coup, il était vraiment sincère : il allait bien... Enfin, ce n'était sans doute pas la grande forme, mais les personnes réellement heureuses étaient finalement très très rares, tout le monde avait ses tracas, tout le monde réussissait à trouver quelque chose qui puisse empêcher la joie d'envahir toutes les strates de sa vie. Pour ce qui était du fait qu'il travaillait beaucoup et que cela ne le dérangeait pas une seule seconde, elle pouvait le croire à coup sûr. Même si elle ne lui confierait rien et certainement pas sa vie, il pouvait bien admettre qu'il était un Auror de talent, et qui ne rechignait pas à la tâche, qu'importe ce que pouvait bien être cette tâche. Soit, il avait beaucoup de travail. Ce qui la rassurait (mais dans une moindre mesure tout de même), c'est qu'il n'avait pas été affecté à l'affaire Scamander, et qu'il n'était donc pas dans ses attributions que de se soucier de la culpabilité de sa soeur et du magizoologiste. Etait-elle entièrement sereine malgré tout ? Non, pas du tout. Elle préfèrerait se trouver n'importe où ailleurs, et cette conversation était une véritable corvée à ses yeux... Surtout que même si elle avait réussi à se dérober au sujet, Ethan n'oublait pas de revenir à la charge. Est-ce que c'était par pure considération ? ou bien l'instinct d'Auror qui reprenait le dessus chez son interlocuteur. Ce qu'elle savait dans tous les cas, c'était que les pensées de son interlocuteur étaient dangereuses, et elle n'aimait vraiment pas cela.

-Eh bien... C'est compliqué
, répondit-elle. Qu'avait-elle le droit de dire ? ou pas ? Ce n'était pas comme si elle pouvait vraiment prétendre se moquer du sort de sa soeur, être impatiente de la voir affronter la justice, et en même temps, il était bien sûr hors de question d'afficher sa déloyauté envers le MACUSA. Même si, à la vérité, elle se doutait que si le MACUSA acceptait qu'elle fasse encore partie de leurs effectifs, c'était qu'ils espéraient la voir se trahir ou trahir ses poches, que c'était une manière de garder un oeil sur elle dans tous les cas. J'ai peur pour Tina. Je sais ce que vous pensez d'elle, mais.. eh bien, c'est ma soeur.

Elle ne laissait pas entendre si elle estimait sa soeur innocente ou coupable. Dans tous les cas, cela ne changerait rien au regard des Aurors, de cela, elle était absolument certaine. Elle marqua une légère pause. Elle n'avait vraiment pas envie de s'attarder plus longuement sur le sujet. Pas en compagnie d'Ethan, quoi qu'il en soit.

-Je n'aime pas vraiment... évoquer le sujet.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 161
Date d'inscription : 24/05/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Lun 10 Déc - 13:56

Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
Quand Queenie affirma que c’était compliqué, quand il lui demanda comment elle s’en sortait, Ethan n’était pas vraiment étonné. Même s’il ne savait pas que la jeune femme avait encore des rapports avec sa sœur, qu’elle la voyait souvent et qu’elle la protégeait, il se doutait que ça ne devait pas être simple d’avoir une sœur qui était recherchée par tout le MACUSA. Et que le jeune homme ne pouvait pas nier avoir bien envie de retrouver, comme il avait envie de retrouver Scamander afin de pouvoir prouver qu’il était quand même un des meilleurs Aurors du département de la justice. Il avait une mission importante, on lui avait quand même demandé de faire quelque chose de très important, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas faire autre chose pour prouver sa valeur.

Queenie se montra en tout cas visiblement honnête quand elle affirma qu’elle avait peur pour sa sœur. Si la jeune sorcière avait répondu autre chose, comme si elle ne se souciait pas une seule seconde du sort de Tina, Ethan ne l’aurait pas cru. Même si elle était une criminelle, elle était quand même la sœur de la jeune femme sous ses yeux et quelque chose lui disait qu’on ne pouvait pas ne pas se soucier du sort d’un membre de sa famille. Même si Ethan n’avait ni frère, ni sœur, il se doutait que ce lien dépassait forcément la justice. Malgré ce que le MACUSA tout entier devait penser d’elle.

« Oui, je comprends, désolé. » Répondit-il quand Queenie affirma qu’elle n’aimait pas vraiment aborder le sujet. Il n’était pas entièrement désolé, il ne pouvait pas nier qu’il mentait un peu, mais en même temps il comprenait que la jeune femme sous ses yeux n’aimait pas parler du sujet. Il le comprenait oui, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait envie de complètement ignorer la conversation. Il tombait sur Queenie Goldstein, la sœur de la femme la plus recherchée dans le pays, alors forcément il avait envie de la questionner un peu… tout en faisait bonne figure. « Tu as besoin d’aide ? » Demanda-t-il, pour changer de sujet.

Parce que la femme était chargée de beaucoup de paquet de course, beaucoup pour une seule personne d’ailleurs. Suffisamment pour qu’un gentleman qui se respectait propose son aide pour porter toutes ces affaires. Ce qu’il faisait donc, non sans une petite arrière-pensée tout de même en proposant son aide à la jeune femme. Et en un sens, le jeune homme ne pouvait pas nier le fait qu’il avait bien envie d’en apprendre un peu plus, de comprendre pourquoi une femme qui vivait maintenant seul au vu des derniers événements, se retrouvait avec autant de course. Et avec un peu de chance, il allait peut-être pouvoir subtilement poser des questions à la sorcière au sujet de sa sœur. Sans entrer trop vivement dans le sujet évidemment, puisqu’elle venait quand même de lui faire comprendre qu’elle n’avait aucune envie d’aborder le sujet.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 546
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   Mar 11 Déc - 0:12


Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités.
Q

ueenie se contenta d’esquisser un léger sourire quand son interlocuteur s’excusa. Elle n’était pas certaine de pouvoir le croire bel et bien quand il affirmait la comprendre et être désolé. Les mots qu’il prononçait étaient de ceux que tout un chacun prononcerait sans doute en ce genre de circonstances à moins de vouloir faire preuve d’un manque de tact manifeste, et même si Queenie s’imaginait bien des choses à reprocher à Ethan Bryce, le manque de délicatesse n’apparaîtrait pas sur la liste. Alors soit. Dans le fond, elle appréciait malgré tout son discours, pas forcément parce qu’il était sincère, mais parce qu’elle se disait qu’il n’allait peut-être pas insister davantage, et pour tout dire, ça l’arrangeait grandement. Elle avait le sentiment de devoir se défendre constamment, à chaque jour qui passait, et c’était quelque chose d’éprouvant pour elle. Nécessaire, elle s’en rendait bien compte, mais épuisant malgré tout. Et elle appréciait l’idée que l’Auror s’arrête là et change tout simplement de sujet… ou décide plutôt de tracer sa propre route… mais manifestement, ce dernier cas de figure ne devait pas se produire, ne lui en déplaise. En tout cas pas tout de suite, puisque le jeune homme lui proposa de l’aider.

La jeune femme baissa les yeux sur la quantité de courses qu’elle tenait entre ses bras. L’espace d’un instant, elle avait oublié qu’elle était chargée comme un mulet… ce qui était bien sûr suspect. S’il n’était pas un fait inconnu que la jeune femme était une cuisinière dans l’âme, et gourmande qui plus est, elle n’était pas sûre que ces deux informations justifiaient la quantité de courses qu’elle portait sur elle. Mais dans tous les cas, ce n’était pas comme elle avait le choix, elle allait devoir faire bonne figure et trouvait un moyen de dissuader Ethan de la suivre, d’autant qu’elle n’était pas réellement convaincue du fait que son comportement parte réellement d’une bonne intention et ne dissimule pas plutôt quelque intention insoupçonnée… Hors de question pour elle de lui donner du grain à moudre, d’une façon ou d’une autre.

-C’est très gentil,
répondit-elle avec un sourire qui se voulait ravi et gratifiant, mais qui devait surtout suffire à le convaincre de ne pas insister. Mais je vais m’en sortir. Et je ne voudrais surtout pas vous faire perdre votre temps, vous devez avoir tout un tas de choses à faire.

Et elle, pour sa part, n’avait aucune envie de devoir faire un détour express par chez elle pour tenter d’apaiser les éventuels soupçons de son interlocuteur. C’était heureusement une possibilité qu’il lui restait, et c’était une chance, d’autant que depuis chez elle, elle pourrait toujours rejoindre le groupe en transplanant. Mais elle n’aimait pas cette option, en fait, elle n’aimait tout simplement pas le sentiment qu’elle avait d’être épiée, scrutée, analysée, et elle donnerait tout pour se débarrasser de cette sensation particulièrement déplaisante. Malheureusement, rien n’y faisait réellement. Elle le ressentait déjà en temps normal, avec des personnes qui attisaient bien moins sa défiance, alors forcément, quand elle se retrouvait face à Ethan Bryce, la situation ne s’arrangeait pas le moins du monde.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faute de pouvoir voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités. [pv Ethan :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déborah ~ Il y a quoi exactement entre nous ? Un mètre tout au plus.
» Le parti Fanmi Lavalas que nous voulons est à portée de la main
» [Mission] Parce que ce que nous voulons ne peut être partager
» Corruption : L’élite Dit Oui ! Nous Voulons Payer Les Taxes!
» Nous sommes tous destinés à mourir [Shingen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Brooklyn-