AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Dim 17 Juin - 17:08


Elsa sortait de son petit appartement pour se rendre dans les petits commerçants pour faire le plein d'aliments et produits divers. Il y avait notamment à la droguerie, qu'elle souhaitait se rendre, à la boulangerie, et l'épicerie. Et peut-être un tour au marché, qu'elle savait qu'il se faisait tous les jours, sauf le dimanche. La plupart des no-maj étant à l'église, n'ouvraient pas leurs boutiques. Elle marchait dans la rue, quand de loin, elle repéra le professeur Dumbledore, sachant qu'il se trouvait lui aussi à New York, et lors de sa visite elle avait été surprise de le voir, elle ne voulait pas faire la même erreur.
"Professeur Dumbledore" fit-elle un peu fort en marchant assez vite vers la silhouette, sauf qu'arriver à sa hauteur, croisant son regard, elle sut qu'il y avait un truc qui clochait. Bien que lui ressemblant fortement, ce n'était pas lui. Décidément, elle n'avait pas de chance, quand c'était lui, elle ne le reconnaissait pas, et quand elle croyait le reconnaître ce n'était pas lui.

"Désolée je vous est pris pour quelqu'un d'autre" dit Elsa vraiment confuse de cette méprise. Il y avait quand même une trés forte ressemblance entre les deux hommes. Cela devait être son souci ou quelque chose dans ce genre là. La jeune femme ne pensa pas tout de suite au frère de son ancien professeur, le barman de Pré-au-lard, d'autant plus qu'elle n'avait jamais fait le rapprochement entre les deux hommes, et qu'elle avait découvert leur lien de famille que quelques semaines avant la fin de ses études. Elle avait essayé de faire attention au barman, mais bizarrement elle ne l'avait pas revu.
"Je sais que c'est bizarre de vous demander ça... mais est-ce que par hasard, vous serez de la famille d'Albus Dumbledore?" demanda Elsa un peu sur la réserve de se faire rembarrer, et aussi d'avoir tort.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 18 Juin - 18:26


Encore un Dumbeldore ?
L

es retrouvailles entre les deux frères Dumbledore n'avaient pas été des plus simples, mais le barman n'attendait pas autre chose de ce moment... En fait, tout bien considéré, il s'était sans doute mieux passé que ce qui aurait pu aisément se produire. Après tout, Albus s'en était sorti sans oeil au beurre noir et sans une deuxième fracture au nez, l'un dans l'autre, il pouvait s'estimer chanceux. Cette étape passée, Aberforth savait malgré tout qu'il était loin d'être au bout de ses peines encore et qu'il lui faudrait jouer de patience avant de pouvoir retrouver à nouveau le sol britannique. Il avait déterminé les différentes étapes de son séjour, et aucun d'elles n'impliquait la moindre minute grapillée pour faire du tourisme ou quoi que ce soit de plus inutile et chronophage encore. Malgré tout, il fallait bien se satisfaire à certains moments de quelques considérations pragmatiques. Et c'était pour cette raison qu'il parcourait les rues de New York, afin d'acheter le strict minimum pour se nourrir, sachant qu'il avait quitté l'Angleterre avec trois fois rien, dans la plus totale précipitation. Alors qu'il parcourait les rues de Brooklyn, une voix féminine s'éleva.

Aberforth se figea. Malheureusement, il ne pouvait pas dire que l'épisode était anecdotique. C'était assez fréquent, qu'on le confonde avec son frère. Même s'ils n'étaient pas le reflet l'un de l'autre, ils ne pouvaient clairement pas dissimuler leur lien de parenté (à moins de faire usage de polynectar, mais parlons sans tricher), et visiblement, celui-ci avait paru flagrant à cette jeune fille puisque, sitôt qu'elle eut compris son erreur, elle lui demanda tout de même si il avait un rapport avec Albus. Aberforth ne se rappelait plus avoir déjà croisé cette fille. Comme la plupart de ceux qui allaient et venaient dans la taverne où il était barman, il ne lui avait accordé, si elle s'y était aventurée, qu'un intérêt limitée et l'avait oubliée aussitôt qu'elle en était partie, mais elle semblait en tout cas très bien connaître son frère. Sans doute une ancienne élève, s'il se fiait à son jeune âge et à son accent, c'était bien sa veine, il n'avait pas de temps à perdre avec ça... Et au demeurant, ce n'était jamais un plaisir pour lui que de voir son image associée à celle de son assassin de frère, qui avait si bien su redorer son blason depuis.

-Nous avions des parents en commun,
se contenta-t-il de répondre laconiquement, et d'un ton qui laissait clairement entendre que la question lui déplaisant.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Dim 24 Juin - 16:45


Elsa fit un sourire en attendant la réponse, mais le ton employait par ce "Dumbledore" en exprimait bien plus que sa réponse bref. Le sourire de la jeune femme disparu, et se dit qu'elle ferait mieux de passer son chemin et de lui souhaiter pleins de bonnes choses, et d'espérer ne plus recroiser son chemin. Il n'avait pas été impolie, au contraire, vu son ton, Elsa le trouvait assez aimable pour répondre à sa question sans la rembarrer. La jeune femme hocha la tête, et se demandait comment elle allait pouvoir prendre congé, sans être impolie.
"Vous êtes le barman de Pré-au-lard?" demanda malgré tout Elsa, pour être sûre de ne pas se tromper, si c'était le cas, alors elle faisait face au frère de son ancien professeur, et on peut dire qu'il ne semblait pas le porter dans son cœur. Il devait sans doute être possible de faire connaissance avec cet homme, sans forcément parlé de son frère. Avec Langdon, elle commençait à avoir une expérience des gens qui ne veulent pas qu'on leur parle de leur famille.

"J'y suis allée plusieurs fois avec mes camarades pendant mes études à Poudlard" fit Elsa avec le sourire, histoire de dire quelque chose. Elle aurait bien ajouté qu'elle n'avait pas fait le rapprochement entre son professeur et le barman, mais elle ne le fit pas. Aprés tout, il ne semblait pas apprécié qu'on parle de son frère, inutile d'en rajouter une couche.
"Et quel est votre nom?" demanda Elsa avec un regard curieux sur le personnage, elle avait envie d'en savoir plus sur lui, un peu parce qu'il était le frère de son ancien professeur, mais aussi pour lui. En fait, elle ne savait pas si sa curiosité était motivée par son lien avec Dumbledore ou simplement de la curiosité, qu'elle avait de connaître les gens et les choses avec le métier auquel elle se destine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 25 Juin - 17:41


Encore un Dumbeldore ?
C'

est sûr, Elsa ne recevait pas le plus chaleureux des accueils de la part d'Aberforth, mais elle n'avait pas besoin d'en prendre ombrage ni de le prendre personnellement, Aberforth n'était avenant et aimable avec personne et encore moins quand, d'entrée de jeu, on parlait de son frère. Forcément, pour quiconque pensait connaître le "professeur" Dumbledore, difficile de s'imaginer qu'être confondu avec Albus puisse paraître en quoi que ce soit insultant. Mais au regard du barman, ça l'était bel et bien, et il ne demandait pas à ce qu'on le comprenne. En fait, il demandait juste à ce qu'on lui foute la paix.

Ce qui, manifestement, n'était pas pour tout de suite, puisque la demoiselle (qui aurait tout à fait pu se dérober sans demander son reste - honnêtement, ça lui serait égal, il ne s'embêtait pas avec ce genre de considérations, au contraire, il avait une préférence pour les personnes "impolies", elles avaient souvent le mérite d'être honnêtes) l'interrogea, prolongeant donc cette conversation improvisée et singulière, lui demandant s'il était le barman de Pré-au-Lard. Non pas qu'il y ait un seul bar ni un seul barman à Pré-au-Lard, mais il s'était compris. Il hocha la tête en réponse à cette question, même si cette conversation était sûrement inutile. Pas à cause d'Elsa, mais parce que Aberforth était aussi aimable qu'une porte de prison. Elle précisa qu'il lui arrivait d'aller à la tête de sanglier quand elle était encore étudiante à Poudlard. Grand bien lui fasse... même si généralement, le rendez-vous des étudiants, c'était plutôt les Trois-Balais, et pour d'excellentes raisons, on ne va pas se le cacher. Il l'avait donc déjà bel et bien croisée à Pré-au-Lard. C'était sans doute le seul point commun qu'ils se trouveraient jamais dans l'affaire.

-Aberforth,
consentit-il à se présenter, même si ce n'était pas forcément nécessaire ni utile. A croire qu'il s'ennuyait. Ou juste qu'il était trop curieux. Pourquoi la moitié de la communauté sorcière de Grande-Bretagne avait-elle décidé de se réunir à New York ? Honnêtement, ça commençait à faire trop de monde pour qu'il croie à une coïncidence. Même si en l'occurrence, c'en était effectivement une. Vous êtes bien loin de chez vous, observa-t-il alors, ce qui était une manière de lui demander ce qu'elle faisait là.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Sam 30 Juin - 14:00


Elsa sourit, elle ne savait pas trop quoi dire à cet homme, elle ne le connaissait pas vraiment, et le prendre pour son frère ne l'avait pas vraiment rendu aimable, et et il n'était pas facile d'approche. Le ton dur qu'il avait employé pour évoquer des parents en commun avec le professeur Dumbledore, n'était guère... fraternel. Enfin Elsa ne pouvait pas savoir si c'était courant ce genre de choses entre frères, ou même entre sœurs, vu qu'elle était fille unique. Mis Langdon et son frère n'étaient pas trés trés proches, Théseus et Newt, il n'y avait pas autant d’animosité entre eux, qu'entre Aberforth et le professeur, mais elles avaient tout de même senti qu'ils n'étaient pas super proches non plus. Et maintenant les deux Dumbledore. Elsa se dit que ce n'était pas plus mal d'être fille unique, si c'est pour avoir un frère ou une sœur qu'on déteste, ou qui nous déteste.

Aberforth lui fit une remarque, et cela encouragea Elsa à se dire qu'il y avait peut-être moyen de perler avec cet homme, de pouvoir casser la coquille réfractaire dont il s'entourait. Elle se demandait si il gagnait à être connu, ou si il valait mieux passer son chemin. Elle n'hésita pourtant pas trés longtemps, car la jeune femme aime beaucoup faire tout un tas de rencontres, de connaître les gens.

"Oh, je suis en voyage, je fais le tour du monde. Et vous, pourquoi vous vous trouver à New York?" demanda Elsa avec le sourire. Elle ne savait pas que la présence du barman de Pré-au-lard n'était pas aussi réjouissante qu'un voyage autour du monde. Elsa avait pourtant commencer une enquête, des recherches qui étaient proches de celle d'Aberforth, sans le savoir. Elle espérait toutefois qu'il accepterait de lui répondre, et de continuer ainsi cette discussion, même si elle avait commencé un peu durement, il était sans doute possible d'apaiser les choses. Et peut-être que les deux comparses deviennent un peu plus proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 2 Juil - 18:37


Encore un Dumbledore ?
T

out naturellement, et comme si c'était ce qu'il y a de plus normal pour une jeune femme de son âge (ou pour une femme tout court, d'ailleurs, la liberté qui leur était accordée avait tendance à être limitée, même s'il y avait toujours de belles exceptions, en attestait la nomination d'une femme présidente à la tête du MACUSA - et à ce sujet, soyons clair, Aberforth n'avait pas la moindre opinion, on pouvait même dire qu'il s'en foutait complètement), elle lui apprit qu'elle faisait un tour du monde. Ben mon vieux, ses parents devaient avoir les moyens. Toute jeune qu'elle était, elle ne gagnait sans doute pas des mille et des cents, surtout si elle préférait au dur labeur ces fameux voyages supposés forgés la jeunesse, et sur lesquels Aberforth ne portait pas le plus tendre regard. Et pour cause, Aberforth estimait que le travail était une nécessité, et s'en sortir par ses propres moyens plus encore. Il faut dire qu'il avait dû s'épargner très tôt le soutien aussi bien moral que financier de ses parents, cela aidait.. et c'était ce qui l'avait encouragé à accepter le premier travail qu'il avait su obtenir, si peu valorisant pouvait-il sembler.

Mais bon, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, ça ne le regardait pas. A moins qu'elle ne mente, bien sûr, et dans ce cas, c'était une autre paire de manches. Si elle était concernée, de près ou de loin, par ce qui l'avait mené ici, il faudrait qu'il le découvre, d'une manière ou d'une autre. Mais il allait lui laisser le bénéfice du doute pour le moment, il pourrait toujours y revenir si quoi que ce soit dans ses paroles ou dans son attitude devait sembler suspect, ce pouvait toujours arriver.

-J'ai... de vieilles histoires à régler. Des histoires de famille, on va dire.

Même si ça allait bien au-delà de ça, bien sûr. Ceci dit, si Aberforth n'avait pas su que son frère avait l'intention de se rendre à New York, il n'aurait pas fait le déplacement, même si l'affaire avait bien plus d'importance que leurs simples querelles fraternelles.

-Vous êtes ici depuis combien de temps ?

Peut-être avait-elle vu ou entendu certaines choses, et dans ce cas, il semblait nécessaire qu'il en tire son parti. Mais il s'avançait sans doute trop à ce sujet.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Sam 7 Juil - 15:14


La réponse d'Aberforth lui fit comprendre qu'il ne souhaitait pas en parler, la plupart du temps quand les gens évoquent des histoires de familles avec des inconnus, c'est une façon polie de leur dire que ce sont des histoires qui ne les regardent pas. Elsa comprenait et acceptait cette volonté de ne rien dire, mais en réalité cela ne faisait qu’attiser son envie d'en savoir plus sur le sujet. Est-ce que cela avait un rapport avec son frère, sans doute, mais la jeune fille n'osait pas encore poser des questions trop directes et trop franches, mais plutôt amener le sorcier en lui en parler naturellement. Il demanda donc à son tour depuis quand elle se trouvait dans la région, cela faisait maintenant quelques mois qu'elle se promenait dans les rues de New York. Elle n'avait pas encore l'impression d'avoir tout vu, et elle avait encore une histoire à démêler avec Langdon, les fidèles de la ligues de Salem, la famille Barebone et aussi le frère de Théseus. Elle ne savait pas encore que tous ces choses étaient plus ou moins liées de même que la présence des deux frères Dumbledore.

"Je suis à New York depuis quelques mois. J'habite dans Brooklyn. Je suis venue faire le marché" fit Elsa pour expliquer un peu tout, en continuant de sourire. "Et vous? Depuis quand êtes-vous à New York? ça change beaucoup de Pré-au-lard, ou même de Londres" demanda Elsa, la jeune fille avec le sourire, elle espérait que la première approche un peu bancale de la jeune femme en l'appelant Professeur Dumbledore était oublié. Elle avait envie maintenant de découvrir le sorcier, mais pas uniquement parce qu'il était le frère de son ancien professeur. Il semblait pour le moment intéressant à connaître, et elle espérait le découvrir, et apprendre le connaître, et l'appréciait de plus en plus. Elsa aimait rencontrer des nouvelles personnes, jusque là, mise à part Mary Lou Barebone, elle n'avait jamais rencontré une personne qu'elle n'appréciait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 9 Juil - 18:11


Encore un Dumbledore ?
L

a jeune femme vivait donc à New York depuis quelques mois (une information qui n'avait rien de très précise, mais toute réponse qui laissait entendre "plus d'un mois" était bonne à prendre dans les circonstances actuelles). Quelques mois, ce n'est pas grand-chose à l'échelle d'une vie, mais c'était bien assez quoi qu'il en soit dans le cas qui intéressait réellement le barman. Si elle était là depuis quelques mois, cela signifiait qu'elle était déjà à New York quand les premiers événements suspects avaient été signalés, et bien avant que Newt Scamander s'y retrouve à son tour. Bien, très bien, il y aurait donc peut-être quelque chose à tirer de cette rencontre qui n'avait certes pas commencé sur des chapeaux de roue.

Même si Elsa se méprenait manifestement et semblait avoir le sentiment que, pour la peine, Aberforth avait réellement envie de faire la conversation. Loin de là. Il se fichait bien de savoir dans quel quartier de la ville elle pourrait bien résider (encore que, selon, l'information pouvait tout de même être significative, car elle aurait assisté de plus ou moins près aux événements qui le préoccupaient), et il se fichait plus encore de savoir si elle avait acheté des carottes ou des rutabagas au marché. Aucune enfance là-derrière, c'était seulement dans la nature de l'asocial en chef qu'il était (ce qui semblait parfaitement contradictoire avec son travail de barman, mais ceux qui se rendaient spécifiquement à la Tête de sanglier et non aux Trois Balais avaient généralement mieux à faire que de papoter avec le type bougon du comptoir). Quand elle lui retourna la question, il eut décidément le sentiment que la miss espérait tailler le bout de gras avec lui. Pas de chance, si elle voulait vraiment une conversation en apparence légère et dérisoire, ce n'était certainement pas vers lui qu'il fallait se tourner. Son frère serait bien plus à même de faire le boulot, ça c'est sûr. Mais bon, il allait tout de même prendre la peine de lui répondre, s'il voulait que cette conversation ne soit pas totalement stérile non plus. On ne sait jamais, elle pouvait bel et bien avoir des choses à lui dire et à lui apprendre.

-Je suis arrivé il y a quelques jours et je ne suis pas vraiment là pour faire du tourisme.

Oui, il y avait un milliard de différences entre ici et là-bas, et il pourrait prendre le temps de s'en étonner, extasier, offusquer, qu'importe, mais non, il décidait qu'il s'en fichait.

-Vous qui êtes là depuis un moment, vous devez avoir une opinion sur ce qui se passe en ville en ce moment, pas vrai ?





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Brooklyn-