AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 10 Sep - 22:52


Encore un Dumbledore ?
A

berforth secoua simplement la tête de gauche à droite en réponse à la question de son interlocutrice. Si seulement ça pouvait être si simple... Mais de ce qu'il savait sur le sujet, même un enfant conscient de sa nature et encouragé à l'accepter en tant que tel ne pouvait pas échapper à son sort. Quand l'obscurus prenait forme et gagnait en importance, il dépassait la volonté de son hôte, et au bout du compte, il n'y avait pas grand-chose à faire... ou en tout cas, c'était ce que laissaient supposer les dernières informations que le sorcier avait pu récolter sur le sujet... mais ce n'était pas parce qu'aucune solution n'avait été trouvée pour le moment qu'aucune solution ne serait jamais trouvée.

-Aucun enfant n'a jamais survécu en tant qu'obscurial. L'obscurus est indissociable de son hôte, j'ai bien peur qu'on ne puisse détruire l'un sans détruire l'autre...


Mais il fallait forcément qu'il ait une once d'espoir à ce sujet. Sans quoi, il ne se donnerait pas tout ce mal, sans quoi il n'aurait pas traversé l'Atlantique dans l'espoir de venir en aide à cet enfant, qui qu'il puisse être, avant que quelqu'un de néfaste ne lui mette la main dessus.

-J'imagine que certains sorciers mal intentionnés s'envisageraient capable de contrôler cette entité. Qu'ils aient raison ou tort, dans tous les cas, je n'ai pas l'intention de leur en donner l'occasion.

Même si contrôler un obscurial devait être impossible, l'enfant, déjà en danger, le serait plus encore, et ça, ce n'était tout simplement pas tolérable.

-Nous, ce que nous pouvons faire.
Il acceptait de parler de cette situation au pluriel, parce qu'il savait qu'il aurait besoin de toute l'aide possible pour arriver à ce qu'il souhaitait. Il faisait de toute cette affaire une affaire personnelle, et s'il était aussi impliqué, c'est bien qu'il se sentait personnellement touché par la situation. Mais en l'occurrence, si l'intervention d'autres personnes pouvaient lui faciliter la tâche, c'était tant mieux. Même si la tâche serait ardue dans tous les cas. C'est retrouver cet enfant, déjà, pour commencer...

Et ensuite... Ensuite, c'était tout le problème... La suite restait floue, mais il fallait dans tous les cas, c'était totalement indispensable.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Sam 15 Sep - 15:46


Elsa n'aimait pas beaucoup la réponse d'Aberforth, qui disait qu'il n'y avait pas grand chose à faire pour sauver l'enfant, et que pour détruire l'un, il fallait détruire l'autre. Elsa se sentait un peu triste, et comprenait pourquoi ce mot l'avait si violemment bouleversé, elle aurait pu être un de ses obscurus si les choses avaient été différentes. Cela ne devait pas arrivé souvent dans les familles de sangs-purs, mais les sorciers nés-moldus devaient sans doute être bien plus exposé à cette menace. Elsa non plus ne voulait pas que des sorciers mal intentionnés se servent de cet enfant pour d'atroces choses. Il devait être trouvé, Aberforth avait entièrement raison. Mais il y avait trois millions de personnes dans cette ville, trouve un enfant parmi elles, seraient vraiment une tache accrue.

Elsa soupira et fronça les sourcils, il fallait mettre les choses en perspectives, si elle n'était pas devenue folle, c'est parce que ses parents l'avaient accepté, et qu'elle avait été repéré par Poudlard. Cet enfant ne devait pas être un sorcier, enfin né dans une famille de sorciers, donc un moldu, ou no-maj. Ensuite il devait avoir passer toute sa vie a entendre que la magie s'était mal, pour la refouler à l'intérieur de lui ou d'elle. Et ... le seul endroit qui correspondait à cela et dans lequel, il y avait plein d'enfants, c'était ... la ligue des fidèles de Salem. On en revenait encore à cet horrible bonne femme.


"Il y a une ... association, secte, où je fais pas quel nom lui donnait, dirigé par une femme, Mary-Lou Barebone, qui ... veut détruire les sorciers, elle dit que la magie s'est mal et fait tout un tas d'apparition dans la ville. La ligue des fidèles de Salem, et je sais aussi qu'elle ... vient en aide aux enfants défavorisé de la ville. Pauvreté, no-majs et saoulé par cette propagande, je pense que ça fait un lieu idéal pour la création d'un Obscurus. Qu'en pensez-vous?" demanda Elsa d'un air un peu triste, elle avait fait mis des mots sur sa pensée qui lui torturé l'esprit depuis quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Lun 17 Sep - 20:45


Encore un Dumbledore ?
E

lsa lui parla une nouvelle fois de la Ligue des fidèles de Salem, ce qu'elle avait déjà fait plus tôt, lui expliquant en quoi elle consistait une fois de plus. Aberforth la laissa faire sans relever la répétition. Peut-être avait-elle supposé qu'il n'avait pas prêté garde à son propos la première fois, car il est vrai qu'il avait préféré rebondir sur le nom de Grindelwald, qu'elle avait prononcé dans le nom. Peut-être avait-elle oublié, aussi, car il est vrai que leur conversation était assez... dense, par la force des choses, plus qu'Aberforth ne l'aurait soupçonné de prime abord. Ou bien était-elle simplement... obsédée, à leur sujet ? Visiblement, elle avait envie de leur donner un rôle direct dans cette affaire. Ce qui n'était pas une pensée absurde, loin de là, mais qui commençait à laisser supposer à Aberforth que la jeune femme avait un passif tout spécifique avec ce groupe de Moldus qui dépassait le simple tract récupéré au détour d'une balade en ville.

Quoi qu'il en soit. Ni la première, ni la seconde fois, les explications d'Elsa n'étaient nécessaires car Aberforth avait bel et bien entendu parler des fidèles de Salem. Et sans chercher à dresser un lien direct avec le reste de l'affaire, il avait considéré le danger que représentait ce groupuscule davantage pour le message communiqué en temps de crise, qui pourrait bien favoriser certains milieux extrêmistes. Cela dit, Elsa avait raison. Mary Lou Barebone accueillait de nombreux orphelins dans l'église où elle avait établi sa prétendue association qui ressemblait davantage à une secte... Ces enfants étaient bercés de visions horrifiques de la sorcellerie, de quoi vouloir réprimer ses pouvoirs dès le plus jeune âge. Oui, ça se tenait, effectivement.

-C'est effectivement probable,
répondit-il en réfléchissant d'office à la question. D'office, il avait à l'esprit un cas en particulier... familier... si ressemblant avec elle... Mais bien trop âgé, alors... Dans tous les cas, il devait y avoir une piste à creuser par là, et s'il voulait obtenir le fin mot de l'histoire avant que qui que ce soit d'autre ne s'en charge, il n'y avait définitivement plus de temps à perdre... Même si ce genre de spécificité ne se voit pas sur leur visage, eux-mêmes n'en ont pas conscience... Alors un parmi tous ces enfants, c'est une piste, pas encore une réponse.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Jeu 20 Sep - 21:22


Elsa ne s'était pas rendu compte qu'elle avait déjà parlé des fidèles de Salem, elle trouvait ce groupe si bizarre et cette femme si terrifiante, que peut-être ils l’obsédaient un peu. Mais Aberforth approuva son idée, et la jeune femme hocha la tête, un peu tristement, car ce ne serait pas facile de le trouver au milieu de la dizaine d'enfants qui vivaient au crochet de Mary Lou Barebone. Elle devait retourner la voir pour lui faire son rapport suite aux documents qu'elle lui avait fourni. Mais elle retarder le moment le plus possible, elle n'avait pas envie de se retrouver avec cette femme, et Elsa ne pouvait pas demander à Langdon de venir avec elle tout le temps. Un jour, elle arriverait à surmonter sa crainte.

Elsa fit un sourire à son interlocuteur, et but une gorgée de sa boisson. Cette conversation était vraiment intéressante, elle avait apprit l'existence des Obscurus, elle ne savait pas encore si elle était satisfaite de connaître un secret de plus sur la magie, ou si tout cela lui faisait peur. Sans doute un peu des deux. La jeune femme pouvait suivre la piste de l'enfant pour en savoir plus sur toute cette histoire.

"Est-ce qu'il y a quand même un moyen de le savoir? Un test à faire? Comment faire pour savoir? pour le voir?" demanda Elsa qui ne savait pas trés bien ce qu'il fallait faire pour découvrir si un enfant était un obscurus ou pas. Devait-elle le mettre en colère? lui faire du mal? Elle ne comprenait pas vraiment ce qui déclenchait son "pouvoir".
"Et si par le plus grand des hasard, je trouve cet enfant, je suis supposée faire quoi?" demanda Elsa. Devait-elle prévenir le MACUSA, le cacher, l'aider, le prévenir, lui ou son frère. Et puis se protéger aussi des pouvoirs de l'Obscurus, il devait bien y avoir un truc à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Ven 21 Sep - 18:17


Encore un Dumbledore ?
A

berforth afficha un sourire un peu désabusé (en même temps, désabusé, il l'était constamment, ce n'était pas nouveau) en écoutant l'avalanche de questions que lui posa sa jeune interlocutrice. Sa curiosité était légitime, bien sûr, mais il n'allait pas pouvoir la satisfaire à la hauteur de ce qu'elle espérait peut-petre. S'il y avait véritablement une sorte de test qui puisse permettre de révéler l'existence d'un obscurial, sa tâche serait nettement plus simple... Seulement, non, il n'existait pas de solution miracle, de révélateur d'obscurial. Puisque ces derniers n'avaient pas conscience de ce qu'ils étaient, il était bien impossible de se servir la magie pour cela. Le seul "moyen" éventuel était peut-être de pousser à bout l'enfant que l'on soupçonnait être un obscurial pour voir sa magie se manifester... mais Aberforth ne pouvait envisager qu'il s'agisse là d'une solution à la hauteur... Elle l'était peut-être des personnes les plus aventureuses, mais Aberforth estimait qu'en plus de se mettre potentiellement en danger, cette solution était tout simplement inhumaine. Alors non, il n'y avait pas de méthode miracle, et c'était toute la complexité de l'affaire. Malgré tout, l'homme voulait croire qu'il était possible de discerner certains... signes avant-coureurs, dans le comportement de ces enfants, notamment... Mais ce n'était évidemment pas assez...

-Le plus simple est malheureusement d'attendre que l'obscurus se manifeste une nouvelle fois, et ne pas perdre sa trace
, admit-il simplement, sachant bien que ce ne pouvait être une suggestion considérée comme idéale puisqu'elle pouvait mettre en danger aussi bien l'obscurial (qui d'ailleurs ne survivrait peut-être pas à son obscurus la prochaine fois tant ce dernier gagnait manifestement en puissance) que ceux qui en seraient la cible. Mais Aberforth n'avait pas mieux à proposer malgré tout. Et si vous deviez trouver cet enfant... Ce n'était pas contre elle, mais il en doutait un peu... encore que ses doutes n'étaient sans doute fondés que sur le fait qu'il voulait être celui qui trouverait l'enfant avant n'importe qui d'autre. Il n'avait confiance en personne dans l'affaire. Et Elsa était peut-être trop proche de son frère pour qu'il puisse lui faire entièrement confiance, d'ailleurs. Tout ce que je vous demande de faire, c'est de me prévenir, et de n'en avertir personne d'autre.

Il doutait fort qu'elle obéisse à ses directives, mais au moins étaient-elles formulées à présent.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Sam 22 Sep - 23:25


Elsa soupira un peu déçue que l'enfant ne porte pas sur son front le mot écrit "Obscurial", ce serait bien plus simple pour le retrouver. En même temps, cela était un peu rassurant, car cela voulait dire qu'un mage noir ou une personne avec des intentions peu louables ne pourrait pas le trouver non plus. La jeune femme n'avait pas vraiment envie qu'il se manifeste à nouveau, il semblait être particulièrement puissant. Il avait déjà causé de gros dégâts, les moldus avec l'encouragement des employés du Ministère, avait conclu à  un tremblement de terre, même si il était bien localisé leur tremblement de terre. Mais l'attaque du sénateur, c'était autre chose.

Le frère de son ancien professeur lui demanda de ne prévenir que lui, si d'aventure elle trouvait l'enfant en question. De toute façon, elle ne connaissait pas grand monde d'autre pour les informer de la présence de l'enfant. Elle ne pouvait pas prévenir le MACUSA, ni Langdon, et encore Mary Lou Barebone. Il ne restait donc que lui et son frère. Mais Dumbledore ne lui avait rien demandé, et Aberforth semblait avoir vraiment envie de trouver cet enfant. Il l'avait aidé à mieux comprendre ce qui se passait dans cette ville. Elle le préviendrait, si elle le trouvait. Ce qui au vue de tout ce qu'elle savait maintenant, lui semblait peu probable.


"Je vous préviendrais" confirma donc la jeune femme avec un sourire, peut-être une peu déçue et triste de cette situation. En même temps, c'est elle qui avait voulu s'en mêler. Elle aurait trés bien pu faire le tour des monuments historiques, puis de passer à la ville suivante, sans demander autre chose. Mais elle avait voulu être curieuse, et aider son prochain d'une manière ou d'autre. Elle ne pourrait donc s'en prendre qu'à elle-même, pour le guêpier dans lequel elle venait de se mettre. Ses pieds y étaient d'ailleurs, depuis un bon moment, depuis sa conversation avec Langdon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Mar 25 Sep - 18:25


Encore un Dumbledore ?
A

berforth esquissa l'un de ses rares sourires tout en hochant la tête en guise d'approbation quand la jeune femme lui assura qu'elle le préviendrait si elle devait réussir à trouver l'enfant. Il doutait fort que cela arrive, pas parce qu'il remettait en cause les compétences de la jeune femme, mais parce qu'il était loin d'être certain qu'un tel exploit puisse réellement être envisageable. Ils verraient bien, dans tous les cas, s'ils y parvenaient réellement, ils auraient fait un réel pas en avant. Encore faudrait-il qu'Elsa choisisse de s'adresser à lui et non à son frère, qui avait la fâcheuse tendance à s'attirer la sympathie de tous ses anciens élèves, capable qu'il était de dissimuler son vrai visage à la vue de tous pour passer pour un homme agréable et prévenant quand il n'était en réalité qu'un homme vicieux en plus d'être ô combien imbu de sa personne.

-Merci
, répondit-il simplement, espérant en son fort intérieur que c'était une promesse qu'elle réussirait à tenir, même s'il tirerait plus d'assurance à retrouver par lui-même la trace de l'obscurial.

Malheureusement, rien n'était jamais si simple et il n'allait pas prétendre non plus ne pas en avoir conscience. Aberforth jeta un rapide coup d'oeil à sa montre. Il ne pouvait nier que cette conversation avait mangé plus de son précieux temps que ce qu'il s'imaginait, mais il ne le regrettait pas. Qui l'eut-cru, mais il estimait bel et bien que cette interactions sociale avait eu le mérite de lui remettre les idées au clair, et elle n'en était pas peu fière. Alors oui, ils verraient bien ce que cela donnerait, et s'il y aurait une quelconque suite à leur conversation, mais la jeune femme lui avait au moins donné matière à méditer, ce qui n'était pas négligeable, déjà. Mais en attendant, il était tout de même grand temps qu'il retourne à ses affaires. Il lui restait encore de nombreuses choses à faire, et il ne pouvait pas se permettre de traîner. Au plus tôt il aurait avancé dans ces différentes affaires, au mieux ce serait. C'était une certitude, le temps pressait, et chaque seconde devait être reconnue comme précieuse en diable.

-Je vais devoir vous laisser, n'hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre piste,
ajouta-t-il en lui communiquant l'adresse de l'hôtel dans lequel il résidait.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   Sam 6 Oct - 18:57


Elsa ne s'était pas attendu à avoir une conversation si profonde avec Aberforth Dumbledore. Est-ce que tous les Dumbledore étaient comme eux? En tout cas, ça devait être assez compliqué dans leurs enfances, si ils avaient des avis contradictoire sur un sujet ou un autre. Cette conversation avait mis en lumière de nombreux éléments qui permettait à la jeune fille ne mieux comprendre la situation, de saisir qu'elle était bien plus complexe qu'Elsa ne l'avait compris, et quelque part bien plus dangereuse encore. Si un tel pouvoir était contrôlé par des êtres obscurs, cela ne présagé rien de bons pour les sorciers, comme pour les no-mags.
"De rien" fit Elsa avec le sourire, quand Dumbledore la remercia de l'aider à retrouver cet enfant, et de l'informer si elle avait la moindre piste. Même si cela voulait dire qu'elle allait devoir se rapprocher de cette femme qui lui faisait peur, pour trouver cet enfant. La jeune fille ferait de son mieux pour trouver cet enfant, l'aider et peut-être le sauver grâce à l'aide d'Aberforth.

Ce dernier annonça son départ en lui laissant l'adresse de l’hôtel où il était descendu depuis son arrivée à New York. Elsa hocha la tête et nota l'adresse dans sa tête, et dans son carnet pour ne pas l'oublier. Puis elle se leva pour saluer une dernière fois le frère de son ancien professeur et le regarda partir.
"Au revoir" fit-elle avec le sourire. Elle était un peu plus inquiète pour l'avenir, mais soulagée de savoir la vérité. Aprés tout, il n'y a que la vérité capable de sauver les gens, les mensonges ne protègent au fond personne, même si la plupart des gens croient le contraire. En même temps, la plupart des vérités ne sont que des points de vue, que chacun peut avoir sur le monde.


FIN POUR MOI!
Merci pour ce chouette RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore un Dumbeldore? [feat : Aberforth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Brooklyn-