AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2018
Age du joueur : 29
Localisation : Actuellement New York

Message#Sujet: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Sam 4 Aoû - 12:08


Cela fait 8 ans
L

e bateau venait d’accoster le long des quais de New York apportant avec lui tout une foule de gens venue d’Europe. Une grande partie d’entre eux voulaient s’installer en Amérique et commencer une nouvelle vie, mais rares étaient ceux qui comme Helga avaient un but, un projet en tête. La traversée avait pris près de trois semaines, faisant perdre toutes notions du temps et des distances à la jeune demoiselle. Helga descendait le long des étroites passerelles qui menaient aux quais, portant une longue robe noire, une veste et une fourrure autour des épaules. Sa coiffure comme toujours était élégamment arrangée et ajustée d’un chapeau venant directement de Paris. N’importe qui, qui l’aurait vu passer, aurait pu croire à une jeune demoiselle française, mais il n’en était rien. Accrochée à sa jambe, sa baguette était prête à être dégainée au moindre instant et son sac de voyage renfermé de nombreux pièges et appâts en plus de vêtements adaptés à son métier. Bien entendu, il était impossible à un non-sorcier de voir cela, car seuls des produits de beauté et des vêtements étaient visibles pour eux. Faisant la file pour sortir le plus vite possible de ce bâtiment, elle devait passer par les contrôleurs.

« Papier. »

Helga fouilla dans son sac et en sortie un ensemble de feuilles enroulées dans un étui de cuir rouge portant le nom et le logo de l’Union soviétique.

« Soviétique ? »

« Oui monsieur. »

« La raison de votre voyage ? »

« Je suis ici pour affaires monsieur. Je représente les intérêts de la mère patrie auprès de votre ambassadeur. »

« Des bagages ? »

« Seulement ce sac. »

Helga tendit ledit sac à l’agent du contrôle qui fouilla pendant quelques secondes dedans. Ne trouvant rien, il lui rendit.

« Bienvenue en Amérique madame. N’oubliez pas de faire valider votre Visa par votre ambassade afin d’éviter tous soucis. »

« Je vous remercie monsieur. »

Reprenant son sac, Helga marcha d’un pas direct et franc vers la sortie des docks. Elle ne posa pas un regard ni ne perdit de temps à regarder les gens autour d’elle. Une fois assez loin du contrôleur, elle murmura tout bas.

« Un jour, vous vous agenouillerez devant la puissance des sorciers, sales sangs impurs. »

Continuant d’un pas déterminé, elle sortit le plus rapidement possible du bâtiment afin de se trouver un point tranquille ou transplaner. Elle ne savait absolument pas si son permis qu’elle avait eu à Poudlard et qu’elle avait reconduit en Union soviétique était suffisant pour pouvoir se déplacer en Amérique, mais au pire, elle jouera les idiotes. Elle se concentra sur la destination, le haut d’un immeuble qui se trouvait droit devant elle. Ferma les yeux et mis toute son énergie dans ce sort si simple.

Elle avait l’habitude de ces sensations, mais n’appréciait guère les ressentir, préférant la liberté d’une marche à pied. Mais, du haut de ce bâtiment, elle avait la possibilité de voir une grande partie des rues aux alentours. Helga sortit un papier de son sac reprenant l’adresse présumée de la boutique qu’elle cherchait. Seule sur ce toit, elle sortit sa belle baguette en érable et pointa le Nord avant de s’asseoir et de ressentir le vent froid de l’hiver. Ici, les températures étaient bien plus douces que dans son pays natal ou à Durmstrang, mais Helga adorait quand même sentir le froid contre sa peau. Toujours avec sa baguette en main, elle se concentra et tenta de faire le vide dans son esprit afin de visualiser la boutique qu’elle devait rejoindre.

Une petite ruelle du Bronx en ruine se trouvait devant les yeux d’Helga, il n’y avait pas d’humains qui trainaient par là, seul un vieil homme sortait d’une boutique en ruine portant dans ces mains une fiole rougeâtre. La jeune soviète s’approcha du bâtiment en question et avec sa baguette vit la pancarte « Boulangerie Harrison et fils – fermé » se changer en « La fiole désenchantée ». Helga ouvrit la porte et une douce odeur envahit ces narines. Elle entra dans la boutique, caractérisée par le petit son d’une clochette et se laissa envahir par des centaines de souvenirs, son parfum, sa présence, ces paroles. Elle était à son comptoir occupée avec un client. Elle leva la tête et son visage afficha d’un seul coup surprise, peur et angoisse. Helga ne lui fit pas un sourire, pas un signe et fit semblant de regarder les étals de fioles et de potions, attendant qu’elle termine avec son client. Ce qui étrangement fut bien plus rapide que prévu. La jeune demoiselle s’approcha une fois qu’elles furent deux dans la boutique.

« Bonjour Harmony. Cela fait 8 ans que je n’ai plus eu de nouvelles de toi. Je vois que tu as bien refait ta vie et que tu te crois encore la meilleure dans le domaine des potions. Bon, tu imagines bien que je ne suis pas là par courtoisie. J’ai besoin de toi pour un breuvage interdit. »

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2018

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Mar 7 Aoû - 14:09






Cela fait déjà huit ans
feat Helga Barov





Même la lumière semblait avoir fuit ce quartier de la ville de New-York. Les hauts immeubles empêchait les rayons de l’astre de venir lécher les pavés qui étaient quasiment constamment mouillés. Il n’était pas rare, d’entendre le miaulement plaintif d’un chat posé sur une poubelle, en attente d’un peu d’attention ou de nourriture. Harmony regardait le félin, de ses yeux émeraudes. Le petit animal descendit de son perchoir et vint se frotter aux jambes de la sorcière qui levait un sourcil. Son pelage aussi noir que la nuit le rendait peu visible dans cette atmosphère lugubre. Ses ronronnements raisonnaient fortement, alors qu’il les agrémentait de quelques miaulements.

“Que veux-tu, chat …?”

Un nouveau miaulement fut la réponse qu’Harmony reçut. Lorsqu’elle se remit en marche, le petit être la suivit, d’une démarche entraînante la queue battant l’air.

“Allons bon, tu ne vas tout de même pas me suivre …?”

Visiblement, si. Il ne lâchait pas la sorcière d’une semelle, et ce jusqu’à ce qu’elle arrive à sa destination. Devant elle, se dressait une ancienne boulangerie, aux vitres brisées. La pancarte, nommée “ Harrisson et fils” penchait dangereusement d’un côté et menaçait de tomber à tout instant. Les quelques fenêtres encore intactes qui restaient étaient recouvertes d’une épaisse poussière noirâtre, qui occultait presque totalement l’intérieur de l’ancienne boutique.  Harmony se concentrait et ce malgré, le félin qui se frottait contre sa cheville, petit à petit, la boutique délabrée changeait pour laisser place à un panneau de bois, où de magnifiques lèvres calligraphiées inscrivaient “ La fiole désenchantée”. Un dessin de fiole accompagnait ces écritures. Les carreaux brisés avaient fait place à une magnifique baie vitrée où étaient exposés divers potions sur des étagères, quelques plantes, dont elles étaient les principaux composants, égayait l’étalage. La sorcière sortit ses clefs et ouvrit la porte afin d’entrer dans son domaine. Un léger son de cloche lui souhaitait la bienvenue, alors que le petit animal à quatre pattes se précipitait à l’intérieur, montait sur le comptoir et s’y couchait refusant catégoriquement de sortir malgré les réprimandes d’Harmony qu’il ignorait totalement.

La britannique lâchait un soupire et décidait d’abandonner, laissant le félin à la place qu’il avait donc choisi. La sorcière s’isolait dans l’arrière boutique où un chaudron l’attendait. Une immense cuillère tournait inlassablement dans une mixture, qui semblait être resté sur le feu toute la nuit durant. Harmony arrachait à une plante posée sur l’une de ses tables de travail. Le végétal frémissait en perdant l’une de ses feuilles et lançait un couinement strident.

“Silence !”

La plante se tût instantanément, alors que la sorcière lançait la feuille dans sa potion qui devint totalement transparente.

“Parfait…”

La clochette retentit, signalant la présence d’un client dans la boutique. La jeune femme se rendit vers l’avant de la boutique et accueillit le vieil homme avec un sourire de marchande.

“Bonjour, monsieur, que puis-je pour vous ?”

“Bien le bonjour belle dame, je viens vous voir pour une potion pour …”

L’homme retirait son chapeau, dévoilant ainsi une calvitie déjà bien avancée. Harmony sourit et se dirige vers des étagères situés à l’avant de son magasin et attrapait une petite fiole rouge qu’elle tendait finalement à son client.

“Trois gouttes dans votre café du matin durant une semaine, mon brave et vous retrouverez votre chevelure d’antan. Cependant … N’abusez pas des dosages, si vous ne voulez pas ressembler à homme des cavernes.”

“Oh merci gente dame! Je savais que je pouvais compter sur vous.”

“Evidemment.”

La tenancière de la boutique affichait un sourire de commerçante, puis annonçait son prix à son client, qui payait instantanément.

“Merci encore, Madame”.

Heureux, l’homme sortit en chantonnant de la boutique, alors qu’un second client entra à son tour dans La Fiole Désenchantée.
L’homme s’approchait du comptoir. Il avait une prestance, un charisme qui ne laissait pas indifférente la demoiselle. Un style très britannique, qu’elle appréciait particulièrement, sous des allures de gentleman, un brin provocateur.


“Bonjour, Mademoiselle Rhys. Je viens pour … ma commande.”

“Bonjour. Elle est prête. Je vous demande un petit instant.”

Harmony s’exilait quelques instants dans l’arrière-boutique et revient un petit coffret, contenant une dizaine de petites fioles. L’homme sourit, en examinant chacuns des petites flacons.

“Elles sont parfaites. Voici votre paiement.”

L’homme déposait un petit papier avec quelques inscriptions manuscrites, alors que la cloche retentit une nouvelle fois. La sorcière levait le regard vers la nouvelle venue, et restait figée quelques instants. Elle dut s’accrocher à son comptoir pour ne pas défaillir, tant l’émotion de voir cette personne était intense.

“Tout va bien My Lady ?”
“Tout va bien, oui. Vous avez tout ce qu’il vous faut ?”
“Je pense, bien oui. C’est un plaisir de faire affaire avec vous.”
“Tout le plaisir est pour moi.”

L’homme quittait donc la boutique, laissant les deux femmes seules. Immédiatement, Elle lançait les hostilités. l’ancienne sorcière de Serpentard fronçait les sourcils, n’appréciant pas qu’on s’adresse à elle de la sort.

“Bonjour.”

Impossible. Impossible de dire son nom. Pire, Harmony faisait tout pour laisser une certaine distance entre elles.

*Elle est toxique pour toi .. Elle est dangereuse… Oublie-la. Oublie-la!*

La voix de Frank retentissait dans l’esprit brisé de la sorcière qui tentait de chasser ses idées noires et pourtant totalement ancrée en elle.

“Je suis navrée pour … mon manque de nouvelles. Je … je n’ai pas vraiment eu la possibilité de vous contacter après ce qu’il s’est passé à Poudlard, pas sans vous mettre dans l’embarras.”

Harmony préférait passer à un autre sujet, rapidement. Très rapidement. Elle tentait de rester professionnelle, la tête haute.

“Que puis-je faire pour vous, H… Mademoiselle ?”

©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2018
Age du joueur : 29
Localisation : Actuellement New York

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Jeu 9 Aoû - 14:59


Cela fait 8 ans
T

u es navrée ? Sérieusement, c’est tout ce que tu trouves à dire вероломный ? Et en plus tu me vouvoies ? Tu es sérieuse là ? Je ne m’attendais pas à ce que tu me sautes dans les bras et que tu m’embrasses après 8 ans, cela fait déjà longtemps que j’ai fait une croix sur l’éventualité que tu m’aies aimée un jour. Mais, être froide à ce point ? Distante comme tu l’es ? Non sérieusement je ne m’y attendais pas. »

Helga recula du comptoir et commença à regarder les divers produits présents dans la boutique, passant les mains sur chaque fiole et chaque ustensile. S’arrêtant parfois sur une étiquette ou sur un composant.

« Harmony, je te déteste sincèrement. Tu as joué avec moi depuis le premier jour. Depuis ce baiser dans les toilettes tu as sûrement tout fait pour profiter de mes sentiments et de mes compétences. Vu comment tu réagis, j’imagine que tout ce que l’on a fait, n’était qu’amusement. La cabane que j’ai construite dans la forêt interdite pour qu’on puisse y être tranquille ? Amusement ? Les deux H que nous avions gravées dans le vieux saule ? Amusement ? Notre Patronus que nous avons si longtemps cherché ensemble et qui était le même. Amusement. Amusement et encore amusement. Quand je pense au nombre de fois où j’ai chassé et volé pour toi. Le nombre de fois où je t’ai dit « je t’aime » tout ça pour quoi ? Pour que tu fasses tes magouilles dans mon dos, que tu profites de moi et surtout que tu tentes d’attaquer un de nos camarades ? »

Helga se rapprocha du comptoir, tentant de percer ce qui se passait dans la tête de son ancienne partenaire. Plongeant ces yeux dans les siens afin de pouvoir lire jusqu’au tréfonds de son âme. Elle avait sa main sur sa baguette au cas où ça tournerait mal et qu’il faudrait se défendre.

« Taylor. Tu te souviens de celui que tu as voulu attaquer ? De celui à qui tu as voulu enlever la vue ? Et bien suite à ton renvoi, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Nous avons vécu trois ans ensemble dans un petit village près de Dublin. En même temps, même si nous étions très différents l’un de l’autre, lui il était là pendant que j’étais seule et que j’avais besoin d’un corps pour me défou … »

La porte de la boutique s’ouvrant, une jeune femme et sa fille de six ou sept ans entrèrent. Helga pointa directement sa baguette en direction des deux clients, une lueur rougeâtre crépitant à son extrémité.

« La boutique est actuellement fermée, veuillez repasser dans une heure si le bâtiment est toujours entier. »

Sans attendre ni une réponse ni une nouvelle menace, les deux demoiselles sortirent de la boutique de potion rapidement. Helga se retourna lentement toujours avec ça baguette en main.

« Je disais donc ? Taylor ? C’est ça. Bon, oublions ce sujet, c’est de l’histoire ancienne et finalement il m’a fait autant de mal que toi. Peut-être un peu moins, mais soit. Parlons de ce pour quoi je suis ici. J’ai besoin d’une potion de mort soudaine et d’une fiole de résurrection. J’ai déjà le sang de licorne, mais j’ignore totalement le reste des composants, donc j’attends que tu me dises le prix ou ce dont tu as besoin. En partant du principe bien entendu que tu me dois bien une faveur avec tout ce que tu m’as fait et donc que tu me fasses un prix d’amie. »

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2018

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Jeu 9 Aoû - 16:03

Harmony encaissait. Elle encaissait, la colère, la frustration et l'incompréhension aussi de la nouvelle arrivante. Elle l’avait toujours, son accent, si charmant, qui ressortait plus encore lorsque des émotions fortes perturbaient sa voix. Elle ne la lâchait pas une seule seconde du regard, admirant sa beauté, comme si elle la voyait pour la première fois. Frémissant à sa férocité, bien qu’elle était totalement dirigée contre elle. Avec raison ? Avec tord ? Harmony ne pouvait le dire. Elle n’était pas la meilleure juge dans cette affaire, puisqu’elle était la principale accusée. Était-elle coupable … Oui. Coupable d’une inaction. Coupable de n’avoir pas réussir à atteindre son but, il y a huit années, à Poudlard.

Ses mots étaient forts et Elle savait où frapper pour faire mal. Lorsque la blonde reprochait à son ancienne amie de ne l’avoir jamais aimée, de l’avoir utilisée et manipulée … Ses sourcils se froncèrent, ses poings se serrèrent. Mensonges. Calomnies ! Un poignard en plein coeur lui aurait causé bien moins de douleurs que ces diffamations.

Elle essayait de lire en elle, Harmony le savait parfaitement et c’est pour cette raison qu’elle se refermait un peu plus, hissant toutes les barrières qu’elles avaient pourtant jadis faites tombées, une à une, pour se dévoiler entièrement à l’autre sur toute ses coutures. Elle se terrait, dans sa coquille, afin de ne pas être révélée, afin de ne plus avoir mal.

*Ne l’approche pas … Ne l’approche pas …*

Ce murmure était de plus en plus lointain, diffus, au profit des fortes paroles d’Elle, qui eurent l’effet d’un électrochoc. Taylor ?! Elle … avait vécu avec ce rat d'égout ? Ce Sang-mêlé ?! La respiration d’Harmony devenait de plus en plus archaïque, sa poitrine se soulevait et s’affaissait de manière irrégulière, alors que sa main, serrait de manière exacerbé sa baguette fraîchement sorti.

Elle finit son discours, par une demande. Non. Ce n’était pas une demande, Harmony n’avait pas d’autres choix que de répondre aux attentes de la demoiselle. La Soviétique ne souffrait d’aucun refus. Cela en était trop. Bien trop. Beaucoup trop. Harmony s’approchait d’elle, à grande enjambée, avant de la plaquer violemment, dos contre un des murs en bois de la boutique. Des tintements de verres s’entrechoquant légèrement entre eux se firent entendre, alors que les étagères tremblaient sous l’effet de l’impact.

“Pensez…”

Harmony prit une grande inspiration en fermant les yeux. Elle la tenait fermement, un poignet au dessus de sa tête, le reste de son corps pressé contre le sien, elle s’assurait qu’elle ne puisse s’enfuir, ne puisse bouger. En réponse en une quelconque menace, la pointe de sa baguette était dirigée vers son gorge.

“Penses-tu… que je n’ai jamais cherché à t’écrire ? A te parler ? A t’expliquer ?! Penses-tu réellement que je n’ai pas souffert de v… ton absence ? Que chaque seconde n’était pas une seconde de plus que je vivais dans un enfer car tu n’étais pas là ? Tu ne sais pas ce que j’ai subis, tu as aucune idée de ce qu’on m’a fait durant des années ! Tu n’as même pas cherché à savoir ce qui s’est passé pour moi ! Tu as forniqué avec ce Taylor. Fort bien, retournes-y lui offrir tes cuisses, je suis certaine qu’il les adore et qu’il a pu te combler.  Je suis heureuse de savoir que tu as passé de belles années, pendant qu’on martyrisait mon esprit pour tenter de t’en extraire définitivement !”

Elles étaient proches, si proches, que la respiration d’Harmony pouvait presque caresser ses lèvres. Une colère immense se lisait dans le vert de son regard, alors qu’elle ne bougeait pas d’un cil, ne lâchant pas sa prise. Elle rapprochait un peu plus son visage du sien.

“Va donc demander des faveurs à ton Taylor. Je ne peux rien pour toi. Encore moins pour une potion contenant du sang de licorne.”  

Ces dernières paroles avaient presques été murmurées au creux de son oreilles. Harmony luttait pour rester maîtresse d’elle-même et ne pas exploser, littéralement, observant désormais la réaction de sa comparse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2018
Age du joueur : 29
Localisation : Actuellement New York

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Sam 18 Aoû - 17:57


Cela fait 8 ans
A

lors qu’Helga termina sa demande qui n’en était pas réellement une, il aurait été plus à même de parler d’ordres. Donc, alors qu’elle termina de donner l’ordre à Harmony de préparer ces deux potions, Helga put voir son ancienne camarade quitter son comptoir pour la rejoindre dans la boutique à grande vitesse. Elle posa directement ces mains sur le corps de la soviet afin de la pousser et de la plaquer contre un mur. Helga n’utilisa pas la force pour riposter à cette attaque, ce qu’elle aurait pu faire vu qu’elle avait de plus grandes aptitudes physiques qu’Harmony. Au lieu de ça, elle se laissa faire. Quand elle se retrouva ainsi plaquée avec un poignet bloqué au-dessus de sa tête, une étrange sensation de déjà vu la marqua. Cette position rappela à la jeune braconnière bien des souvenirs qui étaient loin d’être désagréable et dont son corps tout entier se rappelait aussi, frémissant en imaginant ce qui aurait été la suite de ce plaquage huit ans auparavant.  

Alors qu’elle se trouvait dans cette pose, elle pouvait sentir toutes les émotions qui explosaient chez la jeune alchimiste. Ainsi donc on l’avait manipulée et adaptée à oublier la présence et les souvenirs de sa compagne. Ce n’était pas étrange, sa famille de mémoire n’aurait jamais été pour cette relation, surtout son chien de parrain. Helga observait Harmony du mieux qu’elle pouvait et se laissa envouter par son odeur et par ces gestes. Peu à peu se brisèrent les barrières qui avaient été posées sur ces souvenirs pour en voir de la manipulation ou de la domination, peu à peu, l’amour et les bons moments revenaient. Mais, il aurait été trop facile de céder après quelques paroles.

« Je n’irai pas demander à Taylor quoi que ce soit, il n’est plus dans ma vie et c’est bien mieux ainsi. Je n’ai que faire des compétences d’un petit merdeux prétentieux alors que je pourrais avoir les tiennes. Je n’ai pas traversé les océans pour lui. Je l’ai fait pour toi, pour te revoir et pour travailler avec la meilleure. Mais, ne me reproche pas cette distance, si tu avais tant voulu me parler, tu y serais arrivé. En 8 ans, tu n’as pas eu la possibilité de m’envoyer un seul hibou alors que des dizaines sont partis de mes mains pour te rejoindre ? Depuis combien de temps es-tu ici ? Libre et indépendante ? »

Elle attendait de voir la réaction de son ancienne compagne avant de continuer, réaction qui tarda à venir.

« Je suis là maintenant, explique moi par quoi on t’a fait passer. Explique-moi pourquoi je n’ai pas eu de nouvelles de toi pendant 8 ans. Explique-moi pourquoi tu as tenté de faire du mal à un autre élève. Je suis là devant toi. Et il n’y a personne pour nous empêcher de parler. Je suis là et tu as ta chance de pouvoir rayer tous les doutes que j’ai en tête, alors profites-en. Mais sache que tu n’auras pas d’autre chance d’y parvenir, alors choisi bien tes mots Harmony. »

Approchant sa bouche de l’oreille d’Harmony, Helga y murmura pour terminer.

« Et je ne pourrais jamais croire que tu ne sais pas travailler le sang de licorne. J’ai besoin de toi très chère, même si je dois te payer pour ça. »

code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2018

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Mar 21 Aoû - 10:57

La mâchoire serrée, son regard sombre, elle la laissait parler, sans broncher, sans l’interrompre. Toujours dans une position hostile, sa baguette menaçante, son corps bloquant le sien. Harmony plissait légèrement les yeux lorsque sa comparse évoquait à nouveau le prénom de Taylor. La Soviétique ne pouvait lui mentir. Qu’est ce que ce … petit sang-mêlé avait osé lui faire ? Dans sa voix, Harmony détectait clairement qu’il lui avait fait du mal. Ainsi, elle ne pouvait s’empêcher de s’en vouloir que davantage d’avoir échoué sa tentative huit ans plus tôt et surtout, de n’avoir pas été bien plus … ambitieuse dans ses intentions.

Sa première réaction fut de se terrer dans un mutisme presque oppressant, irritant, alors qu’elle se perdait dans le bleu de ses yeux, se noyant dans ce regard dans lequel elle avait déjà tant de fois plongé. Elle aurait voulu lâcher sa baguette, afin que sa main puisse venir caresser ce visage qui lui avait tant manqué. Pourtant, son esprit se refusait à laisser ses désirs s’exprimer. Elle resserrait un peu plus son instrument menaçant, tremblant légèrement.

Des explications, voilà ce qu’elle demandait. Ce qui était … légitime. Harmony comprenait parfaitement l’envie de son ancienne camarade de maison de savoir ce qui s’était réellement passé. Et avoir une réponse à cette éternelle question que le monde entier se pose continuellement : Pourquoi ? Mais était-elle en mesure de répondre à ses souhaits …?

L’Alchimiste fermait les yeux quelques instants, se détachant de ce regard hypnotisant, tentant de faire le vide dans son esprit, de peser le pour et le contre, de repousser les barrières qu’on y avait dressé volontairement.

Cette voix, pourtant revenait, peu importe le nombre de fois, où elle la faisait taire, elle revenait encore et toujours. Murmurant quelque chose … Un sort, interdit… Impardonnable. Abominable.

*Avada Kedavra … *

Harmony ouvrit les yeux soudainement et se détachait violemment de la jeune femme, jetant sa baguette au sol tout en reculant, jusqu’à son comptoir que son dos heurta. Sa respiration était archaïque et la peur, l’angoisse se lisait clairement sur son visage alors qu’elle ne quittait pas du regard la blonde.

“Non…!”

Une réponse à haute voix, pour une formulation qui avait été faites dans son esprit torturé. Elle s’accrochait au bois de son comptoir, ses ongles pourtant parfaitement limés, griffant le chêne, y laissant quelques traînées à leur passage.

“Je … Excuse-moi”.

Des excuses ? Étonnant venant de la part d’Harmony. Elle qui, avait toujours cette allure froide, distante et arrogante. Elle qui, se montrait toujours si forte, osait montrer, ce qu’elle aurait appelé en temps normal, un signe de faiblesse. Depuis le temps que les deux jeunes femmes se connaissait, la Soviétique n’avait dû entendre que quelques rares fois Harmony s’excuser. La rareté de ces moments les rendait sincères.

Harmony tentait de se calmer, son regard se posait sur sa baguette, toujours au sol, retenant son esprit de commander à son corps de la ramasser et de lancer le sortilège dont la formule semblait être murmuré en boucle à son oreille. Elle déviait ses yeux, pour ne pas céder à la tentation, reportant son regard sur son interlocutrice.
Lui raconter ce qui s’était passé … Tout ce qui s’était passé ? Elle ne pouvait pas. Elle en était incapable. Mais lui montrer …? Peut-être.

“Je ne peux te conter … ce qu’il s’est passé à Poudlard et après mon départ mais …”

Harmony retournait dans l’arrière boutique, s’exilant quelques secondes avant de revenir avec une potion contenue dans une fiole argentée. Elle revint auprès de la jeune femme, posant le breuvage entre ses mains sans pour autant le lâcher dans un premier temps.

“Je … je peux te le montrer. Me fais-tu confiance ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 31/07/2018
Age du joueur : 29
Localisation : Actuellement New York

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Dim 9 Sep - 20:51


Cela fait 8 ans
H

elga attendait une réponse de la part de son ancienne compagne, mais elle ne vit de sa part qu’un geste absurde et contrastant avec une soit disant forme de calme. Elle venait de jeter la baguette qu’elle pointait vers elle, au sol tout en criant à la négative. Mais ce ne fut pas le plus choquant venant d’Harmony, elle lui présenta par la suite, des excuses. Mais ? Qu’est-ce ? La grande Harmony présentait des excuses ? Oula. Helga attendait la suite de ces paroles, espérant apprendre une réalité qui l’aiderait à comprendre pourquoi son ancienne compagne avait risqué la prison.

Lorsqu’enfin, l’alchimiste arriva à ouvrir les lèvres pour prononcer quelques mots, ceux-ci n’étaient pas à la hauteur de ce qu’Helga espérait. A la place, elle regarda Harmony partir dans l’arrière-boutique, laissant en suspense ça phrase. Baguette en main, la soviète commença à se préparer à devoir user d’un sort pour contrer une éventuelle attaque, tout en regrettant d’avoir besoin des compétences de son ancienne amante. Lorsque tout d’un coup, elle sortit avec une potion à l’aspect argentée, qu’elle plaça entre les mains d’Helga.

« Te faire confiance ? Tu me sors une de tes concoctions de je ne sais pas où, pour je ne sais pas faire quoi et tu espères que je vais te faire confiance malgré cela ? »

Helga regardant de plus en plus prêt la potion, tenta de se souvenir de ces cours pour comprendre et reconnaitre le breuvage qui se trouvait devant elle. Il n’y avait rien qui pouvait l’aider à savoir les effets de ce qui se trouvait dans le flacon en face d’elle. La potion avait toujours était la matière qui lui donnait le plus de fil à retordre, tout comme la divination. Afin d’appuyer les propos qui allaient sortir d’elle, elle leva sa baguette vers Harmony, l’autre main gardant le flacon.

« Tu sais très bien que je n’ai pas de grandes connaissances en potion et que tu pourrais tout à fait me faire passer un liquide pouvant me tuer pour de la guérison. Donc non, je ne te fais pas confiance, pas tout de suite, pas après 8 ans dans le flou et dans le silence. La confiance, ça se mérite, ça se gagne et ce n’est pas acquis après une trahison. »

Helga, reculant petit à petit pour gagner de l’espace dans le vue d’une éventuelle confrontation, continua de parler.

« Harmony, je dois t’avouer que me revoir me rappelle combien je t’ai aimais et combien ces sentiments n’ont pas disparus. Mais, si je dois me battre contre toi, car ma vie serait en jeu, alors je le ferais. Tu sais bien que je n’abandonne pas à la première difficulté. »

code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2018

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   Lun 24 Sep - 17:07

Harmony la laissait parler, sans l’interrompre, mais levait les yeux au ciel lorsque la soviet se montra méfiante envers la potion. Si elle avait ne serait-ce qu’un peu retenu ses cours de sixième année, au mois de mars … Elle aurait su qu’il s’agissait d’une potion de mémoire. La britannique regardait son ancienne compagne levé une baguette menaçante vers elle. Ses sourcils se froncèrent, alors qu’elle reprit le petit flacon le liquide argenté.

“Cette potion n’est pas pour toi …Idiote. Comme si je pouvais te faire du mal …”

Elle prit une bassine faites d’une pierre noire, probablement de l’onyx. Elle la plaçait sur une table après avoir dégagé quelques autres mixtures mise à disposition des futurs clients.

“Si tu veux savoir ce qui s’est passé, approche-toi. Sinon, va t-en. Pars. Loin d’ici et ne reviens jamais. Si … si tu refuses d’essayer de me comprendre, je refuserais de t’aider.”


L’Alchimiste versa la potion dans le récipient. Sur la surface argenté, des images se dessinait petit à petit, des images qu’Harmony aurait préféré oublier mais qui pourtant, restaient ancrée dans sa mémoire, à jamais.


***

Une maison à l’architecture typiquement écossaise. De grands espaces, de grands plaines, personne à plusieurs kilomètres, personne pour lui venir en aide, personne pour l’entendre. Pourtant, elle hurlait, à plein poumons, elle criait, manifestant la douleur qu’elle ressentait, alors qu’elle était attachée à une chaise. Le front en sueur, la respiration haletante, le visage noyé de larmes, elle regardait son protecteur et son bourreau. Celui qui l’avait recueillie lorsque tous lui avait tourné le dos, alors que Poudlard l’avait exclue … Il devait être son sauveur, il devait la purifiée de ces sentiments néfastes, qui l’aveuglait et la poussait à la folie. Telle était la vision des choses de Frank. Mais Harmony s’obstinait et se rebellait. Une voix masculine s’élevait, couvrant les cris de douleur de la jeune britannique.

“Comment s’appelle t-elle ?”
“Helga … Ba… Barov…”
“Tu es désespérante ma chère filleule …”
“Je refuse … Tu … tu ne me la feras pas oubliée ! Jamais, tu entends ! JAMAIS !”
“Silence !”

La main de Frank rencontra violemment la joue déjà rougie d’Harmony. Il s’éloignait finalement. Cette fois, une baguette était pointée vers elle. L’homme tremblait et s’exprima à nouveau. Il avait perdu son air si sûre, au profit d’une voix presque brisée.

“Tu … Tu ne me laisses plus le choix...




“Endoloris…”



***

Les images s’effacérent petit à petit, pour laisser place à une surface argentée parfaitement lisse. Harmony se tenait penchée sur la table, la respiration haletante, ayant l’impression d’encore ressentir cette souffrance parcourir l’intégralité de son corps. Elle déglutit difficilement en levant un regard vers Elle.

“On ne sort pas inchangée d’un sortilège impardonnable … Personne ne le peut … Pas même moi …”

Elle marquait un temps de pause, avant de reprendre son discours.

“Je ne peux te montrer plus concernant ces huits années de silence. Mais les jours me semblaient très similaire durant les plusieurs années. Le reste du temps ? J’ai peaufiné mes connaissances en potion, afin … de concentrer mon esprit à autre chose. Essayer de faire ce qu’on attendait de moi, afin de ne plus souffrir.”

Reprenant peu à peu de contenance, Harmony se redressait et touchait du bout des doigts la potion.

“Cependant, … Je peux encore te montrer pourquoi j’ai été virée de Poudlard et pourquoi j’ai fais ce geste…”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cela fait 8 ans [Harmony & Helga]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Cela fait bien longtemps [PV. Billie]
» Cela fait longtemps...merde j'ai vu tes seins! (PV)
» Cela fait bien trop longtemps que je t'attends... {Jacob}
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Bronx-