AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Lun 13 Aoû - 14:56


Nulle amie ne vaut une soeur
T

ous les jours, c'était la même chose. Queenie partait travailler la boule au ventre, avec la crainte d'être découverte... et par la même, donc, de trahir le secret des fugitifs qu'elle couvrait du mieux qu'elle le pouvait. La situation était terriblement inconfortable pour elle. Et même si les pensées qu'elle saisissait au vol ne laissaient jamais entendre que son comportement puisse sembler suspect pour autant. Si elle devait mettre sa soeur en danger, de quelque manière que ce soit, elle ne se le pardonnerait jamais. Tout comme elle n'avait pas la moindre envie de mettre Newt en difficulté. Même si elle le connaissait encore trop peu et avait bien du mal à le cerner, il était hors de question pour elle de le laisser tomber. Seulement, la situation s'éterniser, ils ne remettaient pas la main sur les créatures de Newt et l'ambiance au MACUSA était électrique. Bien sûr, il était préférable qu'elle demeure au Congrés magique des Etats-Unis, ne serait-ce que pour y laisser traîner l'oreille et son pouvoir de legilimens. Les journées étaient bien longues et éprouvantes, et ce n'était pas forcément mieux quand elle rentrait chez elle. Si ce n'est qu'elle avait la satisfaction et le soulagement de retrouver les siens. Tina surtout... mais quand même, Jacob aussi.

Le groupe était pur l'instant planqué dans une chambre d'hôtel dépareillée du Bronx, et c'est aussi discrètement que possible que Queenie était allée les rejoindre après sa journée de travail, en espérant n'avoir attiré l'attention de ses pairs... plus qu'elle ne le faisait dernièrement, en étant, eh bien... la soeur de sa soeur, la criminelle en fuite. Sur place, et après s'être assurée qu'elle n'avait pas été suivie, elle put enfin respirer. Une fois la porte précautionneusement refermée derrière elle, elle constata que Jacob n'était pas là, Newt non plus. Il n'y avait que Tina. Ce qui, au fond, lui allait très bien. Longtemps, Queenie et Tina n'avaient pu compter que l'une sur l'autre, et leur duo avait été quelque peu bouleversé par les récents événements. Elle avait besoin d'avoir ainsi, de temps à autre, l'occasion de se retrouver seule à seule avec elle, juste de la retrouver, même si les circonstances ne pourraient pas les inviter avant un moment à retrouver leur rythme habituel.

-Comment tu vas ?
demanda-t-elle en guise de salutation, la détaillant par la même du regard.

Tina savait qu'elle ne pouvait pas lui mentir. Ou difficilement.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Mer 5 Sep - 22:40

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina devait bien l’admettre, elle n’était pas rassurée de savoir chaque jour Queenie au MACUSA. Non pas qu’elle craigne que Queenie les trahisse, Newt et elle, ne serait-ce que par mégarde, elle connaissait bien Queenie pour savoir que ça n’arriverait pas, mais elle angoissait de la savoir si proche de ceux qui voulaient la tuer elle. Car si cela se savait que Queenie leur venait en aide, elle aurait sûrement des répercussions, et Tina ne permettrait pas qu’il arrive quoique ce soit à sa petite sœur par sa faute qui plus est. Elle se faisait sûrement trop de souci, mais en même temps, la situation actuelle, mêlée au fait qu’elle s’était toujours débrouillée pour prendre soin de sa sœur faisait qu’elle extrapolait un peu trop les choses. Elle avait confiance en elle après tout, elle savait très bien se débrouiller, et elle était certaine que Queenie brouillait les pistes à merveille. Après tout, elle avait toujours su jouer la comédie, feindre les choses, bien plus que Tina. Elles étaient toutes deux très différentes mais aussi complémentaires. C’était aussi ce qui faisait leur force et le fait qu’elles se connaissent aussi bien. Elles pouvaient presque communiquer sans se parler, mais Queenie avait de l’avance aussi avec la légilimencie. Mais il est vrai qu’elle n’avait pas besoin de ça pour comprendre Tina ou savoir à quoi elle pensait la plupart du temps.

Ce n’était pas toujours simple de passer de deux à quatre. Surtout avec des personnalités comme Newt et Jacob qui n’étaient pas anodines. Surtout Newt, il fallait le reconnaître. Mais c’était une question d’adaptation, de réarrangement. De toute façon, ils n’avaient plus vraiment le choix maintenant. Ils avaient débuté à quatre, il leur faudrait finir tout ça à quatre. Même si concrètement, il n’y avait que Tina et Newt qui étaient dans le pétrin, les autres, à savoir Queenie et Jacob, n’avaient rien à se reprocher aux yeux de la loi et du MACUSA. Elle se demandait parfois comment Jacob faisait pour ne pas perdre son sang-froid avec tout ce qu’il voyait autour de lui ces derniers temps, il avait après tout été projeté dans un monde totalement inconnu, et s’était lié d’amitié avec un « criminel » recherché pour meurtre. Mais elle se doutait bien que la présence de Queenie devait aider aussi. D’ailleurs, en parlant d’elle, elle venait juste de rentrer, ce qui soulagea grandement Tina qui put enfin cesser de s’inquiéter pour elle. Newt et Jacob étaient tous les deux de sortie, et ce n’était pas plus mal qu’elle puisse se retrouver un peu seule avec sa sœur.

-Comment tu vas ?

C’était une question à laquelle il était devenu difficile de répondre. Parce que Tina ne le savait pas vraiment elle-même. Cela dépendait des moments, parfois elle tenait le coup, elle était motivée, mais d’autres fois, elle était perdue et se sentait totalement impuissante face à tout cela. Même si dans l’ensemble, et grâce à ses compagnons, elle arrivait à garder la tête hors de l’eau.

« Ça va aussi bien que possible vu les circonstances je dirai. Et toi ? Ça va au MACUSA ? Personne ne t’embête de trop ? »

black pumpkin


Dernière édition par Porpentina Goldstein le Jeu 27 Sep - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Jeu 6 Sep - 18:00


Nulle amie ne vaut une soeur
L

a réponse de Tina, mi-figue mi-raisin, n'avait rien pour surprendre Queenie, qui s'était attendue à ce qu'elle lui réponde quelque chose de cet acabit. Pas seulement compte tenu du fait que ses pensées n'avaient que peu de secrets pour elle, mais parce qu'elle connaissait suffisamment sa soeur pour savoir de quelle manière elle ne pouvait qu'appréhender une situation telle que celle à laquelle elle était confrontée, quand bien même elle était pour le moins inédite. Puisque la situation n'avait pas progressé (ou du moins le devinait-elle, sans quoi elle l'aurait ressenti), elle ne pouvait certainement pas être complètement sereine. Queenie ne connaissait personne de plus droit et de plus juste que Tina, que cette dernière doive s'amuser à jouer les fugitives tenait de l'aberration la plus totale pour elle. Alors, forcément, comme elle n'était pas dans son élément, l'humeur en prenait irrémédiablement un coup. Heureusement, Tina était forte, il lui en fallait beaucoup pour baisser les bras et se décourager.

-Tout se passe bien, ne t'en fais
, répondit doucement Queenie, consciente de l'inquiétude de son aînée. Qu'elle pouvait évidemment comprendre. Je commence à m'habituer à être considérée comme une bête curieuse.

Elle pourrait ajouter qu'elle était sous tension, qu'elle craignait à chaque instant que le double jeu que certains lui soupçonnaient déjà sans pouvoir l'appuyer par des preuves tangibles ne les conduise tous aux pires extrémités, mais elle tenait à rester positive. Même si le quotidien au MACUSA était compliqué, c'était une bonne chose qu'elle y ait gardé ses entrées, pour eux tous, et c'était là-dessus qu'il fallait se focaliser.

-Comment ça s'est passé de votre côté ?

Elle n'oubliait pas que si elle se mettait quelque part en danger, ce n'était rien en comparaison de ce que risquaient ses camarades d'infortune en son absence, et elle avait toujours la boule au ventre tout au long de la journée, ne pouvant s'enquérir de leur situation et s'assurer qu'ils allaient bien (même si elle savait, en réalité, que si quelque chose de mal devait se passer, en se trouvant au MACUSA, elle serait rapidement informée). Alors elle comptait bien se montrer attentive à la moindre information... Même si elle savait très bien qu'il n'y avait eu aucun grand rebondissement, elle le pressentirait directement.

-Newt et Jacob ne sont pas là ?






code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Jeu 27 Sep - 13:01

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina considérait son inquiétude justifiée. Après tout, il était normal de s’inquiéter pour ses cadets, d’autant plus qu’elle était particulièrement proche de sa sœur depuis qu’elles étaient enfants, étant donné qu’elles avaient dû se débrouiller seules très tôt dans leurs vies. Et puis, Queenie n’était pas non plus dans une situation hors de tout danger. Déjà qu’on avait failli tuer Tina pour une complicité de meurtre dont elle n’était absolument pas coupable, elle ne voulait pas imaginer ce qu’on pourrait faire à Queenie s’il était découvert qu’elle avec son implication dans leur fuite et qu’elle aidait à les cacher, Newt et elle. Enfin bref, Tina ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour sa petite sœur. Il n’y avait rien qui pourrait changer cela. Mais bon, elle se doutait tout de même que si Queenie était rentrée, ce n’était qu’aucun des Aurors ne lui était tombé dessus en criant « traitresse » et ne l’avait enfermé en attendant qu’elle reçoive jugement et correction.

-Tout se passe bien. Je commence à m'habituer à être considérée comme une bête curieuse.

Elle ignorait si c’était vraiment une bonne chose ou non. Il était évident qu’on devait la regarder du coin de l’œil parce qu’elle était la sœur d’une fugitive accusée d’un crime très grave. Mais après tout, ils n’avaient aucune preuve qui pourrait la relier à tout cela. Même si elle avait de sérieux doutes sur la justice en ce moment, vu comme Newt et elle, avaient été traités. Pour le coup, elle en voulait vraiment à Seraphina, et espérait bien que les choses se remettront en ordre bientôt.

-Comment ça s'est passé de votre côté ?

Eh bien… il n’y avait pas vraiment d’avancée. Dougal restait introuvable, en même temps quelle idée de pouvoir se rendre invisible aussi ! C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Parfois elle se disait qu’ils ne mettraient jamais la main dessus. Mais le pire, ce serait que ce soient des gens mal intentionnés qui retrouvent la demiguise. Comme des braconniers par exemple… La fourrure des demiguises étaient très prisées pour faire des capes d’invisibilité. Enfin, inutile de penser au pire maintenant, ils avaient encore une chance de le retrouver, après tout, Newt était censé être le meilleur pour tout ce qui touchait à la faune sorcière non ?

« J’aimerais pouvoir te dire que ça avance, mais pas vraiment. Dougal demeure toujours aux abonnés absents et personnellement, je n’ai absolument aucune piste. Espérons que les garçons soient plus chanceux. »

Newt et Jacob étaient partis de leur côté, peut-être qu’ils reviendraient triomphants. Mais elle en doutait un peu. Elle avait laissé tomber pour ce jour-ci avant eux, parce que chercher pour chercher elle ne voyait pas l’intérêt, mais étant donné que Newt et Jacob n’étaient pas encore rentrés, ils avaient peut-être eu une bonne piste, ou alors ils étaient juste plus téméraires. En tout cas, s’ils avaient été arrêtés, cela se saurait déjà, les nouvelles allaient très vites dans la communauté sorcière.

-Newt et Jacob ne sont pas là ?

Elle secoua négativement la tête, puis un léger sourire vînt ourler ses lèvres. Elle avait bien envie de taquiner sa sœur, oh très légèrement et rien de méchant. Mais après tout, il fallait bien se détendre un peu pas vrai ? Surtout en ces moments tristes et compliqués. Et puis, Tina était tout de même intéressée par ce sujet, étant donné que ça concernait directement Queenie.

« Non pas encore, mais ne t’en fais pas. Tu retrouveras vite ton chéri. Il te manque tant que ça ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Jeu 27 Sep - 20:37


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie avait anticipé la réponse de sa soeur. S'il avait dû y avoir la moindre nouveauté, le moindre rebondissement susceptible d'arranger leurs affaires, elle l'aurait forcément su, d'une manière ou d'une autre, sa soeur n'aurait pas pu le lui cacher, en tout cas, et elle aurait été informée dès lors qu'elle aurait dépassé le pas de la porte, que ce soit parce que Tina lui aurait tout appris d'emblée ou parce qu'elle n'aurait pas su s'empêcher de telles pensées positives. Mais non, rien de nouveau... au moins n'avaient-ils rencontré aucune difficulté non plus... C'était déjà ça... Qui sait, peut-être qu'au retour de Newt et Jacob, elles en sauraient davantage ? Ils ne pourraient pas stagner ainsi éternellement, c'était impossible. Et en ce qui les concernait... évidemment, Tina n'oublia pas de la titiller, c'était de bonne guerre. L'aînée des deux soeurs Goldstein n'était peut-être pas capable de lire dans les pensées d'autrui, mais pour autant, elle avait toujours su lire en Queenie comme dans un livre ouvert... Ce qui était souvent rassurant, et qui faisait qu'elles parvenaient bien souvent à se comprendre en quelques mots seulement.

Et bien sûr, si quelqu'un ne pouvait pas passer à côté du fait que Queenie et Jacob se tournaient continuellement autour, c'était bien Tina. Bon, il faut dire qu'ils ne s'en étaient pas spécialement caché non plus. Ce qui ne la rendait pas forcément beaucoup plus à l'aise quand il s'agissait d'en parler. Oh, pourtant, à Tina, elle disait toujours tout, sans exception, mais elle l'avait bien prévenue, elle s'engageait dans une relation qui n'avait aucune situation d'avenir, et elle n'avait pas envie que son aînée, toujours plus raisonnable qu'elle, dont les conseils méritaient largement d'être écoutés, ne lui en adresse qu'elle n'était pas prête à entendre.

-Il me manquera plus tard...
, répondit-elle alors dans un léger sourire, parce qu'elle n'allait pas non plus nier ou faire semblant que Jacob ne l'intéressait pas. C'était pire que ça, elle était amoureuse de lui. Oui oui, bien trop tôt pour le dire, mais elle en était sûre quand même. Il y a des évidences, quand même. Vous avez déjà mangé ? demanda-t-elle, absolument pas pour contourner la discussion, bien sûr que non, mais parce qu'il était très important que tout le monde se nourrisse.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Sam 10 Nov - 20:10

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina devait bien avouer que ça lui faisait du bien de retrouver un peu sa sœur, juste pour elle, sans que les garçons ne soient là. C’était comme ça, elle avait besoin de Queenie. Même si cette dernière ne disait ou ne faisait rien de particulier, sa seule présence pouvait lui apporter du soutien et la rassurer. Ce qui était déjà beaucoup en cette période trouble. Tina avait envie que ça cesse, que tout redevienne comme avant, mais pour l’heure, elle ne pouvait qu’attendre, essayer de retrouver Dougall et espérer que cela suffise à prouver leur bonne foi à Seraphina, mais elle en doutait de plus en plus… de toute façon, elle n’avait pas d’autre solution que celle-là, alors autant tenter le tout pour le tout. Elle espérait juste ne pas se retrouver face à la mort encore une fois… cette expérience restait marquée en elle, rien de plus normal. Et elle n’avait absolument aucune envie de la revivre. Mais bon, elle ne voulait pas penser à tout cela maintenant, non, elle préférait profiter un peu de sa sœur et se changer les idées, et elle savait que Queenie était très douée pour ça, encore un talent caché de sa chère petite sœur.

Tina avait décidé de taquiner un peu Queenie au sujet de Jacob, parce que la jeune femme n’était pas dupe et avait bien remarqué qu’il se passait quelque chose entre eux. Même si Tina appréciait beaucoup Jacob et ne doutait pas que ce dernier serait capable de rendre Queenie heureuse, elle ne voulait pas que sa sœur en oublie leurs lois magiques concernant les relations entre sorciers et no-majs, et surtout qu’il y avait de fortes chances pour qu’il soit oublietté une fois tout cela terminé. Mais bon, pour le moment, elle n’avait pas envie de jouer les moralisatrices auprès de Queenie, surtout quand elle voyait le sourire de sa sœur.

-Il me manquera plus tard... Vous avez déjà mangé ?

Elle sourit légèrement et leva les yeux au ciel, consciente que sa sœur détournait la conversation. Bien, Tina ne la forcerait pas à aborder le sujet Jacob si elle n’en avait pas envie. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle lâcherait l’affaire. Oh non, et Queenie le savait pertinemment. Mais bon, elle voulait bien faire une exception pour cette fois.

« Hmhm… plus tard… je vais avaler ça. Mais bon, en parlant d’avaler, non, on n’a pas mangé encore. Mais c’est bon t’es pas obligée de faire à manger pour tout le monde, surtout que tu as travaillé. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Dim 11 Nov - 9:35


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie afficha un léger sourire, constatant que sa soeur n'avait pas l'intention d'insister sur le sujet... du moins pour l'instant. La connaissant, ça finirait forcément par revenir sur le tapis à un moment ou à un autre. Ce qui en soi ne dérangeait pas vraiment la jeune femme. Tina n'était pas seulement sa soeur, elle était sa meilleure amie, sa confidente... leur passé difficile, le fait de n'avoir plus pu que compter l'une sur l'autre si jeunes, avait évidemment forgé entre eux un lien encore plus fort que ceux que partageraient deux soeurs en d'autres circonstances. S'il y avait quelqu'un auprès de qui elle voulait s'épancher sur ses états d'âme, ses angoisses, ses peines et ses espoirs, c'était bien Tina... mais dans ces circonstances... En fait, elle ne savait pas quoi dire que Tina ne sache déjà. Elle aimait Jacob. C'était peut-être trop en dire quand on considérait qu'ils ne se connaissaient vraiment pas depuis si longtemps que cela, mais... elle était sûre de ses sentiments pour lui, tout comme du fait qu'elle avait peur de le perdre. Et Tina la connaissait assez pour savoir l'un et l'autre.

-Mais ça ne me dérange pas du tout
, répondit Queenie, son sourire s'agrandissant, ravie de revenir sur un sujet qu'elle maîtrisait déjà bien davantage.

Non, ça ne la dérangeait pas, elle adorait cuisiner, et si au moins ils étaient capables de déguster ensemble quelques repas dignes de ce nom, elle estimait que leur cause était moins désespérée qu'il ne le fallait. Qu'elle ait travaillé la journée ne l'empêchait pas de vouloir prendre soin du petit groupe une fois de retour auprès d'eux. Bien au contraire. A l'aide de sa baguette, et sans pljus attendre, elle tira des placards les plus proches les quelques vivres qu'ils avaient grapillés. Il n'y aurait pas de quoi faire un festin, mais elle ferait avec les moyens du bord.

- Et il faut bien que quelqu'un pense à vous nourrir, vous vous laisseriez tous mourir de faim, sinon
, ajouta-t-elle d'un ton léger. Qu'est-ce que vous avez fait aujourd'hui ? l'interrogea-t-elle sans oublier d'être concentrée sur la préparation de ses ingrédients.

Elle l'avait compris, ils avaient surtout piétiné, et ils n'avaient pas forcément fait d'avancée significative, mais elle ne parlait pas forcément de ça. Elle n'aimait pas passer la journée loin de sa soeur sans savoir comment les choses allaient se passer pour elle. Et elle s'inquiétait aussi pour Jacob, bien sûr. Et pour Newt. Alors à son retour, elle avait besoin de tout savoir, en se faisant toujours le léger reproche de ne pouvoir être avec eux, même s'ils savaient tous que c'était mieux comme ça.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Ven 23 Nov - 16:53

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina appréciait Jacob à sa juste valeur, vraiment. Elle était témoin des regards qu’ils s’échangeaient, et elle connaissait aussi parfaitement bien sa sœur. Dans un autre monde, elle n’aurait rien eu à redire sur leur relation, mais Jacob était un no-maj, et si Tina n’avait strictement rien contre eux, leurs lois étaient claires, et Queenie finirait par avoir le cœur brisé. Néanmoins, Tina n’avait pas envie d’en parler maintenant avec sa sœur, ni de provoquer un désaccord. Pas en ce moment, c’était la dernière de ses envies. Mais bon, elle verrait plus tard dans le temps. Dans tous les cas, elle était contente de retrouver sa petite sœur. Elle ne savait pas ce qu’elle ferait sans elle. Et même si cela la mettait en danger, elle était contente de l’avoir avec elle dans cette aventure, ou plutôt mésaventure, parce qu’on ne pouvait pas dire que c’était très amusant ce qu’ils vivaient, bien au contraire. Quoiqu’heureusement, Queenie n’avait pas de problèmes avec la justice. Et elle espérait que cela reste ainsi, elle refusait qu’elle ait des soucis par sa faute, déjà qu’on avait essayé de la tuer une fois, elle ne voulait pas qu’il arrive la même chose à Queenie.

-Mais ça ne me dérange pas du tout

Oui, elle n’en doutait pas. Queenie avait toujours cette attitude un peu maternelle avec les autres. Elle aimait s’occuper de ceux qu’elle aimait, ce n’était pas une tare, loin de là. Et puis heureusement pour tout le monde, Queenie était une très bonne cuisinière, donc aucun ne risquait d’intoxication alimentaire, ce qui était une bonne chose. Ils n’avaient pas besoin de soucis supplémentaires, ils en avaient déjà assez sur les bras comme ça. Tina l’observa s’afférer dans la cuisine, ou ce qui y ressemblait, parce qu’ils n’avaient pas la possibilité d’être dans un palace, mais en vue de la situation, personne de s’en plaignait, encore heureux.

- Et il faut bien que quelqu'un pense à vous nourrir, vous vous laisseriez tous mourir de faim, sinon. Qu'est-ce que vous avez fait aujourd'hui ?

Eh bien, ils faisaient tous la même chose, tous les jours. Retrouver ces fichues créatures magiques. Oh non, elle n’avait rien contre les bestioles de Newt, mais courir après dans tout New York sans succès, ce n’était pas un exercice qu’elle appréciait particulièrement, loin de là. Elle avait la très désagréable sensation de faire du surplace et c’était vraiment frustrant et agaçant. Elle ne savait pas comment le vivaient les autres, et elle ne voudrait pas se prononcer pour eux, mais cela devait être assez similaire… Quoique, il y avait un monde entre elles et les garçons, tant ils étaient différents.

« Eh bien, on a cherché Dougall. Encore. Et on ne l’a pas trouvé. Encore. Rien de bien nouveau en soit. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Ven 23 Nov - 18:09


Nulle amie ne vaut une soeur
R

ien de bien surprenant dans la réponse que lui donna Tina. En même temps, Queenie lui avait posé cette question tout en devinant d'avance quelle en serait la réponse. Pas parce qu'elle avait lu dans les pensées de sa soeur (mais un peu quand même), mais parce que la même routine se répétait chaque jour depuis qu'elle avait aidé sa soeur, Newt et Jacob à s'évader du MACUSA. C'était frustrant, c'est certain, et Queenie comprenait la lassitude de son aînée, mais elle osait toujours croire que la situation se débloquerait, qu'ils finiraient par retrouver Dougall, qu'ils progresseraient, ne serait-ce qu'un peu... Cette situation ne pouvait pas durer, c'était encourageant et... triste à la fois, pour des raisons totalement opposées, et qui rentraient bien trop souvent en conflit dans l'esprit de Queenie.

-Vous finirez par le trouver,
répondit-elle avec le sourire, dans un élan d'optimisme qui n'était pas total, certes, mais qu'elle n'avait pas à forcer non plus. Ils avaient grand besoin d'optimisme. S'ils cessaient d'y croire, ils allaient se laisser dépasser par les événements, et alors, ils ne pourraient plus répondre de rien, c'était impossible. Elle se tut quelques secondes le temps de se concentrer sur sa cuisine (même si elle n'en avait pas vraiment besoin, en réalité). Puis finalement, elle ajouta, l'air de rien. Et avec Newt, ça se passe comment ?

Question tout à fait innocente, bien sûr (ou pas). On pouvait simplement y entendre une question simple, parce que après tout, Newt était... un personnage, et passer tout son temps avec lui pouvait potentiellement entamer votre patience, mais bien sûr, ce n'était pas vraiment pour ça que Queenie avait prononcé ces quelques mots. Tina et Newt s'appréciaient, elle le voyait, elle le sentait.

Certes, rien de comparable au coup de foudre subit et immédiat qui avait semblé sceller l'avenir sentimental de Queenie et de Jacob en un regard seulement, mais malgré tout... Elle avait l'intuition que la manière dont ils s'apprivoisaient et s'appréciaient n'était pas... tout à fait anodine... Et elle l'espérait, quelque part, car même si Newt n'était pas exactement le beau-frère que Queenie s'était imaginée avoir un jour, elle l'appréciait tout de même, et elle avait envie, quelque part, de croire qu'il y avait une forme de prédestination dans le fait qu'ils se soient retrouvés tous les quatre dans cette situation...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Mar 11 Déc - 17:26

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina aurait voulu lui annoncer de bonnes nouvelles, vraiment, c’est ce qu’elle aurait voulu. Pour Queenie, elle, Newt, Jacob, tout le monde… Mais ce n’était pas le cas, ils stagnaient toujours autant. Au grand désespoir de l’ancienne Auror, elle en avait plus qu’assez de cette situation, elle voulait que les choses changent, que les choses avancent. Que tout redevienne comme avant tout cela. Elle voulait retrouver son poste d’Auror aussi. Elle voulait… elle ne savait même plus tant il y avait de choses qu’elle désirait mais qui lui semblait vraiment compliqué à atteindre. Mais à son grand regret, plus le temps passait, plus elle perdait espoir que les choses s’arrangent. Elle avait sa sœur qui lui remontait le moral parfois, mais ce n’était pas toujours simple. Mais au moins, elle pouvait compter sur sa cadette, comme toujours.

-Vous finirez par le trouver

Evidemment, Queenie et son optimisme. Elle avait envie de croire sa sœur, d’être aussi confiante. Bien que Queenie ne l’était peut-être pas et disait cela pour la réconforter, elle ne savait pas trop. Mais quoiqu’il en soit, elle avait un peu de mal à y croire. Newt était le spécialiste dans les créatures fantastiques et même lui peinait à trouver des indices menant à Dougall… Alors comment faire au juste ? Comment garder espoir dans ces conditions ?

Et avec Newt, ça se passe comment ?

Tina haussa légèrement un sourcil, pas certaine que la question de sa sœur soit totalement innocente. Elle connaissait Queenie après tout. Tina n’avait jamais vraiment été portée sur les relations avec les hommes en particulier, bien que Queenie l’ait toujours un peu poussée pour cela. Tina n’était pas désintéressée mais elle n’arrivait pas à trouver la bonne personne. Quoiqu’il en soit, elle ne savait pas si Queenie sous-entendait quelque chose ou non.

Elle en serait bien capable. Et Tina savait bien que parfois, elle ressentait quelques sentiments un peu ambigus vis-à-vis de Newt, mais ce n’était pas pour autant qu’il y avait quoi que ce soit entre eux. Ils restaient très différents, sur tous les points, on ne pouvait pas le nier. Leurs débuts avaient été difficiles, et même s’ils avaient plus ou moins appris à s’apprivoiser, du moins en partie, les choses restaient parfois un peu houleuses, en grande partie parce que Newt restait très maladroit dans ce qu’il disait parfois, et que Tina était du genre très susceptible.

« Bien, enfin… normal. Il reste lui, et je reste moi. Il n’y a pas grand-chose à dire dessus. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Mar 11 Déc - 19:14


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie esquissa un léger sourire quand son interlocutrice affirma qu'avec Newt, les choses se passaient... eh bien, normalement, feignant de ne pas comprendre le sous-entendu, ou estimant peut-être qu'il n'avait pas lieu d'être, ce dont la jeune femme n'était absolument pas convaincue. C'était peut-être son côté fleur bleue qui voulait ça, et il est vrai qu'à chaque fois qu'un homme portait de l'intérêt à sa soeur, elle avait tendance à se faire des films. Mais là, ce n'était pas tout à fait la même chose, elle avait l'occasion d'"observer" au quotidien les pensées de l'une et de l'autre, et ça changeait la perspective qu'elle avait de la situation. C'est vrai que, sur le papier, peut-être qu'on pouvait s'interroger sur la relation Newt/Tina, mais plus Queenie les observait, plus elle se disait qu'à la vérité, ils se complétaient parfaitement.

Tina possédait ce que Newt n'avait pas de pragmatisme et d'adresse, Newt possédait ce que Tina n'avait pas toujours de fantaisie... Bon, ce n'était sans doute pas le moment de songer à ce genre de choses, mais l'amour avait parfois tendance à fleurir dans les lieux les plus inattendus... ce n'était clairement pas elle qui allait dire le contraire au vu de la manière dont sa relation avec Jacob avait évolué.

-Je l'aime bien, Newt,
dit-elle comme si de rien n'était. Bon, Tina était une grande fille, elle n'avait pas spécialement besoin de l'approbation de sa soeur ou même de son avis... mais en même temps, elle avait quand même envie de penser que son avis comptait pour elle, comme la réciproque était vrai... raison pour laquelle elle avait un peu de mal à parler de Jacob, parce qu'elle n'avait pas envie d'entendre Tina, peut-être, lui dire que leur histoire n'avait pas d'avenir. Et je crois qu'il t'aime bien, aussi, précisa-t-elle, l'air de rien.

Elle ne croyait rien, elle le savait, elle avait eu l'occasion de le constater. Bon, elle ne devrait peut-être pas non plus trop encourager Tina tant que Newt n'était pas totalement guéri de Leta (et elle n'était pas certaine que ce soit le cas), mais d'un autre côté, elle n'avait pas envie de garder ça pour elle non plus. Elles partageaient tout, c'était leur force, elle ne pouvait pas faire comme si de rien n'était.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Sam 29 Déc - 16:24

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que peut-être, Tina faisait semblant de ne pas vouloir voir où Queenie voulait en venir en ce qui concernait Newt. Mais Tina n’appréciait pas tellement s’épancher sur les « hommes de sa vie ». Surtout qu’en général, il n’y avait pas tant à dire dessus. Tina était assez difficile en termes de gente masculine, et elle préférait donner plus d’énergie dans sa vie professionnelle que privée. Même si pour le moment, elle n’avait plus de vie professionnelle, et vu leurs conditions de vie à tous les quatre, elle n’avait plus tellement de vie privée non plus. Quoiqu’il en soit, Newt était un sujet compliqué, trop compliqué, la jeune femme avait du mal à le définir, ou à définir la relation qu’ils entretenaient… Compagnon de mauvaise fortune ? Collègue de galère ? Elle ne savait pas… Mais elle ne pouvait pas nier non plus que le magizoologiste la laissait totalement indifférente, car ce serait totalement mentir.

Elle appréciait un peu trop l’anglais, même si par moments, elle avait envie de l’étrangler. Mais cela arrivait beaucoup plus rarement qu’au tout début de leur rencontre. Elle avait appris à la connaître, et même si elle était loin de tout savoir de lui, elle le comprenait mieux. Et elle appréciait ce qu’elle avait découvert sur lui, c’était une certitude.

-Je l'aime bien, Newt. Et je crois qu'il t'aime bien, aussi.

Tina ne put s’empêcher de sentir ses joues chauffer légèrement mais elle fit mine de rien, comme souvent. Surtout que Queenie disait peut-être cela parce qu’elle attendait que Tina se dévoile, ou alors elle l’avait lu dans la tête du jeune homme ? Ou alors… Il en avait parlé à Jacob qui en avait parlé à Queenie ? Rha voilà… sa sœur avait réussi à créer la pagaille dans sa tête avec une toute petite phrase qui ne voulait absolument rien dire. « Je crois qu’il t’aime bien aussi »… ça voulait peut-être juste dire qu’il ne la détestait pas…

Elle ne savait pas. Mais dans tous les cas, ce n’était pas vraiment le moment de trouver un côté sentimental à toute cette galère dans laquelle ils étaient embarqués. Surtout qu’il était beaucoup trop tôt pour se prononcer sur quoique ce soit, mais Tina savait qu’elle ne pourrait s’empêcher de garder cela dans un coin de sa tête.

« Je crois que Newt Scamander n’est pas vraiment apte à « bien aimer » un humain. Il est bien plus à l’aise avec ses créatures. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Sam 29 Déc - 17:06


Nulle amie ne vaut une soeur
D'

accord, ça ne se faisait pas de lire dans les pensées de sa soeur, mais Queenie n'avait tout simplement pas pu s'en empêcher (comme bien souvent). Oui, Tina était une grande fille, et parfaitement à même de gérer sa vie sentimentale dans son coin (sans doute bien plus que Queenie, d'ailleurs, qui avait fait le choix intentionnel de s'engager dans une relation sans avenir qu'elle prenait beaucoup trop à coeur), mais Queenie voulait qu'elle soit heureuse, et elle pensait qu'entre Newt et elle, ça pouvait vraiment coller, en dépit de la bizarrerie évidente du magizoologiste.

En tout cas, la multitude de questions que soulevait dans l'esprit de sa soeur le simple fait que Queenie ait affirmé que Newt l'aimait bien en disait long à ses yeux, même si elle se garda bien d'articuler ses pensées à voix haute pour se contenter de lui faire remarquer que le magizoologiste ne paraissait pas le plus apte à s'engager sentimentalement auprès de qui que ce soit. Queenie aimerait bien pouvoir lui donner tort. Mais il est vrai que Newt Scamander n'était non seulement pas le plus simple à cerner, mais également pas le plus simple avec lequel communiquer. Mais creuser sous la surface pouvait en valoir la peine.

-C'est sûr... Mais ce n'est pas parce que c'est difficile pour lui qu'il n'en est pas capable... C'est juste... qu'il a du mal à s'exprimer sur ce qu'il ressent.


Bon, elle le savait bien, elle devrait arrêter de plaider ainsi la cause de Newt et les laisser gérer la chose comme ils le voulaient (ou tout simplement ne rien essayer)... Seulement, elle n'avait pas envie que sa soeur passe à côté d'une histoire qui pouvait être belle parce qu'elle penserait que cette histoire n'avait pas réellement d'issue. Ce qui était définitivement faux. Elle ne voulait pas que sa soeur ferme la porte à ce qui serait peut-être une belle histoire (trop tôt pour le dire, bien sûr... mais Queenie ne s'arrêtait pas à ce genre de considérations), surtout à l'heure où, à elle, on lui claquait très directement la porte au nez.

-Enfin... je te le dis comme ça, tu en fais ce que tu veux
, ajouta-t-elle avec un sourire qui ne faisait que prétendre être innocent.

Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle s'excuserait d'être une petite soeur intrusive, c'est certain.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Dim 6 Jan - 2:08

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina ne savait pas vraiment comment interpréter cette discussion autour de Newt. Parce qu’elle ne savait pas ce que sa sœur savait ou non. Et que Tina elle-même n’était pas vraiment sûre de ce qu’elle ressentait ou non pour lui. Ce n’était pas simple en même temps. Déjà parce que la situation était vraiment difficile à gérer, parce que Tina n’aurait jamais cru qu’elle vivrait une telle chose, et parce que Newt était la personne la plus étrange qu’elle ait rencontrée jusqu’à maintenant. Alors évidemment, elle avait beaucoup de mal à y voir clair, et puis… ce n’était pas non plus la bonne occasion pour penser à ce genre de choses, vraiment pas.

Et la parfois très irritable manie de Quennie de lire dans les pensées dans leur demander leur avis rendait les choses encore plus difficiles à suivre. Parce qu’on ne savait plus si elle l’avait « lu », entendu ou si c’était ses propres réflexions. Mais Tina ne comptait pas lui demander plus de précisions, parce qu’elle ne voulait rien admettre du tout. Non pas qu’elle n’aime pas se confier à sa petite sœur, mais non seulement Queenie avait l’habitude de s’emballer beaucoup trop vite, mais en plus de cela, Tina n’était vraiment sûre de rien.

-C'est sûr... Mais ce n'est pas parce que c'est difficile pour lui qu'il n'en est pas capable... C'est juste... qu'il a du mal à s'exprimer sur ce qu'il ressent.

Oh ça pour avoir du mal à s’exprimer… elle en savait quelque chose. Newt était souvent maladroit dans ses paroles, en particulier quand ça concernait ce qu’il ressentait c’est vrai, Tina l’avait constaté à plusieurs reprises. Il fallait être patient avec lui, c’était le moins qu’on puisse dire, mais Tina n’avait pas encore l’habitude, et sa susceptibilité lui faisait tout de suite prendre la mouche. Elle ne faisait pas vraiment exprès, c’était dans son caractère. Comme quoi, est-ce qu’ils étaient vraiment compatibles ? Ce n’était pas si sûr…

-Enfin... je te le dis comme ça, tu en fais ce que tu veux

Oui… bien sûr. Queenie ne disait jamais les choses comme ça. Il y avait toujours quelque chose derrière, elle le savait mieux que quiconque. Elle était comme ça c’est tout, elle aimait se mêler de sa vie, ce n’était pas nouveau. Cela ne gênait pas vraiment Tina, mais elle devait quand même garder la face. C’était important.

« Je ne compte pas en faire grand-chose. Au cas où tu l’aurais oublié, je suis recherchée pour complicité de meurtre, et le MACUSA veut donc ma mort. »

Bon…ce n’était pas exactement la vérité. Elle n’en ferait pas rien, elle allait sûrement cogiter de son côté, mais hors de question de le dire à Queenie.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Dim 6 Jan - 11:03


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie avait envie de penser que sa soeur n'était pas tout à fait sincère quand elle affirmait qu'elle ne comptait pas faire grand-chose des informations que lui donnait Queenie. Une part d'elle voulait sans doute s'en convaincre, car il est certain qu'elles devaient avoir d'autres considérations à l'esprit, mais la jeune femme espérait tout de même que ces considérations feraient leur petit bout de chemin dans l'esprit de Tina. D'accord, le moment n'était pas réellement propice à tout cela, et Queenie devrait sans doute s'épargner de jouer les entremetteuses. Mais elle n'y pouvait rien, elle ne voulait pas que sa soeur puisse passer à côté de quelqu'un qui était bien pour elle sous le prétexte d'avoir d'autres priorités.

Alors, on est d'accord, elle ne les inventait pas, ces priorités, mais elle ne pensait pas que leur situation interdisait le moindre sentiment naissant. Au contraire, elle aurait plutôt tendance à les encourager... Et forcément, Queenie parlait d'expérience... La différence étant que Queenie ne pouvait pas vraiment se projeter, quand bien même elle le voudrait. Tina n'était retenue que par son... caractère. Compréhensible, certes, mais forcément... Queenie gageait que Tina s'était souvent trouvé des excuses pour ne pas s'autoriser à aimer, ou pire à être aimée. Queenie se sentait souvent responsable de cela. Après la mort de leurs parents, c'était Tina, surtout, qui avait joué les adultes, et Queenie se disait souvent que sans elle entrant en ligne de compte dans sa vie, elle vivrait sa vie et sa relation aux autres bien différemment. C'était peut-être aussi pour ça qu'elle s'autorisait à se mêler d'affaires qui ne la concernaient pas, en soi.

-Non, je n'avais pas oublié...
, répondit Queenie, un peu dépitée.

Pas qu'elle puisse croire que sa soeur remette sa mémoire en question, mais elle trouvait un peu blessant cette remarque, elle n'avait pas envie que sa soeur croie que'elle prenait sa situation à la légère. Ce n'était pas le cas. Queenie se faisait un sang d'encre pour Tina, et les journées qu'elle passait au MACUSA ne faisaient que lui rappeler plus violemment cette situation. En fait, c'était certainement pour ça qu'elle insistait autant. Elle avait envie... de voir un peu de positif dans cette situation.

-Mais je ne vois pas le rapport,
décréta-t-elle tout de même.

Eh bien quoi ? Être recherchée par le MACUSA et trouver l'amour, c'étaient deux choses très différentes, non ?

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Ven 11 Jan - 22:58

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, peut-être que Tina se voilait un peu la face, mais c’était ainsi. Elle avait plutôt tendance à fermer les portes pour s’empêcher de souffrir, alors que Queenie les ouvrait en grand même si elle avait conscience qu’elle allait avoir mal… Tina avait toujours été plus dur niveau caractère, et plus sauvage aussi. En même temps, elles étaient très jeunes quand elles ont perdu leurs parents, et Tina a vite compris que la vie ne leur ferait pas de cadeaux, et que pour survivre, il fallait parfois montrer les dents. Elle a endossé ce rôle en laissant Queenie et son optimisme tranquille. Et même maintenant, alors qu’elles étaient adultes, Tina n’avait pas perdu ce trait. Mais c’était tout de même une situation complexe, et elle n’avait pas envie de se monter la tête pour rien avec Newt pour ensuite tomber de haut… Elle préférait être sûre, mais avec Newt… Cela allait être très compliqué.

Mais pour le moment, ils avaient plus urgent à penser que de s’occuper des histoires de cœur, et peut-être que cela l’arrangeait en un sens, et lui donnait une occasion de fuir un peu tout cela. Tina n’avait eu que peu de relations, qui s’étaient souvent terminées parce qu’elle ne voulait pas trop s’engager, ou alors parce qu’elle inventait des problèmes qui n’existaient pas quand elle voyait que cela commençait à devenir trop sérieux. Elle se protégeait comme elle le pouvait, parce qu’elle devait être là pour Queenie, et qu’elle devait rester forte pour elle. Mais elle ne la voyait pas comme un poids pour autant. Loin de là, sa petite sœur était sa plus grande force, et elle la ferait toujours passer avant tout. C’était ainsi depuis qu’elles étaient toutes petites.


-Non, je n'avais pas oublié...

Tina se mordit la lèvre, consciente que sa sœur n’avait pas trop apprécié, et se sentait peut-être blessée. Tina n’avait pas besoin de la légilimencie pour connaître sa sœur ou savoir ce qu’elle pensait. Mais elle n’avait pas voulu la blesser en tout cas, mais Tina pouvait parfois se montrer maladroite dans ses paroles, comme quoi ce n’était pas réservé qu’à Newt, même si pour le jeune homme, c’était à un niveau de maladresse très élevé.

-Mais je ne vois pas le rapport

Tina n’eut pas le temps de s’excuser que sa sœur reprenait de plus belle. Evidemment, elle n’était pas du genre à lâcher les choses. Tina fit un petit sourire avant de s’approcher de sa sœur pour l’enlacer tendrement. Queenie était vraiment tout pour elle au jour d’aujourd’hui, et elle ignorait ce qu’elle ferait sans elle.

« Tu sais que j’ai de la chance de t’avoir ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Ven 11 Jan - 23:18


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie était incapable d'en vouloir à sa soeur très longtemps (même si, en l'occurrence, ce n'était pas tant qu'elle lui en voulait... c'était surtout à elle qu'elle se reprochait de donner peut-être l'illusion de prendre tout ça à la légère, parce qu'elle osait discuter d'événements qui n'impliquaient pas l'éventuelle mise à mort de son aînée ou parce qu'elle flirtait ouvertement avec Jacob - enfin, c'était au-delà du flirt, maintenant, mais ça...). Il leur arrivait régulièrement de se prendre la tête, parce que c'était le lot de tous les frères et soeurs, sans doute, et que si leurs caractères se complétaient à merveille, il arrivait parfois que celui de l'une tende à agacer l'autre. Mais ça ne durait jamais longtemps, et elles se réconciliaient bien vite. Elles l'avaient très vite compris, peu importe les rencontres qu'elles feraient dans la vie, ou les événements auxquels elles seraient confrontées, c'était l'une sur l'autre qu'elles pourraient compter en priorité.

Alors oui, Queenie avait été vexée, mais elle n'avait pas voulu se focaliser dessus. Elle l'avait bien compris, ce n'était pas ce soir qu'elle ferait avouer quoi que ce soit à sa soeur au sujet de Newt, mais elle avait tout de même le sentiment d'avoir entrevu un certain progrès, et elle s'en contenterait largement. Si c'était pour qu'elles se prennent inutilement la tête, ça ne servait à rien. Queenie devinait que sa soeur avait envie de s'excuser, même si ce n'était pas si nécessaire que ça. Dans tous les cas, elle finit par la prendre dans ses bras, et pour la jeune femme, c'était bien mieux que de se répandre en excuses. Queenie sourit doucement en resserrant leur étreinte alors que sa soeur parlait de la chance qu'elle avait de l'avoir. Forcément, Queenie pensait exactement la même chose. Comment pourrait-elle penser autrement ? Sans Tina, elle ne savait pas du tout où elle en serait, aujourd'hui, c'était grâce à elle qu'elle avait surmonté le deuil de leurs parents, qu'elle était devenue aussi, plus forte, plus indépendante. C'est vrai qu'elle se reposait souvent sur sa soeur, mais elle voulait que, quand c'était nécessaire, Tina puisse en faire de même avec elle.

-Evidemment que tu as de la chance de m'avoir
, répondit Queenie avec un sourire. Qu'est-ce que tu ferais si j'étais pas là pour mettre de l'ordre dans tes idées, hein ? Elle s'en sortirait probablement sans elle en vérité. L'inverse était moins sûr. C'est moi, la chanceuse des deux, ajouta-t-elle plus sérieusement. On va s'en sortir, tu sais. J'en suis sûre et certaine.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 129
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Dim 20 Jan - 18:04

Nulle amie ne vaut une soeur
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina n’aimait pas se disputer avec sa sœur, même si cela arrivait évidemment. Cela arrivait souvent entre sœurs, et même si elles étaient très proches, cela ne les empêchait pas de se quereller de temps en temps. Mais cela ne durait jamais bien longtemps, et elles se réconciliaient bien vite, heureusement. Tina n’aimait pas du tout être en froid avec Queenie, et même si elles avaient des divergences d’opinion, elle faisait toujours en sorte de mettre de l’eau dans son vin pour que les choses se calment un peu. Ce n’était pas toujours évident, parfois, Tina n’était vraiment pas en accord avec certaines idées de Queenie, comme par exemple, en ce qui concernait Jacob, et leur « histoire d’amour ». La sorcière n’avait rien contre lui, et elle l’appréciait même, mais… Queenie et lui n’étaient pas faits pour être ensemble, malgré ce qu’ils semblaient penser. Mais bon, Tina ne voulait pas trop insister, elle ne voulait pas déclencher une vraie et grosse dispute avec sa sœur.

Mais quoiqu’il en soit, sur le moment, elle avait juste besoin d’elle, et de son réconfort. Elle était son pilier dans la vie, ce qu’elle avait de plus précieux. Elle avait toujours su qu’elle pouvait compter sur elle, et elle voulait la protéger à tout prix. C’était le cas depuis qu’elle l’avait vue la première fois, après sa naissance. Elle était l’aînée, et elle devait prendre soin de sa cadette. Tina n’avait jamais hésité à se battre avec d’autres qui embêtaient sa sœur lorsqu’elles étaient jeunes. Elle ne voulait pas que qui que ce soit ne la fasse pleurer. Pourtant, en ce moment, elle avait l’impression que c’était Queenie qui était plus forte qu’elle pour affronter tout ça. Tina baissait rapidement les bras, vue l’ampleur de la situation, et le fait qu’ils n’avançaient pas, ou alors à pas de fourmis. C’était un peu dur parfois, mais heureusement, Queenie était là pour les rebooster, et Tina en était tout à fait confiance. Quand elle contait être chanceuse de l’avoir, elle le pensait sincèrement, c’était bel et bien le cas.

-Evidemment que tu as de la chance de m'avoir. Qu'est-ce que tu ferais si j'étais pas là pour mettre de l'ordre dans tes idées, hein ?

Tina sourit légèrement, reconnaissant le trait d’humour de sa sœur, pourtant, elle était en accord avec ce qu’elle lui disait. Queenie l’aidait beaucoup pour certaines questions que Tina se posait, et elle se trouvait vraiment chanceuse de l’avoir dans ces moments-là.

-C'est moi, la chanceuse des deux. On va s'en sortir, tu sais. J'en suis sûre et certaine.

Tina hocha la tête, elle voulait bien croire ce que sa sœur lui disait, mais c’était parfois difficile. En tout cas, elle allait essayer de lui faire confiance, et de croire en tout cela. Il fallait garder espoir, sinon, cela s’annoncerait encore plus compliquer que cela n’était déjà.

« Oui… j’espère que tu dis vrai. En même temps, tu as toujours été quelqu’un d’honnête, alors je n’ai pas de raison de douter de tes paroles. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 586
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   Dim 20 Jan - 19:20


Nulle amie ne vaut une soeur
Q

ueenie savait qu'il faudrait plus que des mots pour rassurer complètement sa soeur, mais elle avait envie de penser que, tout de même, ces mots lui faisaient du bien. Même si l'espoir et l'entraide n'étaient pas la solution miracle à quelque problème épineux que ce puisse être, et encore moins celui qui les concernait, elle estimait tout de même que ça pouvait au moins lui faire du bien, leur faire du bien. Oui, Queenie était honnête, même si elle ne pouvait rien présumer de ce qu'il adviendrait d'eux, elle avait confiance en eux, elle voulait croire qu'ils seraient bel et bien capables de s'en sortir. La justice ne triomphait pas toujours, c'est un fait... mais ils mettaient tout en oeuvre pour y arriver, et quoi qu'il advienne, peu importe ce qu'il faudrait faire pour empêcher à la situation de s'agraver... ils feraient tout leur possible, elle ne laisserait rien arriver à sa soeur, un point c'est tout. Donc oui, elle voulait être positive. C'était à force d'optimisme, quoi qu'il en soit, que l'on réussissait à dépasser ses peurs et à se surpasser soi-même. Si Tina la croyait, alors peut-être qu'en effet, le pire n'était pas devant eux mais derrière eux, et cette situation allait bientôt se résoudre.

-Exactement, aucune raison,
affirma-t-elle avec un sourire confiant.

Aucune raison si ce n'est les faits, et une situation qui dépassait tout ce qu'elles se seraient imaginé vivre au cours de leur vie... mais elles se serreraient les coudes, et elles s'en sortiraient. Et la vie reprendrait son cours. Tina retournerait au MACUSA, et avec un peu de chance, elle redeviendrait Auror, qui sait, elle accepterait d'admettre l'intérêt qu'elle portait à Newt, et elle se découvrirait une vie plus heureuse qu'avant sa cavale. Et elle... eh bien... Elle dirait adieu à Jacob, il faut croire... Mais ce n'était pas à ça qu'elle voulait penser, à l'heure actuelle. Elle voulait juste aider et rassurer sa soeur, ça et rien d'autre.

-Bon, ce repas va pas se faire tout seul
, ajouta-t-elle finalement, après un moment.

Inutile de s'appesantir plus longuement, il fallait, en attendant que la vie continue pour de vrai, se donner l'illusion qu'elle continuait également ici et maintenant. Ils en avaient tous le plus grand besoin;



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nulle amie ne vaut une soeur [pv Tina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nulle amie ne vaut une soeur ▬ Heather
» India ♒ Nulle amie ne vaut une sœur
» [F] Alycia Debnam Carey ⊰ Une meilleure amie, c'est une soeur qu'on choisit
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Bronx-