AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Oh, douce rivalité // FT. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeDim 19 Aoû - 16:25




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


J'ai menti. Un pieux mensonge, selon le terme consacré, je dirais. Le genre de mensonges que l'on profère pour protéger les autres. Ou pour se protéger, soi. En l'occurrence, je dirais que c'est un peu des deux... Je n'ai pas dit à Theseus que j'avais l'intention de quitter notre chambre d'hôtel. Comme à chaque fois que je choisis d'en disparaître à son absence. Ce n'est pas qu'il me cloisonne dans cette chambre ou m'empêche d'aller où que ce soit, mais je sais qu'il n'est pas très rassuré, quand je m'éclipse... et dans ces circonstances, je peux en effet le comprendre. C'est pourquoi je ne lui dis rien de mes allées et venues, de ce que je décide de faire. Ce n'est même pas vraiment que je mens, c'est seulement que je me tais. Et puisque j'ai l'intention d'aller voir son frère, j'estime qu'il vaut mieux. Pas qu'il m'en empêche non plus, il sait que je suis là pour lui, tout comme lui, mais je ne veux pas heurter ses sentiments inutilement. Pourquoi est-ce que je prends la peine de me justifier à moi-même, au fait ? Peut-être parce que je n'ai pas vraiment la conscience tranquille, au bout du compte.

Et si je me contentais de ce qui est. J'ai donc quitté la chambre d'hôtel, et j'ai rejoint l'adresse où je sais que je pourrais trouver Newt... et potentiellement ses acolytes du dimanche, certes, mais s'il le faut, je m'imposerais leur présence. Quand j'arrive sur place, je frappe à la porte. Et quand on m'ouvre enfin, force m'est de constater que ce n'est pas face à Newt que je me trouve. Je toise la jeune femme longuement. De façon sans doute trop indiscrète, mais ça m'est égal. Je pense savoir de qui il s'agit. C'est étrange, je l'imaginais un peu moins... attirante.


-Vous devez être Tina, j'imagine,
je suggère sans aucune once d'enthousiasme dans la voix (en même temps, pourquoi en éprouverais-je ?). J'ai entendu parler d'elle, évidemment, puisqu'elle est l'ancienne Auror qui a été condamnée en même temps que Newt. J'étais curieuse de faire sa connaissance, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit tout de suite. Newt est là ?

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeVen 14 Sep - 2:37

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les temps n’étaient pas simples dernièrement. Et leur « joyeuse » compagnie de quatre n’étaient pas les seuls à en pâtir. En plus de tout cela, Tina sentait bien que les no-majs et les sorciers étaient sous tension. Il y avait de quoi, et il est vrai que Tina n’avait pas arrangé les choses en agressant Mary Lou Barebone, mais cette folle alliée l’avait mérité, et amplement. C’était de la légitime défense. Même si ce n’était pas elle qui était attaquée, c’était pareil, elle avait protégé un innocent, et c’était le plus important à ses yeux. Même si en réalité, la jeune femme se sentait frustrée de savoir qu’elle ne l’avait aidé qu’une fois, et que rien n’avait empêché la marâtre de le battre les jours suivants cette agression. Entre ça, leur évasion à Newt et elle, le fait que Queenie se rendait tous les jours au MACUSA où elle pouvait être accusée de complicité, et Jacob qui devait voir sa mémoire effacée, Tina avait l’impression que son cerveau allait exploser tant elle pensait à tout cela en même temps. Elle s’inquiétait beaucoup, elle s’inquiétait pour tout le monde mais elle n’avait que peu de solutions. Enfin si, ils en avaient une, trouver toutes les créatures échappées de la valise, mais ce n’était pas simple. Pas simple du tout.

Mais elle fut tirée de ses pensées en entendant des coups résonner à la porte. Tina n’était jamais tranquille quand on frappait à la porte. Newt, Jacob et Queenie ne frappaient pas. Et ils n’avaient que peu de visiteurs de confiance. A part le professeur Dumbledore… donc Tina n’était pas très rassurée. Elle jeta un coup d’œil au judas et constata par elle-même qu’il ne s’agissait pas d’un auror, mais elle ne savait pas plus de qui il s’agissait. Elle se risqua tout de même à ouvrir, poussée par sa curiosité. Elle se retrouva à une femme, disons-le, à une très belle femme. Le genre de femmes dont on était forcément jalouse et qui faisait complexer les autres. Elle ne donnait pas l’impression de chercher querelle, mais Tina avait une sorte d’impression, d’instinct qui lui soufflait qu’elles seraient loin d’être amies.

-Vous devez être Tina, j'imagine. Newt est là ?

Bon. Pour commencer, elle connaissait son nom. Mais ce n’était pas extraordinaire, étant donné qu’elle était recherchée. Et vu son ton quand elle avait posé sa question, elle semblait connaître Newt. Mais Tina ne sentait pas cela comme une bonne chose. Elle la dévisagea également, comme elle avait été dévisagée un peu plus tôt. Il n’y avait pas à se poser la question de lui dire ou non la vérité, étant donné que non, Newt n’était pas là.

« Et vous êtes ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà vue. Et quant à Newt, il est sorti. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeLun 17 Sep - 10:56




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


La fameuse Tina me dévisage comme je ne suis pas privée de le faire un peu plus tôt. Je me sens jaugée, mais c'est loin de me déranger. Outre le fait que je suppose que c'est de bonne guerre, je n'éprouve ni gêne, ni colère à l'idée d'être détaillée du regard. J'y suis habituée, et par ailleurs, cela me plaît. Attirer l'attention n'est de loin pas un problème pour moi. De toute évidence, elle ignore qui je suis (en même temps, elle n'a aucune raison de le savoir), et je vais me faire un plaisir, assez malsain il est vrai, de le lui apprendre. Je pense avoir beaucoup de choses à lui apprendre, sur moi mais aussi et surtout sur Newt... Et la réciproque est potentiellement vraie.


-Leta
, je me présente avec un grand sourire, comme si cela pourrait suffire à ce qu'elle sache immédiatement qui je suis. Lestrange. Voilà qui peut l'aider davantage. Je ne dis pas qu'elle saura à coup sûr à quoi ce nom correspond, mais les Lestrange sont connus, même outre-Atlantique, alors qui sait. Newt est... Je prends le temps de réfléchir aux termes que j'emploie, guettant la réaction qu'ils pourraient éventuellement susciter chez mon interlocutrice. ... un vieil ami.

C'est la pure vérité, même si j'estime que ce seul terme ne rend pas vraiment grâce à notre relation, si ancienne soit-elle. Dans tous les cas, j'estime avoir été suffisamment laconique pour éveiller nombre d'interrogations chez mon interlocutrice, ce qui me convient tout à fait. J'aime par-dessus tout entretenir le mystère, surtout auprès de ceux qui ne voudraient pas s'y laisser prendre (mais le feront tout de même avant même d'avoir eu le temps de s'en rendre compte).


-Je peux l'attendre ici ?


Ce n'est une question que dans la forme. Je n'ai pas l'intention de me laisser mettre à la porte. J'y suis, je compte bien y rester. D'autant que même si je suis avant tout là pour voir Newt, je suis très curieuse de découvrir cette femme qui accapare, par la force des choses, beaucoup de son temps. Qu'elle le veuille ou non, j'ai la ferme intention de m'imposer, et j'ai un nombre incalculable de questions.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeSam 6 Oct - 22:08

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina ignorait totalement ce que cette femme faisait ici. Devant ce qui était devenue chez elle temporairement. Du moins elle l’espérait. Surtout qu’elle ne connaissait absolument pas cette femme, ni ne savait ce qu’elle lui voulait, enfin, c’était surtout à Newt qu’elle voulait quelque chose. Mais cela ne lui plaisait pas beaucoup plus, sans qu’elle sache vraiment pourquoi. Elle ne lui inspirait rien de bon. Elle n’avait peut-être rien à se reprocher et ses intentions étaient peut-être bonnes, mais l’instinct de Tina lui intimait de se méfier d’elle, et elle se fiait toujours à son instinct. C’était une des qualités principales chez les Aurors, même si on l’avait rétrogradée puis accusée de complicité de meurtre, elle se sentait toujours Auror, ça n’avait pas changé. C’était en elle.

-Leta Lestrange.

Oui d’accord, ça ne lui disait pas grand-chose. Elle avait déjà entendu le nom Lestrange, et savait que c’était une vieille famille de sang-purs, mais ce n’est pas pour autant que ça lui insufflait une quelconque émotion. Bien au contraire. Mais bon, elle avait au moins un nom, même si c’était la première fois qu’elle l’entendait.

Newt est... ... un vieil ami.

Hm… tout ça n’était pas très clair. Rien qu’au ton qu’elle employait et au temps qu’elle avait mis pour trouver ses mots, elle sentait qu’elle ne lui disait pas toute la vérité. Sans compter que Newt ne l’avait jamais mentionnée. En même temps, il n’était pas très bavard quant au fait de se dévoiler aux autres. Et puis ils ne se disaient pas tout non plus, même s’ils s’étaient retrouvés imbriqués tous les deux dans cette histoire de fous. Néanmoins, elle ne savait pas trop ce qu’elle devait penser de la jeune femme.

« Si vous semblez savoir qui je suis, ce qui n’est pas bien difficile vu la situation, je n’ai jamais entendu parler de vous. Que ce soit par Newt ou qui que ce soit d’autre. »

Elle n’essayait pas une quelconque mesquinerie, c’était juste une constatation dont elle lui faisait part. Tina restait méfiante. Elle préférait, elle n’avait aucune envie de se retrouver au MACUSA pour qu’ils tentent encore de la tuer. Vivre l’expérience une fois était déjà bien traumatisante. Même si sur le coup, ce n’était pas douloureux, l’après-coup était des plus perturbants.

-Je peux l'attendre ici ?

Elle avait envie de lui répondre non et de refermer la porte. Mais elle ne pouvait pas vraiment faire ça. Déjà parce que c’était peut-être vraiment une amie de Newt, et dans ce cas-là, il ne serait pas vraiment content d’apprendre qu’elle lui avait fermé la porte au nez, et ensuite, parce que Tina n’avait pas de raison réelle de la laisser dehors. Malheureusement.

« Si vous voulez, mais je ne sais pas quand il rentrera, ni s’il rentrera d’ailleurs. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeSam 20 Oct - 11:37




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina

Un sourire s'affiche sur mes lèvres quand j'entends mon interlocutrice me faire remarquer qu'elle n'a jamais entendu parler de moi. Serait-ce une petite pique à mon adresse ? Je me pose la question. Peut-être ne s'agit-il que d'un constat. Mais j'aime bien la première option. Dont je ne vais pas me vexer pour autant. Ce n'est pas parce que Newt ne parle pas de moi qu'il ne pense pas à moi... en fait, je suis même sûr que moins il parle de moi, plus cela signifie que je compte pour lui. Je connais Newt depuis une éternité, je sais comment il fonctionne. En tout cas, je pense que je vois juste. Et même si ça ne devait pas être le cas, il est certain que je ne me laisserais pas désarmée une seule seconde.

-Je ne m'attendais pas à ce qu'il vous ai parlé de moi. Newt est quelqu'un de très... secret... Il n'ouvre pas son coeur très facilement.


C'est à chacun son tour de tenter de titiller un peu l'autre. Je suis un peu curieuse de savoir exactement la nature de la relation qui unit Newt et cette jeune femme, et je crois bien que cette situation a de quoi m'intéresser. Ce n'est pas que j'ai mon mot à en dire, mais mon grain de sel à déverser, peut-être. J'aurais bien du mal à m'en empêcher, en tout cas. Ce n'est pas pour rien, après tout, que je suis ici, même si Theseus m'a fourni le meilleur prétexte pour cela.

Elle accepte de me laisser rester. En même temps je ne lui aurais pas laissé le choix, et je me dis qu'elle doit être quelque part curieuse d'en apprendre plus sur cette "vieille amie" de Newt débarquée à New York. Très bien, je n'hésite pas plus pour prendre mes aises, sans oublier, toujours, de détailler mon interlocutrice du regard. Qu'il rentre ou pas, ce n'est pas bien grave. J'ai envie de parler avec Newt, mais une conversation avec la fugitive, avec sa camarade d'infortune, ça me convient très bien.

-Nous verrons bien, j'avais hâte de faire votre connaissance, parler avec vous me conviendra très bien aussi.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeDim 18 Nov - 17:27

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina n’a pas vraiment envie que cette femme entre ici, parce qu’elle ne la connaissait. Et que malgré tout, cet endroit était devenu leur refuge à tous les quatre, alors elle ne voulait pas voir n’importe qui fouiner. Elle ne connaissait pas cette femme, qu’elle affirme être une amie de Newt ne changeait rien au problème. Mais elle savait qu’elle n’avait pas vraiment le choix, qu’elle comptait s’inviter quand même. Tout ce qu’elle espérait, c’était que les autres rentrent vite. Elle n’avait pas tellement envie d’une séance privée avec cette femme. Elle s’avançait un peu, et se méfiait beaucoup, c’est vrai, mais elle était de nature méfiante. Et cette femme ne lui inspirait aucune confiance, puisse-t-elle être la femme la plus gentille et honnête du monde, mais elle en doutait forcément. Rien qu’à sa façon de sourire et de lui parler de sa relation avec Newt, c’était perceptible.

-Je ne m'attendais pas à ce qu'il vous ai parlé de moi. Newt est quelqu'un de très... secret... Il n'ouvre pas son coeur très facilement.

Elle parlait en message codé ? Non parce qu’elle avait l’impression qu’elle lui faisait des sous-entendus. Newt était quelqu’un de secret, c’est sûr, mais cela n’enlevait rien au fait qu’elle n’avait jamais entendu parler d’elle. Ce n’était pas vraiment une pique, c’était surtout une constatation. Que Leta le prenne pour elle, ce n’était pas son problème. Même si, quelque chose en elle était un peu enjoué à cette idée. Enfin bref, inutile d’épiloguer pendant des années et des années.

Elle la laissa entrer un contrecœur, il ne fallait pas se voiler la face, et peut-être que cette… Leta l’avait senti. Ça lui importait peu à dire vrai, elle n’avait pas l’intention de s’en faire une amie, ni une ennemie. Tina s’assit dans un coin, tranquillement, elle sentait l’autre la détailler mais elle ne voulait pas y faire trop intention. Elle pourrait lui proposer quelque chose à boire, mais elle n’en avait pas vraiment envie. Il y avait vraiment quelque chose en elle qui faisait blocage vis-à-vis de Leta, mais elle ignorait ce dont il s’agissait.

-Nous verrons bien, j'avais hâte de faire votre connaissance, parler avec vous me conviendra très bien aussi.

Elle ne voyait pas trop pourquoi, et elle semblait s’amuser un peu trop, cela ne lui disait rien qui vaille. Enfin bon, de toute façon, elle n’avait pas trente-six options devant elle, elle allait être forcée de lui parler. Avec un peu de chance, elle se lasserait et s’en irait assez vite, mais c’était sans doute se faire un peu trop d’espoirs.

« Si vous le dites. Si jamais vous souhaitez quelque chose, n’hésitez pas à vous servir. Je ne sais pas trop ce qui vous attraie tant dans l’idée qu’on ait une conversation, je dois bien l’admettre. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeVen 23 Nov - 10:01




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina

De toute évidence, mon interlocutrice n'est pas disposée à jouer les parfaites hôtesses de maison, puisqu'elle me demande de me servir par moi-même. Cela ne me dérange pas le moins du monde, c'est même tout le contraire. Je me demande surtout si elle se comporte ainsi avec tous les inconnus qui passent le pas de cette porte ou si c'est un privilège qu'elle m'occtroie. J'aime assez donner de l'intérêt au second cas de figure. Même si ce doit être à tort. Je n'ai pas l'intention de grappiller quoi que ce soit de toute manière. Une conversation avec elle fera pour moi amplement l'affaire et je m'en contenterais tout à fait. Et ce n'est que le temps que Newt revienne, s'il doit vraiment revenir.

-Newt est dans une situation difficile, et vous êtes l'une des seules personnes sur qui il a choisi de compter dans ces circonstances. Alors je veux m'assurer qu'il a bien raison de le faire
, je réponds sans prendre de pincettes, alors qu'elle exprime sa curiosité quant à ce qui peut m'intéresser chez elle.

Tout, en réalité. Et je m'abstiens de lui poser d'entrée de jeu toutes les questions que je me pose. Mais je saurais y répondre, d'une manière ou d'une autre. Je sais que la situation qui la lie à Newt n'est que le fruit de surprenantes et dangereuses circonstances, mais en attendant, c'est avec elle qui mène sa vie fugitive. Et si je vais mettre en sourdine la jalousie qui, forcément trouve une bonne place dans le regard que je porte sur elle, du mieux que je peux, il n'en demeure pas moins que j'ai envie de comprendre qui est cette femme. Partir du principe qu'elle est une personne digne de confiance sous le prétexte qu'elle a été une Auror du MACUSA, je doute que ce soit suffisant. De toute façon, à présent que je suis là, il va bien falloir qu'elle s'habitue à ma présence, ne lui en déplaise. Et si elle ne semble pas pressée de me connaître, cela arrivera tout de même, par la force des choses. Elle aurait donc plutôt intérêt à s'y faire au plus vite. Je ne lui demande pas de comprendre immédiatement, dans tous les cas, mais cela viendra, forcément.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeLun 10 Déc - 22:13

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina n’était pas à l’aise, elle n’aimait pas vraiment cette femme… il y avait quelque chose de vraiment dérangeant chez elle, bien que Tina ne sache pas exactement ce qui clochait chez elle. Mais quelque chose la mettait vraiment mal à l’aise. Pourtant, elle n’en laissait rien paraître. Elle préférait la jouer détachée pour le moment, de toute façon, il fallait qu’elle prenne de la distance avec tout ça. Elle ne voulait pas trop se laisser atteindre par cette femme, ou ce qu’elle pouvait lui dire, parce qu’elle avait la désagréable sensation que c’était tout ce qu’elle attendait. Et elle n’avait aucune envie de lui donner satisfaction. Elle ne savait pas qui elle était vraiment, ni ce qu’elle voulait à Newt, mais elle n’avait pas vraiment le choix que d’attendre qu’elle s’en aille.

-Newt est dans une situation difficile, et vous êtes l'une des seules personnes sur qui il a choisi de compter dans ces circonstances. Alors je veux m'assurer qu'il a bien raison de le faire.

Tina haussa un sourcil, mais qu’est-ce qu’elle lui chantait au juste ? Ce n’était pas comme si Tina avait à lui rendre des comptes sur quoique ce soit. Encore moins sur ce qu’il se passait en ce moment ou sur sa relation avec Newt. Tina serait bien incapable de la définir de toute manière, elle-même était un peu confuse et n’était sûre de rien à ce sujet. Et puis, Newt ne l’avait pas vraiment choisie, ils étaient tous les deux dans le même pétrin, mais aucun n’avait choisi l’autre… Quoiqu’il en soit, elle n’aimait pas la façon dont elle lui présentait les choses et elle ne comptait pas se laisser faire sans rien dire et répondre à toutes ses questions sans broncher. Ce n’était pas du tout dans l’état d’esprit de Tina.

« Nous sommes tous les deux dans une situation difficile, il faut bien que l’on se soutienne. Et je ne vois absolument pas pourquoi je devrai vous rendre des comptes à vous. Je ne vous connais pas, Newt n’a jamais parlé de vous, et ce qu’il se passe entre nous ne vous regarde pas non plus. »

Certes, on ne pouvait pas affirmer qu’il se passait vraiment quelque chose entre Newt et Tina, mais cette jeune femme l’agaçait et elle ne comprenait pas bien son manège, alors Tina avait envie d’attaquer un peu aussi. Elle l’observa et remarqua ce qui semblait-être une bague de fiançailles. En plus elle était fiancée… Pas à Newt… il l’aurait dit… non ?

black pumpkin
[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeMer 12 Déc - 12:14




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina

Elle n'a pas tort de me corriger quand elle affirme qu'elle aussi se trouve dans une situation compliquée, qu'il n'y a pas que Newt, mais je vais être honnête, sa situation à elle ne m'intéresse que très peu, et ce n'est pas parce qu'ils ont dû fuir ensemble le MACUSA qu'ils devaient forcément envisager de poursuivre leur cavale, surtout sur un si long terme, ensemble, mais c'est ce qu'ils ont fait. L'un dans l'autre, ça ne change rien à mes observations. Newt a choisi de lui faire confiance, il passe tout son temps ou presque avec cette femme, et je veux, par conséquent, savoir qui elle est, ne lui en déplaise. D'ailleurs, j'apprécierais que cela lui déplaise, pour être tout à fait honnête. Et quand elle affirme ne pas estimer devoir me rendre de comptes, je me dis que c'est bien que je dois la déranger. Même si je peux le comprendre, moi non plus je n'apprécierais pas d'avoir à rendre quelque compte que ce soit à une parfaite inconnue... Mais je ne suis pas dans sa position, et je n'ai pas spécialement envie de faire l'effort de me mettre à sa place, pour tout dire.

-Donc il se passe quelque chose entre vous ?
je l'interroge en ne voulant pas trop donner l'air de m'en soucier, tout à coup.

Je n'ai rien exprimé de tel, je n'ai pas dit, d'entrée de jeu "qu'est-ce qui se passe entre vous ?"... d'accord, je l'ai pensé, et c'était peut-être évident, mais si elle se sent la nécessité de l'exprimer en ces termes, c'est bien qu'il y a effectivement quelque chose... Et cette idée me fait du mal. Je n'ai bien sûr aucune habilité à juger les fréquentations de Newt, ou même à lui reprocher de trouver de l'intérêt à une autre femme, mais... la jalousie que j'éprouvais déjà à la savoir dans le sillage de Newt est à présent montée d'un cran... L'idée que Newt et cette femme puissent avoir nourri des sentiments plus qu'amicaux... C'est bien simple, tout à coup, je la déteste. Je garde contenance, mais je sais que je me trahis sans doute un peu.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeSam 29 Déc - 17:40

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, c’était sûr et certain. Tina n’aimait définitivement pas cette fille. Elle n’appréciait pas ses questions, ni la façon dont elle parlait de Newt, et encore moins comme elle la regardait. Tout chez elle la dérangeait. Et cela n’allait pas en s’arrangeant. Elle ne savait pas combien de temps elle devrait la supporter, mais elle espérait pouvoir rester calme et ne pas s’énerver. Elle pouvait le faire, ça ne devrait pas être trop compliqué. En tout cas, elle devait bien admettre qu’elle n’était pas totalement blanche et innocente dans ses réponses. Elle ignorait le lien qui unissait Newt et Leta, mais elle sentait, au fond d’elle, que cela ne lui plaisait pas. Il serait mal avisé pour elle d’être jalouse, étant donné qu’il n’y avait rien de défini entre Newt et elle, mais c’était comme ça… elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir cette pointe de jalousie au fond d’elle, à imaginer Newt intéressé par une autre femme. Ils s’étaient rapprochés tous les deux depuis quelques temps, c’est vrai, mais ce n’est pas pour autant qu’il se passait quelque chose de concret entre eux… est-ce qu’elle aimerait que ce soit le cas ? Peut-être un petit peu, c’est vrai…

-Donc il se passe quelque chose entre vous ?

Leta semblait… agacée. Elle pouvait feindre l’indifférence, mais Tina l’avait vu. Elle s’était légèrement raidie, et quelque chose dans son ton avait changé. C’était sûrement sa formation d’Auror qui lui permettait de voir ces légers détails, mais elle les avait perçus. Cette femme était jalouse peut-être ? Pourtant, elle portait une bague à l’annulaire, et elle ne pensait vraiment pas que c’était Newt qui la lui avait mise. Si elle s’intéressait à la presse de ces derniers temps, elle serait peut-être au courant qu’elle était fiancée au frère de Newt, mais elle avait d’autres choses en tête. Quoiqu’il en soit, elle était tentée de dire qu’il se passait effectivement quelque chose entre eux. Mais si Leta en parlait après à Newt et qu’il démentait cette information, elle ferait pâle figure. Mais en même temps, il est vrai qu’il se passait quelque chose entre eux… même si c’était encore léger, c’était bien présent.

« C’est très probable, en effet. Mais encore une fois, je ne vois pas en quoi cela vous regarde. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeVen 4 Jan - 15:33




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina

"C'est très probable", ce n'est pas un "oui", mais ça s'en rapproche beaucoup trop pour que je sois capable de faire abstraction ou d'apprécier une telle réponse. En entendant ces mots, mon coeur se fend en deux, et c'est difficile de ne rien y laisser paraître. Je ne suis pas en droit bien sûr de reprocher à ces deux individus qui ont connu la même infortune de s'être rapprochés, tout comme je ne peux pas faire à Newt le reproche de s'intéresser à une autre femme, mais la jalousie a ses raisons que la raison elle-même ignore. Et je ne peux pas me voiler la face, c'est ce que j'éprouve, ce que cette femme me fait éprouver. Et sans autre raison que ce sentiment dévastateur, je ressens d'instinct pour cette femme une sincère aversion. Il faut vraiment que je parle à Newt... Je ressens encore davantage le besoin de le voir, à présent.

-Ce qui concerne Newt m'a toujours concernée
, j'affirme alors simplement, non sans une mauvaise foi certaine, car voilà longtemps en effet que ce qui le concerne n'est plus en droit de me toucher.

Malgré tout, c'est vrai que ce qui touche Newt, d'instinct, me touche aussi, parce que dans tous les cas, je ne cesserai jamais de me soucier de lui, et le fait que je sois aussi proche de son frère à ce jour ne doit rien y changer. Bien au contraire, cela ne fait qu'amplifier ce sentiment à mes yeux.


-Je regrette que ma présence vous incommode, mais j'ai fait un long voyage depuis l'Angleterre pour lui, alors je n'ai pas l'intention de faire de la figuration. Je suis là pour vous apporter mon aide, et je pensais que Newt se serait davantage intéressé à quelqu'un... d'ouvert à la conversation.


Je le dis sans aucune mauvaise foi, bien sûr (on y croit), mais je ne vois définitivement pas ce que Newt peut trouver à cette femme. Elle m'apparaît assez... normale ? Je ne sais pas. Peut-être m'a-t-elle directement cernée comme une menace (ce qui n'a pas de raison d'être, je ne suis pas là pour reconquérir Newt), mais on ne peut pas dire qu'elle m'ait réservé un accueil des plus favorables. Mais je sais que je n'ai encore fait qu'effleurer la surface, je veux creuser encore davantage, sans savoir à quoi je dois m'attendre.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeJeu 10 Jan - 22:09

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Leta… cette femme l’agaçait grandement. Tina n’allait pas le nier, pourtant, elle n’avait pas fait grand-chose pour cela. Mais… c’était ainsi, Tina le ressentait comme ça. Et les piques et les insinuations qu’elle n’arrêtait pas de faire n’aidaient en rien. Elle se sentait totalement jugée par cette femme, et Tina détestait ça. Mais ce qu’elle détestait encore plus, c’était de penser, ou plutôt d’imaginer qu’il y avait quelque chose entre elle et Newt… Ce qu’il aurait le droit, évidemment… mais, quelque chose au fond d’elle refusait cela, catégoriquement. Surtout que ce n’était pas totalement faux quand Tina avançait qu’il y avait quelque chose entre elle et Newt. Elle n’en était pas certaine. Surtout qu’elle ne s’avouait pas certains choses, et refusaient d’en voir d’autres. Et pour ce qui était de Newt, il serait impossible de deviner ses sentiments, mais parfois, elle sentait tout de même… un petit quelque chose, un regard, un sourire…

-Ce qui concerne Newt m'a toujours concernée

L’ancienne Auror se retînt fortement de lever les yeux au ciel. Pour qui se prenait-elle au juste. En tout cas, elle ne manquerait pas de questionner Newt sur cette femme, pour savoir ce qui en était vraiment, quand le temps se présenterait. Parce qu’il était hors de question qu’elle se base sur les seules paroles de cette femme, et elle avait besoin d’avoir plus d’éclaircissements sur la nature de leur relation… mais elle n’aimait pas vraiment cela. Pas du tout même.

-Je regrette que ma présence vous incommode, mais j'ai fait un long voyage depuis l'Angleterre pour lui, alors je n'ai pas l'intention de faire de la figuration. Je suis là pour vous apporter mon aide, et je pensais que Newt se serait davantage intéressé à quelqu'un... d'ouvert à la conversation.

Mais personne ne lui avait demandé de venir jusqu’ici, ils s’en seraient bien passés. Et elle ne voulait absolument pas de son aide, qu’elle se la garde. Et encore une fois, elle n’aimait pas ses insinuations, et son énième jugement sur elle. Les choses allaient mal terminées si cela continuait, elles avaient déjà mal commencé. Néanmoins, Tina s’efforça de rester aussi calme que possible. Ce qui était loin d’être simple, surtout que la jeune femme était d’un tempérament susceptible et parfois un peu explosif. Elle prenait vite la mouche.

« Je doute que Newt ait besoin que vous lui teniez la main. Ni de votre aide pour être honnête. Je ne vois pas en quoi vous pourriez être utile, sans vouloir vous offenser bien sûr, mais vous n’êtes même pas de ce pays. Néanmoins, si vous souhaitez avoir une conversation qui vous passionne, peut-être devriez-vous aller retrouver votre fiancé. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeMer 16 Jan - 10:35




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina

Décidément, cette jeune femme est bornée, c'en deviendrait presque alarmant, pour tout dire. Elle se trouve présentement dans une situation critique, et plutôt que d'admettre que toute aide disponible peut être bonne à prendre, elle décide de se braquer sans même savoir exactement qui je suis et en quoi je pourrais lui être utile. Enfin, dans tous les cas, ce n'est définitivement pas pour elle, si je suis là. Si elle décide de refuser toute main tendue, ça ne me regarde pas. C'est Newt, avant tout et surtout, que je veux revoir, et c'est là-dessus que je compte me concentrer dans tous les cas.

Alors je me moque bien de ce qu'elle en pense... enfin j'essaie du moins, car je suis forcément plus affectée que je ne le prétends par la sorte de complicité qui semble s'être construite entre elle et Newt. Je ne compte pas tenir compte de son opinion, et que je sois américaine ou non me semble être une information très accessoire. Newt aussi n'est pas américain, et contrairement à elle, il a peut-être justement besoin d'être entouré de ses proches, de repères familiers. Mais ça, ça ne lui traverserait pas l'esprit, évidemment. Oui, je suis de mauvaise foi... et alors ? Et en lieu et place de vraiment me répondre, elle me dit que je devrais aller me tourner vers mon fiancé. Ah... Et à mes fourneaux, tant qu'on y est ? Dois-je être définie par la bague que je porte au doigt ? En tout cas, sa présence n'a pas échappé à mon interlocutrice. Soit, de toute façon, je ne voudrais pas m'en cacher.


-Mais mon fiancé est ici, justement
, se contente-t-elle de répondre. Autant semer la confusion dans son esprit. Je crois qu'à ce stade, tous les coups sont finalement permis. Et puisque je vais devenir bientôt Mrs Scamander, vous comprendrez que tout ceci est également une histoire de famille.

Je ne me montre pas plus explicite, même s'il faudra bien dans tous les cas que j'évoque plus directement Theseus à un moment ou à un autre (d'autant plus que les deux finiront certainement par se rencontrer, ça me semble être dans l'ordre des choses). Je préfère semer ne serait-ce qu'un léger trouble dans son esprit tant que je le peux encore.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeJeu 24 Jan - 20:19

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si Leta pouvait déguerpir le plancher là, sur le champ, Tina ne serait ni attristée, ni mécontente, bien au contraire. Elle n’appréciait pas la jeune femme, pas du tout. Et plus la conversation avançait, moins c’était le cas. Et elle avait vraiment devoir éclaircir la relation qui la liait à Newt, parce qu’elle n’aimait pas ça. Evidemment, il n’avait aucun compte à lui rendre mais… c’était de la simple curiosité, voilà. En tout cas, il allait falloir qu’elle en sache plus, parce que tous ces sous-entendus, l’agaçait. Elle se disait peut-être la même chose de son côté, surtout avec ce que Tina lui avait dit, mais elle s’en moquait bien de ses états d’âmes à celle-là.

Surtout que depuis le début de leur conversation, elle avait le sentiment d’être jugée et scrutée, et elle n’aimait pas ça du tout. Mais pas du tout. Et très honnêtement, elle serait vraiment déçue d’apprendre qu’elle était amie avec Newt, parce que si c’était le cas, eh bien… il avait de bien mauvaises fréquentations. Bon, elle n’était peut-être pas très objective, mais elle ne lui faisait pas bonne impression en même temps, alors elle n’était pas à blâmer. Et si cela était réciproque eh bien… elle s’en moquait. Elle n’avait que faire de l’avis de cette femme, elle ne voulait pas lui accorder plus d’importance qu’elle ne le devait, et donc, elle refusait de vouloir faire bonne impression, ou se montrer agréable avec elle. Elle avait juste envie qu’elle s’en aille. Et loin si possible, ah tiens pourquoi pas en Angleterre ? Elle doutait qu’elle puisse leur apporter la moindre aide de toute façon. Son instinct le lui disait. Ou sa jalousie peut-être… ?

-Mais mon fiancé est ici, justement. Et puisque je vais devenir bientôt Mrs Scamander, vous comprendrez que tout ceci est également une histoire de famille.

Mais qu’est-ce qu’elle racontait au juste ? Elle ne pouvait pas être fiancée à Newt. Il en aurait parlé, ou Queenie l’aurait lu dans son esprit et le lui aurait dit. Sa sœur ne lui aurait pas caché une telle chose, elle le savait. Alors cette femme disait cela exprès pour l’atteindre… Mais peut-être était-elle fiancée à un Scamander. Theseus ? Elle ne le connaissait pas encore, mais le connaissait de réputation. En tout cas, elle n’allait pas se laisser démonter.

« Ah oui c’est vrai. Vous allez épouser Theseus c’est ça ? S’il veut aider son frère, c’est tout à son honneur, mais je ne vois pas en quoi vous pouvez être utile. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeMer 30 Jan - 12:01




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


Bon, j'aurais aimé que mon petit discours fasse un peu plus d'effet. Certes, je me doute bien qu'elle n'aurait pas mordu à l'hameçon bien longtemps. Pour tous les qualificatifs péjoratifs que j'ai envie de lui assigner au nom de ce qui doit relever de la plus pure jalousie, je ne peux en toute franchise nier son intelligence. Elle a dû rencontrer Theseus, ou suffisamment entendre parler de lui. Alors soit, ça ne change pas grand chose, cela prouve seulement que j'ai des raisons d'être ici, et de m'impliquer dans ce qui lui arrive, peu importe l'énergie qu'elle déploierait à laisser entendre que je ne suis pas à ma place. Ce n'est absolument pas à elle d'en décider, quand bien même elle a l'air de vouloir s'ériger en chien de garde de notre magizoologiste préféré.

-Utile, je l'ignore
, réponds-je alors simplement. Si vous n'êtes pas capable de comprendre que l'on puisse vouloir soutenir une personne qui nous est chère peu importe si cette aide doit être vaine, j'en suis bien triste pour vous.

Je pourrais contester ses propos en affirmant que je ne suis pas inutile, qu'elle ne sait rien de moi et de ce que peuvent réellement être mes aptitudes, mais je n'ai aucune envie d'entrer dans ce petit jeu-là. Elle veut me vexer et elle me vexe, bravo pour elle. Il n'empêche, et ce qu'elle me croie ou non, mes intentions sont honnêtes. Newt est l'une des personnes les plus importantes qui existe à mes yeux. Que la vie nous ait éloignés ne change rien à cela (il aurait d'ailleurs fallu que cela change davantage quelque chose en moi).

Elle peut me prêter toutes les intentions qu'elle veut, se défier de moi, ne pas me porter dans son coeur, elle peut être assurée que ce sera réciproque. Mais elle ne doit pas compter sur moi pour me mettre en retrait. Ce n'est pas à elle d'en décider. Et j'aurais vraiment apprécié que Newt soit là. Au-delà du reste, j'ai envie qu'il soit présent. Mais en attendant, je vais éviter de rentrer dans ce jeu... Pour une raison simple (et agaçante) : je ne serais pas du tout sûre d'en ressortir gagnante au bout du compte.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeJeu 14 Fév - 14:48

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Peu importe l’aide que Leta supposait pouvoir apporter, l’instinct de Tina la faisait se méfier de cette femme. Et Tina avait toujours fait confiance à son instinct. Certes, il n’était pas infaillible, la preuve avec Newt même si pour sa décharge, le sorcier était vraiment très excentrique, même pour un sorcier justement. Mais quoiqu’il en soit, elle ne comptait pas se laisser berner par cette femme, même si elle se révélait être une sainte, mais Tina en doutait grandement. Rien qu’à entendre son discours et les quelques pics qu’elle lui lançait, cela se pressentait qu’elle avait quelque chose de malsain. Et à dire vrai, Tina ne savait pas si elle avait hâte que Newt revienne ou non. En un sens, cela lui plairait presque que Leta doive s’en aller sans avoir pu le voir, mais en même temps, elle n’avait pas non plus envie de passer des heures en sa compagnie, seule avec elle.

-Utile, je l'ignore. Si vous n'êtes pas capable de comprendre que l'on puisse vouloir soutenir une personne qui nous est chère peu importe si cette aide doit être vaine, j'en suis bien triste pour vous.

Tina était très agacée par la jeune femme, et cela empirait de minute en minute. Elle faisait tout son possible pour rester calme, mais c’était de plus en plus dur. Elle avançait des choses sans savoir (même si Tina faisait un peu la même chose) et elle commençait à en avoir vraiment assez. Qu’elle ne vienne pas lui parler de soutenir ses proches, Queenie et elle le faisaient depuis toujours, et encore aujourd’hui, sa sœur était derrière elle, et représentait sa plus grande force et son plus grand soutient.

Certes, Leta avait le droit de vouloir soutenir Newt, en tant que future belle-sœur (même si cela ne signifiait pas qu’ils soient aussi proches que Leta semblait le signifier), mais Tina avait toujours autant de mal avec elle, et avec cette idée, et cela n’allait pas en s’arrangeant. Mais elle ne voulait pas s’énerver, ce serait probablement lui faire plaisir. Et elle ne voulait pas lui faire plaisir actuellement. Il fallait qu’elle demeure calme et maîtresse d’elle-même, ce serait bien mieux ainsi. Sans aucun doute.

« Je n’ai jamais dit le contraire. Et vous seriez bien mal avisée de prétendre savoir ce que je peux comprendre ou non. Soutenez Newt si cela vous chante, mais ne traînez pas dans nos pattes. Nous sommes recherchés et tous les Aurors sont sur le qui-vive et surveillent la ville, moins de personnes sont au courant d’où nous nous trouvons et mieux c’est. Vous êtes la fiancée du frère de Newt, le MACUSA va probablement s’intéresser à vous à cause de cela. Alors si vous tenez vraiment à aider Newt, faîtes le de loin. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeJeu 21 Fév - 10:48




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


Elle n'a pas dit le contraire, certes, et j'admets effectivement que je me suis permise de tirer une conclusion hâtive de ses propos parce que je suis piquée au vif et que ma patience atteint ses limites. Comme je crois bien que c'est réciproque. Et j'apprécie de le savoir, pour tout dire, car je serais encore plus agacée de découvrir que... je suis la seule agacée des deux. Oui, je suis mal avisée d'affirmer tout net être capable de la comprendre ou non, mais c'est donnant donnant. Depuis le début, j'ai le sentiment que mon interlocutrice se donne un mal fou pour ne pas me comprendre non plus, pour ignorer, balayer d'un revers de la manche tous mes efforts et le besoin que j'ai d'être présente ici.

Alors elle aura beau me répéter de ne pas "traîner dans nos pattes", ce n'est pas pour autant que j'ai l'intention de l'écouter. elle a choisi de me considérer d'office comme un boulet, manifestement, mais j'ai bien l'intention de me charger de lui prouver le contraire. Elle ne sait rien de moi. Elle ne sait pas ce que je vaux ni ce dont je suis exactement capable. Ne lui en déplaise, je n'attends pas après son opinion ou son approbation pour faire les choses comme je le désire, de la manière dont je l'entends.

-Je n'ai pas l'intention d'être un poids pour vous. Je n'ai jamais dit que je resterai constamment dans vos pattes. Mais vous ne m'avez pas donné le sentiment de ne serait-ce qu'envisager l'aide que je pouvais vous apporter.
Je marque une pause. Je ne suis pas juste la future belle-soeur de Newt... Je l'ai connu bien avant son frère. Et je l'ai aimé bien avant son frère, mais je vais garder cela pour moi. Il s'est sacrifié pour moi, il y a longtemps. Alors il n'y a rien que je ne ferais pas pour lui. Je n'ai pas l'intention de vous mettre en danger. Mais me mettre en danger, moi, si cela peut vous servir, m'est bien égal.

J'en dis trop mais peu importe. Je dois m'imposer, je n'ai pas l'intention de m'en laisser dicter, peu importe par qui.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeMar 12 Mar - 16:33

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que Tina ne laissait pas beaucoup de place au doute concernant Leta, mais il faut dire pour sa défense, que la jeune femme ne cessait de la titiller depuis le début, en lui faisant toutes sortes de remarques, à peine déguiser pour certaine. Tina n’aimait pas beaucoup ses insinuations au sujet de Newt, même si au fond, elle n’avait pas vraiment son mot à dire là-dessus. Newt n’avait aucun compte à lui rendre, et il pouvait fréquenter qui il voulait Surtout que Leta allait devenir sa belle-sœur… mais il y avait quelque chose qu’elle soupçonnait entre eux, sans vraiment réussir à l’identifier, mais elle le sentait au fond d’elle, et cela ne la rassurait pas vraiment. Mais encore une fois, Newt ne lui devait strictement rien.

Mais bon, en dehors de tout cela, Tina n’avait pas envie de côtoyer cette femme, parce qu’elle ne l’appréciait pas. Il y avait quelque chose chez Leta qui la dérangeait, et qui la mettait mal à l’aise. Elle ne pensait pas la voir tous les jours non plus ceci dit, et cela pourrait être dangereux pour eux. Tina connaissait le MACUSA, et Seraphina allait probablement faire surveiller Theseus et Leta. Déjà qu’elle avait toujours un peu de mal à comprendre pourquoi elle avait suivi Theseus pour aider son frère avec qui ce dernier s’entendait difficilement…

-Je n'ai pas l'intention d'être un poids pour vous. Je n'ai jamais dit que je resterai constamment dans vos pattes. Mais vous ne m'avez pas donné le sentiment de ne serait-ce qu'envisager l'aide que je pouvais vous apporter. Je ne suis pas juste la future belle-soeur de Newt... Je l'ai connu bien avant son frère. Il s'est sacrifié pour moi, il y a longtemps. Alors il n'y a rien que je ne ferais pas pour lui. Je n'ai pas l'intention de vous mettre en danger. Mais me mettre en danger, moi, si cela peut vous servir, m'est bien égal.

Tina avait presque l’impression qu’il fallait sortir les violons. Qu’est-ce que c’était cette histoire de sacrifice ? Elle n’en savait rien, mais elle n’avait pas envie de lui poser des questions. Elle trouvait un peu gros le coup qu’elle se sacrifierait pour eux. Tu parles. Tina était toujours intimement convaincue qu’elle ne leur serait d’aucune utilité, ça ne changerait pas.

« Comme c’est touchant. Je ne considère pas votre possible aide, parce que je ne vois pas d’où elle pourrait venir. Mais bon, faîtes bien comme bon vous semble. Cela m’importe peu au final, tant que vous n’empirez pas la situation. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeSam 23 Mar - 10:15




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


L'ironie dans les propos de mon interlocutrice ne m'échappent pas. En même temps, c'est un art dans lequel j'estime exceller et avoir fait mes armes, bien plus que mon interlocutrice d'ailleurs. Certes, affirmer cela, c'est juger sans connaître. Mais puisque j'ai le sentiment que la jeune femme ne se prive pas depuis le faire depuis notre rencontre, je ne vois décemment pas pourquoi je ne lui rendrais pas la pareille. Je n'attends pas après son opinion, elle peut considérer que ce qui l'est vraiment n'est pas touchant si cela peut lui donner un sentiment d'importance, ce n'est pas réellement mon problème. En attendant, je n'ai fait que lui dire la vérité, et si elle choisit d'en parler à Newt, et si Newt se montre honnête, il ne pourra que le lui confirmer. C'est une chose que j'attends avec impatience, d'ailleurs, car en personne, notre dialogue restera un dialogue de sourd. Il aurait fallu que Newt soit là. J'ai envie de revoir Newt... Mais je commence à croire qu'il n'est pas prêt de passer le pas de cette porte. Dommage... Ceci dit, je n'ai pas complètement le sentiment d'avoir perdu mon temps pour autant.

J'écoute donc parler mon interlocutrice sans vraiment l'entendre. Je ne m'étonne pas du fait qu'elle refuse de croire que je puisse être d'une aide quelconque, puisqu'en lieu et place de me demander ce que je fais dans la vie, quelles pourraient être mes aptitudes, en quoi j'estime pouvoir être utile, non, elle estime juste, d'office, que je ne servirais à rien. C'est dommage, même moi, en dépit de toute l'animosité que je reconnais à mon interlocutrice, je peux admettre que le fait que Tina ait été une Auror est un bon point. Même si elle n'était sans doute pas si douée que ça si on a fini par la rétrograder.

-C'est trop aimable de votre part, on dirait presque à vous entendre que j'attendais votre bénédiction,
je réponds avec un fin sourire. Enfin, je crois que Newt ne va pas arriver, je reviendrai plus tard. Dites-lui que je suis passée, surtout. Et que j'ai hâte de le revoir.

J'en rajoute un peu inutilement, mais au point où nous en sommes, je trouve cela plutôt satisfaisant, à vrai dire.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Porpentina Goldstein
Messages : 172
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 21

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitimeMar 16 Avr - 15:54

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tina était vraiment agacée. Mais elle ne savait pas exactement par quoi. Si c’était par Leta, ou par tout ce qu’elle insinuait concernant sa relation avec Newt. Probablement les deux. La jeune femme était de nature susceptible, alors il lui en fallait peu, très peur pou qu’elle se braque. Et lorsque c’était le cas, elle enclenchait automatiquement le monde attaque. Comme une sorte de défense en somme. Ce n’était sans doute pas le meilleur moyen de procéder, mais c’était le sien. Et tant pis si cela ne plaisait pas vraiment à Leta. De toute façon, la sorcière s’était clairement invitée ici, et Tina ne lui avait rien demandé. Elle avait commencé les hostilités par elle-même. Mais dans tous les cas, Tina s’était trouvée tout de même assez calme et assez cordiale avec son invitée forcée. Mais le doute était tout de même insinué dans son esprit, et elle aurait aimé avoir la version de Newt, mais elle en lui poserait pas les questions d’emblée. Ils avaient plus important à faire que régler ce genre de choses. Et puis, elle n’était pas non plus vraiment en droit de tout connaître sur sa vie passée, et ses relations.

Enfin, il n’était pas vraiment question de Newt pour le moment, ou plutôt si mais vu qu’il n’était pas présent, elle devait plutôt s’occuper de Leta. Et autant dire qu’elle commençait à en avoir sérieusement assez de supporter toutes ses petites piques. Tina le lui rendait, c’est vrai, mais ce n’était pas pour autant que la situation était facile et agréable. Mais bon, elle avait connu pire, bien pire. Alors les choses allaient bien se terminer. Le temps passait et le magizoologiste ne pointait toujours pas le bout de son nez, et Tina espérait que Leta allait se lasser et finir par rentrer. Elle avait bien un fiancé de toute façon non ?

-C'est trop aimable de votre part, on dirait presque à vous entendre que j'attendais votre bénédiction. Enfin, je crois que Newt ne va pas arriver, je reviendrai plus tard. Dites-lui que je suis passée, surtout. Et que j'ai hâte de le revoir.

Tina ne donnait pas sa bénédiction, elle n’avait pas à le faire. Elle ne voyait pas en quoi Leta Lestrange pourrait les aider, ou bien sa mauvaise foi était bien trop conséquente pour qu’elle réfléchisse intelligemment, mais Leta pouvait bien faire ce qui lui chantait, tant que cela ne leur portait pas préjudice. Et peu importe à quel point elle était proche de Newt, elle ne lui faisait pas confiance. Elle était néanmoins contente de l’entendre dire qu’elle partait. Est-ce que Tina transmettrait le message à Newt ? Certainement, mais elle n’utiliserait probablement pas les mots de la jeune femme.

« Je ne vous raccompagne pas, la porte est juste là dans tous les cas. Je lui transmettrai que vous êtes passée, c’est entendu. Rentrez bien, et bonne soirée. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Oh, douce rivalité // FT. Tina Empty
Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Oh, douce rivalité // FT. Tina I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh, douce rivalité // FT. Tina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Douce amertume ~Irina et Lorelei~
» 02. i have to go far away from you ☜ tina&artie
» Quand tu tiens même plus sur tes pattes. [PV Douce Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Bronx-