AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh, douce rivalité // FT. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 225
Date d'inscription : 13/12/2017

Message#Sujet: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Dim 19 Aoû - 16:25




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


J'ai menti. Un pieux mensonge, selon le terme consacré, je dirais. Le genre de mensonges que l'on profère pour protéger les autres. Ou pour se protéger, soi. En l'occurrence, je dirais que c'est un peu des deux... Je n'ai pas dit à Theseus que j'avais l'intention de quitter notre chambre d'hôtel. Comme à chaque fois que je choisis d'en disparaître à son absence. Ce n'est pas qu'il me cloisonne dans cette chambre ou m'empêche d'aller où que ce soit, mais je sais qu'il n'est pas très rassuré, quand je m'éclipse... et dans ces circonstances, je peux en effet le comprendre. C'est pourquoi je ne lui dis rien de mes allées et venues, de ce que je décide de faire. Ce n'est même pas vraiment que je mens, c'est seulement que je me tais. Et puisque j'ai l'intention d'aller voir son frère, j'estime qu'il vaut mieux. Pas qu'il m'en empêche non plus, il sait que je suis là pour lui, tout comme lui, mais je ne veux pas heurter ses sentiments inutilement. Pourquoi est-ce que je prends la peine de me justifier à moi-même, au fait ? Peut-être parce que je n'ai pas vraiment la conscience tranquille, au bout du compte.

Et si je me contentais de ce qui est. J'ai donc quitté la chambre d'hôtel, et j'ai rejoint l'adresse où je sais que je pourrais trouver Newt... et potentiellement ses acolytes du dimanche, certes, mais s'il le faut, je m'imposerais leur présence. Quand j'arrive sur place, je frappe à la porte. Et quand on m'ouvre enfin, force m'est de constater que ce n'est pas face à Newt que je me trouve. Je toise la jeune femme longuement. De façon sans doute trop indiscrète, mais ça m'est égal. Je pense savoir de qui il s'agit. C'est étrange, je l'imaginais un peu moins... attirante.


-Vous devez être Tina, j'imagine,
je suggère sans aucune once d'enthousiasme dans la voix (en même temps, pourquoi en éprouverais-je ?). J'ai entendu parler d'elle, évidemment, puisqu'elle est l'ancienne Auror qui a été condamnée en même temps que Newt. J'étais curieuse de faire sa connaissance, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit tout de suite. Newt est là ?

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 20

Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Ven 14 Sep - 2:37

Oh, douce rivalité
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les temps n’étaient pas simples dernièrement. Et leur « joyeuse » compagnie de quatre n’étaient pas les seuls à en pâtir. En plus de tout cela, Tina sentait bien que les no-majs et les sorciers étaient sous tension. Il y avait de quoi, et il est vrai que Tina n’avait pas arrangé les choses en agressant Mary Lou Barebone, mais cette folle alliée l’avait mérité, et amplement. C’était de la légitime défense. Même si ce n’était pas elle qui était attaquée, c’était pareil, elle avait protégé un innocent, et c’était le plus important à ses yeux. Même si en réalité, la jeune femme se sentait frustrée de savoir qu’elle ne l’avait aidé qu’une fois, et que rien n’avait empêché la marâtre de le battre les jours suivants cette agression. Entre ça, leur évasion à Newt et elle, le fait que Queenie se rendait tous les jours au MACUSA où elle pouvait être accusée de complicité, et Jacob qui devait voir sa mémoire effacée, Tina avait l’impression que son cerveau allait exploser tant elle pensait à tout cela en même temps. Elle s’inquiétait beaucoup, elle s’inquiétait pour tout le monde mais elle n’avait que peu de solutions. Enfin si, ils en avaient une, trouver toutes les créatures échappées de la valise, mais ce n’était pas simple. Pas simple du tout.

Mais elle fut tirée de ses pensées en entendant des coups résonner à la porte. Tina n’était jamais tranquille quand on frappait à la porte. Newt, Jacob et Queenie ne frappaient pas. Et ils n’avaient que peu de visiteurs de confiance. A part le professeur Dumbledore… donc Tina n’était pas très rassurée. Elle jeta un coup d’œil au judas et constata par elle-même qu’il ne s’agissait pas d’un auror, mais elle ne savait pas plus de qui il s’agissait. Elle se risqua tout de même à ouvrir, poussée par sa curiosité. Elle se retrouva à une femme, disons-le, à une très belle femme. Le genre de femmes dont on était forcément jalouse et qui faisait complexer les autres. Elle ne donnait pas l’impression de chercher querelle, mais Tina avait une sorte d’impression, d’instinct qui lui soufflait qu’elles seraient loin d’être amies.

-Vous devez être Tina, j'imagine. Newt est là ?

Bon. Pour commencer, elle connaissait son nom. Mais ce n’était pas extraordinaire, étant donné qu’elle était recherchée. Et vu son ton quand elle avait posé sa question, elle semblait connaître Newt. Mais Tina ne sentait pas cela comme une bonne chose. Elle la dévisagea également, comme elle avait été dévisagée un peu plus tôt. Il n’y avait pas à se poser la question de lui dire ou non la vérité, étant donné que non, Newt n’était pas là.

« Et vous êtes ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà vue. Et quant à Newt, il est sorti. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 225
Date d'inscription : 13/12/2017

Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   Lun 17 Sep - 10:56




Oh, douce rivalité
Ft. Leta & Tina


La fameuse Tina me dévisage comme je ne suis pas privée de le faire un peu plus tôt. Je me sens jaugée, mais c'est loin de me déranger. Outre le fait que je suppose que c'est de bonne guerre, je n'éprouve ni gêne, ni colère à l'idée d'être détaillée du regard. J'y suis habituée, et par ailleurs, cela me plaît. Attirer l'attention n'est de loin pas un problème pour moi. De toute évidence, elle ignore qui je suis (en même temps, elle n'a aucune raison de le savoir), et je vais me faire un plaisir, assez malsain il est vrai, de le lui apprendre. Je pense avoir beaucoup de choses à lui apprendre, sur moi mais aussi et surtout sur Newt... Et la réciproque est potentiellement vraie.


-Leta
, je me présente avec un grand sourire, comme si cela pourrait suffire à ce qu'elle sache immédiatement qui je suis. Lestrange. Voilà qui peut l'aider davantage. Je ne dis pas qu'elle saura à coup sûr à quoi ce nom correspond, mais les Lestrange sont connus, même outre-Atlantique, alors qui sait. Newt est... Je prends le temps de réfléchir aux termes que j'emploie, guettant la réaction qu'ils pourraient éventuellement susciter chez mon interlocutrice. ... un vieil ami.

C'est la pure vérité, même si j'estime que ce seul terme ne rend pas vraiment grâce à notre relation, si ancienne soit-elle. Dans tous les cas, j'estime avoir été suffisamment laconique pour éveiller nombre d'interrogations chez mon interlocutrice, ce qui me convient tout à fait. J'aime par-dessus tout entretenir le mystère, surtout auprès de ceux qui ne voudraient pas s'y laisser prendre (mais le feront tout de même avant même d'avoir eu le temps de s'en rendre compte).


-Je peux l'attendre ici ?


Ce n'est une question que dans la forme. Je n'ai pas l'intention de me laisser mettre à la porte. J'y suis, je compte bien y rester. D'autant que même si je suis avant tout là pour voir Newt, je suis très curieuse de découvrir cette femme qui accapare, par la force des choses, beaucoup de son temps. Qu'elle le veuille ou non, j'ai la ferme intention de m'imposer, et j'ai un nombre incalculable de questions.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Oh, douce rivalité // FT. Tina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh, douce rivalité // FT. Tina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Tina Logan [Guerrière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Bronx-