AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 20

Message#Sujet: La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina   Mar 4 Sep - 22:45

La guerre n'admet pas d'excuses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il fallait retrouver Dougal. C’était ce que Tina entendait le plus ces derniers temps. Et c’était une affirmation tout à fait exacte. Newt devait retrouver toutes ses créatures échappées de sa valise, et pour ça, il fallait retrouver Dougal. Mais il faut dire aussi que la bestiole était maîtresse dans l’art de se cacher, et pour cause, elle était capable de se rendre invisible. Ils iraient plus vite à chercher une aiguille dans une botte de foin, mais bon, ce n’est pas pour autant qu’il fallût abandonner les recherches. Déjà parce qu’elle n’avait pas envie de rester une fugitive accusée de meurtre toute sa vie, mais aussi parce qu’elle savait que Newt tenait à ses animaux, et qu’elle avait envie de l’aider, même s’il l’avait entraîné dans une galère pas possible. Bon d’accord, elle s’y était mise aussi toute seule comme une grande.

Néanmoins, chercher Dougal lui donnait aussi une bonne raison de sortir et prendre l’air, toujours en faisait attention, évidemment. Mais elle faisait en sorte de ne pas trop traîner dans les coins fréquentés par les sorciers et plus précisément, par ses collègues ou ex-collègues du MACUSA. Surtout qu’il y en avait certains plus que d’autres qu’elle n’avait aucune envie de voir. Comme Bryce. Alors celui-ci ne lui manquait pas du tout. Autre chose qui ne lui manquait pas, ces fichues baguettes magiques qu’elle devait vérifier quand elle avait été punie pour avoir user de la magie sur une No-Maj. Elle avait eu du mal à accepter cette décision. Même si elle comprenait que c’était risqué et pas très malin de sa part, elle ne pouvait pas regarder ce pauvre garçon se faire battre par cette… monstrueuse femme qu’était Mary-Lou Barebone. Brr… rien que son nom lui donnait la nausée. Quoiqu’il en soit, elle ne regrettait pas le moins du monde d’avoir aidé ce garçon.

Elle ne comprenait toujours pas pourquoi personne ne faisait rien pour arrêter cette femme. Ce n’était pas comme si personne ne voyait ce qu’elle faisait subir à ses enfants. La justice des No-Majs était aussi étrange que celle des sorciers en ce moment… Perdue un peu dans toutes ces pensées, Tina ne fit pas attention à là où elle mettait les pieds et bouscula quelqu’un. Pas violemment, c’était vraiment très léger.

« Oh déso… »

La fin de sa phrase resta en suspens, se retrouvant nez à nez avec Mary-Lou Barebone, elle ne voyait plus aucune raison de s’excuser à présent. Cette femme ne méritait aucune excuse, c’est elle qui devait en donner.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 21/02/2018

Message#Sujet: Re: La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina   Mer 5 Sep - 18:23


Donnez de l’avoine à un âne, il vous pétera au nez.
C

e gamin lui faisait perdre son temps... En fait, elle avait le sentiment qu'ils s'étaient tous passé le mot pour la retarder dans une entreprise qui méritait pourtant que l'on s'y attarde prestement. Si les récents événements ne suffisaient pas à mettre la puce à l'oreille de tout le monde, elle ne savait pas ce qu'il leur fallait... Mais Mary Lou avait bien dû finir par admettre que l'humain moyen possédait une aptitude exceptionnelle au déni quand il était question de fuir une situation délicate ou qui menaçait de dépasser sa compréhension. Avoir Langdon Shaw, le fils du grand patron de presse Henry Shaw, sous sa coupe lui avait semblé être un considérable pas en avant, et si la première tentative du jeune homme pour le présenter à son père s'était soldée par un fiasco, Mary Lou avait estimé que la mort du frère aîné remettrait les choses en perspective.

Peine perdue, Henry Shaw Sr restait imperméable à ses revendications, et à part geindre sur son sort et brasser du vent, Langdon ne semblait pas capable de grand chose aux yeux de la fondatrice de la ligue des fidèles de Salem... quand à cette jeune femme qu'il leur avait présenté, cette Elsa, là, plus ça allait, moins ses questions lui inspiraient confiance. Et puisqu'elle ne se voyait compter qu'à moitié sur ses filles et presque pas sur son "fils", elle avait vraiment le sentiment de mener en solitaire un combat qui aurait mérité de mobiliser des milliers d'hommes.

Vous l'aurez compris, Mary Lou n'était pas de franchement bonne humeur, aujourd'hui, alors qu'elle revenait chez elle après une enième de ses plaidoiries malheureusement peu concluantes, même, elle était d'une humeur massacrante, et quand Mary Lou Barebone était d'une humeur massacrante, il valait mieux ne pas se trouver sur son passage, même si c'était pour la bousculer légèrement et surtout accidentellement.

-Désolée, je crois que c'est ça, le mot que vous recherchez,
répliqua Mary Lou d'un ton glacial tout en considérant froidement la femme face à elle. On se connaît ?

A la voir ainsi, elle avait comme une vague sensation de déjà-vu... Peut-être parce qu'elle avait été présente à certains de ses meetings ? Ou bien elle lui faisait penser à quelqu'un qu'elle connaissait, ce n'était pas impossible. C'était une impression trop diffuse pour correspondre réellement à quoi que ce soit. Du moins dans son esprit.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du joueur : 20

Message#Sujet: Re: La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina   Jeu 27 Sep - 1:45

La guerre n'admet pas d'excuses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pourquoi ? Pourquoi parmi toutes les personnes vivant à New York, il avait fallu qu’elle tombe sur cette… femme. Cette horrible femme qu’était Mary Lou Barebone. Non mais c’est vrai, il y avait des tas de gens qui vivaient à New York, ce n’était plus une ville nouvelle, quand les britanniques avaient débarqué sur ces nouvelles côtes de l’Amérique pour y fonder une nouvelle population. Alors elle aurait largement pu tomber sur quelqu’un d’autre. Quoiqu’avec la chance, ou plutôt la malchance qu’elle avait dernièrement, elle serait peut-être tombée sur un Auror. Et cela n’aurait pas été mieux. Parce qu’aussi détestable qu’était Mary Lou, elle ne pouvait pas vraiment lui porter préjudice, or, Tina était recherchée par les autorités magiques, donc elle préférait encore Mary Lou, même si cela lui faisait extrêmement mal de l’admettre. Elle aurait peut-être mieux fait de rester dans cet appartement délabré qui était le sien dernièrement, avec le reste de leur bande. Et remettre cette sortie, et énième tentative de retrouver Dougal, ou alors, de trouver des pistes menant à lui pour plus tard. Mais elle ne pouvait plus faire machine arrière à présent.

Mais ce qui était sûr, c’est qu’elle ne lui présenterait pas d’excuses, même si en ce moment précis, elle était en tort. C’était-elle excusée pour chaque coup qu’elle avait porté à ses enfants ? Probablement pas une seule fois. Tina ne serait même pas surprise qu’elle éprouve du plaisir à les maltraiter. Un plaisir sadique. Tout l’était chez elle, et la raison pour laquelle on l’autorisait à adopter des enfants était totalement obscure. On ne devait pas être très regardant, content de pouvoir se débarrasser d’orphelins… Pour le moment, elle se contentait de la dévisager, en essayant de rester le plus neutre possible, inutile de lui témoigner son animosité maintenant. Ce n’était pas une bonne idée. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire.

-Désolée, je crois que c'est ça, le mot que vous recherchez. On se connaît ?

Non, elle ne le cherchait pas, elle était juste incapable de l’achevez. Et elle ne le ferait pas d’ailleurs. Qu’elle prenne ça pour un manque de politesse si elle le voulait, ça lui était bien égal. De toute façon, ce n’était pas comme si Mary Lou pouvait se permettre de la juger, il faudrait d’abord qu’elle fasse une rétrospection sur la personne qu’elle était.

« Oui, ça doit être ça. Non je ne crois pas… enfin, je vous ai déjà aperçue de loin, vous parliez à une foule, mais je n’ai pas vraiment porté attention à vos propos. »

Certes, ce n’était peut-être pas des plus malins, mais bon. Il lui arrivait parfois d’être quelque peu impulsive, et de prendre des décisions un peu trop hâtives. Tout comme le fait que ses nerfs étaient un peu à vifs avec tous les événements qui lui étaient tombés dessus dernièrement.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 21/02/2018

Message#Sujet: Re: La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina   Jeu 27 Sep - 19:40


La guerre n'admet pas d'excuses
L'

inconnue familière lui apprit qu'elle l'avait vu, de loin, prononcer l'un de ses discours, et que c'était ainsi qu'elles devaient, sans doute, se connaître de vue. Ce n'était pas improbable, en effet, et Mary Lou n'avait aucune raison de remettre en cause la parole de son interlocutrice. Elle l'observa tout de même avec une attention renouvelée, comme pour s'assurer qu'il n'y avait effectivement que cela. Mais puisque rien d'autre ne lui venait à l'esprit, il fallait certainement qu'elle se résigne à le penser effectivement. Cela n'avait finalement pas grande importance, il demeurait tout de même qu'elle l'avait entendue discourir sur la place publique. Qu'elle n'ait pas pris la peine d'écouter ce qu'elle avait à dire eut bien évidemment le don de blesser son égo, mais elle n'en laissa rien paraître. Mary Lou avait acquis, à force de temps et d'expérience, le don de conserver un calme olympien face aux insultes, volontaires ou non, qui pouvaient lui être adressées au quotidien. Mais ce sang froid disparaissait bien vite, en revanche, quand elle refermait derrière elle la porte de l'église dans laquelle elle et ses "enfants" étaient logés, et où elle laissait éclater sa rage sans restreinte. Ce dont ses adoptés étaient bien évidemment les premières victimes, sans surprise.

-C'est bien dommage,
répondit-elle en affichant un léger sourire teinté de politesse feinte. Vous auriez pu en tirer plus d'un enseignement profitable, j'en suis convaincue.

Et même si sa politesse était factice, son propos était sincère. Elle ne s'évertuait pas à proférer sans cesse les mêmes discours à la cantonnade dans le but de brasser du vent. Son but était bel et bien de convertir le plus de personnes possible à la conviction de l'existence de la sorcellerie, afin que l'humanité, finalement, parvienne à se débarrasser de ce fléau qu'on laissait se développer sans rien faire, alors que les signes de sa présence étaient pourtant n'importe où, et de moins en moins discrets. Elle avait peut-être face à elle une future convertie. Elle avait abordé le sujet d'elle-même, c'était peut-être l'occasion de lui parler plus longuement de sa cause, justement.

-Est-ce que vous avez du temps devant vous ? Je pourrais peut-être vous donner l'envie d'être attentive, cette fois ?





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre n'admet pas d'excuses | Mary Lou & Tina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Queens-