AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liens de Modesty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Liens de Modesty   Sam 13 Oct - 19:59

Fiche de Liens
feat Faith Wood-Blagrove
Modesty Barebone


Je cherche



Libre

Liens positifs (amis, amies, amours...)
Liens neutres (collège, relations...)
Liens négatifs (ennemis, ennemies...)
 


Présentation



Histoire

Modesty Barebone est née le 6 juin 1918 en Amérique, dans la ville de New York, dans une famille comptant déjà de nombreux enfants, pas loin de neuf frères et sœurs. Elle vivait dans le Bronx avec sa nombreuse famille, jusqu’à ce que la situation devienne trop pénible pour eux. Modesty fut envoyé auprès de Mary Lou Barebone, alors que les autres membres de sa famille rejoignent d’autres orphelinats de la ville. Et la petite fille ne revit plus sa famille, et ça fait bientôt trois ans maintenant. Elle vit avec Mary Lou Barebone, sa mère adoptive, mais aussi Chastity et Credence, qui lui rappelle un peu son grand frère. Elle habite à l'église Second Salem de Pike Street à Manhattan. Modesty a maintenant neuf ans, et participe à la propagande de sa mère contre les sorcières.

Modesty n’est pas idiote, ni aveugle elle voit bien comment leur mère traite Credence, et n’hésite pas à soutenir son frère dés qu’elle le peut. Très proche de lui, elle fait ce que son âge lui permet de faire, comme le soigner quand les coups ont été trop durs.  Et elle lui parle souvent de son ancienne famille, Modesty a confiance en son frère. Elle apprécie un peu moins Chastity, qui comme sa mère lui dit quoi faire. Et parfois la petite fille a besoin d’un acte de rébellion pour tenir le coup, mais elle le cache bien à sa mère. Elle passe aussi beaucoup de temps à jouer à la marelle et à chanter des comptines anti-sorcellerie. Même si elle n’y croit pas vraiment, car elle garde une fausse baguette magique sous son lit, elle voudrait bien avoir des pouvoirs, elle aussi, surtout pour protéger son frère.

La jeune fille ne se souvient pas des événements, qui ont conduit Porpentina a utilisé la magie contre sa mère pour protéger Crédence. Mais elle en garde une impression très futile que quelqu’un d’autre veille sur son frère, comme elle. Elle croit à tort qu’il s’agit d’un homme étrange avec qui Crédence parle parfois dans des ruelles de la ville. La jeune fille passe beaucoup de temps au rassemblement avec sa mère pour soutenir la ligue des fidèles de Salem. Elle se promène dans les rues pour distribuer ses tracts, même si ils finissent bien souvent par terre, parce qu’elle les a lancé dans les airs pour s’amuser.

Ils se sont rendus dans une société de presse, Modesty ne savait pas très bien pourquoi ils sont allés là-bas. Elle doutait que les gens dans les hautes tours ne les écoutent, ils ne l’ont jamais alors pourquoi le feraient-ils maintenant. Et elle avait raison, ils sont chassés comme des malpropres. Modesty tient la main de son frère en partant, à la fois parce qu’elle a ressentit sa détresse face à ce que cet homme lui a dit, Henry Shaw Jr, mais aussi parce qu’elle avait un peu peur elle-même.  Depuis cet homme est mort, et Modesty n’a pas la moindre idée que c’est son frère le responsable. Elle continue sa petite vie, sans savoir les drames qui vont se jouer bientôt.




Caractère  

Modesty est une petite fille simple, polie et attentive aux autres, elle a vite compris ce que sa mère adoptive attendait d’elle, et afin d’avoir un toit sur la tête, de quoi manger, et peut-être aussi une famille, Crédence principalement, Modesty fait tout ce que sa mère lui dit de faire. Enfin en apparence parce que certaines fois, elle aimerait bien tout jeter en l’air, ce qu’elle fait littéralement avec les tracts anti-sorcier. Modesty est donc une petite fille tranquille qui cache pourtant un côté chipie quand elle veut bien le montrer (quand personne ne regarde, surtout sa mère adoptive.^)

La jeune fille ne se montre rarement très irrespectueuse avec les autres, mais elle sait jeter des regards noirs sur les gens dés qu’on insulte sa famille. Elle aime beaucoup son frère, et même si les choses sont plus compliquées avec Chastity, elle ne la déteste pas non plus.  Par contre, elle craint beaucoup sa mère, mais elle n’hésite pas à agir pour protéger son grand frère, si cela est nécessaire, il fait aussi la même chose pour elle.  Il est le seul à l’écouter parler de sa famille, Chastity lui dit souvent de ne plus y penser, sans doute parce que cela lui rappelle aussi sa famille, et qu’elle ne le veut pas.  Modesty est très forte pour comprendre les autres, même si elle a encore beaucoup de choses à apprendre dans ce domaine.  

La jeune fille est aussi quelqu’un de doux, elle prend soin de ses affaires, surtout parce qu’elle n’aura pas d’autres poupées, si elle est casse ou les abime.  Elle aime beaucoup joué à toutes sortes de jeux, mais bien souvent en solitaire comme la marelle. Modesty est curieuse, et habile de ses mains pour fabriquer tout un tas de jouet divers.  Indépendante, elle se promène seule dans la ville et son quartier pour distribuer les tracts de la ligue, et jouer en chantant.  Elle essaye de passer le plus de temps loin de Mary Lou Barebone, Modesty n’est pas vraiment heureuse dans cette famille, elle a peur de sa mère adoptive et rêve de partir.



©️ Kanae de Never-Utopia


Dernière édition par Modesty Barebone le Sam 13 Oct - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Sam 13 Oct - 20:00

Les personnages principaux



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.

Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Dernière édition par Modesty Barebone le Sam 13 Oct - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Sam 13 Oct - 20:00

Les personnages secondaires



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.

Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Dernière édition par Modesty Barebone le Sam 13 Oct - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Sam 13 Oct - 20:00

Les figurants



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.

Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.



Prénom Nom
Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 347
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 10:05

Bon, bah on sait pour Credence du coup.
Et logiquement, Modesty a déjà croisé Ethan. Mais de son côté, il ne l'apprécie pas comme le reste de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 11:31

Coucou!
Oui, on sait, c'est parfait.
Je t'ajouterais au plus vite dans la fiche.
A trés vite!
Esty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 156
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 16:11

Des liens !!!
Bon, évidemment, un lien avec Mary Lou s'impose
Après, il y a Langdon, aussi, que Modesty doit commencer à connaître à force de le voir traîner avec les fidèles de Salem.
Et sur le long terme (pas tout de suite), Grindy pourra potentiellement s'imaginer que Modesty est l'obscuriale et chercher à l'approcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 18:40

Coucou!
Alors Commençons par Mary Lou et Langdon, ça me semble incontournable ^^!
Aprés il y a Gellert, j'ai mis dans ma fiche qu'elle t'avait vu discuter avec Crédence, mais pour le moment tu restes une ombre dans une ruelle! Elle croit que tu veilles sur Crédence comme elle. J'ai mis que c’était un "reste" de son amnésie, à cause de l'action de Tina. Elle sait/pense/ressent que quelqu'un a protéger Crédence et croit que c'est toi. (je sais pas trop si je suis claire)
Et oui, je pense qu'il pourrait croire qu'elle est l'Obscurial, mais pas tout de suite, effectivement.
Donc tout est parfait.
A trés vite!
Esty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 156
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 18:55

Hum par contre personnellement je ne suis pas fan de l'idée que Modesty ait vu Credence et Gellert ensemble, Gellert s'est arrangé pour être vraiment discret donc je trouve pas ça très logique :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 19:57

Comme tu veux, cela n'a pas beaucoup d'importance pour moi.
Donc restons de parfais inconnus, ça me va aussi.
A trés vite!
Esty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 156
Date d'inscription : 04/06/2018

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   Dim 14 Oct - 20:31

Ben pour l'instant, en tout cas, ça évoluera plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Liens de Modesty   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens de Modesty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes sources et liens
» Liens emule
» Les liens de Ginny
» Tisser les liens de toute une vie... ~ Gabrielle de Vendôme
» Liens Facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Premiers pas sur le forum :: Tout pour vos personnages :: Demande de liens-