AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pègre
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)   Ven 16 Nov - 15:28

Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent.”
Grindelwald était un grand sorcier, le plus grand de tous les sorciers d’ailleurs aux yeux de Vinda. Oh, la jeune femme avait parfaitement conscience que Albus Dumbledore, mondialement connu et reconnu, ne manquait pas d’être un grand sorcier également de son côté et ce n’était pas pour rien qu’il était sans doute la personne que les fidèles de Grindelwald craignaient le plus. Mais le fait que Grindelwald soit capable de prendre la place du directeur du département de la justice magique du MACUSA, qu’il soit capable d’agir sous les yeux de la présidente du ministère, c’était bel et bien la preuve qu’on ne pouvait pas l’arrêter. Vinda pourrait se contenter de croire que c’était tous ces sorciers qui étaient simplement des incapables, qu’ils n’étaient pas doués, mais elle savait tout de même que Percival Graves côtoyait des sorciers qu’on ne pouvait pas juste traiter d’imbécile. Il était simplement plus fort, plus grand et porté par des idéaux qui le poussait vers une grandeur que peu soupçonnait. Au cas où on ne l’aurait pas compris, Vinda avait énormément de respect pour son maître et elle en avait encore plus par ce qu’il faisait, par ce qu’il était capable de faire. Ce n’était pas donner à tout le monde d’infiltrer de cette manière au sein d’un gouvernement magique et pourtant il y arrivait sans soucis.

Autant dire que ça ne pouvait que conforter Vinda – si elle avait besoin d’être confortée, mais ce n’était pas le cas depuis le temps qu’elle suivait son maître – dans l’idée que Grindelwald allait un jour parvenir à changer ce monde et qu’elle voulait être là pour l’aider à le faire. Que les idéaux qu’il défendait, qu’elle défendait avec lui, allaient un jour porter leur fruit. En attendant, la jeune femme continuait parfaitement de jouer son rôle dans l’ombre, cherchant de nouveaux fidèles pour son maître, répandant sa belle parole en toute discrétion. Parce qu’il n’était pas encore vraiment temps d’annoncer le grand retour de Gellert Grindelwald. En parlant de ce dernier, Vinda avait rendez-vous avec son maître, afin de discuter des derniers événements, sans doute mettre en place certaine chose. Une manière de faire le point en somme. Elle attendait dans un café plutôt discret, quelque peu en avance pour leur rendez-vous. C’était quelque chose qu’elle ne supportait pas, le retard. Alors, elle avait toujours un peu tendance à être en avance. Même si elle ne perdait pas son temps pour autant, elle ne prenait pas le risque d’être en avance au détriment de tâche qu’on lui avait confié, ça serait forcément très peu productif. Et la jeune femme n’aimait pas ne pas être productive.

« Monsieur Graves. » Salua-t-elle l’homme qui arriva à son tour, son maître dans un physique bien différent de celui qu’elle lui connaissait normalement. Que tout le monde le connaissait normalement. Sans que Vinda puisse trouver qu’il perdait en charme, Grindelwald restait l’homme qu’il était malgré tout, même si personne en dehors d’elle (et d’autres qu’elle ne savait pas) ne connaissait la vérité.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: .   Ven 16 Nov - 17:47


Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent.
G

ellert avait adressé ses dernières recommandations aux employés encore présents dans le bureau sous sa direction, et il pouvait à présent s'en aller sereinement. Plus le temps passait, plus il était aisé de se fondre dans la peau de Percival Graves. Cet homme avait été important, charismatique, puissant et influent. Rien de plus simple, en conséquence que de s'adapter au masque, jusqu'à faire progressivement que le masque s'adaptait à lui. Malgré tout, le mage noir devait bien reconnaître qu'il se lassait de plus en plus de ce masque, il avait hâte de pouvoir enfin s'en débarrasser. Mais ce n'était pas gagné d'avance, à son grand dam. Il avait l'habitude que les choses viennent à lui assez facilement. Bien sûr, il y travaillait, mais quoi qu'il en soit, mais son autorité était sûre et naturelle, tout simplement. Le temps était compté, il était impatient de mettre la main sur l'enfant et de pouvoir enfin progresser. Mais ils en étaient loin, très loin encore. Et sa patience atteignait ses limites. Heureusement, si sur certains plans, l'un ou l'autre progrès se faisait rare, sur d'autres, la situation jouait à son avantage.

Il fallait pour cela savoir s'entourer des bonnes personnes et agir comme il se doit. Et de ce point de vue-là, Gellert estimait avoir le nez creux. S'il avait décidé de faire oublier Gellert Grindelwald quelque temps, le temps qu'il lui faudrait pour mettre la main sur l'obscurial et faire son retour en grande pompe, il y avait une personne, une seule (exception faite d'Albus, qui l'avait percé à jour, mais Gellert ne s'inquiétait pas réellement de cela), qui avait connaissance de sa double identité, savait qui se cachait réellement derrière le directeur du département de la justice magique du MACUSA. Vinda Rosier était, et de très loin, le bras droit idéal. Non contente d'être issue d'une stricte et respectable lignée de sang pur et une sorcière puissante, elle était une femme loyale, et elle croyait dur comme fer en ses idéaux, qu'elle comprenait à la perfection. Elle était restée à son service quand tous les autres ignorait où il se trouvait pour l'heure, et il savait pertinemment qu'il pouvait lui accorder la plus grande confiance. Elle l'aiderait à rebâtir son empire, sur des bases qui n'auraient dès lors pas le moindre risque de s'effondrer.

Ils avaient rendez-vous pour faire le point, dans un café simple et discret, où ils pourraient discuter posément de la situation en cours. Parler ainsi dans un lieu public pouvait sembler risquer, après tout, les murs ont des oreilles. Mais il ne fallait jamais se fier aux apparences.

-Ne faisons pas dans les faux-semblants, Vinda,
répondit-il en agitant d'un geste désinvolte sa baguette, les enveloppant d'un puissant sortilège d'insonorisation qui empêcherait à quiconque de prêter garde à leur conversation... ou même d'en comprendre la teneur. Dis-moi plutôt comment les choses se déroulent pour toi.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pègre
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)   Mer 21 Nov - 19:19

Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent.”
Vinda ne lâcha pas du regard l'homme sous ses yeux, qui avait tout du respectable directeur de la justice magique du MACUSA, mais qui n'était évidemment pas cet homme. Qui restait aux yeux de la sorcière un homme parfaitement respectable, mais quelque chose lui disait que le monde n'allait pas penser de la même façon qu'elle. Sous prétexte que Gellert Grindelwald n'avait pas une pensée unique, qu'il avait l'intention de changer le monde, d'aider les sorciers. Ils ne s'en rendaient pas compte, mais cet homme se contentait simplement de faire tout cela pour eux, pour qu'ils n'aient plus besoin de se cacher, qu'ils n'aient plus besoin de vivre selon le bien être de ces moldus qui ne méritaient pas une seule seconde qu'ils se plient en quatre pour eux.

L'homme ne manqua pas de lancer un sort qu'elle savait allait leur permettre de parler naturellement sans se soucier des oreilles indiscrètes. Il y avait forcément plus discret qu'un café, mais en même temps il n'y avait aucune raison de se poser des questions en voyant deux personnes prendre un café ensemble. Ils se retrouvaient dans une situation parfaitement banale, il n'y avait donc aucune raison qu'ils attirent l'attention. Et dans tous les cas, on ne pourrait pas les entendre. Donc, ils n'avaient pas besoin de s'embêter avec les faux semblants et ils allaient pouvoir parler normalement, sans prendre la peine de peser les mots. Ça tombait bien, parce que la jeune femme trouvait ça beaucoup plus simple de parler de tout cela sans avoir besoin de faire attention à ce qu'elle disait.

« Je commence à me faire un bon raison de renseignement. J'ai plusieurs contact dans la pègre de la ville. » Et elle n'en était pas peu fière d'ailleurs. Au vu de la situation, il était évident qu'il était important d'avoir des informations, d'avoir un réseau. Ce que Grindelwald pouvait sans doute faire sans son aide, mais il devait rester caché et éviter que son identité soit découverte pour le moment. Vinda avait l'avantage de pouvoir parler d'un visage un peu plus découvert, même si la discrétion était quand même importante. « J'ai déjà fais quelques rencontre interessante. » Notamment Milla, une jeune femme qu'elle avait rencontré dans ce pub qu'elle fréquentait régulièrement justement pour son réseau qu'elle devait entretenir. Elle n'en dit pas plus pour le moment, il n'y avait pas que Milla qui avait de l'intérêt en réalité. La jeune femme avait croisé plusieurs personnes déjà et plusieurs personnes lui semblaient prometteuses pour être recrutées. Mais en même temps, elle devait s'assurer que ces personnes en valaient réellement la peine avant de les engager dans quoi que ce soit, d'envisager d'en parler à son maître. « Et j'ai d'ailleurs entendu parler d'une enchère actuellement, concernant l'acquisition d'un Ocamy. » La créature en elle même n'intéressait pas la sorcière, mais une créature actuellement aux États Unis, de cette rareté, alors que Scamander cherchait les siennes qui avaient disparu. Ça avait forcément de quoi intéresser.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)   Jeu 22 Nov - 17:52


Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent.
G

ellert écouta son interlocutrice avec la plus grande attention, sans l'interrompre une seule fois, il estimait nécessaire de la laisser aller au bout de ce qu'elle aurait à lui dire, et de rebondir sur les sujets qui l'intéresseraient par la suite. Il ne connaissait pas plus dévouée que Vinda, il ne se faisait pas le moindre souci à ce sujet, il savait qu'il prenait la mission qu'il lui avait confiée très à coeur, et son propos devait le prouver, d'ailleurs. Arrivée depuis peu à New York pour le suivre lui, elle avait dû reprendre du début, mais elle s'en sortait manifestement très bien, puisqu'elle avait déjà su se constituer un certain réseau au sein de la pègre locale.

A cette information, Gellert hocha la tête, approbateur. Il était important qu'ils repèrent leurs pions, même s'ils ne pourraient les utiliser tout de suite, et en ce qui concernait la pègre sorcière, ils auraient certainement besoin de leurs services rapidement. Qu'importe l'issue des événements, ils étaient quoi qu'il en soit déterminés à s'accélérer, et c'était par conséquent ce qui importait. Elle précisa qu'elle avait fait des rencontres. Forcément, cela nécessitait d'être développé, et le mage noir demanderait rapidement à en savoir plus, mais il ne l'interrogea pas tout de suite. Chaque chose en son temps. Vinda énumérait les faits, pour le moment, et c'est ce que Gellert attendait d'elle, il serait temps d'entrer dans les détails plus tard.

Elle lui apprit, enfin, que des enchères avaient lieu, en ce moment, pour l'acquisition d'un occamy, créature rare s'il en est... surtout en Amérique du Nord. Il n'était pas difficile d'associer cette créature à celui qui en avait sans doute été le propriétaire... Newt Scamander, donc... Si l'occamy en lui-même, en dépit de sa valeur inestimable, n'intéressait en rien Gellert, il n'en était pas de même en ce qui concernait le jeune magizoologiste. Il disposait peut-être de la piste la plus sûre qu'il ait pu obtenir depuis un moment, et il comptait bien l'exploiter au maximum.

-Et ces enchères, qui les mène ?
demanda-t-il alors.

Il avait d'autres questions à poser, des précisions à réclamer, mais pour l'heure, la dernière information communiquée par Vinda (et il en venait à se dire qu'il n'était pas anodin qu'elle ait décidé d'en parler en dernier... elle avait un sens pratique qui n'était pas forcément bien éloigné du sien). Il poserait les questions qui devaient suivre plus tard, ils n'étaient pas pressés quoi qu'il en soit, et il valait mieux traiter la situation au cas par cas s'ils voulaient éviter de s'éparpiller. L'organisation et la rigueur étaient plus que jamais de mise alors qu'il fallait qu'ils profitent de leur avantage avant que la vapeur ne s'inverse.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques-uns sont tenus en servitude, un plus grand nombre y tiennent. (Grindy <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Manhattan-