AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chaos des esprits [pv Vinda :333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 606
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Le chaos des esprits [pv Vinda :333]   Ven 16 Nov - 16:15


Le chaos des esprits
L

a journée avait été particulièrement longue, comme toutes les journées qu’elle passait au MACUSA. Assaillie par les pensées de ses « collègues », et plus encore par leurs suspicions, elle avait le sentiment d’être un animal en cage, une cage faite de pensées déplaisantes, qui détruisaient complètement la réputation de Tina. Elle avait beau avoir conscience de l’intérêt de sa présence au sein du comité magique américain et avoir même insisté pour y rester, c’était de plus en plus éprouvant. Pour cause, la situation qu’il avaient espéré pouvoir rapidement résoudre (sans forcément y croire, ceci dit) traînait en longueur. Et plus le temps passait, plus les protagonistes s’accumulaient, plus il devenait difficile de garder la tête froide et de comprendre où tout ceci allait les amener. Et au-delà de toutes ces considérations, il y avait bien évidemment Jacob. Jacob qui était sans doute ce qu’il y avait de plus beau dans cette sinistre histoire… De plus beau mais de plus douloureux malgré tout… On lui offrait ce qu’elle avait connu et connaîtrait jamais de plus exceptionnel au monde, le tout pour le lui dérober plus tard. Cette seule pensée lui était absolument insupportable et ne l’aidait pas non plus à garder l’esprit complètement clair.

Mais rien de mieux pour lui remettre de l’ordre dans ses pensées que de retrouver l’étrange groupe que les sœurs Goldstein formaient maintenant avec Newt Scamander et Jacob Kowalski. C’est drôle comme Queenie avait le sentiment de vivre à la fois les moments les plus terribles et les plus heureux de son existence. Elle avait au fond d’elle la légère envie que ça ne s’arrête pas. Tout en sachant qu’il fallait absolument que ça s’arrête. Elle s’était rendu aussi discrètement que possible (elle devait calculer le moindre de ses faits et gestes quand elle sortait, à présent, elle ne savait que trop que le moindre écart ou la moindre maladresse de sa part pourrait leur coûter cher à tous) dans la chambre modeste qu’ils occupaient à l’heure actuelle, faute de mieux… Sauf que quand elle arriva sur place, il n’y avait personne. Queenie sentit aussitôt une vague d’angoisse la saisir. Que s’était-il passé ? Pourquoi n’y avait-il personne ?  Etaient-ils partis une fois de plus à la recherche de Dougall ? Mais dans ce cas, pourquoi tous les quatre ? Et s’il leur était arrivé quelque chose.

Elle quitta précipitamment les lieux, le cœur battant. Queenie savait que le plus logique serait sans doute de les attendre au moins un moment et de ne pas céder à la panique, mais elle était tout bonnement incapable de rester juste… statique, et d’attendre sans rien faire, c’était au-deçà de ce qu’elle s’estimait capable d’endurer. Alors elle allait partir à la recherche… retourner dans les locaux du MACUSA, peut-être, pour s’assurer que les Aurors ne les avaient pas retrouvés, avec les conséquences que l’on ne pouvait que supposer dès lors. Le pas précipité, pas suffisamment attentive à ce qui se passait, elle ne fit pas attention à la présence de la personne qui avança face à elle et qu’elle bouscula sans le vouloir.

-Désolée
, s’excusa-t-elle avec un fin sourire. Je ne regardais pas où j’allais.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Vinda Rosier
Messages : 42
Date d'inscription : 15/11/2018
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Le chaos des esprits [pv Vinda :333]   Jeu 17 Jan - 17:05

Le chaos des esprits
Queenie Goldstein, une jeune femme que Vinda ne pouvait pas nier trouver intéressante. Cette femme avait la possibilité de lire facilement dans les esprits des autres, ce qui était quelque chose qui avait forcément tapé dans l’œil de Grindelwald. Vinda était parfaitement d’accord avec son maître – mais en même temps, il n’y avait aucun moment où elle n’était pas d’accord avec l’homme – les capacités de la sorcière pouvait leur être d’une grande utilité. Sans négliger en prime le fait qu’elle était la sœur de Porpentina Goldstein et une proche de Newt Scamander. Elle devait donc l’approcher, c’était l’une des missions que son maître lui avait confiées. Et elle avait bien l’intention de répondre à ses attentes à la perfection, comme d’habitude.

Elle avait donc décidé d’avoir cette femme à l’œil le plus possible, en attendant le meilleur moment pour elle de l’approcher. Elle devait y aller en douceur, parce qu’il était important que Queenie accepte de les rejoindre de son plein gré. Et pour cela, elle devait donc se rapprocher d’elle, devenir son amie, pourquoi pas sa confidente également ? Mais elle n’avait pas beaucoup de marge de manœuvre, alors, elle devait se montrer la plus prudente possible. Ce jour-là, la jeune femme avait décidé de la suivre. Ce qu’elle fit donc, jusqu’à ce qu’elle la perde de vue.  Vinda se maudit elle-même, s’en voulant de l’avoir perdu de vue et de ne pas savoir où elle se rendait. Elle chercha un peu où elle se trouvait, mais aucune trace de Queenie Goldstein, jusqu’à ce qu’elle apparaisse soudainement devant ses yeux, marchant droit devant elle sans la remarquer. Et elle lui rentra dedans. Si ce n’était pas un signe du destin, Vinda ne comprendrait plus rien. C’était la preuve que l’instant qu’elle attendait était maintenant et pas plus tard, elle allait donc entamer un premier contact avec sa cible.

« Ne vous en faites pas. »
Répondit-il de sa voix douce, un sourire aux lèvres, quand Queenie s’excusa en affirmant qu’elle ne regardait pas devant elle. Ce qu’elle avait vu, bien évidemment. Et il ne fallait pas longtemps à Vinda pour remarquer qu’elle semblait… nerveuse ? Il y avait quelque chose, c’était évident. Queenie était sortie d’elle ne savait où en marchant rapidement, comme si elle cherchait quelqu’un. « Tout va bien ? » Demanda-t-elle en forçant un peu sur l’inquiétude qu’elle pouvait ressentir.

Quand bien même, il n’y avait aucune raison que la jeune femme ressente de l’inquiétude pour une inconnue. Cela dit, elle avait vraiment le sentiment qu’il arrivait quelque chose à Queenie et elle avait envie de la pousser à se confier. C’était sans nulle doute le moment parfait pour elle de se rapprocher définitivement de Queenie Goldstein et d’envisager de devenir pour elle un pilier, celui qui allait la guider où elle devait se rendre pour servir le plus efficacement Gellert Grindelwald. Sans qu’elle ne s’en rende compte encore, mais elle allait bel et bien devoir s’en rendre compte à un moment donné. Il était important qu’elle prenne la décision elle-même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 606
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le chaos des esprits [pv Vinda :333]   Jeu 17 Jan - 23:08


Le chaos des esprits
L

a femme qu’elle avait bousculée sans s’en rendre compte ne semblait pas lui en tenir rigueur, et ce fut pour Queenie un sincère soulagement. La jeune femme n’aimait pas déplaire ou déranger, et la dernière chose qu’elle puisse vouloir dans ces circonstances était de se faire remarquer inutilement. Il semblait qu’il n’en était rien, alors… tant mieux, oui. Elle l’observa un instant, un peu perturbée. La jeune femme s’exprimait dans un anglais impeccable, en dépit d’un accent relativement prononcé… mais quelque chose ne tarda pas à perturber Queenie chez elle. Et il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre quoi. Les pensées de cette femme s’exprimaient dans une langue qui lui était parfaitement étrangère. Latine, sans doute, mais elle ne s’y connaissait pas assez pour le jurer.

Ce n’était en soi qu’un détail, bien sûr, mais qui n’oublia pas d’ajouter à sa confusion présente. Elle songeait qu’elle ferait sans doute mieux de retourner bien vite à l’intérieur, mais elle n’en fit rien. Ce ne serait pas poli, surtout que son interlocutrice se montrait aussi agréable que polie, visiblement soucieuse de savoir comment elle se portait. De toute évidence, son trouble ne devait pas passer inaperçu. En même temps, Queenie aurait été prête à le parier. Elle n’avait jamais été la plus douée quand il était question de dissimuler ses émotions… et c’était pire encore quand elle était prise au dépourvu. Et il était certain que c’était présentement le cas.

-Oui oui, je vais bien,
répondit la jeune femme dans un fin sourire.

Que pouvait-elle répondre d’autre en même temps ? Elle ne pouvait évidemment pas se permettre de lui dire de but en blanc que quelque chose n’allait pas, non, parce qu’elle était inquiète, puisqu’elle ne savait pas où se trouvait sa sœur, ni Jacob, ni Newt… les deux premiers recherchés par le MACUSA… Dans cette situation, et même en présence d’une personne bienveillante, il semblait assez certain que la meilleure des solutions restaient tout de même d’en dire le moins possible et de simplement faire comme si tout allait bien… même si on devait ne pas être crédible.

-Je pensais avoir… reconnu quelqu’un, mais j’ai dû me tromper.

Elle n’avait pas su trouver mieux comme excuse. Bon, le mieux aurait sans doute été de ne pas se justifier du tout, mais elle n’avait pas su s’en empêcher. C’était toujours mieux que de dire la vérité, quelque part… Elle ne voulait pas courir le risque de dire qu’elle cherchait quelqu’un, des fois que son interlocutrice saisisse l’opportunité de l’aider à mener ses recherches. Même si elle avait sans doute mieux à faire de son temps malgré tout. Elle se montrait sûrement polie, rien d’autre. Ce qui était déjà remarquable en réalité, car la politesse n’était pas forcément une qualité bien commune, du moins dans une ville telle que New York (ou n’importe quelle grande ville, sans doute), où chacun menait bien souvent sa vie sans se soucier des autres. Par commodité.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le chaos des esprits [pv Vinda :333]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chaos des esprits [pv Vinda :333]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Chaos Nova, Double bash...
» Last chaos et c'est bug ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Brooklyn-