AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeSam 24 Nov - 21:31


Il faut se méfier de l'eau qui dort
L

a journée n'avait peut-être pas été aussi productive que Mary Lou l'aurait espéré, mais ce qui est certain en revanche, c'est qu'elle avait été des plus éreintante. Mary Lou avait enchaîné plusieurs discours publics dans de très nombreux lieux stratégiques de New York. Cela l'avait obligée à de nombreux déplacement, à s'user les cordes vocales et à supporter l'indifférence des passants, encore et encore... Ses enfants, pour cette fois, ne l'avaient pas accompagnée. Elle avait exigé leur présence le matin, quand elle avait prêché sa bonne parole personnelle, mais pour le reste, elle leur avait laissé un champ libre relatif, relatif au sens où elle avait demandé à Chastity de veiller sur les deux autres. Bien sûr, les trois pouvaient décider d'échapper à son autorité, mais elle s'en rendrait rapidement compte à son retour, puisqu'elle leur avait confié un très grand nombre de tâches à faire, du ménage et du tri, notamment, et elle saurait bien vite s'ils s'en étaient acquittés ou non... et ils savaient très bien ce qui devait les attendre s'ils ne filaient pas droit.

Quand elle rentra, ses trois enfants adoptifs étaient bel et bien là, et les lieux semblaient propres, comme elle l'avait exigé. Elle prit tout de même la peine d'examiner les chambres des enfants pour s'assurer de leur bonne apparence. Mary Lou devrait être satisfaite, tout semblait à sa place, rien ne semblait avoir bougé, pourtant, elle avait le sentiment que quelque chose clochait, et cette impression lui venait avant tout de Credence, qui ne lui donnait pas l'air d'être dans son état normal. Certes, Credence n'avait rien d'un adolescent normal quoi qu'il en soit, c'est un fait, mais elle commençait à connaître ses habitudes, la façon qu'elle pouvait avoir de réagir à tel ou tel comportement, ce genre de choses...

Et là, elle avait véritablement l'impression que quelque chose n'allait pas, comme s'il bouillonnait intérieurement, comme s'il avait fait ou dit, vu ou entendu quelque chose qui, à présent, le rongeait. Qu'il le veuille ou non, qu'il ait sur le coeur quelque chose de grave ou de parfaitement anodin, il n'aurait d'autre choix que de passer aux aveux quoi qu'il en soit. Mary Lou n'aimait pas qu'on lui fasse des secrets. Elle avait besoin de garder le contrôle sur tout, de garder un oeil sur tout ce qui se passait au sein de son foyer, c'était aussi simple que cela... Et si quelque chose lui paraissait anormal ou suspect, elle considérait qu'il était de son devoir que d'y regarder de plus près.

-Credence... y a-t-il quelque chose que tu souhaiterais me dire ?
demanda-t-elle, tentant le tout pour le tout.

Le pousser dans ses retranchements serait peut-être la meilleure façon d'obtenir ses aveux une bonne fois pour toutes.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Credence Barebone
Messages : 525
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 30

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeLun 26 Nov - 15:33

Il faut se méfier de l'eau qui dort.
Credence avait parfaitement conscience que le temps était compté, qu’il était important qu’il trouve l’enfant que Monsieur Graves cherchait… mais en même temps, il ne parvenait pas à le trouver. Il avait beau chercher encore et encore, il n’y arrivait pas. Il n’y avait aucun enfant qu’il parvenait à se dire qu’il était celui que Monsieur Graves cherchait et clairement, le jeune homme n’avait aucune envie de se tromper. De guider le sorcier vers quelqu’un qui n’était pas réellement celui qu’il cherchait. Il se sentait particulièrement tendu, parce qu’il avait conscience que c’était justement largement temps pour lui de remplir sa mission et il avait vraiment envie de la remplir, il tenait réellement à aider l’homme qui devait faire de lui un sorcier. Mais rien… il n’arrivait à rien et le jeune homme n’avait aucune idée de comment il allait faire pour y arriver.

Il se sentait mal, il n’avait aucune idée de ce qu’il allait devoir faire. Il se sentait perdu et il se sentait de plus en plus mal. Et on ne pouvait pas dire que sa mère l’aidait vraiment ces derniers temps, en même temps, elle ne l’avait jamais aidé. Elle était plus motivée que jamais à faire tomber les sorciers, et la mort du sénateur Shaw ne faisait que confirmer ses doutes, son envie. Et donc, elle mettait encore plus la pression à tout le monde. Les fidèles de Salem prenaient de plus en plus d’avance, ils prenaient même de l’ampleur. Mine de rien, il y avait quand même du monde qui les rejoignait. Et plus le temps passait, plus quand il pensait au sénateur Shaw, plus il se sentait mal. Il n’allait pas bien, c’était aussi simple que cela et le retour de Mary Lou chez eux n’était pas près de l’aider à se sentir mieux. Elle inspectait l’église, s’assurant que ses enfants avaient fait ce qu’elle avait demandé. Et là… Credence avait juste envie de s’en aller, il avait juste envie de tout quitter. Il repensait à la jeune femme qu’il avait rencontré, à la liberté qu’elle cherchait. Il avait envie de chercher la même qu’elle, il avait envie de ne plus vivre ici. Il n’avait pas envie d’abandonner ses sœurs non plus, mais le simple fait que Mary Lou pose son regard sur lui, lui donnait envie de s’en aller.

« Non… maman. » Dit-il la voix brisée, sans oser lever son regard, quand Mary Lou lui demanda s’il avait quelque chose à lui dire. Il y avait en réalité tellement de chose que le jeune homme aimerait bien dire, tellement de vérité qu’il aimerait bien lui lancer au visage. Mais il ne pouvait rien lui dire… il ne devait rien lui dire, il n’avait pas le choix. Il devait se taire, même s’il avait envie de lui dire énormément de chose, il était important qu’il ne dise rien. Que pouvait-il faire de toute façon… il ne valait rien, il n’était même pas capable d’aider Monsieur Graves.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeLun 26 Nov - 18:25


Il faut se méfier de l'eau qui dort
L

Credence pouvait bien dire ce qu’il voulait, se défendre comme il le souhaitait, cela ne changerait rien à l’opinion que Mary Lou s’était faite de la situation. A tort ou à raison, elle n’avait dans tous les cas pas l’intention de changer d’avis sur la question… Et elle comptait bien pousser le jeune homme aux aveux… Et s’il n’en avait aucun à faire, eh bien, il n’aurait qu’à en improviser car rien n’ôterait de l’esprit de la cheffe de file des fidèles de Salem que le comportement de son fils adoptif n’était pas habituel… pour peu qu’il lui arrive de temps à autre d’avoir un comportement « normal »… ce qui était bien sûr totalement faux et impossible. Evidemment, comme il fallait s’y attendre, Credence mentit. Il se contenta de lui répondre d’une voix faible et hésitante qu’il n’y avait absolument rien, et bien évidemment, elle ne pouvait pas y croire ne serait-ce qu’une seconde. Même si le jeune homme était par essence quelqu’un de secret, elle estimait le connaître par cœur quoi qu’il en soit, et savoir à quoi s’en tenir, le concernant. Elle posa un regard suspicieux sur le jeune homme. Il était bien évidemment hors de question de le laisser s’en tirer à si bon compte, et qu’il le veuille ou non, il dirait tout… Elle ne tolérait pas qu’on lui fasse des secrets… même si dans le cas du jeune homme, c’était le cas depuis un moment. Et elle ne pouvait que s’en douter, en réalité, au regard de ses origines plus que douteuses.

-Je ne suis pas ta maman,
répondit-elle d’un ton strict tout en le fixant, le regard brûlant d’une haine très familière quand elle se retrouvait en sa présence.

N’importe quelle mère adoptive se réjouirait sans doute d’entendre ses enfants l’appeler « maman », et selon les circonstances, elle pouvait l’exiger de son propre chef de la part de ses enfants. Ceci dit, elle ne considérait très clairement pas Credence Barebone comme son fils, quand bien même elle l’avait rebaptisé, et qu’il portait le même nom de famille qu’elle… Les choses s’arrêtaient là. S’il avait pu prendre de la graine de ses années passées à ses côté plutôt que de rester… ce déchet humain qu’elle l’estimait être, les choses se seraient peut-être passées différemment, mais elle n’avait jamais vu en lui que ce qu’il portait dans son sang, pouvoirs magiques ou pas, et elle le détestait cordialement à ce titre.

-Maintenant, parle-moi, ou tu sais ce qui t’attendra.

Elle n’avait aucun besoin de se montrer plus précise, en l’occurrence, et elle le savait. Le sort qui l’attendait était plus qu’évident. Le jeune homme tâterait de coups de ceinture auxquels il n’était déjà que trop accoutumé par la force des choses, et elle n’avait pas l’intention de le louper… si cela pouvait lui mettre un peu de plomb dans la cervelle. Elle n’avait dans tous les cas pas l’intention de jouer à ce petit jeu de patience trop longtemps, il en était même hors de question elle avait suffisamment donné comme cela, inutile d’en rajouter.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Credence Barebone
Messages : 525
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 30

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMar 27 Nov - 17:32

Il faut se méfier de l'eau qui dort.
Credence ne croyait pas réellement que sa mère puisse prendre ses propos au sérieux, pour la simple et bonne raison qu’elle avait toujours décidé de ne jamais le croire. Qu’elle s’était mise en tête qu’il n’était rien du tout et qu’elle devait juste constamment le briser encore et encore et c’était ce qu’elle faisait très bien d’ailleurs. Mais le jeune homme tentait le coup quand même, il tentait de lui faire croire qu’il n’y avait rien. En un sens, il n’y avait réellement rien, le jeune homme n’avait pas envie de lui dire quoi que ce soit pour la simple et bonne raison qu’il ne jugeait pas qu’elle méritait qu’il lui dise quoi que ce soit. Et en même temps… en même temps il se sentait tellement partagé par ses émotions, par ce qu’il ressentait. Il se sentait mal et il savait bien qu’il n’avait aucun moyen de le cacher.

La femme rétorqua qu’elle n’était pas sa maman. Soit, Credence le savait, elle n’était pas réellement sa mère, elle n’était pas celle qui lui avait donné la vie. Et en même temps, elle était quand même celle qui l’avait adopté, normalement celle qui devait l’aider, qui devait l’élever. Ce qu’elle avait fait en quelque sorte, mais on ne pouvait pas dire qu’elle était tendre. Elle n’était pas sa maman non. Il n’avait plus de maman depuis longtemps. Il n’avait rien depuis longtemps. Il n’était rien depuis longtemps. Mary Lou ne se retint pas d’y aller de ses menaces, comme souvent, précisant que le jeune homme devait parler sinon il savait très bien ce qui l’attendait. Oh oui, il le savait, elle allait réclamer encore une fois de pouvoir récupérer sa ceinture et elle n’allait pas manquer de le battre. Et au vu de la manière dont elle le regardait, puisque Credence leva tout de même un instant son regard vers elle, il était évident qu’elle avait envie de lui faire très mal. Il allait souffrir et il en avait marre de souffrir. Il en avait marre de ces personnes, il en avait marre de ceux qui le manipulait, de ceux qui lui faisait du mal. Il n’en pouvait plus de toutes ces personnes qui le traitait comme un moins que rien, même si c’était sûrement ce qu’il était.

Credence sentit un tremblement l’envahir, qu’il tenta de contenir le plus possible. Il baissa de nouveau son regard, avant de finalement le relever vers la femme qui se tenait devant lui, avec un air de défit qu’on ne lui avait jamais connu avant.

« Je veux être un sorcier. »
Dit-il alors, en sachant parfaitement que ces mots n’allaient pas manquer de faire réagir sa mère.

Qu’est-ce que ça allait lui apporter ? Rien sans doute, rien du tout. Mais il se sentait tout d’un coup libéré, comme si ces simples mots prononcés en face de sa mère lui avait fait du bien. Mais ce n’était pas suffisant parce que… parce qu’il ne sera jamais un sorcier, il ne pourrait jamais en être un.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMar 27 Nov - 19:04


Il faut se méfier de l'eau qui dort
M

ary Lou s'était attendue à à peu près tout. Elle s'était imaginée que le jeune homme chercherait encore et encore à se dérober, ou bredouillerait des excuses inconsistantes qu'elles ne sauraient tenir pour vraies... Avait-elle envisagé qu'il lui dise ce qu'il avait sur le coeur ? Au fond non, et elle n'en avait pas réellement l'envie non plus, ce qui n'ôtait rien, en revanche, à son envie de le punir. C'était sans doute difficile à comprendre, par aspects inexplicables, mais c'était ainsi, ça avait été le cas dès l'instant où on lui avait confié la garde de Credence, alors encore bébé. Elle avait su que quoi qu'il puisse dire ou faire, elle le haïrait. Il était d'engeance démoniaque, le moins qu'elle pourrait faire serait de le dégoûter du concept même de sorcellerie, mais il n'y aurait sans doute rien à tirer pour autant de ce gosse, et en attendant, elle le haïrait, elle le haïrait comme elle n'avait jamais haï rien ni personne, pour ce qu'il était, pour ce qu'il incarnait... Oui, Mary Lou s'était en définitive attendue à tout. A tout sauf à la vérité. Et c'est pourtant ce que Credence décida de lui accorder. La vérité nue et intolérable, répugnante et insupportable. Une seule phrase qui fit ne faire qu'un tour au sang de la cheffe de la ligue des fidèles de Salem, bien incapable de garder son sang froid... s'il lui était possible de ne pas le perdre quand elle se retrouvait face au jeune homme.

Il voulait être un sorcier, eut-il le culot de lui dire. Il l'avait dit... et ce n'était même pas vraiment une surprise. Quelque part, Mary Lou l'avait senti, elle avait deviné que son fils adoptif était une cause désespérée, qu'il n'y avait rien à attendre de sa part, qu'il resterait rattaché au monde à laquelle son nouveau nom aurait dû le substituer. Elle l'avait su, elle n'en était pas moins révulsée, offusquée par ce qu'elle entendait. Non seulement il avait osé s'exprimer, ce qu'il n'avait jamais fait jusqu'alors, mais c'était en des termes absolument insupportables.

-Tu n'es rien, Credence
, répliqua-t-elle du ton le plus glacial qu'elle ait jamais employé de toute son existence (ce qui n'était pas peu dire la concernant). Et tu ne seras jamais rien. Elle tendit la main, paume levée vers le ciel, afin que Credence y dépose sa ceinture... il savait ce qu'il en était. Prononce ces mots une fois encore, et tu ne diras plus jamais rien, tu m'as bien comprise ?

Elle ne pouvait tout simplement pas tolérer cette situation. Et il le paierait cher, vraiment très très très cher. Jamais elle ne s'était sentie aussi offusquée et en colère, et elle avait bien l'intention de le faire payer à Credence.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Credence Barebone
Messages : 525
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 30

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMer 30 Jan - 14:12

Il faut se méfier de l'eau qui dort.
Credence n’en revenait pas lui-même de ce qu’il venait de dire, du fait qu’il ait prononcé ces mots. Les mots qu’il était impensable de prononcer en compagnie de la femme qu’était sa mère. Enfin, non, justement, Mary Lou Barebone n’était pas réellement sa mère, mais il était évident que Credence ne pouvait normalement pas se permettre de prononcer ce genre de mot. Il n’avait que trop conscience de ce qu’il allait risquer, des conséquences qu’il allait y avoir. De la manière dont sa mère allait lui faire payer ses propos. Il le savait… il prenait un risque, mais pour la première fois de sa vie, Credence était sûr et certain de ce qu’il disait. Oui, il avait envie d’être un sorcier, il avait envie d’aider Mr Graves à trouver l’enfant qu’il cherchait dans le but de le voir l’aider à devenir un sorcier. Tout comme il avait envie de revoir Nagini… Il avait envie d’énormément de chose et il était évident que ce n’était ni ici, ni en compagnie de cette femme, qu’il allait pouvoir y parvenir.

Femme qui ne manqua pas de répliquer, sans que Credence ne soit vraiment surpris, et sans qu’il ne soit réellement impatient de découvrir sa réaction. Elle lui rétorqua qu’il n’était rien, ce qui eut le don de planter un couteau métaphorique dans la poitrine du jeune homme, qui se recroquevilla un peu sur lui-même. Un peu plus encore d’ailleurs quand elle précisa qu’il ne serait jamais rien. Le jeune homme n’appréciait pas plus que cela d’entendre de tels mots, quand bien même il avait conscience qu’il les avait un peu cherchait. Il la vit tendre sa main, réclamant donc sa ceinture comme d’habitude, ne manquant pas de le menacer de ne plus jamais dire quoi que ce soit si jamais il osait répéter ce genre de mot. Il trembla de plus belle, il hésita plusieurs seconde avant de commencer à retirer sa ceinture dans le but de la donner à sa mère. Le jeune homme aurait aimé avoir bien plus de courage, lui dire clairement ce qu’il pensait vraiment, mais là, tout de suite, il ne savait plus réellement où il en était. Il se sentait vraiment perdu, il tremblait même de plus en plus, comme jamais il ne l’avait fait encore avant. Il tendit sa ceinture à sa mère, le regard tourné vers le sol incapable de le relever vers sa mère. Et en même temps… il n’avait pas envie de juste se laisser faire comme d’habitude, de juste se laisser battre. Parce qu’il se doutait bien que sa mère allait gravement lui faire payer ses propos en cet instant précis.

« Je… » Il hésita, il était évident qu’il ne devrait rien dire, mais en même temps il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il devait quand même dire quelque chose. Juste une chose… « Je veux être un sorcier. » Répéta-t-il alors, à ses risques et périls. Il savait bien qu’il allait le regretter, mais il ne pouvait pas s’en empêcher là.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMer 30 Jan - 19:58


Il faut se méfier de l'eau qui dort
M

ais c'est qu'il insistait, en plus ! Cela ne faisait que confirmer ce que Mary Lou ne confirmait déjà que trop ces derniers temps : Credence avait changé. Dieu sait quelle rencontre il avait bien pu faire qui l'avait ainsi mené à agir et parler de la sorte, mais dans tous les cas, elle ne pouvait que constater le résultat. Il était là, sous ses yeux. Le jeune homme était devenu... insolent, et les quelques idées qu'elle avait su insuffler dans son esprit s'étaient manifestement évaporées. Mary Lou, depuis qu'il était tout petit, n'avait eu de cesse de lui dire et de lui répéter que les sorciers étaient des êtres dangereux, dont il fallait à tout prix se débarrasser, et lui, il débarquait, comme une fleur, et il lui affirmait vouloir être un sorcier. C'était sans doute la pire insulte qu'on pouvait lui adresser.

Ce n'était pas juste des paroles offusquantes, qu'il était en train de prononcer, c'était une réelle insulte à sa personne et à son éducation. Il foulait au pied tout l'empire qu'il était en train de construire. Jamais l'expression "tendre le bâton pour se faire battre" n'aurait eu meilleur usage, car aux yeux de Mary Lou, c'était définitivement ce que se permettait de faire Credence, au sens propre comme au figuré, puisqu'il lui tendait tout de même sa ceinture, alors qu'il savait pertinemment où cela les mènerait. Et clairement, ce ne serait pas une partie de plaisir pour le jeune homme. Mary Lou avait la très ferme intention de lui administrer la pire correction qu'il ait jamais reçu de toute son existence... et autant le dire, des corrections carabinées, il en avait pourtant déjà eu des magistrales avant ce jour. Un jour dont elle comptait bien qu'il garde le souvenir tout au long de son existence. Si, après cela, il osait encore l'ouvrir, alors c'est qu'il n'y avait définitivement plus rien à sauver en lui.

-Si tel est ton désir, je suppose qu'il ne me reste plus qu'à te destiner le sort que je réserve à ceux à qui tu souhaiterais tant ressembler...
Elle se rapprocha de lui, agrippa sa mâchoire entre ses doigts pour l'obliger à la regarder dans les yeux. Je t'ai tout donné, Credence, et voilà comment tu me récompenses ? dit-elle d'une voix douceureuse. Tu n'es rien, tu ne vaux rien. Et bientôt, tu ne seras plus rien.

Une fois ces mots prononcés, elle déchaîna toute sa rage et tout son mépris, toute la haine que lui inspirait Credence contre lui. La ceinture claquait l'air tel un fouet, et lacérait ses vêtements, et ses chairs, si possible, sans retenue ni le moindre ménagement. Elle ne comptait pas se retenir. En cet instant, elle se sentirait capable, oui, de le tuer.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Credence Barebone
Messages : 525
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 30

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMer 3 Avr - 10:59

Il faut se méfier de l'eau qui dort.
Il ne devrait pas continuer, il ne devrait pas dire ça, il devrait arrêter de parler. Mais en même temps, Credence se taisait depuis bien trop longtemps. Oui, il avait envie d’être un sorcier, oui, il rêvait du monde de la magie, oui il haïssait sa mère du plus profond de son être. Mais que pouvait-il faire ? Rien du tout.

Son regard planté vers le sol, il tremblait de tout ses membres alors qu’il venait d’affirmer encore une fois qu’il voulait être un sorcier, ne se doutant que trop de ce que ça allait avoir comme conséquence. Il connaissait sa mère, il savait à quel point elle détestait les sorciers, à quel point elle les avait en horreur. C’était évident qu’elle ne pouvait pas supporter une seule seconde d’entendre ces propos. En plus de, dans tous les cas, ne pas le supporter lui tout court. Le jeune homme trembla un peu plus fort quand elle affirma que puisque c’était son désir, il ne lui restait plus qu’à lui destiner le sort que les sorciers méritaient. Elle se rapprocha de lui, prenant sa mâchoire entre ses doigts le forçant à poser son regard sur elle. Credence était capable de lire sur son visage toute la haine qu’elle ressentait, il pouvait lire sur son visage à quel point elle avait l’intention de lui faire du mal. Et ça le mettait plus mal encore qu’il n’était à présent, les larmes commençant d’ores et déjà à couler abondements sur ses joues. Elle affirma qu’elle lui avait tout donné… il n’avait pas envie que ça soit vrai, il considérait que ce n’était pas vrai. Elle lui avait offert un toit, à manger, à boire, de quoi se vêtit… mais il lui manquait tant de chose, tellement de chose. Quand elle termina de parler, ce fut à ce moment là que les premiers coups tombèrent.

Credence se recroquevilla, tremblant, pleurant le plus silencieusement possible, parce qu’il n’avait pas envie de crier, pas envie de faire le moindre bruit. Il serrait du mieux qu’il pouvait les dents, afin de supporter les coups de sa mère qui frappait comme jamais elle n’avait frappé. En cet instant précis, il était en train de se dire qu’elle allait finir par le tuer… et le jeune homme n’avait aucune envie de mourir, il n’avait aucune envie de laisser sa mère le tuer. Il ne voulait pas… il voulait revoir Nagini, il voulait aider Mr. Graves, il voulait faire quelque chose… il n’avait pas envie de laisser cette femme tout lui prendre.

Et au bout du compte, les pensées négatives de Credence, son envie de survivre, son envie d’être un sorcier, mais son dégout de lui-même pour ce qu’il était en train de subir, pour tout ce que sa mère lui avait mis dans la tête depuis qu’il n’était qu’un gosse, se mélangèrent complètement au point de juste… exploser. Oui, Credence explosa, se concentrant sur la haine qu’il ressentait pour sa mère en cet instant précis, sur le fait qu’il avait envie de survivre. Là, tout de suite, il avait envie de tout détruire. Et il allait tout détruire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitimeMer 3 Avr - 17:24


Il faut se méfier de l'eau qui dort
M

ary Lou et Credence Barebone n'avaient, selon toute évidence, rien en commun, à l'exception peut-être d'une chose, mais qui n'était pas des moindres, et dont ils devaient faire l'un comme l'autre le constat en cet instant charnière et fondateur. Credence avait en lui une force dévastatrice, capable d'engendrer les pires ravages, il en était de même pour Mary Lou. Cette force ne s'exprimait pas de la même manière, mais en cet instant, il ne faisait aucun doute qu'elle aussi, à sa manière, était possédée par un mal d'une cruauté terrible. Elle contrôlait, en cet instant, à peine ses gestes, elle se laissait totalement dominer par cette rage puissante et sourde qui ne l'invitait qu'à une chose, frapper, encore et encore.

Qu'on le croit ou non, Mary Lou s'était toujours estimée d'une relative clémence envers son fils adoptif. D'accord, elle le battait, très souvent, et elle ne retenait pas ses coups, mais elle l'hébergeait, elle le nourrissait, elle le maintenait en vie... lui qui, depuis les premiers instants pourtant, ne lui inspirait jamais qu'une haine violente, lui dont elle ne pouvait oublier les ignobles origines. Ce soir, c'en était fini pour de bon de cette réserve. Elle n'avait pas la moindre intention de faire encore des efforts. Credence était allé trop loin, beaucoup trop loin, et il devait payer, un point c'est tout.

Alors oui, elle frappait, encore et encore, violemment, bruyamment. Tout devenait flou, c'était à peine si elle se sentait encore maîtresse de ses actions. Elle se sentait extérieure à son corps, comme dominée par une folie vivace. Elle avait rêvé plus d'une fois de voir mourir Credence, et ce soir, toute barrière morale semblait effondrée, elle ne pensait plus à rien, ni à la nature de son acte, ni à ses conséquences : elle ne songeait qu'à la souffrance qu'elle pouvait procurer, elle ne songeait qu'à cette revanche qu'il lui laissait prendre sur la vie. Mais ça ne dura pas.

Tout se déroula trop vite pour que Mary Lou comprenne de quoi il était précisément question. L'instant d'avant, elle se laissait dominer par un grisant sentiment de pouvoir, avec la délicieuse sensation de tenir une vie entre ses mains. L'instant d'après, la ceinture frappait le vide. Et à la place, une masse sombre, comme un nuage noir et compact, qui fondit sur elle avec violence.

Le reste, Mary Lou ne serait pas à même de le décrire. Elle avait basculé en arrière et s'était effondrée, de stupeur et de douleur. Jusqu'à ce que même la souffrance ne se laisse finalement plus sentir non plus, en réalité. Allongée sur le dos, ses yeux écarquillés restaient ouverts, pourtant elle ne voyait rien. Le reste était noir, elle n'en garderait aucun souvenir. Elle avait tout simplement perdu connaissance.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]   Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut se méfier de l'eau qui dort [pv Credence :33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» luca ✤ il faut se méfier de l'eau qui dort..
» TELLIE R. MCMILLER - «Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort.» [100%]
» NENYA WHITEHORSE // toujours se méfier de l'eau qui dort...
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Queens :: Siège de la Ligue des fidèles de Salem-