AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 7 Jan - 13:28

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le temps s’était rafraichi, en même temps rien de plus simple pour un mois de décembre. Chastity avait fêté sa vingtième année au début de celui-ci, même s’il elle n’avait pas eu de fête organisée, elle avait au moins eu un petit moment avec sa famille adoptive, c’était déjà ça de pris. Elle ne se sentait pas plus adulte pour autant, en fait, cela ne changeait presque rien, c’était juste un an de plus. Un an de plus à officier pour les Fidèles de Salem, à aider sa mère à répandre la haine contre les sorciers, à initier les habitants de la ville à se rendre compte de leur existence… Chastity faisait tout pour la satisfaire, assurant être totalement d’accord avec elle, et avec ses méthodes. Et si ce n’était pas le cas, elle n’en montrait absolument rien. Cela faisait bien longtemps qu’elle avait arrêté de donner son avis, et se contentait simplement d’obéir. C’était la seule solution pour vivre un minimum protégé de son austérité.

Elle sortait tout juste de l’imprimerie, avec un paquet de tracts dans les bras. Mary Lou en avait commandé de nouveaux, et Chastity avait été chargée d’aller les chercher et de les rapporter. Tous les habitants avaient sans doute déjà eu leur tract, mais cela restait leur mission de les distribuer à tous, afin de sensibiliser un maximum la population américaine, et les inciter à rejoindre leur cause. Elle ne savait pas si cela fonctionnait vraiment, mais ils avaient tout de même réussi à faire gonfler leurs rangs dernièrement. Ethan, Elsa, Langdon… c’était une belle progression mine de rien, et la jeune femme savait que cela réjouissait Mary Lou de faire ce constat. Et il serait bénéfique qu’elle reste de bonne humeur… enfin, d’aussi bonne humeur que possible pour Mary Lou Barebone.

Elle arriva enfin devant chez eux. Elle ne savait pas qui serait à l’intérieur… normalement, Mary Lou devrait être là, mais elle ignorait ce qu’il en était pour Modesty et Credence. Elle poussa prudemment la porte d’entrée, sans voir personne pour le moment. Elle déposa soigneusement les tracts sur la table puis retira ses vêtements d’extérieurs.

« Mère ? J’ai ramené les tracts. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 7 Jan - 20:16


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou était une éternelle insatisfaite. En même temps, comment parvenir à l'être totalement quand sa satisfaction dépendait entièrement de la résolution du combat qu'elle s'était donné pour vocation de mener depuis sa plus tendre enfance ? C'était impossible, évidemment impossible. Oh, elle reconnaissait que la ligue des fidèles de Salem attirait de plus en plus la curiosité du chaland et suscitait l'attention d'un plus grand nombre de curieux qu'auparavant. Ils pouvaient même compter après de nouveaux membres (qui pour certains étaient des sorciers... autant dire que c'était une humiliation qu'elle supporterait bien mal si elle devait découvrir une chose pareille), et cela, c'était clairement une bonne chose.

Mais si Mary Lou se félicitait des menus succès que son association parvenait à rencontrer, elle déplorait en revanche les nombreux échecs qu'il lui était par ailleurs possible de dénombrer, à commencer bien sûr par son rendez-vous complètement raté avec Henry Shaw, sans ompter son incapacité totale à trouver un mécène qui veuille bien l'aider à financer l'organisation, qui en avait plus que cruellement besoin. Et cette absence de progrès ne lui plaisait absolument pas. Elle savait que les récents événements, inexplicables même pour les personnes les plus rationnelles, aidaient sa cause, mais si ces événements avaient lieu, c'était bien la preuve que la situation s'accélérait, et qu'elle pourrait bien rapidement devenir hors de contrôle. Et quand ce serait le cas, que se passerait-il, alors ? Elle n'en savait rien, mais certaines choses ne lui plaisaient définitivement pas. A commencer par ce qu'elle constatait sous son propre toit. Credence lui paraissait de plus en plus dissipé, et il semblait entraîner Modesty dans sa chute.

Ils avaient tous deux été assignés dans leur chambre, d'ailleurs, tandis qu'elle-même s'occupait à faire un peu de ménage. Elle jetait régulièrement des coups d'oeil à l'horloge murale face à elle, mais elle ne s'inquiétait pas vraiment. Elle attendait le retour de Chastity, et si ses deux autres adoptés trouvaient des occasions de la décevoir, c'était bien moins le cas de Chastity, qui semblait parfaitement comprendre l'importance de ce qui se jouait ici. Alors oui, heureusement qu'elle avait ce troisième enfant (qui n'en était plus vraiment un du haut de ses vingt ans), et elle fut en effet très ponctuelle. Mary Lou l'accueillit avec un fin sourire.

-Très bien,
répondit-elle d'un ton encourageant. Tu n'as pas fait de mauvaise rencontre en chemin ?


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 14 Jan - 16:32

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
On pouvait reprocher à Chastity qu’elle soit trop soumise, trop passive. Qu’elle ne tente pas assez de défendre Modesty et Credence, mais elle n’était pas mieux lotie qu’eux. Elle était peut-être moins punie, mais c’était parce qu’elle s’efforçait de ne pas l’être. Cela ne voulait pas dire qu’elle ne l’était jamais. Même si, Mary Lou était tout de même excessivement sévère envers Credence, mais Chastity n’avait pas le pouvoir de le protéger, ou d’alléger les coups que lui portaient Mary Lou. Elle n’était pas assez forte pour affronter sa mère adoptive. Elle avait bien trop peur d’elle, et dans tous les cas, elle n’était pas de nature courageuse, elle ne l’avait jamais été.

Mais ce n’était pas pour autant qu’elle minimisait ou ignorait le fait que ses cadets étaient maltraités. Elle le savait pertinemment, et elle l’était elle aussi, mais elle ne pouvait rien faire. Elle n’avait pas les armes nécessaires pour affronter Mary Lou, et cela faisait longtemps qu’elle s’était résignée et qu’elle avait baissé les bras. C’était plus simple, et moins risqué. Mieux valait ne pas tenter de se rebeller ou de contourner les directives de Mary Lou. Même si ces directives étaient bien plus des ordres au final. Et qu’il était bien mal avisé de s’en détourner ou de ne pas les respecter. Chastity veillait à ne pas décevoir Mary Lou, à effectuer les choses de manière à ce que sa mère soit satisfaite, et qu’elle n’ait pas de raisons valables pour la réprimander ou la punir. C’était la meilleure solution qu’elle ait trouvé pour le moment. Autant utiliser une méthode qui fonctionne, même si Modesty lui faisait parfois des reproches, quand elle serait plus grande, elle comprendrait sûrement. En tout cas, Chastity ne comptait pas se rebeller pour faire plaisir à sa petite sœur.

Chastity avait respecté l’horaire pour rentrer à l’église, elle n’était que très rarement en retard. Elle faisait toujours très attention à cela. Encore une fois, elle faisait en sorte, de n’avoir rien à se faire reprocher par sa mère. Et la jeune femme savait que Mary Lou était très à cheval sur la ponctualité, elle ne supportait aucun retard, même d’une minute. Les enfants Barebone savaient ce qui leur pendait au nez si jamais il dépassait l’horaire prévu au préalable.

-Très bien. Tu n'as pas fait de mauvaise rencontre en chemin ?

Mary Lou semblait plutôt satisfaite pour le moment, tant mieux, Chastity espérait que cela ne change pas au fil de leur échange. Mais à sa connaissance, elle n’avait pas commis d’erreur jusqu’à maintenant, donc les choses devraient aller… du moins, la jeune femme l’espérait.

« Non mère, tout s’est déroulé sans encombres. Credence et Modesty ne sont pas là ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 14 Jan - 19:07


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou se contenta d'afficher une esquisse de sourire satisfait quand sa fille adoptive lui assura n'avoir fait aucune mauvaise rencontre en chemin. Si l'expérience lui avait bien appris quelque chose, c'est que personne ne pouvait jamais réellement être cru sur parole, mais quand il était des observations qu'elle remettait rapidement en question, il en était d'autres auxquelles elle consentait de croire. La confiance se gagnait, surtout quand on cherchait à l'obtenir de la part d'une femme aussi sévère et intransigeante qu'elle, et Chastity l'avait gagnée bel et bien. Oh, il lui arrivait parfois de commettre des erreurs, cela arrivait à tous, mais elle s'en excusait bien rapidement. Quelques coups bien choisis font toujours leur petit effet, il faut dire.

Alors oui, elle ne questionna pas davantage Chastity et se contenta sans mal de la réponse qui lui était en cet instant donnée. La demoiselle devrait donc passer une soirée relativement tranquille. Mary Lou se considérait comme quelqu'un de sévère, mais juste. Quand on ne filait pas droit, forcément, elle était obligé de sévir, mais elle prétendrait toujours que ce n'était pas de gaité de coeur. En revanche, quand on décidait de lui obéir au doigt et à l'oeil et d'obéir selon ses directives, alors elle était clémente, et elle estimait même se montrer généreuse, d'une certaine manière. Non, Chastity n'avait rien à craindre, normalement.

-Ils sont dans leur chambre,
répondit-elle d'un ton neutre quand la jeune femme lui demanda où étaient son frère et sa soeur.

Si elle acceptait de mettre cette question sur le compte d'une curiosité toute naturelle, elle n'aimait pas forcément ce genre de questions. Elle était sans doute paranoïaque, mais une part d'elle songeait que ses propres enfants faisaient peut-être des messes basses dans son dos, et elle ne pouvait le tolérer. Elle n'admettait pas le moindre début de rébellion sous son toit, et elle la flairait un peu trop puissamment dans un instant.

-Tu peux les rejoindre tout de suite, si tu les désires, tu as bien travaillé,
affirma-t-elle, mais non sans ajouter directement après. A moins que tu veuilles m'aider à préparer le repas, bien sûr.

L'une de ces deux réponses valait bien mieux que l'autre. Facile de deviner laquelle.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 21 Jan - 20:23

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Même si Chastity n’avait rien à se faire reprocher, elle préférait tout de même rester vigilante, on n’était jamais sûr de rien avec Mary Lou, et on n’était pas non plus en sécurité. Cela pouvait presque ressembler à de la paranoïa, mais bon, les enfants Barebone avaient pris tellement de coups, et continuaient à en prendre (Certains plus que d’autres) qu’il était bon de se méfier tout le temps à présent. Mais bon, inutile d’en rajouter non plus, il y avait certaines fois, où Mary Lou savait se montrer plus conciliante, Chastity n’irait pas jusqu’à dire aimante et tendre, elle ne l’avait jamais vue ainsi, pas même au début de son adoption. Mais bon… elle ne savait même pas pourquoi elle tentait de lui trouver des côtés moins mauvais, moins accablants.

Quoiqu’il en soit, Mary Lou n’avait pour le moment aucune raison de la réprimander. Mais ce n’est pas pour autant que la jeune femme se sentait détendue, surtout lorsqu’elles n’étaient que toutes les deux. C’est pour cela qu’elle voulait savoir si Modesty et Credence étaient là ou non. Il commençait à se faire tard, donc s’ils n’étaient pas rentrés, c’est qu’ils avaient dépassé leur couvre-feu ou alors, s’en rapprochaient dangereusement. Elle espérait vraiment qu’ils étaient tous les deux à la maison. Elle s’inquiétait pour son frère et sa sœur, après tout, c’était une réaction tout à fait normale de grande sœur non ?

-Ils sont dans leur chambre.

Chastity sentit que sa question n’avait pas vraiment plu à sa mère adoptive. Même si Mary Lou ne montrait aucun signe flagrant d’agacement, avec le temps, elle avait appris à remarquer quelques petites choses, et même quand elle ne montrait pas les choses, Chastity savait les décrypter. Et elle ne voulait pas du tout la mettre en colère. En tout cas, elle était rassurée de savoir qu’ils étaient ici, même si on ne pouvait pas dire qu’ils étaient en sécurité, c’était toujours mieux que rien…

-Tu peux les rejoindre tout de suite, si tu les désires, tu as bien travaillé. A moins que tu veuilles m'aider à préparer le repas, bien sûr.

Avait-elle vraiment le choix ? Non, pas vraiment. Elle le savait, et Mary Lou se doutait aussi qu’elle devait savoir. Si elle choisissait son frère et sa sœur, elle le paierait sans doute plus tard, et elle n’avait pas vraiment envie de se faire taper dessus, alors… elle allait choisir l’autre option, tout naturellement. Elle offrit un léger sourire à sa mère.

« Je serai ravie de vous aider, et passer un peu de temps avec vous. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 21 Jan - 20:37


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou afficha un sourire satisfait quand sa fille adoptive lui assura qu'elle acceptait de préparer le repas avec elle et donc de partager un moment supplémentaire avec elle. C'était la bonne réponse. Si Chastity avait rejoint sa chambre tout de suite, elle ne le luui aurait pas reproché dans l'immédiat, mais n'aurait pas manqué d'accabler plus tard ces enfants indisciplinés et incapable de consacrer ne serait-ce qu'un peu de leur temps à leur très chère mère. Non, elle acceptait de rester à ses côtés, et c'était une excellente chose, car elles allaient pouvoir en profiter pour parler un peu. Et elle pensait qu'il y avait deux ou trois choses que sa fille adoptive pourrait avoir à lui raconter de... pertinentes.

Et c'était bien parce qu'elle tenait à ce qu'ils aient cette conversation seul à seul qu'elle ne demandait pas à Credence et Modesty de descendre également, même s'il aurait été de bon ton qu'ils soient également présent et se joignent à la tâche. Elle s'occuperait bien de leur reprocher leur absentéisme plus tard, ceci étant dit. Elle s'occupa donc de rassembler tous les ingrédients nécessaires à la constitution de leur repas du soir et tendit à sa fille un économe pour l'aider à l'épluchage des légumes avant de reprendre le fil de son discours.

66-Il y a longtemps que nous n'avions plus eu l'occasion de discuter seules toutes les deux, n'est-ce pas ?
remarqua Mary Lou avec un fin sourire. En vérité, cela ne faisait pas si longtemps que ça, mais pour les bienfaits de sa démonstration, il serait de bon ton de le prétendre, et Chastity, dans tous les cas, ne prendrait pas le risque de la contredire... Elle avait su bien l'éduquer. Il y a une chose que je voudrais te demander. Ces derniers temps, je trouve Credence et Modesty plus... dissipés. C'était un constat, c'était un fait qui en aucun cas n'avait le droit d'être contredit. Elle n'appréciait guère l'esprit de solidarité qui unissait le frère et les soeurs et pourrait potentiellement les inviter à faire front commun contre elle. S'ils t'avaient parlé de quelque chose, tu me l'aurais dit, n'est-ce pas ?

Et si non, elle avait tout intérêt à parler immédiatement. Elles avaient atteint ce stade où les menaces n'avaient plus guère la nécessité d'être explicites. C'était le cas avec chacun de ses enfants adoptifs et elle était fière du résultat auquel son système d'éducation stricte avait abouti.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 28 Jan - 11:09

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Chastity n’avait pas vraiment eu de choix face à elle, et elle savait pertinemment que quand Mary Lou donnait un semblant de choix, il y avait une bonne réponse à donner. Chastity avait donné la bonne en affirmant vouloir rester avec elle. Elle ignorait si Mary Lou avait vraiment envie de passer du temps avec elle, Chastity avait cessé de croire que la femme ait une quelconque affection pour les enfants qu’elle a adoptés, Elle ne savait même pas pourquoi elle avait adopté des enfants, mais bon, c’était ainsi de toute manière. Quoiqu’il en soit, Chastity avait fait le choix de rester avec elle, et elle comptait s’y tenir.

Chastity prit l’économe que Mary Lou lui tendait et commença à éplucher les légumes tranquillement. Une tâche qu’elle avait l’habitude de pratiquer, et elle arrivait à s’en débrouiller assez rapidement à force. Cela ne la dérangeait pas en tout cas, de faire à manger, de participer aux tâches ménagères, tout ça. Elle y avait été habituée depuis qu’elle était enfant, et d’une manière générale, c’était la besogne des femmes.

-Il y a longtemps que nous n'avions plus eu l'occasion de discuter seules toutes les deux, n'est-ce pas ?

Pas tant que ça, mais il n’était pas bon de contredire Mary Lou. A la place, Chastity hocha la tête en tentant un léger sourire. Elle garda pourtant son regard sur les légumes qu’elle était en train d’éplucher. Au moins, le point positif de cette situation, c’est qu’elle avait de quoi q’occuper les mains et les yeux, et elle préférait ça plutôt que d’être en veritable tête à tête avec sa mère, cela l’impressionnait moins.

-Il y a une chose que je voudrais te demander. Ces derniers temps, je trouve Credence et Modesty plus... dissipés. S'ils t'avaient parlé de quelque chose, tu me l'aurais dit, n'est-ce pas ?

Voilà donc la véritable raison de ce souhait d’entretient entre la mère et la fille. Chastity n’était pas cachotière avec Mary Lou, parce que ce serait bien trop risqué. Et même si elle avait voulu lui cacher quelque chose, elle n’aurait pas pu, étant donné que Modesty et Credence ne lui avaient rien dit du tout de particulier.

« Oui, bien sûr mère. Mais ils ne m’ont rien dit de particulier, qui aurait pu les distraire. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 28 Jan - 18:51


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou toisa longuement sa fille du regard tandis qu'elle lui répondait ce qui était bel et bien la vérité, à savoir que ni Modesty, ni Credence ne lui avaient parlé de quoi que ce soit. Pouvait-elle la croire sur parole ? Mary Lou, à vrai dire, hésitait. Elle savait que Chastity n'était pas menteuse de nature, loin de là, mais méfiance est mère de sûreté, et les circonstances avaient tout de même tendance à la rendre paranoïaque. Qu'est-ce qui pouvait lui permettre à coup sûr de s'assurer de la sincérité de sa fille adoptive ? Rien, malheureusement... Alors elle tentait de faire avec ce qu'elle avait, et donc avec ce qu'elle voyait et entendait. La jeune femme avait parlé sans la regarder dans les yeux...

Mais il était de toute façon rare qu'elle cherche à croiser son regard et elle était quoi qu'il en soit affairée à la tâche qui lui avait été confiée. Il aurait peut-être été plus suspect, au bout du compte, qu'elle s'interrompe dans ses activités et la regarde dans le blanc des yeux afin de lui répondre. Non, elle était plutôt tentée de penser que Chastity faisait, une fois n'est pas coutume, preuve d'honnêteté. Malheureusement, cela n'arrangeait pas ses affaires. Elle avait besoin de savoir et de comprendre ce qui se tramait précisément dans la tête de ses enfants, et pour le moment, il n'y avait que des signes, trop légers pour être fiables, et qu'elle n'était pas réellement en mesure de décoder quoi qu'il en soit.

-Je vois
, répondit Mary Lou dans un premier temps. Merci de ta sincérité, Chastity.

Et c'était dit sans ironie aucune, juste de manière à lui rappeler combien l'honnêteté était une valeur qu'elle chérissait bel et bien, et qu'elle avait en effet tout intérêt à respecter si elle voulait que leurs relations demeurent telles qu'elles étaient à présent, c'est-à-dire relativement apaisées.

-Et tu n'as rien remarqué de particulier ou de différent dans leur comportement, récemment ?


Oui, Mary Lou demandait à Chastity de jouer les balances, ni plus ni moins. Mais en même temps, était-ce un tort ou un drame ? Pas qu'elle sache, non. Diviser pour mieux régner pourrait bien être sa devise, et celle-ci s'appliquait aisément au sein de son propre foyer.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeMar 12 Fév - 15:32

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Chastity était de plus en plus mal à l’aise, en ce qui concernait cette conversation. Conversation qui avait des airs d’interrogatoire, mais cela ne la surprenait pas. Si Mary Lou désirait une conversation mère fille, ce n’était pas pour le plaisir de sa compagnie, mais qu’elle voulait des informations que Chastity était susceptible d’avoir. Il y a des années de ça, Chastity aurait pu avoir l’innocence et la naïveté de croire que Mary Lou apprécierait de passer du temps avec elle, mais la jeune femme n’avait plus cet espoir à présent. Cette dernière ne savait rien. En tout cas, elle n’avait pas de réponse à donner à Mary Lou concernant ce que cette dernière demandait.

Chastity n’avait rien à dire de particulier au sujet de Credence et Modesty. Ils ne lui avaient rien dit, elle n’avait pas menti à sa mère, et dans tous les cas, ce serait une bien bien mauvaise idée de lui mentir. Elle le savait. Elle ne voulait pas risquer de se prendre une punition. Ce n’était pas le cas, mais même si elle avait su quoique ce soit au sujet de son frère et de sa sœur, elle ne sait pas si elle aurait gardé le secret, tant Mary Lou la terrifiait. Ce n’était peut-être pas digne d’une sœur, mais Chastity avait appris à craindre Mary Lou, et c’était profondément ancré en elle…

-Je vois. Merci de ta sincérité, Chastity.

Elle fit un très léger sourire. Elle ne savait pas si Mary Lou la croyait vraiment, mais elle l’espérait. En tout cas, Chastity ne mentait pas, elle ne savait rien sur ce que se disaient Credence et Modesty. Elle ne passait pas tout son temps avec eux, et puis, dans tous les cas, elle savait que Modesty ne lui faisait pas confiance, alors elle n’allait pas lui confier des choses.

-Et tu n'as rien remarqué de particulier ou de différent dans leur comportement, récemment ?

Chastity était hésitante. Effectivement, elle avait remarqué certaines choses chez ses cadets. Mais elle hésitait à en parler, parce qu’elle n’avait pas envie qu’ils se fassent réprimander. C’était vraiment la dernière chose qu’elle désirait, causer du tort à Credence et Modesty. Mais en même temps, elle ne savait pas mentir à Mary Lou alors…

« Eh bien… Credence est un peu plus dans ses pensées que d’habitude, et Modesty plus curieuse. Mais je ne sais pas si c’est très important… »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeMar 12 Fév - 18:20


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
L

e constat que Chastity faisait concernant son frère et sa soeur n'avait rien de particulièrement précis, il est vrai, tout comme il n'avait absolument rien de surprenant. Ceci était dit, elle avait tout de même adressé à sa mère une réponse que cette dernière acceptait de considérer comme satisfaisante. Car c'était exactement ce qu'elle avait observé elle aussi. Modesty posait de plus en plus de questions et laissait traîner son nez partout où il ne faudrait pas. Quand à Credence, il semblait en effet de plus en plus absent, au sens propre comme au figuré. Il s'égarait dans ses pensées, il s'égarait beaucoup dans les rues de New York qu'il devrait pourtant connaître sur le bout des doigts.

Il était évident que quelque chose n'allait pas, ou que quelque chose était différent, tout du moins. Chastity n(e lui avait pas fait l'affront de répondre à côté, ou de prétendre que tout allait pour le mieux et que rien n'avait changé chez son frère et sa soeur, alors Mary Lou continuait de louer son honnêteté et appréciait d'avoir encore l'un de ses enfants sur lequel compter, et ce sans l'ombre d'un doute. Elle ne savait pas si c'était important, Mary Lou non plus... Mais dans le doute, elle comptait bien prendre les mesures qui s'imposent afin que tout revienne à la normale et que ses deux enfants la considèrent avec l'entière docilité que devait impérativement être la leur quoi qu'il advienne.

-J'espère que ce n'est rien
, répondit doucement Mary Lou, qui pour le coup était sicnère. Elle espérait en effet que ce n'était rien, mais elle en doutait. Leur changement de comportement m'inquiète. J'ai peur qu'il leur soit arrivé quelque chose, qu'ils aient fait une mauvaise rencontre. Elle marqua une légère pause. Est-ce que tu accepterais de les surveiller pour moi ? J'ai besoin de comprendre ce qui leur arrive.

Une tâche ingrate, dont elle ne pouvait s'assurer que Chastity la respecte, mais Chastity avait la confiance de son frère et de sa soeur, la mère adoptive ne pouvait pas en dire autant. Si elle voulait vraiment dénouer cette affaire ou du moins mieux la comprendre, il fallait qu'elle en passe par ce genre de méthodes.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeMar 5 Mar - 15:30

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Chastity était dans une position délicate, et difficile. Elle en était consciente, et elle ne doutait pas que Mary Lou l’était également. Chastity ne voulait pas mettre son frère et sa sœur en mauvaise posture, mais elle ne pouvait non plus mentir effrontément à sa mère. Elle était prise entre deux feux, et elle avait l’impression qu’aucune issue n’était possible pour elle sans qu’elle se brûle. Mais en tout cas, elle n’avait aucune information compromettante sur Credence ou Modesty, sur ce point-là, elle ne mentait pas, et elle était relativement sauve. Elle n’allait pas inventer quoique ce soit pour faire plaisir à Mary Lou non plus.

Mais la jeune femme tentait de rester vigilante, du moins, un minimum. Ce n’était pas évidement, Mary Lou exerçait une pression dominatrice et intimidante sur elle, sans rien faire de spécial, mais avec l’éducation qu’elle lui avait donné. Les enfants Barebone vivaient dans la peur, tous. La peur d’être réprimandés par Mary Lou, d’être battus, encore. C’était malheureux, mais c’était le cas. Chastity n’avait jamais reçu une caresse, une accolade, un bisou de la part de Mary Lou. Elle n’avait pas la tendresse et la bienveillance d’une mère. Même si la jeune femme ne se souvenait pas de la sienne, c’est une chose qu’elle savait.

-J'espère que ce n'est rien. Leur changement de comportement m'inquiète. J'ai peur qu'il leur soit arrivé quelque chose, qu'ils aient fait une mauvaise rencontre.

Chastity n’avait rien à dire là-dessus, elle ne savait rien. Ce n’était pas de la mauvaise volonté. Elle n’était pas préoccupée, parce qu’elle n’avait pas non plus vu des changements majeurs dans le comportement de ses cadets. Credence était plus étrange c’est vrai, mais elle ne trouvait pas vraiment cela inquiétant. Juste… étrange.

-Est-ce que tu accepterais de les surveiller pour moi ? J'ai besoin de comprendre ce qui leur arrive.

Chastity n’était pas vraiment surprise. C’était une des combines de Mary Lou, elle voulait éviter que ses enfants ne forment une sorte d’alliance, alors elle tentait de les diviser. Chastity n’avait pas envie de les surveiller, mais elle n’avait pas vraiment le choix non plus.

« Oui, si vous voulez. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeMar 5 Mar - 16:58


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou pinça les lèvres mais garda pour elle le fond de sa pensée quand sa fille adoptive répondit à sa requête par un "si vous voulez" que cette femme sévère et vindicative avait bien du mal à trouver suffisant. C'était une réponse en soi classique et relativement innocente, mais Mary Lou n'aimait pas ce que cela impliquait, à savoir un sentiment d'obligation de la part de sa fille. Elle aurait voulu, même pour prétendre, qu'elle affirme qu'elle allait agir selon sa volonté, pas parce que c'était sa volonté, justement, mais parce qu'elle en comprenait le bien-fondé, tout simplement.

Cela revenait au même, bien sûr, dans le fond, elle savait très bien que ce n'était pas de gaité de coeur que Chastity irait jouer les fouines à son compte auprès de son frère et de sa soeur, mais elle estimait qu'il y avait dans les mots un certain pouvoir (qui n'avait rien de magique, fort heureusement), sur le long terme : à force de répéter certaines choses, certains propos, certains comportements, on finissait par considérer qu'il n'y avait qu'eux de valable. C'était dans cette direction très précise que Mary Lou comptait orienter Chastity, et donc il n'y avait rien de franchement plaisant à constater que ce n'était pas entièrement efficace pour le moment. Oui, une fois encore, ce n'était que des mots, mais Mary Lou voudrait y distinguer un jour une loyauté telle qu'elle ne laisserait pas de place au doute ou aux simples "si vous voulez". Non, il y aurait autre chose, un quelque chose d'évident et d'insubmersible, tout simplement. Malgré tout, elle ne fit aucun commentaire spécifique au sujet. Si cela devait revenir à la braquer, c'était inutile. Pour le moment, Chastity était dans ses bonnes grâces. Mais avec Mary Lou Barebone, ça ne durait jamais bien longtemps.

-Merci
, répondit-elle donc dans un sourire enjôleur. Je savais que je pouvais compter sur toi. Elle marqua une pause, se concentra un instant sur les aliments qu'elle était en train de cuisiner. La confiance, Chastity, c'est primordial, pour moi. Je ne supporterais vraiment pas qu'on me berne ou qu'on me trahisse.

Et bien sûr, il fallait lire là une menace toute implicite, mais dont le message restait particulièrement clair, néanmoins.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeJeu 21 Mar - 23:15

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Chastity vit sa mère pincer les lèvres du coin de l’œil. Ce n’était pas bon signe. Cela voulait sans doute signifier que Chastity avait dit ou fait quelque chose qui ne lui avait pas plus. Quant à savoir quoi exactement… Avec Mary Lou on ne pouvait jamais véritablement savoir. Mais en général, elle rappelait aisément les fautes commises par ses enfants, du moins, quand elle estimait cela nécessaire de les souligner, sinon, elle les gardait en mémoire pour plus tard, mais elle n’oubliait jamais rien. C’était une vérité. Assez effrayante, parce que cela signifiait qu’une punition pouvait tomber à tout moment, et cela rendait l’emprise et la peur que Mary Lou avait sur ses enfants encore plus grande.

Chastity attendait une quelconque réprimande, mais rien ne semblait venir. Elle ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose, mais elle préféra faire comme si de rien n’était et continuer d’éplucher ses légumes, et surtout ne pas croiser son regard. Elle n’avait aucune envie de s’attirer les foudres de sa mère adoptive. D’autant plus qu’elle ne se sentait pas du tout à l’aise en ce moment. Encore plus depuis que Mary Lou lui avait explicitement demandé d’espionner Modesty et Credence. Elle n’avait pas envie de faire ça. Encore moins de trouver des choses à dire sur leur sujet, ou bien que ces derniers ne s’en rendent compte. Les choses étaient déjà tendues avec ses Modesty, elle ne voulait pas que cela devienne la guerre avec ses cadets. S’ils se fâchaient contre elle, elle serait définitivement seule au sein de la famille Barebone. Mais c’était peut-être ce que voulait la mère de famille, diviser ses enfants. Chastity n’avait aucune envie que cela arrive, mais ce n’était pas comme ci elle était d’un quelconque poids. C’était même tout l’inverse, elle ne pesait rien du tout contre Mary Lou.

-Merci. Je savais que je pouvais compter sur toi. La confiance, Chastity, c'est primordial, pour moi. Je ne supporterais vraiment pas qu'on me berne ou qu'on me trahisse.

Cela ne surprenait pas la jeune femme. Chastity n’aurait jamais l’idée de trahir Mary Lou. Provoquer délibérément sa colère… ce serait terrible. Et elle n’était même pas sûre d’en réchapper vivante. Non, jamais elle ne prendrait le risque de la trahir, c’était une certitude.

« Je sais mère. Je ne compte pas le faire. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeVen 22 Mar - 19:48


Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
M

ary Lou estimait se montrer bien assez clair concernant ses attentes vis-à-vis de ses enfants adoptifs. Ces derniers avaient bien assez souvent éprouvé la violence de ses coups pour savoir pertinemment ce qui les attendait s'il leur venait l'idée de désobéir, mais cela ne semblait jamais les arrêter complètement. Parfois, ils ne désobéissaient qu'avec une certaine légèreté qu'on pouvait presque imputer à leur âge, au bout du compte (ce qui n'empêchait certainement pas la mère adoptive de les punir plus que cruellement), d'autres fois, elle prenait leurs intentions pour quelque chose qui ressemblait fort à de la malveillance.

Et la malveillance pouvait inspirer la plus vile et la plus absurde des trahisons. Elle ne laisserait pas faire. Chastity n'était pas celle qui méritait le plus d'être prévenue, car elle sétait justement celle qui filait droit, mais elle pourrait répandre le message, même s'il ne devrait normalement plus du tout être dispensé à l'heure actuelle. Une petite piqûre de rappel ne faisait jamais de mal, et Mary Lou ne doutait pas du fait que le message ait bel et bien était entendu, haut et clair. La parole d'une adolescente ne vaut pas grand-chose, et elle savait qu'elle ne devait pas prendre ces propos pour argent comptant, mais de la part de l'aînée de sa fille, elle se montrait indulgente, et prête à la croire. Maintenant, sa parole avait d'autant plus de valeur que Chastity avait tout intérêt à ne pas la détromper. Seul le temps le leur apprendrait, mais en attendant, ce n'était définitivement pas vers elle que Mary Lou orientait le gros de sa vigilance. Et elle espérait que la vigilance de Chastity irait dans la bonne direction.

-Je n'en ai jamais douté,
répondit la mère adoptive dans un fin sourire.

C'était un mensonge, elle doutait de tout le monde, ça faisait partie de ses attributions. Et Chastity devait évidemment le savoir. Enfin, peu importe. Elles poursuivirent leur tâche dans le silence. Les mots, sous ce toit, étaient toujours utilisés avec parcimonie. Inutile de trop parler si c'était pour ne pas dire grand-chose.

-Ce sera bientôt prêt,
dit-elle après un moment. Monte dans ta chambre, je vous appellerai.

Elle pourrait intimer une fois encore sa fille de tenir à l'oeil Credence et Modesty, mais elle pensait s'être montrée suffisamment claire sur ce point. Aussi n'était-ce plus nécessaire.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Chastity Barebone
Messages : 61
Date d'inscription : 30/12/2018
Age du joueur : 21

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitimeLun 15 Avr - 18:54

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tous les enfants Barebone, même Modesty qui était encore très jeune, savaient qu’aller à l’encontre des envies et de directives de Mary Lou était une très mauvaise idée. Et que cela pouvait même s’avérer être dangereux. Si les sorciers semblaient avoir des pouvoirs terrifiants et capables de tous les exterminer, Chastity en avait moins peur qu’elle n’avait peur de sa mère adoptive. Peut-être que si elle se retrouvait face à un sorcier, elle changerait d’avis, ou bien elle n’aurait pas le temps de le faire, mais elle ne trouvait rien ni personne plus terrifiant que ne l’était Mary Lou Barebone à ses yeux.

Alors non, Chastity n’avait aucune envie de surveiller ses cadets, et de risquer que leur relation ne se détériore encore plus, mais elle avait encore moins envie de désobéir ou décevoir sa mère. Alors elle allait le faire, même si cela lui crèverait le cœur… Dans tous les cas, Mary Lou n’attendait rien de précis, juste qu’elle les surveille, et Chastity ne pensait pas qu’il y ait quoique ce soit à dire sur eux, mais cela n’avait pas d’importance. Elle allait obéir. Même si cela ne lui faisait pas plaisir. En même temps, elle n’avait jamais exécuté une des tâches que lui avait donné Mary Lou avec grand enthousiasme. Elle faisait juste ce qu’elle lui disait parce qu’elle savait ce qui l’attendait si jamais elle se rebellait. Chastity ne voulait plus recevoir de coups, cela arrivait encore de temps en temps, mais elle tentait de faire en sorte que cela arrive le moins possible. De donner le moins de raison à sa mère pour qu’elle se fasse punir. Même si cette dernière en trouvait toujours, lorsqu’elle avait décidé de sévir et se montrer violente.

-Je n'en ai jamais douté.

Chastity en doutait, elle, mais peu importe. Elle n’allait certainement pas contredire Mary Lou maintenant. Ce serait très idiot, et un peu masochiste. Elle préféra ne pas réagir du tout et continuer sa besogne. Bien que le silence ne soit pas pesant, Chastity demeurait mal à l’aise, juste parce qu’elle était en présence de Mary Lou.

-Ce sera bientôt prêt. Monte dans ta chambre, je vous appellerai.

Chastity fut presque soulagée de pouvoir quitter la pièce, même si elle savait qu’elle ne lui demandait pas de partir pour rien. La jeune femme se contenta de hocher la tête. Elle nettoya rapidement son plan de table avant de laisser sa mère et de monter à l’étage, pour y trouver un peu de quiétude. Même brève.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity Empty
Message#Sujet: Re: L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity   L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exemple d'une mère, en qui la vertu brille, est la grande leçon dont profite une fille. | Mamounette & Chastity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Une découverte pour Sylvie [pv sa mère et sa tante]
» Procès d'une mère accusée d'avoir tué huit de ses bébés...
» Lettres à sa defunte grand mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Queens :: Siège de la Ligue des fidèles de Salem-