AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 26 Nov - 13:06


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
C'

était la première fois que Queenie revenait chez elle depuis les événements du ministère, qui avaient bien failli coûter la vie de sa soeur. Il était évident que les fugitifs ne pouvaient pas se permettre de revenir au premier endroit où on songerait à les chercher... Mais Queenie, à l'instar de Tina et Newt, n'était pas fichée en tant que criminelle par le MACUSA, si elle se doutait être surveillée de très près (d'autant plus qu'elle n'avait pas remis les pieds au travail depuis les derniers événements), elle pouvait tout de même aller et venir à sa guise tant qu'elle faisait preuve du minimum de prudence nécessaire. Retourner chez elle n'était par exemple pas une attitude très prudente, mais ils avaient fui sans rien emmener avec eux, et même s'ils comptaient tout faire pour que la situation ne s'éternise pas, ils ne savaient pas combien de temps tout cela allait durer. En attendant, il était donc nécessaire de récupérer autant de vivres que possible pour tenir ne serait-ce que les prochains jours. Queenie s'était donc rendue sur place, accompagnée de Jacob. Newt et Tina ne pouvaient évidemment pas l'accompagner, trop dangereux... bon, la présence de Jacob, supposément oublietté, ne l'était pas forcément, moins, mais Queenie ne voulait pas passer à côté de la moindre occasion de passer du temps avec lui. D'autant qu'elle savait que ce temps était sans doute compté. Si elle ne demandait qu'à innocenter sa soeur pour de bon, elle ne pouvait ignorer le fait que quand tout serait revenu à la normale, Jacob retournerait à sa vie passée, sans plus aucun souvenir d'elle...

Non, elle n'avait pas envie d'y penser. Elle préférait se concentrer sur l'instant présent, et dans l'instant présent, ils étaient là, tous les deux, où ils avaient fait connaissance pour la première fois, et si l'heure n'était pas à la flânerie et qu'il fallait qu'ils fassent vite, elle comptait bien savourer cette nouvelle occasion de découvrir Jacob, même si elle avait quelque part le sentiment de le connaître depuis toujours. Sur place, elle s'empara d'un sac à main en apparence de minime contenance, mais agrandi magiquement, dans lequel elle commença à fourrer au hasard toutes les affaires qui lui paraissaient utiles, en commençant par les placards où elle récupéra des vêtements de rechange pour elle et Tina. Malheureusement, elle n'aurait pas grand-chose d'identique à proposer aux deux hommes du groupe, mais Newt avait déjà sa vie dans sa valise, et ils pourraient toujours faire un détour chez Jacob. Queenie serait curieuse de découvrir son appartement.

-Tu veux bien être un amour et regarder ce qu'on peut emporter dans la cuisine, je te fais confiance,
dit-elle en se tournant vers Jacob tout en lui adressant son sourire le plus radieux.

Ce n'était pas parce qu'ils étaient en fuite qu'ils devaient oublier de se nourrir convenablement, et Queenie mettait un point d'honneur à cela. Et était convaincue que Jacob n'aurait pas un avis différent sur la question.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Lun 27 Nov - 22:41

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob et Queenie avait décidé de se rendre dans l’appartement des sœurs Goldstein afin de récupérer quelques affaires, pour la suite des évènements. Parce que le petit groupe était en cavale. Concrètement, ce n’était pas le cas de Jacob puisque le gouvernement devait considérer qu’il avait été oublietté. Queenie non plus n’était pas recherché par le gouvernement en soit, mais elle était quand même la sœur de Tina et donc forcément, le ministère devait sans doute garder un œil sur elle. Et peut-être sur le no-maj aussi. Autant dire qu’ils ne pouvaient donc pas faire n’importe quoi et ils devaient se montrer vraiment prudents. Mais en même temps, ils avaient besoin d’affaire, donc ils se trouvaient là. Ils n’avaient pas prévu que ça soit très long. Même si cela ne dérangeait pas spécialement Jacob d’accompagner Queenie et de passer un peu de temps avec elle. Non pas que la présence des autres le dérange, mais il ne pouvait pas nier que le fait de passer du temps seul à seul avec Queenie était loin d’être désagréable. Il ne s’était donc pas fait prier pour l’accompagner.

Les deux jeunes gens se retrouvèrent donc dans l’appartement des sœurs, là où ils s’étaient rencontrés justement. Sans plus attendre, Queenie commença à remplir un sac d’affaire. Jacob ne fut pas spécialement surpris de découvrir que ce petit sac qui n’avait l’air de rien pouvait contenir bien plus que ce qu’il ne semblait capable de contenir. Après avoir découvert le monde qui se cachait dans la valise de Newt, Jacob s’attendait à tout. Il adressa un large sourire quand Queenie lui demanda, d’une manière qui ne pouvait pas vraiment le laisser indifférent, de regarder ce qu’ils pouvaient prendre dans la cuisine afin de se nourrir.

« Tout de suite. »
Dit-il simplement, avant de se diriger vers la cuisine. Il ouvrit donc les placards, sans honte, parce qu’il n’avait pas vraiment le temps d’hésiter. Même si ce n’était pas forcément dans ses habitudes de fouiller dans les affaires des autres. Jacob rassembla sur la table plusieurs choses qui allaient servir donc. « Je ne sais pas si nous allons pouvoir tenir très longtemps avec ça. » Ils pouvaient tenir quelques jours sans doute, mais en même temps le no-maj n’avait aucune idée du temps qu’ils allaient rester en cavale. Et ils étaient quatre bouches à nourrir tout de même… enfin, si on ne comptait pas les créatures de Newt qui auraient peut-être aussi bientôt besoin d’un ravitaillement. « Il doit me rester quelques petites choses chez moi. » Suggéra-t-il alors, se disant qu’ils pouvaient très bien prendre la décision de passer par chez lui avant de retrouver Newt et Tina. De toute façon, lui aussi aurait sans doute besoin de rechange (il ne voulait pas imaginer son état depuis que Newt et Tina étaient venu le chercher chez lui). « Et je pourrais peut-être faire les courses, si ça s’éternise. »

Parce que Tina et Newt ne pouvaient évidemment pas prendre ce genre de risque.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Mar 28 Nov - 17:57


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie adressa un connivence à Jacob quand ce dernier s'attela donc à rassembler dans la cuisine ce qu'il pouvait rassembler de victuailles qui tiendraient le coup dans ses bagages et leur permettraient de tenir quelques jours supplémentaires. Elle ne voyait aucun inconvénient à ce que le jeune homme fouille intégralement ses placards. Au fond, ce n'était que justice puisse qu'elle-même ne se privait pas spécialement de fouiller les pensées de son interlocuteur. Ce n'était pas comme si elle ou sa soeur avaient quoi que ce soit à cacher. Qui plus est, l'urgence de la situation n'invitait pas spécialement à procéder différemment. De son côté, elle pensait avoir raisonnablement fait le tour du propriétaire, elle  avait récupéré leurs papiers, leurs économies, des vêtements propres, quelques affaires de toilettes... elle aurait bien aimé prendre plus de temps afin de rassembler réellement toutes les affaires qui lui tenaient à coeur, mais elle n'avait le temps ni d'être méticuleuse, ni d'être coquette. Alors tant pis, l'essentiel était qu'ils s'en sortent dans les meilleures conditions possibles avec à leur disposition le plus d'éléments utiles. Quand elle rejoignit Jacob dans la cuisine, il s'était parfaitement acquitté de sa tâche. Il n'y avait pas de quoi faire un festin, effectivement, mais c'était toujours mieux que rien malgré tout. Tandis que Queenie s'appliquait à ajouter précautionneusement les victuailles au fond de son sac, Jacob suggéra de passer chez lui. Oui, c'était une excellente option, et Queenie en avait eu l'intention dans tous les cas. Elle devait même dire que l'idée lui plaisait beaucoup, et ça l'arrangeait bien que son interlocuteur la formule sans qu'elle ait à le faire. Il proposa aussi de faire des courses, ceci dit...

-Ca ne s'éternisera pas
, affirma-t-elle en voulant faire preuve du plus d'optimisme possible. Il ne fallait pas que ça s'éternise, elle ferait tout son possible pour que Tina n'ait plus à fuir ni à se cacher. Et Newt aussi, par voie de connaissance. Il était hors de question que cette situation dure beaucoup trop longtemps. Elle hésita un instant avant de reprendre la parole. Tu sais... tu n'es pas obligé de rester avec nous...

Et non, elle ne disait pas ça pour le chasser, bien au contraire, même, en vérité, elle n'avait aucune envie qu'il s'en aille, elle n'avait aucune envie de le perdre de vue, de le perdre tout court (même si la question risquait fort de se poser, à un moment ou à un autre), mais elle n pouvait ignorer les dangers et les contraintes de la situation. Elle, elle se devait de rester auprès de sa soeur, parce qu'elle la soutiendrait toujours, quoi qu'il advienne, mais lui n'avait pas nécessité de venir, de les accompagner. Même si elle ne demandait qu'à l'entendre lui confirmer qu'il n'avait pas l'intention de partir, qu'il comptait les suivre dans cette folle aventure, qui dépassait l'entendement même pour des sorciers.  



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 30 Déc - 21:56

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Queenie affirma vivement que la situation n’allait pas s’éterniser, Jacob se doutait qu’elle était sincère. En grande partie parce qu’elle ne devait pas avoir envie que la situation s’éternise, parce qu’elle voulait qu’elle, sa sœur et Newt puissent être libres de leurs mouvements. Jacob était moins bloqué que ses amis, parce que techniquement il n’était pas recherché par le MACUSA et il n’était pas le frère de l’un des deux recherchés. Bref, il était moins concerné par le fait d’être recherché, mais ce n’était pas pour autant qu’il pouvait vivre normalement (mais sa vie normale n’avait rien d’intéressante dans tous les cas). Bref, la jeune femme affirma que la situation n’allait pas s’éterniser et le no-maj avait bien envie de la croire, parce que c’était bien mieux pour tout le monde (ou presque) que ça ne dure pas trop longtemps. Jacob espérait que ça soit le cas également, il n’avait pas envie que ses amis puissent avoir des ennuis supplémentaires.

Jacob releva son regard vers Queenie quand elle précisa le fait qu’il n’était pas obligé de rester avec eux. C’était quelque chose qu’il savait, mais ce n’était pas pour autant qu’il envisageait de s’en aller. Bien au contraire.

« Je sais. » Dit-il alors, parce qu’il tenait à préciser le fait qu’il avait bien conscience qu’il n’était absolument pas obligé de rester auprès d’eux. Quand bien même, le no-maj savait aussi que ce n’était pas forcément très utile pour lui de parler et de préciser à Queenie qu’il savait qu’il n’avait pas besoin de rester avec eux… parce qu’elle devait le lire dans ses pensées. Mais il aimait bien parler. « Cela ne me dérange pas de rester avec vous, tu sais. » Elle n’avait aucune raison de ne pas le savoir, parce que outre le fait qu’il venait de le lui dire, le jeune homme le pensait suffisamment pour que Queenie n’ait aucune raison de ne pas le lire dans ses pensées. Il n’avait aucun souci à rester avec eux, bien au contraire. « Je fais partis des vôtres non ? » Dit-il dans un fin sourire, en plongeant son regard dans celui de la jeune femme.

Jacob ne faisait que reprendre une phrase que la sorcière lui avait dit, juste avant qu’ils n’aillent chercher Newt et Tina au MACUSA. Elle ne lui avait pas effacé la mémoire, parce qu’il faisait partie de leur groupe. Il aimait ça. Il aimait beaucoup de chose cela dit. Et pendant une seconde, il songea à dire quelque chose d’autre à Queenie, avant de finalement se raviser un peu. Le fait qu’au final, cela ne le dérangeait pas tant que ça si la situation devait s’éterniser. Non pas parce qu’il appréciait la situation, qu’il appréciait le fait de devoir se cacher ou ce genre de chose. Simplement parce qu’il était avec eux, parce qu’ils étaient ensemble et qu’il avait bien conscience que quand tout allait s’arranger… on allait sans doute chercher encore à lui faire perdre la mémoire. Ce qu’il ne voulait pas, au contraire. Il n’avait pas envie d’oublier quoi que ce soit et surtout pas… la magnifique femme sous ses yeux.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 30 Déc - 22:12


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
B

ien sûr, au fond, Queenie savait bien que la décision de Jacob était prise, et que rien de ce qu'elle pourrait dire ou faire ne le ferait changer d'avis. C'était, d'ailleurs, parce qu'elle avait pleinement conscience de cela qu'elle acceptait de suggérer à Jacob de reprendre le cours de sa vie. Parce qu'elle savait qu'il refuserait... Ce n'était jamais qu'un faux choix, et le fait que c'en soit un la rassurait, car à présent que Jacob était entré dans sa vie, il n'avait pas la moindre envie de l'en voir disparaître, surtout pas. C'est vrai, quand il affirmait que ça ne le dérangeait pas de rester avec eux, il était sincère. Ce n'est pas seulement qu'il s'en sentait l'obligation, même, ce n'était absolument pas cela, c'était qu'il ne voulait pas prendre le risque d'oublier, c'était qu'il ne voulait pas prendre le risque de s'éloigner d'eux et, plus spécifiquement, d'elle. Il avait bien pu garder ses propos pour lui, Queenie avait entendu ses pensées aussi sûrement que si il les avait articulées à voix haute, et en réponse, elle ne put s'empêcher d'afficher un large sourire. Jamais aucun homme navait pensé à elle de cette façon précise, et c'était... agréable. En réponse, elle voudrait que Jacob, à son tour, puisse lire dans ses pensées (mais uniquement les siennes. Il y avait des esprits bien moins plaisants à lire que cela, il faut quand même le reconnaître), pour qu'il comprenne combien il la touchait, combien chaque minute passée avec lui l'attachait un peu plus à sa personne. Mais évidemment, c'était impossible. Avec douceur, sachant pertinemment que Jacob ne rejetterait pas son geste, elle caressa doucement sa joue du bout des doigts.

-Oui,
répondit-elle avec douceur.

Et c'était le cas, il faisait partie des leurs. qu'il ne possède aucun pouvoir magique n'avait pas l'ombre d'une importance. Elle avait envie de croire que sa place était ici, avec eux (avec elle), qu'importe ce que les règles édictées par des lois injustes pouvaient bien affirmer. Elle se ressaisit après quelques instants, où elle ne se contentait que de s'imprégner de ses pensées, de se noyer dans son regard. Elle daigna se détourner alors, le temps seulement de rassembler dans son sac ce qu'il leur manquait encore d'affaires.

-Eh bien,
assura-t-elle alors, je pense que nous avons tout, ici. On peut aller chez toi... Enfin... Elle se tordit légèrement les doigts. Si tu acceptes que je t'accompagne. Elle marqua une légère pause. Tu vis seul ?

La question lui avait échappé. Elle le savait, même si elle n'en avait pas parlé directement avec lui, il avait été fiancé. Elle savait que cette femme n'habitait pas vraiment ses pensées quand il était avec elle, et ça lui plaisait, mais elle ne devait pas paraître non plus plus naïve qu'elle ne l'était réellement. Alors...



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 30 Déc - 23:03

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob sentit son cœur s’emballer quand il vit Queenie sourire comme elle le fit. Le simple fait de la voir sourire ne pouvait que le rendre heureux, c’était dingue. Il aimait la voir sourire, mais en même temps il aimait tout chez elle. Sans doute un peu trop, mais en cet instant précis, le no-maj n’avait aucune envie de changer quoi que ce soit à la situation. Et quand il sentit les doigts de la jeune femme frôler sa joue, son cœur s’emballa un peu plus. Il afficha un sincère sourire quand la sorcière confirma le fait qu’il faisait partie des leurs. Jacob n’était pas naïf au point de s’imaginer qu’une fois tout cela terminé, qu’une fois que Newt et Tina seront complètement innocentés, il allait pouvoir continuer de « vivre » dans le monde magique. Il se doutait que les autorités magiques allaient demander à ce que son esprit soit effacé, à ce qu’il perde la mémoire. Il comprenait, en un sens, mais il n’avait aucune envie que cela arrive. Alors, en un sens, le jeune homme savait qu’il devait surtout profiter de chaque instant et là, tout de suite, il profitait vraiment de la présence de la jeune femme. Il se sentait bien à ses côtés.

Le temps sembla long avant que finalement Queenie décide de détourner son regard, et de rassembler les affaires dans son sac. Jacob ne pouvait pas nier qu’il se sentit légèrement mal à l’aise, mais il ne dit rien du tout. Il se contenta d’observer la sorcière rassembler ses affaires, avant qu’elle décrète qu’ils avaient tous ici et qu’ils pouvaient aller chez lui. C’était ce que Jacob avait proposé peu de temps avant en effet, afin de pouvoir récupérer un peu plus d’affaire, un peu plus de nourriture. Mais également des vêtements, qui pourraient servir au no-maj. Jacob fut surpris, cependant, quand Queenie affirma alors qu’ils pouvaient se rendre chez lui, s’il acceptait qu’elle l’accompagne. Le jeune homme ne comprit pas réellement où elle voulait en venir, jusqu’à ce qu’elle lui demande s’il vivait seul. En cet instant précis, Jacob ne put s’empêcher de penser à Mildred. Depuis tout cela, depuis que Newt et Tina étaient venus chez lui, Jacob devait bien avouer qu’il n’avait pas pensé un seul instant à sa fiancée. Enfin, son ex fiancée, puisque celle-ci avait décidé de le quitter peu de temps avant. Il ne vivait pas avec elle, ils ne vivaient pas ensemble, pour autant Jacob pensa à elle parce que… eh bien, il ne put s’empêcher de le faire parce qu’il se dit que sans doute, Queenie avait perçu le fait qu’il était fiancé. Après tout, elle arrivait à lire dans son esprit comme dans un livre ouvert, et donc il ne put s’empêcher de se dire qu’elle devait être au coutant pour Mildred. Et soudainement… eh bien, le no-maj ne put s’empêcher de se sentir encore plus mal à l’aise. Sans raison en plus, mais il n’y pouvait rien.

« Bien sûr que je souhaite que tu m’accompagnes. » Dit-il alors, sans encore répondre à sa dernière question, mais il ne tarda pas à le faire. « Je vis seul. » Il n’avait pas forcément besoin de le formuler, mais il le faisait. Il n’en dit pas plus, mais forcément, il se demandait si elle pensait à Mildred.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 30 Déc - 23:23


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie avait su l'existence de Mildred dès les premiers instants où elle avait rencontré Jacob, pour la simple et bonne raison que le jeune homme, alors, était accaparé par tous les soucis qu'il avait rencontrés à la fois : le prêt qu'il n'avait pas réussi à obtenir, sa morsure de murlap, et le départ de sa fiancée... Elle avait décidé de s'en moquer : d'une part parce que la jeune femme sentait bien que cette histoire avait connu une issue définitive dès l'instant où cette femme l'avait rejetée, d'autre part parce qu'ensuite, il n'avait pas pensé un seul instant à elle (ce qui n'avait pas été pour déplaire à Queenie, au passage). Cela dit, plus le temps passait, plus il lui devenait difficile de faire abstraction de cette femme dont elle ne savait pourtant que très peu de choses... parce qu'elle s'attachait de plus en plus à Jacob, parce que chaque instant passé avec le No-Maj confirmait l'infini coup de coeur qu'elle avait eu dès la seconde où leurs regards s'étaient rencontrés. Elle était tombée amoureuse de lui, tout simplement, et à ce titre, elle ne voulait ni rivale, ni l'ombre d'une ex-fiancé dans sa vie. Elle voulait Jacob, Jacob et uniquement Jacob, et à ce titre, elle savait qu'il était important de lui apprendre, même indirectement, qu'elle savait... C'était fait, et en quelques mots, le jeune homme lui confirma ce qu'elle espérait bien entendre : il n'avait pas vécu avec sa fiancée (en même temps, cela se faisait peu en leur temps), elle avait juste... disparu de sa vie. Bon vent, qu'elle n'y revienne pas ! Queenie n'y tenait vraiment pas. Même si, objectivement, Jacob méritait sans doute bien plus que ce qu'elle pouvait bien lui offrir... c'est-à-dire pas grand-chose, elle qui ne devrait même pas envisager d'être avec lui... Ce qu'elle faisait pourtant de manière un peu plus persistante à chaque jour qui passait.

-Tu n'as pas à te sentir mal à l'aise, mon chou,
répondit-elle dans un sourire, pour, elle l'espérer, désamorcer le sentiment d'inconfort qu'il ressentait en cet instant. Elle devinait qu'il aurait sans doute préféré qu'elle taise la question, mais Queenie, elle, était rassurée d'avoir pu en parler, même s'ils n'avaient en soi presque rien dit, ou si peu... C'était important, ça ne pouvait pas être occulté. Ca ne l'était plus, et c'était ce qui comptait. Si elle n'a pas pu voir ce que tu valais, alors... elle ne te méritait pas, c'est tout.

Et ça, elle le pensait plus que sincèrement. Elle ne savait rien de cette Mildred, au fond, mais elle ne comprenait vraiment pas que l'on puisse laisser un homme comme Jacob, surtout quand on avait la chance de lui être fiancée. C'était une chose qui la dépassait complètement. Aucun homme ne saurait arriver à la cheville de cet homme... Il était, tout simplement, exceptionnel... Et il ne fallait vraiment faire preuve d'un comportement déplorable pour rejeter une telle perle rare souss un prétexte purement et seulement financier.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 31 Déc - 0:10

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Penser à Mildred en cet instant précis, c’était tout de même particulier. Le no-maj n’avait pas pensé à sa fiancée (ou son ex fiancée donc) depuis qu’il se retrouvait dans cette aventure. En même temps, on ne pouvait pas réellement dire qu’on lui avait laissé beaucoup de temps de pensé. Bon, ce n’était pas entièrement vrai, il y avait quand même eu cet instant qu’il avait passé seul en prison, avant qu’on ne l’emmène se faire oublietter. Il aurait donc pu penser à Mildred à plusieurs moments, mais ce n’était pas ce qu’il avait fait. Sans doute parce que la jeune femme sous ses yeux était entrée dans sa vie, à ce moment-là. Jacob le savait, il l’avait bien compris, il ne devait en aucun cas s’attacher à la jeune femme, parce qu’ils ne faisaient pas partie du même monde. Sauf qu’il n’y pouvait rien, il était déjà attaché à cette femme depuis un moment, depuis le début en somme. Jacob avait été amoureux de Mildred et au fond, il ne pouvait pas nier que les sentiments qu’il avait pour son ex fiancée étaient encore présent. Mais c’était tellement différent que ce qu’il pouvait bien ressentir pour Queenie. Parce que oui, il avait des sentiments pour la jeune femme, il l’aimait tout simplement. Il ne devrait pas le penser sas doute, mais il ne pouvait pas nier ce qu’il ressentait non plus.

Le jeune homme afficha un nouveau sourire quand Queenie affirma, en le qualifiant de « mon choux » ce qui avait le don de le toucher quand même (ce n’était pas grand-chose, mais tout ce qui venait d’elle de toute façon prenait une importance incroyable), qu’il ne devait pas se sentir mal à l’aise. Il n’avait pas envie que ça soit le cas, pour autant il ne pouvait pas nier le fait que c’était plus facile à dire qu’à faire. Queenie reprit en affirmant que si elle n’avait pas vu ce qu’il valait, alors c’était qu’elle ne le méritait pas. En un sens, Jacob appréciait d’entendre les propos de la jeune femme et il ne pouvait pas s’empêcher de penser la même chose. De toute façon, tout avait tellement changés depuis que Newt et Tina avait débarqué chez lui que ça n’avait plus réellement d’importance. C’était sans doute un peu mauvais de sa part d’avoir si rapidement occulté les sentiments qu’il avait pour son ex fiancée, et en avoir de si fort pour Queenie… mais il ne pouvait rien y faire de toute façon. C’était comme ça. Et en un sens, c’était Mildred qui l’avait quitté, même s’il pouvait comprendre…

« Et toi, tu arrives à voir beaucoup de chose. » Demanda-t-il dans un sourire en coin. C’était un constat qu’il faisait. C’était un fait en un sens, Queenie savait voir bien plus de chose que les autres en grande partie parce qu’elle entrait dans l’esprit des autres. Mais ce n’était pas réellement ça qu’il voulait dire. C’était plus, le fait qu’elle puisse avoir eu l’occasion de voir ce qu’il valait. Qu’elle le méritait elle. Il ne posa pas réellement la question, il ne la posa pas verbalement, mais il se la posait pour autant.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 31 Déc - 11:27


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie esquissa un fin sourire quand son interlocuteur affirma qu'elle arrivait à voir beaucoup de choses. Ca, elle ne pouvait le nier, même si elle était en cela grandement aidée par ses pouvoirs de legilimens qui lui facilitaient l'accès aux pensées des gens et lui permettaient assez facilement de distinguer les personnes qu'il était bon de côtoyer et les personnes, à l'inverse, néfastes. Son jugement n'était pas fiable à cent pour cent, elle pouvait se tromper au même titre que quiconque, mais elle en voyait bien assez pour être sûre de ses affirmations à l'heure actuelle. Elle en voyait bien assez pour savoir qu'elle avait une chance immense d'avoir fait la connaissance d'un homme comme Jacob, prévenant et d'une gentillesse à nulle autre pareille, elle se félicitait que l'homme ait été délaissé par sa fiancée avant de la rencontrer, elle aurait mal supporté que le coeur de cet homme soit pris, qu'il puisse l'observer d'une autre manière, ou que de la culpabilité s'immisce, d'une manière ou d'une autre dans leur début de relation. Elle avait égoïstement envie de le garder pour elle seule, qu'il n'y ait aucune femme sur qui il puisse poser ces yeux-là, qui semblaient la considérer et tenir à elle un peu plus chaque jour... Bien sûr, ce n'était absolument pas une bonne chose. Ils devraient à tout prix se préserver d'une relation telle que celle qui naissait entre eux, mais c'était, tout simplement... irrésistible. Queenie n'avait pas la moindre envie de lutter contre ce qu'elle ressentait pour Jacob. Et elle avait envie de croire que la réciproque était tout aussi vraie.

-Pas tout, malheureusement,
répondit-elle sans perdre son sourire.

Encore que "malheureusement", tout dépendait. Il était des occasions où elle s'épargnerait bien de voir tout ce qu'elle voyait, de savoir tout ce qu'elle savait. La clairvoyance s'accompagnait de beaucoup de dilemmes moraux. Elle avait décidé d'aborder les choses sous l'angle le plus positif possible. Mais elle ne pouvait nier que cela était plus difficile en certaines circonstances qu'en d'autres. Il était des personnes fondamentalement mauvaises, tout comme Jacob était fondamentalement bon, à ses yeux, et ce n'était pas forcément facile à dire. Ceci dit, elle savait justement à quoi Jacob pensait, quelles paroles lui brûlaient les lèvres. Elle était bien tentée de répondre aux questions qu'il ne posait pas, mais elle se retint. Ce ne serait pas la première fois. Mais les questions plus personnelles, celles qui pourraient avoir une vraie incidence sur eux, elle préférait laisser à Jacob le soin de les prononcer quand il s'y sentirait prêt. Pas trop tard, l'espérait-elle... même si ce n'était pas du tout une bonne chose que de caresser de tels espoirs. Ils devraient se l'épargner, pour leur bien à tous les deux. Mais ce ne semblait pas être susceptible de leur faire du bien dans tous les cas. Finalement, sans rien ajouter des mille choses qu'elle se sentait pourtant capable de dire, elle reprit la parole.

-On y va ? Tu habites où ?

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 31 Déc - 11:43

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob n’avait aucune idée de ce que cela devait être pour Queenie de voir constamment l’esprit des autres, de pouvoir lire leurs pensées. En cet instant précis, le jeune homme devait bien avouer qu’il se disait que ça ne devait pas être entièrement désagréable, mais en même temps le monde n’était pas forcément agréable. Il avait eu l’occasion de voir Queenie à l’œuvre, de voir ce qu’elle savait de certaines personnes. Il y avait des choses sans doute qu’il valait mieux ignorer. Mais en un sens, Jacob avait envie qu’elle sache tout de lui. Il n’avait pas envie d’avoir une part d’ombre pour la jeune femme, qu’il aimait de plus en plus à chaque jour qui passait. Il ne devrait pas, ils en avaient conscience tous les deux, mais c’était pourtant ce qui était en train d’arriver. Le no-maj ne contrôlait rien, cependant il était évident que les sentiments qu’il avait pour Queenie étaient de plus en plus forts. Cela ne devrait pas être le cas, mais il ne pouvait rien contrôler. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était peut-être se voiler un peu la face… sauf qu’il n’en avait aucune envie. Et le fait de savoir que les temps seraient sans doute comptés, ça ne pouvait que le pousser à profiter un peu plus de chaque instant.

Sauf qu’en même temps, Jacob avait bien conscience qu’il ne devait pas trop s’attacher. Quoi qu’au pire, de son côté, il allait sans doute perdre la mémoire après toute cette histoire alors… ça ne changerait sans doute rien pour lui. Mais ça changerait tout pour Queenie. Non pas qu’il soit au point de croire qu’elle ne pouvait pas trouver mieux, qu’elle ne pouvait pas être mieux sans lui, mais juste… il ne pouvait pas s’empêcher de caresser un espoir qu’il ne devrait pas avoir. Et si Queenie le méritait vraiment ? Et s’ils étaient fait l’un pour l’autre ? Les questions brûlaient les lèvres de Jacob, il se doutait que Queenie n’avait aucun mal à s’en rendre compte, mais ils n’abordèrent pas du tout le sujet. C’était sans doute mieux comme ça. Ils en avaient fini ici, autant donc qu’ils se rendent chez le jeune homme.

« Je vais te montrer. »
Dit-il alors, en se rendant effectivement compte que la jeune femme ne savait pas où se trouvait son appartement, contrairement à Tina et Newt qui étaient venus le chercher (et à temps au vu de l’état dans lequel il se trouvait à ce moment-là).

Sans doute qu’ils pourraient se déplacer à la manière des sorciers, mais en même temps ce n’était pas très loin et ce n’était peut-être pas très sûr de le faire. Ils n’avaient donc qu’à marcher un peu et en un sens, ça ne déplaisait pas à Jacob de prendre un peu de temps. Quand bien même, ils n’allaient pas devoir trainer trop avant de retourner auprès de leurs amis. Le jeune homme fit donc signe à la jeune femme d’y aller, autant qu’ils ne passent pas trop de temps dans cet appartement au cas où le MACUSA les recherche ici. Une fois dans la rue, Jacob tendit son bras – non sans adresser un sourire au passage – à la jeune femme, pour l’inviter à ce qu’elle l’attrape et le conduire à son appartement qui ne se trouvait vraiment pas loin. Ils ne mirent pas longtemps à y arriver. Il ne payait définitivement pas de mine à côté de chez les Goldstein.

« Voilà. » Dit-il alors, en désignant l’endroit. Cet endroit où il n’avait pas mis les pieds depuis que ses amis sorciers étaient venus le chercher.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 31 Déc - 12:23


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie aurait pu se contenter de demander à Jacob son adresse et de transplaner jusqu'aux lieux, ou de s'en rapprocher au moins, mais elle n'en fit rien. Rien ne pressait, elle ne voyait pas la nécessité de se dépêcher pour ensuite devoir revenir dans le local qu'ils investissaient pour le moment, où la tension ambiante pourrait prendre le dessus sur leur complicité. Elle avait l'occasion de passer du temps seul à seul avec le No-maj, c'était une opportunité dont elle voulait profiter à fond, et sans autre considération que celle de profiter de la présence de Jacob. Alors oui, elle choisissait plutôt de se laisser entrainer jusque chez le jeune homme sans suggérer une seule seconde d'utiliser la magie. Il n'était de toute façon pas forcément moins dangereux pour eux de faire la route à pied que de transplaner. Les deux, à leur manière, comportaient des risques. C'était une chose dont Queenie n'avait aucune difficulté à se convaincre dans tous les cas. Elle aimait pouvoir ainsi se promener dans les rues de New York au bras de l'homme qui avait su si rapidement prendre tant d'importance à ses yeux. Evoluer ainsi à ses côtés était quelque chose de très évident, de tout naturel, et si cela ne tenait qu'à elle, la jeune femme passerait sa vie entière à son bras... c'était des gestes, une attitude, qu'elle aimerait vraiment beaucoup pouvoir affilier à son quotidien. Mais il ne fallait pas trop espérer, bien sûr. Non, en fait, il ne fallait pas espérer du tout, mais c'était plus fort qu'elle. La compagnie de Jacob, sa gentillesse, sa douceur, sa tendresse, lui plaisaient terriblement, la séduisaient totalement, elle n'avait vraiment pas la moindre envie de devoir s'en passer. Le seul fait d'y penser avait le don de l'attrister. Mais non, même y penser était proscrit.

Finalement, Jacob la mena jusqu'à son appartement, dans lequel il l'invita à entrer sans plus de cérémonie. Queenie adressa un regard attentif tout autour d'elle. On ne pouvait pas dire que l'appartement soit très grand ou encore très bien entretenu, il était dans un état de délabrement qui en disait sans doute long sur la situation financière du No-maj. Il est vrai que de leur côté, les soeurs Goldstein avaient de la chance, enfin, à leur manière... Elles avaient hérité du grand appartement de leurs parents, et elles gagnaient suffisamment leurs vies (Tina plus qu'elle - du moins avant d'être rétrogradée, puis condamnée à mort) pour pouvoir entretenir leur chez-elles et y être bien. Mais Queenie ne portait aucun jugement de valeur sur cet endroit, elle était juste heureuse de découvrir l'endroit où Jacob vivait au quotidien. C'était une nouvelle manière de pénétrer une partie de son intimité, et vraiment, elle adorait.

-C'est charmant,
répondit-elle, qui ne mentait même pas, d'ailleurs. Elle aimait cet endroit parce qu'il devait avoir une valeur sentimentale pour Jacob et qu'à elle, ça lui suffisait. Aussi simple que cela. Elle laissa son regard flotter tout autour d'elle jusqu'à tomber sur le portrait d'une vieille femme accroché au mur. Elle afficha un sourire avant de laisser tourner son regard vers Jacob. Qui est-ce ?

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Lun 1 Jan - 12:30

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Il n’y avait vraiment pas grand-chose à voir de l’appartement de Jacob, bien au contraire. C’était un petit endroit, un peu vétuste, qui n’apportait aucun charme. Rien à voir avec l’appartement des sœurs Goldstein qui était vraiment ravissant, qui avait le droit à sa décoration. Il n’y avait pour ainsi dire aucune décoration dans l’appartement de Jacob, parce qu’en partie, il n’en voyait pas l’intérêt. Le jeune homme n’appréciait pas plus que cela cet endroit, quand bien même il appréciait de pouvoir y retourner quand il terminait sa journée dans la conserverie (où il n’était pas sûr de pouvoir retourner après tout cela, au vu des absences qu’il commençait à avoir… même s’il avait eu bon cœur de ne plus y retourner du tout quand il s’était rendu à la banque). Cet endroit n’avait donc rien de particulier et Jacob n’était pas spécialement à l’aise d’y conduire Queenie. Non pas que cela le dérange qu’ils se retrouvent chez lui, mais plus parce que ça n’avait rien d’intéressant.

Bon, en même temps, les deux jeunes gens n’étaient pas là pour être intéressants, ils étaient là dans le but de récupérer des affaires. Ce que fit le no-maj d’ailleurs, ouvrant les placards qui lui servaient de réserver de nourriture pour en sortir quelques mets… si on pouvait appeler ça comme ça, il y avait quand même beaucoup de boite de conserve. C’était triste pour un cuisinier comme lui, qui adorait cuisiner, qui adorait bien manger… mais en même temps, Jacob n’avait pas spécialement eu les moyens de s’acheter de quoi réellement cuisiner. Et les conserves, c’était bon marché, surtout pour une personne qui travaillait justement dans une conserverie. Bref, ça n’avait rien d’un grand repas, mais dans le doute, on ne savait jamais, ça pouvait très bien servir. Ils ne savaient pas vraiment combien de temps ça allait durer. Ça ne devait pas durer trop longtemps, sur ce point ils étaient d’accord – quoi qu’en même temps, Jacob n’allait pas se retenir de profiter de chaque instant qu’il pouvait passer en compagnie des sorciers dans le « monde magique » et plus précisément auprès de Queenie – mais ils ne pouvaient pas être certain de parvenir à se faire des repas dignes de ce nom. On ne savait jamais donc, ça pouvait très bien les « sauver ». Jacob empila tout cela sur sa petite table en tout cas. Son appartement semblait bien plus rangé que lorsqu’il était rentré l’autre jour, au moment où la valise de Newt s’était ouverte. Mais le no-maj se rappelait que son ami avait utilisé ses pouvoirs pour tout remettre en ordre.

Jacob tourna son regard vers Queenie qui affirma que l’endroit était charmant. Le jeune homme avait un peu de mal à comprendre en quoi la sorcière pouvait trouver cet endroit charmant, il ne pouvait qu’avoir envie de la contredire. Mais il ne dit rien, il releva juste son regard quand elle tourna le sien vers lui.

« C’est ma grand-mère. » Dit-il alors en s’approchant un peu et tournant son regard vers le cadre accroché au mur. « Je ne suis pas certaine qu’elle aurait été très fier de moi, là, maintenant. »

Parce qu’il n’avait pas réussi à obtenir son prêt, entre autre chose.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Lun 1 Jan - 12:47


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie n'était pas aveugle au point de ne pas constater que cet appartement tombait en désuétude, qu'il n'était pas très bien entretenu (pour des raisons financières, sans doute) ni très bien décoré, mais ça lui était égal. Si elle trouvait cet endroit charmant, c'était surtout parce que Jacob vivait ici. Entrer ici, c'était mettre un pied dans sa vie, dans son intimité, et ce n'était pas pour lui déplaire. Elle avait eu très rapidement le sentiment de connaître le jeune homme sur le bout des doigts, mais elle savait qu'il lui en restait encore beaucoup à apprendre, elle était encore loin du compte, et chaque pas en avant qu'elle pouvait faire vers lui lui faisait du bien... ce même si elle avait bien conscience du fait que cela était forcément un rien illusoire... parce que, à un moment ou à un autre, tout devrait s'arrêter, et à la vérité, elle était supposée vouloir que tout s'arrête le plus tôt possible, ce qui n'était pas complètement le cas. Même pas du tout. Son regard s'était plus longuement attardé sur le tableau au mur, qui était au final la seule décoration qui se trouvait sur ces murs. Elle n'était pas du tout surprise d'apprendre qu'il s'agissait de sa grand-mère. Outre le fait que son âge n'avait pas manqué de lui mettre la puce à l'oreille, elle leur décelait un petit air de famille. Ce qui était évident, en tout cas, c'est que cette femme avait beaucoup d'importance pour Jacob, et qu'il aurait voulu faire sa fierté. La jeune femme ne savait s'empêcher de se sentir attristée d'entendre Jacob affirmer qu'elle ne serait pas fière de lui en ce moment. Comment qui que ce soit pourrait ne pas tirer de fierté de l'avoir dans son entourage, dans sa famille. C'était absurde. Les banquiers étaient des rapaces et certaines femmes étaient cruelles, mais pour Queenie, ça n'ôtait rien du tout au fait que le No-maj était un être d'exception, qui méritait d'être considéré comme tel.

-Tu te trompes,
répondit-elle en lui adressant un sourire où se lisait la profonde considération qu'elle avait pour lui. Avec douceur, elle serra ses mains dans les siennes, comme une manière de le soutenir, et un prétexte à être plus proche de lui, bien évidemment. Tu as tant fait, ces derniers jours, elle serait forcément fière. Parce que si elle ne se méprenait pas, elle n'avait sans doute plus l'occasion de l'être. Cette femme, qui avait manifestement beaucoup compté pour Jacob, n'était semble-t-il plus. Très peu d'hommes auraient été capables d'autant de courage, tu sais.

Elle le pensait vraiment. Beaucoup d'autres auraient certainement fui, lâchement, face au danger. Rien ne l'obligeait à les accompagner dans leur cavale, et pourtant, il restait là, auprès d'eux, il ne les abandonnait pas, il leur était d'un soutien indispensable. Il était fort, téméraire, et il s'était distingué par un véritable sang froid. Et puis, sa présence leur faisait du bien à tous. Oui, sa grand-mère devait être fière.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Jeu 22 Fév - 14:10

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob ne pouvait pas s’empêcher de se dire que sa grand-mère était déçue de lui, qu’il ne l’avait pas rendu fière comme il aurait aimé que ça soit le cas. Il le pensait depuis l’instant où il avait quitté cette banque en sachant que les banquiers n’allaient pas lui prêter de l’argent pour sa boulangerie. Sans l’argent, il était évident que le jeune homme n’allait pas pouvoir ouvrir de boulangerie et il allait donc continuer son travail à la conserverie (même si pour le moment, ce n’était pas le cas, puisqu’il était en « cavale »). Sa grand-mère ne pouvait qu’être déçue, comme sa fiancée avait été déçue et avait décidé de le quitter. En soit, ce n’était pas grave, en cet instant précis on ne pouvait pas dire qu’il s’en préoccupait réellement. Mais quand même, c’était l’idée qu’il avait de la situation.

Jacob afficha un léger sourire quand Queenie lui affirma qu’il se trompait, dans un sourire qui avait quand même le don de le faire craquer un peu plus. Il ne pouvait pas réellement cacher le fait que Queenie le rendait dingue, qu’il était tout simplement en train de craquer pour la sorcière. Il savait bien que ça n’allait clairement mener nulle part, mais il ne pouvait pas nier les sentiments naissants qu’il avait pour la sorcière, quand bien même il savait qu’il ne devrait pas les exprimer normalement. En tout cas, son sourire le fit fondre, comme toujours. Il apprécia la remarque de la jeune femme, même s’il ne pouvait pas réellement y croire non plus. Pour la simple et bonne raison qu’il ne voyait pas vraiment en quoi sa grand-mère pouvait être fier de ce qu’il avait fait, même s’il appréciait d’entendre Queenie affirmer qu’il faisait preuve de courage.

« Je n’ai pas réellement eu besoin de faire grand-chose. »
Dit-il simplement, parce qu’il considérait vraiment qu’il n’avait pas fait grand-chose, qu’il s’était un peu contenté de suivre le mouvement. Ce qui était le cas quand même, mais en même temps il aurait très bien pu décider de s’en aller, de se défiler et de ne pas continuer l’aventure avec eux. « J’aurais aimé que tu la rencontres. » Dit-il alors pour revenir sur sa grand-mère. En soit, il n’y avait aucune raison que Queenie rencontre sa grand-mère – bon, déjà c’était impossible –, mais il était sincère, il aurait bien aimé que sa grand-mère rencontre la sorcière. Pour la simple et bonne raison qu’elle devenait importante pour lui et donc forcément, ça aurait été appréciable. Mais bon, dans tous les cas, ce n’était pas quelque chose possible. « Tu l’aurais adoré et je suis certain qu’elle t’aurait adoré aussi. »

C’était sincère, il pensait sincèrement que sa grand-mère aurait adoré Queenie. Bon, en même temps, le jeune homme le disait sans être complètement sûre non plus, parce qu’il ne pouvait pas parler à la place de sa grand-mère, mais il la connaissait quand même énormément. Et qui franchement pouvait ne pas apprécier Queenie ? Personne en ce bas monde, c’était impossible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Jeu 22 Fév - 14:50


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
J

acob avait beau dire, Queenie restait campée sur ses positions, elle avait bien conscience de l'opinion qu'il avait de lui-même, et après tout, ils ne se connaissaient que depuis quelques jours, mais à ses yeux, c'était bien assez pour savoir à qui elle avait affaire. Elle n'avait jamais rencontré auparavant dans sa vie d'hommes plus généreux, doux, gentils justes et courageux, et s'il n'était pas capable de voir ses propres qualités, alors la jeune femme ferait son possible pour les mettre en valeur toutes ces qualités, jusqu'à ce qu'il reconnaisse qu'il était bel et bien tel qu'elle le voyait (d'un autre côté, elle aimait aussi le fait qu'il sache être à ce point modeste, ça le rendait encore plus attachant à ses yeux). Il avait, dans tous les cas, fait bien plus que ce qu'il prétendait. Rien ne l'obligeait à les suivre dans leurs aventures, d'autant que la situation était d'autant plus dangereuse pour lui qu'il n'avait pas les pouvoirs magiques qui lui permettraient de se défendre (même s'il avait bien d'autres qualités, autrement). Et pourtant, il était là, il restait auprès d'eux, et semblait déterminé à le rester jusqu'à ce que cette affaire trouve sa conclusion. Et au fond, Queenie appréhendait cette conclusion. Elle craignait fort qu'elle soit certes heureuse pour Tina et également pour Newt... mais qu'elle ait un goût amer pour elle... elle ne voulait pas que Jacob disparaisse de sa vie... elle ne voulait pas qu'on l'oubliette et qu'il perde le moindre souvenir d'elle... Elle craignait fort, malheureusement, que cette étape soit inévitable, et ça l'angoissait. Non, il valait mieux qu'elle n'y pense pas, surtout pas.

Elle adressa à Jacob un sourire empreint de tendresse quand il affirma qu'il aurait apprécié de lui présenter sa grand-mère. Queenie aussi aurait bien aimé rencontrer cette femme, avant tout parce qu'elle ressentait qu'elle était vraiment importante pour le jeune homme, et ce qui était important pour lui était également important pour elle. C'était définitif, elle s'attachait terriblement à lui. Elle voulait partager avec lui chaque instant de sa vie, elle voulait tout partager avec lui, tout savoir de lui et qu'il sache également tout d'elle. Même s'il y avait certains aspects de son existence auxquels elle n'accèderait jamais.

-J'en suis certaine,
confirma Queenie dans un sourire. Et oui, c'était le cas, elle se fiait totalement à l'opinion de son interlocuteur. Et vraiment, elle aurait apprécié rencontrer sa famille, une autre manière de le connaitre... Lui connaissait la sienne, après tout (Tina était toute sa famille). Ce serait justice. Et tes parents, ils sont où ?

Elle craignait un peu de poser des questions délicates. Mais ils apprenaient encore à se connaître. Et par conséquent, elle voulait disposer de la moindre information qu'elle n'avait pas encore sur lui.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 28 Avr - 11:52

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Quand Queenie affirma qu’elle était certaine qu’elle se serait bien entendu avec sa grand-mère, Jacob savait qu’elle était sincère. Elle ne se contentait pas de lui dire ça pour lui faire plaisir, elle lui disait ça parce qu’elle le pensait. Le no-maj n’avait pas la possibilité de lire dans l’esprit de la sorcière comme elle avait accès si facilement à son esprit, mais il savait qu’elle ne lui mentait pas. Juste parce qu’il lui faisait confiance et qu’il n’y avait aucune raison que Queenie ne se montre pas franche avec lui. Elle ne lui mentait pas, elle ne lui avait jamais menti depuis qu’ils se connaissaient (bon, ils se connaissaient que depuis quelques jours cependant, mais Jacob avait le sentiment que ça faisait une éternité, tant… tout semblait évident avec la sorcière). Bref, le no-maj aurait bien aimé que sa grand-mère puisse rencontrer Queenie, parce qu’elle l’aurait adoré. Quand bien même, ils savaient tous les deux que ça serait impossible et pas seulement parce que la vieille femme n’était plus vivante, mais parce qu’elle était une no-maj et que Queenie était une sorcière. Le fait que le jeune homme passe du temps avec ce groupe de sorcier était exceptionnel et il avait conscience que ça n’allait sans doute pas durer. Mais Jacob n’avait aucune envie de penser à ce genre de chose pour le moment, même si c’était clairement dans l’intérêt de Tina et Newt qu’ils parviennent à les innocenter.

« Ils sont morts. »
Répondit-il quand Queenie le questionna sur ses parents. Jacob n’avait pas envie de plomber l’ambiance, mais c’était bel et bien le cas. Ses parents étaient morts, tout comme sa grand-mère, comme son frère. Bon, il était seul donc, mais ça ne l’empêchait pas de vivre. Il y avait eu Mildred, mais clairement il ne pensait plus du tout à elle. Maintenant, il y avait Queenie, Newt, Tina… et Jacob avait le sentiment qu’il n’était vraiment plus seul. Quand bien même, ça ne devait pas durer normalement. « Ils sont morts quand j’étais en Europe. » En un sens, le no-maj avait quand même perdu beaucoup de personne lors de cette période. « C’est sans doute pour ça que j’ai mis un peu de temps avant de revenir. »

Il n’avait pas décidé de faire le chemin inverse dès que la guerre fut terminée, il avait attendu quelques années. Parce qu’il n’y avait plus eu personne pour l’attendre à New-York. Mais il ne regrettait pas une seule seconde d’avoir fait le chemin inverse, d’être revenu dans sa ville natale, d’avoir eu ce rêve de boulangerie. Parce que sans cela, sa route n’aurait jamais croisé celle de Newt et elle n’aurait donc jamais croisé celle de Tina et surtout celle de Queenie. Bref, il ne regrettait donc en aucun cas ses décisions, ses choix de vie. Il avait tardé à revenir, mais il était revenu au bon moment. Après tout, s’il avait décidé de revenir plus tôt, peut-être qu’il aurait déjà eu une boulangerie à son nom et la situation serait bien différente.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 28 Avr - 12:25


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie n'eut pas besoin d'attendre la réponse de Jacob pour comprendre quelle en serait la teneur précise. Elle avait ressenti la tristesse de ses pensées, elle ne savait trop ce que l'on pouvait éprouver face à la mort de ses parents, elle ne savait que trop à quel point ce deuil était difficile à porter... Alors elle sut qu'elle avait posé une question délicate, mais elle ne regretta pas de l'avoir fait, convaincue qu'elle était que c'était des informations telles que celle-ci qui leur permettraient de se rapprocher plus encore, qui lui permettraient de tout savoir de lui, et elle n'en demandait pas moins, même si cétait sans doute vain, même si elle ne devrait sans doute pas. Elle attrapa doucement la main de Jacob, la serrant avec vigueur afin de lui communiquer par le geste tout le soutien possible. Même si Jacob arrivait à en parler avec détachement, elle comprenait combien il avait souffert... Perdre son frère au combat avait déjà dû être terriblement difficile, mais perdre ses parents sans pouvoir être à leurs côtés... ce devait être terrible. Queenie réalisait combien Jacob, tout positif, aimable et enthousiaste était-il, était finalement seul... C'était peut-être aussi pour cela qu'il lui avait tant plu si vite, au-delà de la fascination qu'il avait su exercer sur elle de par son statut de no-maj. Elle aussi était plus seule que ce que l'on pourrait bien croire. Elle n'avait finalement que sa soeur avant tout ça. Le reste était bien superficiel. Mais avec lui rien ne l'était. Leurs âmes et leurs solitudes se complétaient à la perfection... pourquoi fallait-il que tout cela s'arrête ?

-Je suis heureuse que tu sois revenu quand même,
dit-elle dans un léger sourire.

Peut-être était-ce une bonne chose qu'il ait attendu, sans quoi des circonstances différentes ne leur auraient pas permis de se rencontrer, de se trouver... mais dans tous les cas, elle n'osait s'imaginer une vie où elle n'aurait jamais fait la connaissance de Jacob à présent que le jeune homme en faisait partie intégrante... Même si lui devrait bien se figurer une vie où elle n'aurait jamais existé quand on l'aurait oublietté. Cette perspective lui serra le coeur. Elle savait que cela arriverait, elle luttait pour ne pas y penser, mais des moments comme celui-ci, c'était de plus en plus difficile, parce qu'elle ne voulait pas s'imaginer des lendemains sans lui... Elle serait capable de tout laisser tomber, de prétendre être une no-maj, rien que pour être avec lui, mais les choses ne fonctionnaient pas ainsi. Il n'existait pas de monde où elle puisse être la soeur de Tina et la compagne de Jacob... Et pourtant, chaque jour passé avec lui lui faisait prendre de plus en plus douloureusement conscience de l'ampleur de ses sentiments à son égard.

-Il aurait fallu qu'on se rencontre autrement, sinon...

Parce qu'il le fallait. Forcément.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 29 Avr - 16:02

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob parlait avec pas mal de légèreté de ses parents, de son frère, même si c’était forcément quelque chose qui lui faisait de la peine. Plus son frère que ses parents d’ailleurs. Non pas que le jeune homme ne soit pas triste d’avoir perdu ses parents, mais ils avaient eu la chance d’avoir une belle vie. Son frère avait été enlevé à la fleur de sa vie, alors qu’il avait encore tant de chose à vivre. Il en parlait cependant avec suffisamment de détachement, pour la simple et bonne raison que le no-maj se faisait une raison. Il ne pouvait pas changer la situation, il ne pouvait rien faire concernant ses proches morts, en dehors de tenter de profiter de la vie, de les rendre fier. C’était aussi pour cette raison qu’il espérait à ce point pouvoir ouvrir sa boulangerie, quand bien même la situation était vraiment délicate maintenant. Jacob n’avait aucune idée de si son rêve allait pouvoir se réaliser, s’il n’allait pas seulement se contenter de retourner à la conserverie et… continuer comme ça. Non. Évidemment qu’il n’avait pas envie de faire ça, parce que tout semblait changer maintenant qu’il avait fait la connaissance de Queenie.

Le jeune homme apprécia le geste qu’elle eut quand elle lui prit la main, dans le but de lui apporter du soutien. Il appréciait son soutien, d’autant plus qu’il savait que la sorcière était parfaitement capable de comprendre. Elle avait perdu ses parents, très jeune, il ne lui restait que Tina comme famille. Et c’était d’ailleurs pour cela que les deux femmes étaient si proches d’ailleurs, puisqu’elles avaient été obligées de se serrer les coudes pendant toute leur vie. Jacob afficha un sourire quand jeune femme sous ses yeux affirma qu’elle était heureuse qu’il soit quand même rentré d’Europe, parce que sinon ils auraient été obligés de se rencontrer autrement. Jacob comprenait le sous-entendu que Queenie lui faisait, le fait qu’ils étaient destinés à se rencontrer. Le no-maj appréciait cette idée, réellement, même s’il savait que ce n’était pas si évident que cela. Qu’en d’autres circonstances, ils auraient pu complètement se rater. Parce que si Newt ne l’avait pas projeté si vivement dans le monde magique, le jeune homme n’aurait jamais pu faire la connaissance de la si belle… si charmante… si fascinante… Queenie (non, il n’était pas complètement happé par son charme). Ça ne se jouait pas à grand-chose et c’était la même chose pour le futur. Tina et Newt se retrouvaient dans une très mauvaise position, ils devaient tout faire pour les aider. Mais une fois qu’ils allaient être sorti d’affaire…

« Tu crois… » Commença-t-il, hésitant une seconde. « Tu crois qu’il sera possible de ne pas m’effacer la mémoire ? »

Jacob avait bien compris que puisqu’il n’était pas un sorcier – et il regrettait tant de ne pas en être un – la loi magique disait qu’il devait se faire effacer la mémoire. Mais le jeune homme n’avait aucune envie que ça arrive. Il ne voulait pas oublier Queenie. Il ne voulait pas oublier qu’il l’aimait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 29 Avr - 17:02


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie sentit son coeur se serrer en entendant la question de Jacob... Elle s'y attendait un peu, mais c'était tout de même douloureux d'exprimer ainsi son désir de ne rien oublier, d'autant qu'elle savait bien que s'il ne voulait pas oublier l'existence de la magie, de Newt ou de Tina, c'était aussi et surtout en son nom qu'il posait cette question. Parce qu'il ne voulait pas l'oublier... et elle aussi ne voulait pas l'oublier. La seule perspective de le voir disparaître de sa vie sans rien d'elle en mémoire était un ignoble crève-coeur pour elle, mais que faire d'autre ? Elle avait retourné la question sous tous les sens, et rien ne semblait pouvoir fonctionner. S'ils décidaient de prétendre seulement avoir oublietté Jacob, cela ne changerait rien au fait qu'ils n'auraient pas le droit de se voir ou de se fréquenter, et ce serait peut-être pire encore, alors. Elle se mordilla légèrement la lèvre inférieur, adressant à Jacob un regard triste qui disait sans doute plus de ses émotions que n'importe quelle pensée. Elle ne voulait pas le laisser partir. Cette idée la rendait malade. Elle avait besoin de lui. Elle ne voulait pas le laisser partir, elle ne voulait pas qu'il n'ait plus aucun souvenir d'elle...

-Je... je crois qu'on ne va pas avoir le choix.
Elle baissa les yeux, réprimant les larmes qui voulait pointer le bout de leur nez à la mention de cette possibilité. Nos règles sont très strictes, aucun no-maj ne doit savoir. Rien que le fait de te parler est supposé faire de moi une criminelle.

Ce qui était profondément idiot, mais c'était comme ça, les relations entre no-majs et sorciers étaient très strictes et ne toléraient pas la moindre enfreinte. La présidente Picquery était bien assez claire et radicale à ce sujet. Il n'y avait pas d'exception possible, qu'importe tous les services que Jacob pourrait bien rendre à la communauté des sorciers, peu importe la pureté de ses intentions. C'était si... injuste... Queenie avait fait avec ce système sans le remettre en cause jusqu'alors parce qu'elle n'avait jamais été affecté par ce dernier, mais à présent qu'elle savait à quel sacrifice il lui allait falloir consentir, ce n'était plus la même chose... Comment imaginer une vie sans Jacob, à présent ? Ce n'était pas possible, ce n'était pas juste.

-J'aimerais tant qu'on puisse faire autrement
, soupira-t-elle. Je n'ai pas envie que tu m'oublies. Je n'ai pas envie de te perdre...

Elle le disait sans détour, puisque c'était la vérité, après tout, elle n'avait pas forcément de raisons de l'exprimer autrement. C'était comme ça, c'était un fait, et elle ne le lui avait jamais vraiment caché sans l'avoir totalement exprimé pour autant : elle l'aimait.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 29 Avr - 19:45

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Alors que Jacob posait la question à Queenie, concernant le fait d’effacer sa mémoire, au fond le jeune homme savait d’ores et déjà la réponse. Il avait bien envie d’espérer, mais il se doutait bien que ça n’allait pas être possible, que les sorciers avaient des lois bien trop strictes et donc qu’il n’allait pas pouvoir garder ses souvenirs une fois qu’ils auraient permis à Tina et Newt de retrouver leur liberté, leur innocence. À moins qu’il évite de se retrouver auprès des sorciers, qu’il vive dans la clandestinité, mais il se doutait que cette affaire prenait de telles proportions que ça n’allait pas être évident. Quoi que s’ils parvenaient à retrouver toutes les créatures de Newt et que ce dernier prouver qu’il n’avait rien à voir avec la mort du frère de Langdon, il n’aurait pas besoin d’être confronté à la justice mafique ? Il était optimiste de nature, mais pas naïf non plus. Il n’allait pas pouvoir y échapper sans doute, surtout qu’on l’avait vu au gouvernement. Et si on le voyait de nouveau avec Tina, Queenie et Newt, il était évident qu’on allait comprendre qu’il n’avait pas perdu ses souvenir. Et donc, qu’on allait y remédier.

La réponse de Queenie n’était donc pas réellement une surprise, il s’y était attendu et en réalité il avait posé la question en se doutant vraiment de ce qu’elle allait lui répondre. Et quand bien même le no-maj se contentait d’aider le monde sorcier, il semblait évident que ça n’allait pas le sauver. Eh bien, il aurait quand même aimé avoir un peu d’espoir. Le fait que Queenie lui parle maintenant, faisait déjà d’elle une criminelle et Jacob trouvait ça vraiment cruelle. La jeune sorcière n’avait rien d’une criminelle, bien au contraire. Le jeune homme rejoignait Queenie en tout cas, sur le fait qu’elle avait envie de faire autrement. Jacob aussi avait envie que les choses se passent d’une autre manière, parce qu’il n’avait absolument pas envie de perdre ses souvenirs. Mais pas seulement ses souvenirs. D’accord, Jacob adorait vraiment le monde magique, il était constamment impressionné par ce qu’il voyait, mais il n’y avait pas que cela qu’il allait regretter d’oublier (quand bien même il soit possible de regretter quelque chose qu’on a oublié du coup, il le faisait par anticipation surtout).

« Je n’ai pas envie de te perdre non plus… » Répondit-il dans un souffle, en serrant un peu plus la main de Queenie. C’était elle qu’il allait regretter le plus. Elle était sa plus belle rencontre depuis longtemps. Bon, ça n’était pas très gentil concernant son ex fiancée, mais justement… dès l’instant où le no-maj avait posé ses yeux sur elle, il avait su qu’elle était différente, que tout allait être différent avec elle. « Nous allons peut-être trouver un moyen. » Dit-il alors, incapable de ne pas chercher à se montrer un peu optimiste. C’était dans sa nature, c’était son tempérament. « Et dans tous les cas, nous avons encore un peu de temps devant nous. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 29 Avr - 21:34


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie esquissa un sourire teinté de tristesse quand Jacob affirma que lui non plus n'avait pas envie de la perdre. Elle le savait, bien sûr, elle le ressentait, et c'est pour cela qu'elle parvenait à exprimer si facilement son sentiment, sans avoir peur qu'il ne la juge ou ne la rejette. C'était ça, le plus douloureux, dans tout ça, c'est qu'elle savait que leur attirance et leurs sentiments étaient réciproque. En renonçant l'un à l'autre, c'étaient eux deux qui allaient souffrir. Mais ce n'était pas à eux de décider.... Et c'était injuste. Comment pouvait-on correspondre à ce point à quelqu'un d'autre, être convaincu d'avoir rencontré son âme soeur, pour être finalement à ce point déçu ?C'était tout simplement insupportable... Mais il n'y avait rien à faire... Ou pas ? Queenie était d'un naturel optimiste, elle aussi, mais elle avait bien du mal à l'être en la circonstance, parce que contrairement à Jacob, elle connaissait les lois qui régissaient son monde, et elle savait à quel point elles étaient implacables. Bien sûr, ils pouvaient toujours chercher un moyen, peut-être que Queenie trouverait une solution à laquelle elle n'avait pas songé, mais.. elle n'y croyait pas réellement... Elle voulait, mais... Mais elle n'y arrivait pas.

Et c'est vrai, ils avaient du temps... mais peut-être pas tant que ça... Elle culpabilisait quand elle songeait qu'elle voulait que cette situation s'éternise pour ne jamais perdre le no-maj, alors que la vie de sa soeur (et de Newt, à qui elle finissait par s'attacher aussi, l'air de rien) était en danger. Elle baissa les yeux sur leurs mains serrées, qui se tenaient un peu plus fermement à chaque étape de leur conversation, comme ils éprouvaient la nécessité de plus en plus puissante de se souder l'un à l'autre pour ne pas se perdre, pour ne jamais se perdre. Comment pouvait-on laisser une histoire aussi belle aux mains de tierces qui ne savaient pas, qui ne comprenaient pas. C'était si fort, si évident, pourtant... Elle resta silencieuse quelques secondes, puis finalement, elle choisit de faire ce qu'elle ne devait pas faire, mais qu'elle voulait faire, qu'elle n'aurait peut-être pas l'occasion de faire... Elle le savait, il ne faudrait pas. Au bout u compte, ça leur ferait peut-être plus de mal qu'autre chose, mais sur le moment... La jeune femme approcha son visage de celui de Jacob et déposa doucement ses lèvres sur les siennes. Un baiser court, mais qui devait témoigner de la force et de la sincérité de ses sentiments pour lui.

-Ce ne sera jamais assez,
dit-elle simplement, son souffle se déposant sur les lèvres du jeune homme.

Elle n'avait pas besoin de plus de temps, il lui fallait sa vie tout entière.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 6 Mai - 15:36

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Jacob avait bien conscience qu’il n’y avait sans doute aucune solution, qu’il n’y aurait aucun moyen pour lui de ne pas oublier tout cela, ce monde magique, ces sorciers, tout ce qu’il vivait actuellement avec les sorciers donc. Mais en même temps, le jeune homme n’avait pas envie de simplement se laisser emporter par la négativité, surtout dans une période aussi sombre que celle-ci. Après tout, Newt et Tina se retrouvaient quand même dans une situation vraiment compliquée, ils n’avaient pas besoin qu’ils se montre négatifs. Ils avaient besoin de soutien et ils pouvaient parfaitement en obtenir de la part des deux jeunes gens. Sauf qu’en même temps, d’une manière contradictoire, le no-maj ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il aimerait bien que cette situation s’éternise un peu. Qu’il ait donc plus de temps pour profiter de la présence de Queenie, qu’il n’avait vraiment pas envie de perde. Dès l’instant où son regard s’était posé sur celui de la jeune sorcière, il avait su qu’elle était différente des autres, il avait su qu’il ne rencontrerait jamais une autre femme comme elle. Et il qu’il n’avait surtout pas envie de rencontrer une autre femme comme elle. Mais ce n’était pas pour autant que la situation était simple, bien au contraire.

Pendant un temps, ils ne dirent rien. Jacob ne voyait pas ce qu’il pourrait dire de plus dans tous les cas. Ils n’avaient pas de solution dans l’immédiat, mais il espérait quand même pouvoir en trouver une. Après tout, en cherchant un moyen de sortir Newt et Tina des soucis qu’ils avaient, ils arriveraient peut-être à trouver quelque chose pour eux. Mais pour l’heure, ils ne pouvaient pas le savoir et le jeune homme avait simplement envie de profiter le plus possible de la présence de la jeune femme qu’il… eh bien, qu’il aimait tout simplement. À quoi bon se le cacher ? Jacob ne pouvait pas nier ses sentiments pour la jeune sorcière, quand bien même ils se rencontraient à peine. Mais il l’aimait, oui, vraiment. Ce fut Queenie qui « brisa » se silence en venant déposer ses lèvres sur les siennes, dans un baiser rapide et léger… mais qui eut le don de faire s’emballer si rapidement le cœur du no-maj. Ce geste délicat, doux, était tous simplement parfait et ne pouvait que confirmer à Jacob qu’il n’avait aucune envie de perdre la mémoire. Qu’il ne devait pas perdre la mémoire, parce qu’il n’avait aucune envie de perdre la femme qu’il aimait. Ça ne sera jamais assez en effet… ce laps de temps qu’ils avaient avant de régler la situation. Ils ne savaient pas combien de temps ça allait durer, peut-être plusieurs jours, semaines et même mois en un sens (même s’ils ne pouvaient pas réellement le désirer). Mais même ça… ça ne suffirait pas. Jacob le savait, elle était unique.

« Nous trouverons une solution. » Répondit-il alors dans un souffle, sans laisser une once de doute prendre place dans ses propos. Il le savait, ils allaient trouver une solution, parce que c’était ça qu’ils devaient faire. Oui, ils se devaient de trouver.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Dim 6 Mai - 17:47


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
C'

était peut-être une erreur, que d'embrasser Jacob. En fait, n'importe qui de sensé (Tina la première, d'ailleurs, peut-être), confirmerait que c'était bel et bien une erreur, mais elle ne le pas une seule seconde. Car quand bien même ce moment fut court, il fut d'une intensité sans pareille, et lui confirma plus que jamais la force... mais aussi la réciprocité de ce qu'elle éprouvait pour lui. Ils n'avaient peut-être aucun avenir ensemble, mais son présent lui était entièrement consacré. Elle ne pensait pas que son coeur pourrait être capable de battre si fort un jour pour qui que ce puisse être, et c'était le cas, et ce moment, au coeur du conflit, sous tension manifeste, était sans doute le plus beau qu'elle ait jamais vécu, et le resterait longtemps. Tout, était là pour lui souffler de ne pas renoncer, pour la sommer de l'aimer toujours, pour les convaincre de trouver une solution, quel que puisse être le prix à payer.

Entendre Jacob l'affirmer, déterminé, positif, ne faisait encore que la convaincre davantage de la nécessité de rester avec lui, d'être à lui, pas seulement maintenant mais pour toujours. Si elle devait vivre dans la clandestinité, elle le ferait, s'il lui fallait tout abandonner, elle le ferait. Comment pourrait-elle un jour trouver un homme comme lui, et même si elle devait en trouver un, il ne serait que la pâle copie de Jacob, de l'homme idéal, ou du moins idéal pour elle, et qui en plus, ressentait exactement la même chose pour elle. Il n'avait pas besoin de le lui dire, elle le lisait, en lui, comme dans un livre ouvert. Leurs sentiments étaient l'évidence. Une évidence qu'il ne fallait ni trahir, ni contrarier. Elle sourit, hocha la tête. Puisqu'il affirmait qu'ils trouveraient une solution, alors elle lui faisait confiance, ils trouveraient. Ce n'est pas qu'elle était naïve, et elle savait qu'il ne l'était pas non plus, mais le doute ne leur servirait à rien en de telles circonstances. Ils devaient croire, au contraire. Et croire en tout : dans l'innocence bientôt prouvé de leurs proches, dans la possibilité qu'ils auraient de vivre leur idylle, si ce n'est au grand jour, de la vivre quand même, dans le fait que Jacob garderait toujours en mémoire ces récents événements. Après tout, comment pourrait-elle seulement le laisser oublier leur premier baiser ?

-Je t'aime...

Les mots étaient sortis tout seuls, simplement, naturellement. Elle savait bien qu'il était beaucoup trop tôt pour ça, ou du moins selon des standards dont elle n'avait que faire, à l'heure actuelle. Elle le pensait, c'est tout. Et elle savait qu'il le pensait aussi... Alors tant pis. Elle devait dire et faire tout ce qu'elle pouvait dire et faire... tant qu'elle le pouvait. En espérant qu'elle le pourrait toujours.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 14 Juil - 16:10

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Ce n’était sans doute pas raisonnable, mais Jacob ne regrettait pas une seule seconde ce qui venait de se passer. C’était très rapide, il en avait vraiment conscience. Quelque jour à peine avant, il était fiancée à une autre femme. Mais dès qu’il avait posé son regard sur Queenie, il s’était passé quelque chose. C’était sans doute ça le coup de foudre. Jacob en avait parfaitement conscience, il était fou amoureux de la sorcière. Et il avait conscience aussi que ce n’était pas une si bonne chose en soit, mais il n’avait aucune envie de taire ses sentiments. Et même s’il décidait de les cacher, il savait bien que la jeune femme lisait en lui comme dans un livre ouvert. Mais les deux jeunes gens pourraient décidé de ne pas céder, parce qu’ils avaient conscience qu’ils prenaient un risque, que leur histoire était peut-être voué à l’échec. Sauf que là, tout de suite, Jacob n’avait pas envie de se dire qu’il était possible que ça se termine mal. Bon, il savait que les sorciers allaient réclamer qu’il perde la mémoire, ce qui aurait déjà dû être le cas en fait. Mais avec un peu de chance, ils allaient trouver une solution. Si Jacob devait être un hors-la-loi pour le monde magique, ça ne le dérangeait pas tant que ça. Tant qu’il pouvait être avec Queenie, tant qu’il pouvait l’observer comme il le faisait en cet instant précis. Tant qu’il pouvait l’entendre lui dire ces mots.

Jacob fut incapable de retenir un large sourire s’installer sur son visage alors qu’elle lui disait qu’elle l’aimait, ses joues se rosant légèrement également. Oui, il était touché d’entendre ces mots. Même si encore une fois c’était sans doute trop rapide, c’était risqué, ce n’était pas raisonnable... tout ça, Jacob n’en avait que faire parce que ces quelques mots l’illuminait complètement. Ce n’était pas grand chose en soit, et pourtant ça faisait énormément. Oh, il n’avait pas besoin de lire dans l’esprit pour le savoir. Parce que ça se voyait et parce qu’elle l’avait embrassé. Évidemment, Queenie n’était pas le genre de femme à embrasser un homme comme ça, sans raison. Donc même s’il s’en doutait, c’était quand même particulièrement agréable d’entendre ces mots. D’entendre la femme qu’il aimait – parce que ça ne servait à rien de nier le fait qu’il l’aimait – lui dire qu’elle l’aimait.

« Moi aussi... » Dit-il à son tour, même s’il n’y avait peut-être pas vraiment besoin qu’il le fasse. Parce qu’elle lisait en lui. Mais même si c’était le cas, il avait besoin de l’exprimer à haute voix.

Leurs sentiments étaient réciproques en tout cas et ils étaient forts. Au vu de la situation, Jacob ne pouvait que croire qu’envers et contre tous, ils allaient parvenir à trouver une solution. Parce qu’on ne pouvait pas les empêcher de s’aimer, d’être ensemble, s’ils tenaient déjà à ce point l’un à l’autre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 14 Juil - 16:54


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
S

i Tina la voyait en cet instant, Queenie était convaincue qu'elle lui remonterait les bretelles fissa. Pas parce qu'elle ne voudrait pas se réjouir du bonheur de sa soeur, ou même parce qu'elle n'appréciait pas Jacob, mais plus sûrement parce que où Queenie et Jacob choisissaient de se forger toutes les illusions nécessaires pour croire en leur amour, Tina, plus pragmatique, leur rappellerait bien trop qu'il était impossible. Mais qu'importe l'opinion de tous les autres. Tina, le MACUSA, n'importe qui en ce bas monde qui voudraient les empêcher de vivre ce qu'ils ressentaient, Jacob n'avait qu'à lui sourire pour qu'elle occulte tout cela, et pour de bon. En cet instant précis, toutes ses angoisses s'étaient dissipées, toutes ses appréhensions avaient disparu... parce qu'elle aimait, et qu'elle était aimé. C'était tout bête, c'était trop tôt, mais elle n'allait pas faire semblant que ces sentiments n'existaient pas alors qu'ils l'envahissaient à chaque seconde qu'elle passait avec le jeune homme. D'autant plus qu'elle savait très bien qu'ils étaient réciproques. Elle n'avait pas besoin de l'entendre le lui dire pour le savoir, mais elle aimait l'entendre malgré tout.

C'était l'une des choses qui l'avaient immédiatement séduite chez le No-maj. Paroles et pensées concordaient si rarement chez la plupart, mais Jacob, lui, était dénué de la moindre duplicité. Il pensait comme il s'exprimait... et c'était beau, c'était attirant. Non, définitivement, elle ne pourrait pas se contenter de le rendre à sa vie d'avant. Elle ne le voulait pas, il ne le voulait pas. Alors pourquoi se feraient-ils ce mal ? Bien sûr, Jacob ne se souviendrait plus d'elle, il n'aurait pas conscience de ce à quoi il aurait renoncé. Mais en attendant, c'était un fait, il était heureux avec elle, il le serait moins sans elle. Ce n'était pas orgueil que de le dire. C'était un fait, c'est tout. Et un fait qu'ils étaient entièrement en droit d'exprimer... qu'ils devaient d'autant plus exprimer que si le temps devait leur manquer, si vraiment ils devaient ne trouver aucune solution, alors elle préférait, et de loin, avoir vécu pleinement cette situation plutôt que de la renier.

-Je crois qu'on a tout ce qu'il nous faut
, dit-elle dans un léger sourire, revenant un peu à la réalité. En effet, ils avaient fait le tour des réserves qu'ils pourraient potentiellement se procurer, mais Queenie n'éprouvait aucune impatience à s'en aller. Elle se trouvait chez Jacob, dans son cocon, son univers... elle n'avait pas envie d'en partir. Ici et maintenant, tout semblait simple, rien n'avait l'air impossible. Elle pouvait réinventer sa vie, et surtout la réinventer avec lui... C'était agréable. Je n'ai pas vraiment envie de partir, ajouta-t-elle, formulant ses pensées à voix haute.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La folie de deux êtres
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» De l'amour de deux êtres
» Deux êtres, non trois êtres, partageant le même souffle...
» Entre Kabardin et Lusitanien, deux êtres, deux pays [ PV Nikita A. Wolkoff]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Les habitations-