AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
No-Majs
Jacob Kowalski
Messages : 146
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Lun 17 Sep - 13:20

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
À force d’être dans son petit cocon, Jacob arrivait clairement à oublier le monde qu’il y avait à l’extérieur. Oh, il ne pouvait pas complètement oublier le fait qu’ils n’étaient pas censé s’aimer tous les deux, que le monde magique n’acceptait pas sa présence dans cette histoire, mais en même temps il parvenait réellement à ne pas s’en préoccuper quand son regard ne quittait pas celui de Queenie, quand elle lui souriait, quand elle lui disait qu’elle l’aimait. Le no-maj n’avait aucune difficulté à rester dans sa petite bulle et clairement, il avait bien envie de ne jamais la quitter. S’ils pouvaient rester là à jamais, ça lui conviendrait bien. Bon, il ne pouvait pas complètement oublier Newt et Tina, bien évidemment, mais ça n’enlevait pas le fait qu’ici et maintenant, le jeune homme avait le sentiment d’être dans une bulle et qu’il n’avait aucune envie de la voir éclater. Sauf que bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas envisager de ne pas la voir disparaître à un moment ou à un autre.

D’ailleurs, Jacob senti son cœur se serrer quand Queenie affirma qu’ils avaient tous ce dont ils avaient besoin. Ce qui était une bonne chose bien sûr, puisqu’ils avaient décidé de se rendre dans l’appartement des Goldstein ou dans le sien, pour une bonne raison. Ils avaient besoin de prendre des choses, ils avaient besoin d’affaires et donc c’était une bonne chose qu’ils aient tous ce dont ils avaient besoin ou en tout cas ce qu’ils pouvaient prendre pour le moment. Mais en même temps, Jacob n’appréciait pas forcément d’entendre ces mots, pour une très bonne raison. Une raison que la jeune femme ne manqua pas d’exprimer avec des mots, elle n’avait pas envie de partir. Jacob non plus n’avait pas envie de partir. Ce n’était pas contre Tina et Newt bien évidemment, il aimait beaucoup leur présence. C’était simplement qu’en cet instant précis, le jeune homme se sentait vraiment bien en compagnie de Queenie, et il aimait beaucoup trop cette bulle. Sauf qu’à un moment donné, il était évident qu’elle allait devoir se percer.

« Moi non plus je n’ai pas envie de partir. » Il n’avait pas forcément besoin de l’exprimer, puisqu’il était évident que Queenie le savait. La jeune femme avait la possibilité de tout savoir de lui, en même temps. Il n’avait aucune envie de partir non plus, mais malheureusement il était évident qu’ils n’allaient pas pouvoir retarder inexorablement le moment où il allait falloir qu’ils retrouvent leurs amis. En grande partie parce qu’ils devaient quand même les attendre, qu’ils avaient besoin des choses qu’ils avaient récupéré. « Si je pouvais, je resterais tout le temps ici avec toi. » Ça ne se disait peut-être pas, mais en même temps c’était quelque chose que le jeune homme pensait et il était évident que Queenie ne pouvait que le savoir. Alors, dans tous les cas, il n’avait pas besoin de se retenir. S’il pouvait, il passerait tout son temps avec Queenie, c’était une évidence sans nom. Dès qu’il l’avait vu, il avait su. « Mais ce n’est pas possible… » Et ça l’était d’autant moins au vu de leurs situations.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 626
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Lun 17 Sep - 20:00


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
E

n cet instant, Queenie aurait voulu avoir ce don que, à sa connaissance, personne ne possédait : celui de figer le temps, tout simplement, et de se dissoudre dans cet instant figé, où il n'y aurait qu'elle et Jacob, dans cette pièce, capables de s'avouer leurs sentiments et d'ignorer leurs situations respectives. Mais non, ce moment n'était ni figé, ni éternel, il était au contraire fragile et éphémère. Cela ajoutait certainement à sa valeur, mais cela ne pouvait que donner à la jeune femme l'envie de tricher un peu et de prolonger l'instant. C'était un moment important, après tout. Même s'ils avaient deviné leurs sentiments respectifs dès les premiers instants (et il ne pouvait en être autrement, parce que ça avait été comme un éclair, une évidence du premier regard, sans doute ce que l'on appelle le coup de foudre), ils s'étaient autorisés à les vivre... un fragment d'instant, certes, mais qu'ils allaient regretter avant qu'il ne s'achève. La jeune femme n'avait pas besoin de cela pour goûter à l'injustice de leur situation, mais bien évidemment, ça n'aidait absolument pas, bien au contraire. Oh oui, si Queenie le pouvait, elle aussi resterait tout le temps ici, avec lui, et cette affirmation la fit sourire, d'ailleurs, un sourire empreint d'une profonde tendresse pour cet homme qui la connaissait si bien alors qu'ils s'étaient rencontrés il y a si peu de temps. Mais c'était impossible. "Impossible", comme le maître mot de leur histoire... Quand tout semblait à ce point évident, pourquoi cela devait-il, dans le même temps, être impossible ? Ils se promettaient des solutions, mais aucune d'entre elles n'existait peut-être, et même s'ils faisaient mine de rien, ils en avaient tous les deux consciences, au fond.

-Non...,
admit-elle avec une certaine douceur avant de marquer une légère pause. Mais... Ce "mais" qui parfois changeait tout, transformait un instant en éternité. En l'occurrence, cela pouvait seulement prolonger ce moment. On peut peut-être... encore rester ici un moment ?

Elle inquiéterait peut-être Tina si elle tardait trop.... mais en même temps, sa grande soeur était bien assez intelligente pour savoir ce qui se tramait entre Jacob et elle (outre le fait qu'ils ne savaient pas vraiment être discrets sur leurs sentiments), alors elle devinerait sans doute. et si elle devait écoper d'une remarque bienveillante mais lucide sur la question eh bien... tant pis.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
Jacob Kowalski
Messages : 146
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 24 Nov - 18:26

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Si seulement le temps pouvait s’arrêtait. Jacob avait tout à découvrir du monde magique et il se doutait qu’il allait avoir besoin de nombreuses années afin de réellement en percevoir toutes les subtilités (si on lui laissait la possibilité d’y appartenir pendant des années), mais il avait conscience qu’on ne pouvait pas arrêter le temps. Sinon Queenie lui en aurait parlé, quand bien même ça serait une chose parfaitement égoïste. Il était évident que Jacob et elle ne pouvaient pas juste penser à eux, et ils n’étaient pas de cette nature, mais le faire un peu ça ne faisait pas de mal quand même. En cet instant précis, le jeune homme avait réellement envie de penser à lui et elle, seulement lui et elle. Même si ce n’était pas non plus entièrement possible. Ils allaient bien devoir « rentrer » à un moment donné, parce qu’ils ne pouvaient pas rester trop loin de leurs amis trop longtemps. Ils avaient besoin d’eux après tout. Mais le fait que ces amis avaient besoin d’eux ne suffisait pas au no-maj à se réjouir pleinement de l’idée de retourner les voir. Ce n’était pas contre eux, c’était juste qu’il aimait beaucoup trop l’instant qu’il était en train de partager avec la jeune femme pour avoir envie que ça s’arrête maintenant.

Donc oui, s’il pouvait, le jeune homme resterait à longueur de temps dans cet endroit avec Queenie, mais ce n’était pas possible. Non ça ne l’était pas et en même temps… Jacob ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire quand la sorcière ajouta ce « mais » qui voulait dire beaucoup, tout en ne disant rien comme ça non plus. Mais ils pouvaient donc rester encore ici un peu. C’était évident qu’ils devaient rentrer, ils étaient attendus et Newt et Tina risqueraient de s’inquiéter s’ils ne les voyaient pas revenir. Mais en même temps, ils avaient le droit d’arriver un peu en retard. Ce n’était pas comme s’ils allaient mettre des jours à rentrer non plus, ils allaient forcément revenir, ils allaient simplement mettre plus de temps que prévu.

« Ce n’est pas vraiment de notre faute si nous avons eu du mal à trouver… ce que nous cherchions. » Ajouta-t-il dans un regard complice. Si Queenie proposait l’idée qu’ils ne rentrent pas tout de suite et qu’ils prennent la peine d’être en retard, qu’ils restent ici encore un petit temps, ce n’était pas Jacob qui allait lui dire le contraire. Bien au contraire, chaque instant qu’il pouvait grapiller en compagnie de la femme qui faisait battre son cœur, il n’allait pas les éviter.

D’ailleurs, Jacob ne se retint de venir s’emparer une nouvelle fois des lèvres de Queenie, en sachant parfaitement que ce simple geste était d’ores et déjà proscrit dans ce monde. Pour le moment, il ne se préoccupait pas du tout des conséquences que ça allait avoir pour la suite. Il se contentait simplement de savourer chaque instant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 626
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Sam 24 Nov - 19:03


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie afficha un sourire amusé en entendant la réponse de son interlocuteur... Ils n'avaient aucune raison d'avoir du mal à trouver ce qu'ils cherchaient, en réalité, et tous les deux étaient loin d'être des menteurs-nés, mais elle estimait qu'on leur passerait sans discuter cette petite distortion des faits. Ce n'était pas comme si leur petit manège était passé inaperçu auprès de Tina et de Newt. Et puisque le temps leur était sans doute comptait, elle considérait que personne n'avait le droit de leur reprocher de vouloir en grapiller tant qu'ils le pouvaient. Sans compter que comme ça, Tina et Newt pourraient passer un peu plus de temps ensemble rien que tous les deux... et Queenie était convaincue que ce ne serait pour plaire ni à l'un ni à l'autre, même si les principaux concernés n'en auraient pourtant pas forcément conscience.

De toute façon, elle n'avait clairement pas envie de leur trouver des raisons de rentrer plus rapidement, à l'heure actuelle, elle voulait seulement rester avec l'homme qui faisait battre son coeur si fort que l'évidence de ses sentiments était presque... écrasante. Et quand il s'emparait de ses lèvres, c'était encore plus certain. Elle en éprouvait un vif sentiment de plénitude, et plus rien d'autre ne comptait, absolument plus rien. Ils étaient seuls au monde, et dans ce monde, ils n'existaient plus que l'un pour l'autre, l'un avec l'autre, et envisager même qu'ils puissent se séparer, que ce monde puisse vouloir les séparer, était quelque chose de tout bonnement intolérable, ni plus ni moins qu'intolérable.

Elle avait envie de lui redire qu'elle l'aimait, de le lui répéter encore et encore, des centaines de fois, jusqu'à ce que ces mots s'impriment pour de bon dans son esprit et ne sachent plus s'en détacher, mais ça ne venait pas, elle pensait, en fait, que ce n'était pas nécessaire, parce que tout se lisait déjà d'une façon par trop évidente dans leurs regards, dans leurs gestes, dans leurs baisers... Tout était si... parfait, quand il n'y avait qu'eux deux. Elle ne l'inventait pas, c'était la pure réalité, tout simplement, une chose contre laquelle jamais elle n'aurait su lutter quoi qu'il puisse advenir.

-Moi j'ai trouvé tout ce que je cherchais,
dit-elle dans un léger sourire quand ses lèvres se furent détachées des siennes. En fait, ça allait même au-delà de cela... Elle avait trouvé bien plus que ce qu'elle cherchait. Elle n'avait jamais avant Jacob rencontré qui que ce soit qui lui ressemble, de près ou de loin... Et il était pourtant tout ce qu'elle pouvait et devait désirer, tout ce qu'elle aimerait jamais, et jamais elle ne retrouverait quelqu'un comme lui. Si tout était possible pour nous, ici et maintenant, qu'est-ce que tu ferais ?



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
Jacob Kowalski
Messages : 146
Date d'inscription : 25/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Mar 29 Jan - 16:33

Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Le sourire de Jacob se fit encore plus grand que précédemment quand Queenie affirma, une fois que leurs lèvres se furent séparées d’un de ces merveilleux baisers qu’ils s’échangeaient, qu’elle avait trouvé tout ce qu’elle cherchait. Il ne pouvait pas rêver plus belles paroles que celle de la jeune femme. Et le jeune homme avait beaucoup de mal à se dire que la sorcière sous ses yeux pensait réellement tous ces mots, même s’il ne mettait évidemment pas en doute ses paroles. Il avait encore du mal à réaliser qu’une femme aussi belle, aussi intelligente, aussi parfaite que Queenie puisse réellement s’intéresser à lui. Alors que de son côté, on ne pouvait pas dire que Jacob avait grand-chose pour lui. Et puis, l’entendre affirmer qu’elle avait trouvé tout ce qu’elle cherchait en sa personne, forcément, ça lui mettait du baume au cœur. Quand bien même, les deux jeunes gens ne pouvaient pas non plus oublier complètement le fait qu’ils n’étaient pas dans une position simple et que ce qu’ils vivaient, normalement, ils ne devraient pas le vivre. Mais qui pouvait bien les empêcher de rêver ? Pour le moment, en tout cas, Jacob avait bien envie de le faire et de ne pas se soucier du reste, puisque ça allait venir bien trop rapidement les ramener à la réalité.

« Eh bien… » Il prit la peine de réfléchir quand même un peu, quand Queenie lui demanda ce qu’il ferait si jamais tout était possible pour eux. Il y avait tellement de chose qu’il avait envie de faire en réalité, la plupart était impossible forcément, mais s’il devait se projeter dans un monde où tout était possible… « Je commencerais par ouvrir ma boulangerie. » Répondit-il, même si ça semblait ne pas forcément les concerner tous les deux. Mais en réalité, c’était quand même le cas. « Et je te demanderais de venir travailler avec moi, je suis sûr qu’on formerait un super duo. » Puisqu’ils avaient tous les deux un goût certain pour la cuisine, la question ne se posait pas réellement. Ils formaient forcément un super duo oui. « Et je… » Jacob hésita une seconde, avant de reprendre la parole. Non pas parce qu’il doutait de ce qu’il allait dire, au contraire, il en était sûr. Mais forcément, ça ne faisait que mettre en abime ce qu’ils ne pouvaient pas faire, alors qu’ils le voudraient. Ce qu’on leur interdisait d’envisager et de seulement considérer comme un rêve impossible. « Je te demanderais de m’épouser. »

Si rapidement ? Oui. Bon, Jacob venait à peine de sortir d’une rupture douloureuse, mais en même temps rien n’était comparable avec ce qu’il vivait avec Queenie. Il ne pouvait pas aller trop vite en besogne et ce n’était pas ce qu’il avait envie d’ailleurs. Mais s’il se permettait de rêver, de se dire qu’ils avaient une chance, qu’ils pouvaient tout envisager… alors oui, il lui demanderait de l’épouser parce que ça lui semblait tout simplement évident. Tout semblait évident concernant Queenie depuis l’instant où il avait posé son regard sur elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
Queenie Goldstein
Messages : 626
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   Mar 29 Jan - 18:24


Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours.
Q

ueenie savait qu'elle s'engageait sans doute sur un terrain dangereux, à demander ainsi à son interlocuteur ce qu'il voudrait faire si tous les deux pouvaient être ensemble sans interdits, sans limite de temps ni loi pour les brimer... Parce que peu importe la teneur de leurs rêves, ils seraient tenus de ne pas les accomplir... Mais la jeune femme ne regrettait pas d'avoir posé cette question. Des rêves, des espoirs, c'était de tout cela qu'était faite leur relation, puisque la réalité ne la tolérait qu'à peine. Et le temps courait, filait à une vitesse folle. Ils devaient saisir l'instant sans hésiter, et s'inventer aujourd'hui le futur qu'ils n'auraient peut-être pas demain. Jacob, dans tous les cas, acceptait de se prêter au jeu et la jeune femme prenait un plaisir infini à entendre ce qu'il pourrait lui proposer.

Il évoqua tout d'abord sa boulangerie. Queenie n'en fut pas surprise. Elle savait combien ce projet lui tenait à coeur. C'était une chose importante pour lui, une vocation... Et le jour où on l'autoriserait enfin à ouvrir son commerce, il serait parfait, c'était évident, il faudrait seulement que les circonstances cessent de se jouer de lui et que les banquiers apprennent à faire confiance aux jeunes entrepreneurs de son acabit. Il ouvrirait donc sa boulangerie, et si tout était possible, dans ce monde où ils n'avaient pas de raison de se cacher, ils travailleraient ensemble main dans la main. C'était une possibilité à laquelle Queenie n'avait jamais songé, mais elle lui plaisait à vrai dire énormément. Queenie n'avait pas d'affection particulière pour son travail au MACUSA, c'était un travail alimentaire, qui lui permettait de participer aux frais de l'appartement et du quotidien, dans lequel elle ne s'épanouissait pas et n'avait jamais songé à évoluer... Travailler avec Jacob, ça aurait été forcément différent, et pas juste parce que c'était Jacob, mais parce que leurs talents conjugués pour la cuisine auraient fait des miracles. Oui, elle aurait définitivement adoré ça. Mais ça n'arriverait pas.

Tout comme il ne pourrait jamais la demander en mariage, même si ses paroles firent battre son coeur plus vite et lui coupèrent le souffle. C'était beaucoup, beaucoup trop rapide. Ils se connaissaient depuis quoi ? Une dizaine de jours ? Et ils parlaient déjà mariage ! C'était totalement insensé, et pourtant, ça paraissait tout naturel à Queenie. Et pourquoi non ? C'était lui, c'était le bon, elle l'aimait à la folie... Alors oui, évidemment, elle avait envie de l'épouser, de passer sa vie avec lui... Ce n'était pas insensé, c'était l'ordre naturel des choses. Mais non, ça ne devait pas arriver non plus.

-J'aurais dit oui tout de suite.
Elle n'aurait pas réfléchi une seule seconde, et Tina aurait piqué une crise avant d'admettre qu'ils avaient eu raison... J'aurais adoré tout ça.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux êtres qui s'aiment se rencontrent toujours. [pv Jacob <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La folie de deux êtres
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» De l'amour de deux êtres
» La foudre frappe toujours deux fois
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Les habitations-