.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   Jeu 30 Nov - 13:14





 

Theseus & Dumbledore

“ Il faut sauver le soldat Newt ”
L
a guerre et ma carrière déjà bien remplie (trop remplie, sans doute, ce qui en dit long sur l'état de notre monde) pour mon âge raisonnablement jeune m'ont mené en plusieurs lieux du globe, déjà, mais je n'ai jamais mis les pieds en Amérique, pour autant, et je ne pensais pas le faire avant que les circonstances ne m'y contraignent. Si je sais que rien de ce qui s'est passé à New York n'a été l'intention de Newt (je connais bien assez mon frère pour en être convaincu), mais je ne serais pas surpris qu'il ait provoqué ce désastre non intentionnellement. Dans tous les cas, il est plus que temps que je le rejoigne; Il a échappé de peu à la mort, et je refuse catégoriquement que lui soit réservé un tel sort si le MACUSA devait remettre la main sur lui (et je sais bien que ça arrivera forcément). Je pense pouvoir négocier sa reddition avec Percival, sous certaines conditions, mais avant tout, j'ai besoin de comprendre ce qui s'est passé exactement. Et ça ne me fera pas de mal de revoir mon frère. Avec ses voyages incessants, depuis qu'il a quitté le ministère, sans compter mon travail qui ne me laisse à moi aussi qu'un minimum de répit, c'est à peine si nous avons l'occasion de nous voir. J'ai l'impression que ça fait une éternité que nous n'avons pas passé du temps ensemble. Si on m'avait donné le choix, j'aurais quand même opté pour d'autres circonstances.... Mais je me console en me disant qu'il ne pourra pas se dérober à la perspective de passer les fêtes de fin d'année avec moi (... et donc avec Leta, ce n'est pas l'aspect de mon voyage que j'ai le plus hâte de lui apprendre, mais il est grand temps de le mettre au courant).

Les pensées tournent en boucle dans mon esprit. Je me demande si je vais trouver mon frère, et surtout dans quel état, j'espère aussi ne pas arriver trop tard, tout simplement. Je ne fais pas ce voyage seul, heureusement. S'il l'avait fallu, je me serais plié au jeu, car le temps presse et que j'ai embarqué à bord du premier bateau disponible dès lors que j'ai su ce qui s'est passé. Mais je me sens rassuré de savoir Dumbledore avec moi. C'est un homme que je respecte beaucoup, et si je ne parviens pas à faire entendre raison à mon cadet, j'ose penser que son ancien professeur y parviendra mieux que moi.

La traversée a été longue et fastidieuse, enfin, longue, surtout, mais nous arrivons au bout de notre périple. Notre embarcation nous conduit à Staten Island et nous venons de passer la douane. Nous attendons à présent Leta, qui a visiblement affaire à un douanier beaucoup trop scrupuleux. Je regarde tout autour de moi. Il règne dans l'air une atmosphère toute... américaine. Je saurais difficilement déterminer le pourquoi du comment. Mais il est évident que notre environnement n'a plus rien d'anglais. Je me tourne vers Dumbledore, à mes côtés. Maintenant que je suis ici, une certaine anxiété me gagne. Mais il n'est ni temps ni question de faire marche arrière.

-Eh bien... nous y voilà.
   



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   Mar 23 Jan - 14:58

Il faut sauver le soldat Newt
Albus n’avait pas pour habitude d’abandonner son poste de professeur de métamorphose à Poudlard, puisqu’il tenait quand même énormément à son travail (s’il avait voulu faire autre chose, il aurait été capable de faire autre chose). Pour autant, le sorcier venait bel et bien de poser un pied en Amérique, après un long voyage en bateau. New-York était une ville que l’homme avait toujours eu envie de visiter, sans pour autant le faire. Cela lui ramenait un peu à des vieux rêves de voyages qu’il avait oubliés depuis (et encore, il ne se rendait pas encore compte à quel point cette situation allait le conduire à de nombreuses années dans son passé). Il aurait pu visiter cette ville, ce pays, bien plus tôt, mais il ne l’avait pas fait. Et il n’avait pas pensé le faire d’ailleurs, avant cet instant précis où Theseus était venu le trouver dans le but de lui demander de l’aider. Mais dès l’instant où le jeune homme lui avait demandé son aide, Albus avait su qu’il ferait cette traversée en sa compagnie. Ne se doutant cependant pas qu’il y aurait une autre compagnie, qu’il n’appréciait pas plus que cela (sans pour autant le montrer, cela va sans doute), du nom de Leta Lestrange qui se trouvait justement en cet instant prise avec un douanier un peu plus scrupuleux que ceux que les deux hommes avaient rencontrés.

Il avait décidé de faire cette traversée oui, afin d’aider Newt. Encore une fois, ce n’était pas dans les habitudes du sorcier d’abandonner son poste à Poudlard, encore moins pour aider un de ses anciens élèves mais… eh bien, l’homme ne s’était pas posé la question deux fois avant de prendre sa décision. Au vu des éléments que les deux hommes avaient pu d’ores et déjà récolter – et Albus avait l’intention d’en obtenir de nouveaux – Albus était persuadé que Newt était innocent. Malheureusement, il ne pouvait pas entièrement enlever l’idée que ce jeune homme avait pu se retrouver confronté à tout cela, sans le vouloir. Il avait un peu l’habitude de s’attirer des ennuis tout de même (et à cette pensée, le sorcier se retint de tourner son regard vers leur accompagnatrice d’ailleurs).

« Nous y somme. » Répéta-t-il dans un fin sourire, quand Theseus prit la parole. Ils y étaient en effet, ce n’était pas spécialement pour déplaire à Albus. Le voyage avait quand même été particulièrement long et peu agréable. Même si, en d’autres termes, Albus aurait pu adorer la traverser du monde. « J’ai entendu dire que New-York était une ville très agréable pour les fêtes de fin d’année. »

Dit-il alors, en toute décontraction. Il savait que Theseus était en proie à de nombreux doutes, à de l’anxiété. Il se posait énormément de question et il avait sans doute besoin de certaines réponses, que le sorcier ne pouvait cependant pas encore lui donner. Parce qu’il avait aussi besoin de réponse de son côté. Et il jugeait que ce n’était pas forcément bon pour l’Auror de constamment ressasser les pensées qu’il avait, même si c’était impossible de l’empêcher de penser à son petit frère.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   Mar 30 Jan - 14:42





 

Theseus & Dumbledore

“ Il faut sauver le soldat Newt ”
J'
ai une immense estime pour le professeur Dumbledore, un sorcier extrêmement puissant qui a pourtant su rester humble, un homme de confiance et de coeur, suffisamment impliqué en tout cas pour faire le voyage jusqu'à New York pour aider son ancien élève. Je suis convaincu qu'il me sera d'une grande aide pour porter secours à Newt... mais si je sais qu'il saura traiter la situation avec tout le sérieux nécessaire, je reste sur la réserve quand il se permet comme à l'instant des réflexions plus légères. Je sais que c'est comme ça qu'il procède très souvent et que ça ne veut pas tout dire qu'il ne prend pas notre situation très au sérieux, mais c'est assez décontenançant tout de même. Sa sérénité apparente contraste fortement avec ma propre angoisse, celle que je cherche à réduire un peu sans total succès, car les appréhensions que je ressens à la perspective de ce voyage sont trop nombreuses pour qu'il soit possible de les taire d'une façon ou d'une autre. Je tente quand même d'esquisser un sourire quand mon interlocuteur évoque la réputation de New York à cette période de l'année. C'est vrai, en plus, j'ai entendu la même chose. Si seulement nous étions là en touristes, en vacances, sans obligation, sans pression, sans craintes.

-J'aurais aimé découvrir cette ville en d'autres circonstances,
ne puis-je m'empêcher de soupirer tout de même. Je devrais sans doute entrer dans son jeu et ne rien dire, ou je ne sais quoi encore, simplement commenter les couleurs hivernales qu'avait dû prendre cette grande ville américaine à cette période de l'année. Je n'y arrive pas. Je ne sais pas ce qui m'attend de ce côté de l'Atlantique, mais je suis l'inverse de serein. Au moins, j'aurais peut-être l'occasion de passer les fêtes de fin d'année en famille, cette année, j'ajoute pour ne pas me donner l'air plus défaitiste que je le suis.

Même si l'idée de passer ces fêtes en famille n'est pas beaucoup plus réjouissante. Oui, je ne sais pas à quand remonte notre dernier Noël commun avec Newt (entre son travail et le mien, l'idée même d'organiser l'ombre d'une festivité ne se posait pas), mais je sais que ce ne serait sans doute pas très heureux quand même. Ne serait-ce que parce que Leta s'ajoute à l'équation, à présent. Et bientôt, ce sera officiel.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 227
Date d'inscription : 26/11/2017
Age du joueur : 29

Message#Sujet: Re: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   Jeu 29 Mar - 11:51

Il faut sauver le soldat Newt
Même sans avoir la capacité de comprendre facilement les autres, comme Albus Dumbledore (pour ne pas dire rentrer dans les esprits des autres), il ne devait pas être difficile de savoir que Theseus était angoissé, qu’il était loin d’être serein et qu’il était rempli d’appréhension. C’en devenait palpable, tellement le jeune homme ressentait ces émotions. C’était normal évidemment, il venait de traverser tout un océan parce que son frère était accusé d’un crime atroce à New-York et qu’en plus, il était fugitif. Si Newt n’avait pas réussi à s’échapper du MACUSA, en plus, il ne serait plus de ce monde. Autant dire que la situation était grave et que Theseus avait de bonne raison d’être particulièrement angoissé. Et c’était justement pour cette raison que Albus se montrait le plus détendu possible. Ce n’était pas en cédant aux angoisses qu’ils allaient aider Newt. Il ne fallait pas se montrer trop sûr de soit non plus mais… le professeur de métamorphose osait croire qu’ils allaient parvenir à innocenter Newt. Enfin, l’homme savait que son interlocuteur n’était pas aussi sûr de l’innocence de son cadet que lui-même… mais il ne se faisait pas de doute sur le fait que Theseus allait s’en rendre compte rapidement quand même. Parce que le magizoologiste était innocent, ça ne faisait pas de doute et qu’il n’y avait aucune raison qu’il soit condamné pour un crime qu’il n’avait pas commis. C’était sans doute encore une fois trop optimiste de la part de Albus de penser de cette manière, mais c’était de cette manière qu’il agissait. Et les prochains événements n’allaient pas manquer de confirmer ses convictions.

Albus ne répondit rien quand son interlocuteur affirma qu’il aurait aimé découvrir cette ville en d’autres circonstances. Ça ne faisait aucun doute, la situation était loin d’être idéal. Mais puisqu’ils étaient ici, autant qu’ils profitent de la belle atmosphère de New-York pendant les fêtes de fin d’année. Le professeur de métamorphose afficha un sourire bienveillant quand l’Auror affirma, d’une manière moins morose que précédemment, qu’il allait peut-être pouvoir passer noël en famille cette année. Ah les fêtes de fin d’année en famille, Albus n’avait pas eu l’occasion d’en vivre avec toute sa famille depuis que son père était en prison. Et depuis que son frère et lui étaient en froid (plus qu’avant disons-le), ils n’avaient pas passé un seul noël ensemble. Le regard du professeur se tourna une seconde vers Leta, toujours occupé avec ce douanier.

« Il n’y a rien de plus beau que de profiter des fêtes en famille. »
Affirma-t-il, toujours avec le même ton léger. « Je ne doute pas une seule seconde que vous allez pouvoir le faire. » Parce que Newt n’irait pas en prison et ne serait pas condamné pour un crime qu’il n’avait pas commis. Il était là pour ça. « Même si… cela ne vous enlèvera pas quelques… désagrément. » Ajouta-t-il en posant des silences au court de sa phrase, son regard plongé dans celui de Theseus. Il faisait évidemment mention à Leta Lestrange et il osait croire que le jeune homme le comprendrait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   Ven 6 Avr - 13:10





 

Theseus & Dumbledore

“ Il faut sauver le soldat Newt ”
I
l n'y a rien de plus beau que de célébrer les fêtes en famille. Sans doute, mais je peux bien admettre que j'ai un peu oublié ce que ça faisait. J'ai des souvenirs de grands réveillons festifs, de cadeaux déposés au pied du sapin. De cette période de nos vies où Newt et moi nous entendions comme larrons en foire. Mais tout ça est si lointain maintenant que j'ai l'impression que ces moments ont fait partie d'une autre vie. Entre la guerre pour moi et le tour du monde de mon frère, c'est à peine si nous avons seulement célébré Noël au moment de Noël. Peut-être qu'on est passés à côté de plein de choses. Ce temps-là ne se rattrape plus de toute manière... Et cette année, les choses risquent d'être électriques. Mais il n'y aura pas que nous de toute façon. Je me dis qu'il y a tout de même de fortes chances pour que le professeur Dumbledore soit du réveillon lui aussi. Et là je me dis que j'ai peut-être été maladroit. Lui aurait sans doute voulu avoir cette opportunité de passer les fêtes en famille (même si je me rends compte que je ne sais rien du tout de la famille de mon ancien professeur).

Je tourne mon regard en même temps que lui en direction de Leta quand il parle des "désagréments" qu'il va me falloir affronter. Je n'ai pas vraiment besoin de suivre son regard pour savoir qu'il parle de ma fiancée... Même si en termes de désagréments, je devine que nous en rencontrerons beaucoup d'autres, sans rapport avec elle. Je pousse un soupir. Il ne me l'a pas dit en ces termes, mais je sais bien que mon interlocuteur ne cautionne pas la présence de Leta, il ne voulait pas qu'elle soit du voyage.... Et je sais aussi pourquoi.

-Vous pensez que j'ai eu tort de l'emmener
, dis-je. Ce n'est pas une question, c'est une affirmation.

Et si je la formule, ce n'est pas pour le blâmer, c'est parce que moi aussi je doute. D'un côté, j'ai besoin d'avoir Leta à mes côtés, parce que... eh bien, je l'aime, tout simplement. D'un autre... je sais bien les problèmes que cela a de très fortes chances de poser.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut sauver le soldat Newt (Dumbledore)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Staten Island-