AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Jeu 30 Nov - 21:52


Newt ne pourrait pas le moins du monde affirmer qu'il était capable d'une fierté mal placée, il ne pensait pas en tout cas que l'on puisse le qualifier par un tel trait de caractère, mais on peut dire en revanche qu'il était quelqu'un d'autonome et d'indépendant, prêt à donner son aide aux autres mais moins disposé qu'on vienne à son secours. C'était une manière... d'assumer ses responsabilités, disons. Mais parfois, l'enjeu dépassait ses seules compétences.

Le jeune homme aurait préféré s'épargner l'intervention du professeur Dumbledore et de Theseus, avant tout parce qu'il n'aimait pas l'idée de les décevoir, mais ils avaient traversé l'Atlantique pour lui, pour le défendre et le protéger, et il ne pouvait pas prétendre non plus que l'attention ne le touchait pas.

Newt avait eu l'occasion de parler un peu avec son ancien professeur de métamorphose, cela lui avait fait du bien, lui avait permis de remettre ses idées en place. Mais ce qu'il craignait le plus, c'était quand même ses retrouvailles avec son frère, le héros de guerre, celui qui avait toujours fait la fierté et non la déception de tous. Il savait que c'était par affection et réel souci qu'il venait à sa rescousse, mais Newt s'en sentait un peu diminué, et il craignait d'accuser les réprimandes de son aîné.

C'était devant sa porte qu'il venait de transplaner, dans l'hôtel où on lui avait appris qu'il s'était installé. Bien sûr, il avait fait preuve de toute la discrétion nécessaire pour ne pas être repéré et pour ne pas mettre Theseus dans une position plus fâcheuse qu'il ne l'était déjà, puisqu'en décidant devenir en aide au criminel présumé (et fugitif) qu'il était supposé être, il prenait de sérieux risques, quitte peut-être même à compromettre sa carrière. Cela aussi, ce n'était pas une responsabilité qu'il voulait endosser pour son frère.

Il n'attendit pas qu'on l'invite à entrer pour le faire, il ne se trouvait pas vraiment dans une situation qui l'autorisait, disons, à attendre sur le pas d'une porte, n'importe laquelle. Il entra donc, le tout pour se retrouver nez à nez avec son frère. Il croisa son regard une fraction de seconde avant de baisser les yeux. Difficile pour lui de soutenir ce regard, il avait le sentiment qu'il était forcément accusateur. Ce qui était sans doute faux, mais Newt était incapable de raisonner convenablement à l'heure actuelle.


"Bonsoir", le salua-t-il. "Tu n'aurais pas dû venir ici, tu sais..."

Il devrait sans doute le remercier, plutôt. Mais non, il n'en fit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Sam 2 Déc - 15:03





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
N
ewt doit arriver incessamment sous peu, et si ce dernier doit appréhender de me voir, car nous nous retrouvons bien souvent en des circonstances qui ne jouent pas à son avantage, j'appréhende aussi, parce que j'ai quand même très peur de l'état dans lequel je vais le retrouver. Mon frère a été condamné à mort, il est en cavale, alors forcément, je suis mort d'inquiétude pour lui, je ne sais pas comment il vit, je ne sais pas ce qu'il a fait ou non, ma discussion avec Percival ne m'a pas aidé à y voir plus clair... je suis dans l'expectative, quand même impatient de le revoir, de pouvoir parler directement avec lui. Notre conversation ne va pas forcément être très agréable, mais elle m'apparaît essentielle et inévitable, j'en ai pensé la tournure et le déroulement constamment, en boucle, et même si je sais que mon frère est trop imprévisible pour que tout se passe comme je l'envisageais, je compte bien lui demander tout ce que je dois lui demande, lui dire tout ce que j'ai à lui dire, même si par certains aspects, cela ne pourra qu'être considéré comme hautement déplaisant. J'ai loué une miteuse chambre d'hôtel, bien en dessous de mes moyens, le temps de cette rencontre, car il est préférable que ce rendez-vous n'ait pas lieu où je passerais mes nuits. D'une part, cela serait hautement suspect vis-à-vis du MACUSA, de part, même si les retrouvailles entre Leta et Newt vont être inévitables, je préfère qu'elles n'aient pas lieu trop tôt. Je ne me réjouis pas, tout du moins, de les voir advenir.

J'entends frapper, Newt entre dans la foulée et referme la porte derrière lui. Il me salue et je sens, à son attitude et au son de sa voix qu'il est très mal à l'aise. Je me sens un peu piqué quand il m'assure que je n'aurais pas dû venir. Je sais dans quel sens il le dit, mais je préfèrerais qu'il me remercie plutôt que de me blâmer. Malgré tout, je choisis de ne pas lui en tenir rigueur et décide de le prendre dans mes bras. je sais qu'il ne va pas apprécier, mais moi j'en ai besoin, alors qu'importe.

-Qu'est-ce que j'aurais pu faire d'autre ?
je lui demande alors, brisant notre étreinte aussi vite que je l'ai initié. Je l'observe attentivement, j'essaye de lire dans ses traits des signes de peur, d'angoisse, de fatigue... j'essaye de savoir si je dois me sentir rassuré ou inquiet. Le plus simple devrait être de lui demander, mais je devine déjà ce qu'il va me répondre. Comment tu vas ?


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 6 Déc - 15:09


Sans l'avertir, Theseus prit Newt dans ses bras et le serra contre lui. L'aîné avait toujours été bien plus expansif que le cadet, qui pour sa part était réfractaire à la moindre démonstration d'affection.

Cette étreinte, d'un côté, le mit mal à l'aise, d'un autre coté le soulagea vraiment beaucoup. Il ne voulait pas le reconnaître, mais il était désemparé par cette situation, c'était un soulagement pour lui de retrouver des repères solides, et même si cela montrait une fois de plus que son frère avait l'ascendant sur lui, au moins, cette situation prenait une tournure un peu plus raisonnable.


-Qu'est-ce que j'aurais pu faire d'autre ?

Ce qu'il aurait pu faire d'autre ? Eh bien, considérer que son frère pouvait très bien se débrouiller tout seul de son côté et lui faire un peu confiance... bon, ils avaient raison, la situation était inconsidérablement... chaotique. Mais ce n'était pas le genre de choses qu'il avait envie de reconnaître de son côté.

Il aurait pu le laisser en plan, d'accord, mais au fond, Newt se demandait si Theseus était venu en renfort pour l'aider vraiment ou pour jouer les héros comme il avait toujours su si bien le faire. C'était peut-être injuste d'envisager que la mentalité de son frère puisse être ainsi.

Mais dans tous les cas, il était là, et Newt ne pouvait pas lui demander de repartir en Angleterre par honte ou par fierté, ça n'aurait vraiment pas le moindre sens.


Comment tu vas ?
Newt n'aimait pas qu'on lui pose cette question. Cela avait toujours été le cas, mais ça l'était encore plus maintenant. Comment est-ce qu'il allait ? Mal... mais peut-être pas aussi mal qu'il le devrait, ou en tout cas pas pour les bonnes raisons.

Est-ce qu'on pouvait avoir la tête dans les nuages et sur les épaules en même temps ? Va savoir. En tout cas, il avait un peu l'impression que c'était un peu des deux en fin de compte.

Il haussa légèrement les épaules. Dire que rien n'allait, c'était admettre qu'il avait eu besoin que son frère vienne à son secours, mais comment vouloir et pouvoir reconnaître cela ? Il ne voyait pas.


"De toute façon, si tu es là, c'est que tu dois te dire que les choses ne vont pas bien, pas vrai ?" répliqua-t-il, un peu renfrogné, parce que la mauvaise foi, peut-être réminiscence de leurs rivalités d'enfance, avait tendance à refaire surface dans ce genre de moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 13 Déc - 21:40





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
A
u moins, Newt ne me fait pas l'affront de prétendre que les choses vont bien et que lui-même se porte comme un charme alors que les faits parlent d'eux-mêmes. Je dois bien admettre qu'une telle réaction de sa part m'aurait forcément agacé. Je comprends sa fierté, je comprends qu'il se sent peut-être diminué par le fait que son frère... vienne à sa rescousse. Mais la situation est ce qu'elle est, et elle mérite forcément des mesures radicales. Je ne vais pas démentir, si je suis là, c'est bien que je considère que les choses ne vont pas bien et qu'elles vont aller s'empirant si on ne se parle pas de suite, si on n'intervient pas. Avec mon appui et la présence de Dumbledore, j'ai envie de croire que nous allons pouvoir activement l'aider, lui mais aussi ceux et surtout celle qu'il a entraîné malgré lui dans son sillage. Tout est possible.

Mais pour cela, il faut seulement que mon borné de frère accepte d'être aidé, et je sais pertinemment que la tâche est ardue, qu'elle n'a rien d'aisée, et que je risque fort de me faire envoyer sur les roses un bon nombre de fois encore avant que mon interlocuteur accepte de mettre de l'eau dans son vin.

-C'est vrai,
je lui concède à voix haute. Mais tu ne peux pas prétendre le contraire, Newt. Je pousse un large soupir. Je suis là pour te soutenir, pas pour te blâmer. Je marque une pause. Explique-moi ce qui s'est passé, exactement.

Pour le moment, je n'ai entendu que les faits très officiels, et il est bien impossible que je m'en contente. Il me faut sa version brute et sans ambages de la situation, il me faut déterminer plus précisément quelle est sa part de responsabilité dans toute cette affaire.

Car oui, peut-être taxera-t-on mon attitude d'injuste mais je reste persuadé du fait que mon frère n'est pas pour rien dans ce qui s'est passé. Oh, je le connais bien assez pour savoir que rien de tout cela n'a été intentionnel, il n'empêche que ça s'est produit malgré tout, et pour pouvoir l'aider au mieux, j'ai besoin d'avoir à ma portée toutes les cartes nécessaires. Je m'attends à ce u'il proteste une nouvelle fois, à ce u'il m'en veuille d'agir comme je le fais, mais je pense qu'il finira par comprendre ue je n'ai jamais agi que pour son bien, comme je l'ai toujours fait, comme j'en ai toujours eu l'intention quoi qu'il puisse en être.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Lun 18 Déc - 21:54


-C'est vrai.

Au moins, Newt ne pouvait pas reprocher à son frère d'être malhonnête. Il ne l'avait jamais été, il avait toujours dit les choses très honnêtement, en même temps. La franchise caractérisait les Scamander, elle ne s'exprimait pas de la même manière dans un cas et dans l'autre, c'est tout, Theseus avait toujours été capable de plus de tact que lui... parce qu'il n'avait pas le même contact avec les autres, la même assurance et... tout le reste, il faut bien le dire.

Mais dans tous les cas, Theseus lui reconnaissait que sa question n'avait finalement qu'un minimum de fondement, parce qu'il connaissait déjà la réponse, et c'était un bon début, la situation était déjà assez complexe comme cela, ils n'avaient guère besoin de jouer avec des faux semblants qui ne convaincraient ni l'un ni l'autre.

Je suis là pour te soutenir, pas pour te blâmer.

Cela, Newt le savait, au fond. S'il mettait de côté ce qu'il ressentait de fierté, il devait bien reconnaître que son frère ne lui avait jamais vraiment fait de reproches à moins qu'il les ai vraiment mérités. Il n'y avait pas eu besoin de cela pour que le jeune homme nourrisse un certain complexe d'infériorité à l'adresse de son frère, c'était même l'absence de reproches qui en rajoutait encore une couche, car il ne pouvait même pas prétendre que le comportement de son aîné à son adresse était excessif ou suffisant. S'il l'était parfois à ses yeux, ce n'était jamais intentionnel.

La volonté de Theseus d'aider son frère était parfaitement honnête. Il l'avait su en danger, donc il avait voulu être à ses côtés et le défendre. L'inverse aurait été vrai... Mais Theseus n'avait jamais besoin de ce genre d'aide. En tant qu'Auror, il s'était mis dans des situations impossibles, et pourtant, il n'avait jamais eu besoin du soutien de quiconque pour s'en sortir et briller... forcément, de ce point de vue aussi, Newt se sentait en échec par rapport à son frère.

Mais il ne pouvait pas refuser son aide, il en avait beaucoup trop besoin. Ce n'était pas forcément agréable à admettre, ce n'était pas moins le cas pour autant.


Explique-moi ce qui s'est passé, exactement.

Newt était convaincu que son aîné savait déjà tout ce qu'il y avait à savoir sur toute cette histoire. Quelque part, il appréciait que son interlocuteur se soucie d'avoir sa version des faits, mais il avait ce ressenti déplaisant, ce sentiment que Theseus l'avait déjà présumé coupable, même si avec des circonstances atténuantes.

Enfin, Newt avait l'occasion d'exposer sa version, des faits, alors, même s'il aurait aimé se l'épargner, il allait le faire quand même.

"Ce serait assez long à expliquer..."


C'est certain, il se voyait mal repartir du début, lui raconter la banque, Jacob, l'échange malencontreux de valises, Graves, Tina, Queenie... Il faudrait bien qu'il explique tout ça au fur et à mesure, mais il se voyait mal tout expliquer en bloc, alors il allait se contenter de quelque chose de beaucoup plus concret.


"Certaines de mes créatures se sont échappées, mais elles n'ont rien à voir à ce qui est arrivé à ce Moldu, elles n'ont fait de mal à personne."
Il insistait bien sur ce point, presque plus soucieux de défendre ses créatures que de se défendre lui-même en fin de compte. "C'est cet homme, Graves, je crois bien qu'il avait quelque chose à l'esprit en nous condamnant, Tina et moi."

Il ne savait pas quoi, il était à mille lieues de se douter de la vraie identité de Graves, mais il avait constaté sa réaction quand il avait été question de l'obscurus retrouvé dans sa valise, les mots qu'il avait prononcés à ce sujet, l'obscurus qui serait "inutile" sans son hôte. Inutile...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 27 Déc - 17:20





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
N
ewt m'affirme que l'histoire serait plutôt longue à expliquer, et je ne suis franchement pas surpris de l'entendre, bien au contraire. Vu la situation actuelle et les complications que je suis en mesure d'observer, je suis convaincu du fait que l'histoire ne se résume pas en quelques mots, et qu'elle est bien complexe, mais j'ai quand même besoin que mon interlocuteur m'en dise plus, car sans cela, je ne serais tout simplement pas à même de la manière que je souhaite. Il faut que j'entende les détails de l'histoire pour comprendre ses circonstances atténuantes, mais pour cela, encore faut-il qu'il me parle et qu'il ne se ferme pas comme une huître, et je crains fort que ce soit le cas, malheureusement. C'est que je le connais bien, mon frangin. Il a l'art de se mettre dans le pétrin... peut-être moins d'en sortir, même si c'est mon instinct protecteur qui tire ces conclusions-là sans pouvoir l'infirmer. Après tout, jusque-là, il s'en était toujours sorti. Mais jusque-là, il n'avait jamais été poursuivi par le gouvernement de tout un pays pour une faute qui est parmi les plus graves que l'on puisse attribuer à n'importe quel sorcier, en tout cas sur le sol américain. Il m'explique tout de même que certaines de ses créatures se sont échappées de ses valises. Je ne suis pas surpris de l'entendre, j'étais convaincu qu'il était innocent. Ce qui ne me convainc pas, par contre, c'est l'innocence qu'il clame à corps et à cri concernant ses créatures. Je sais que dans son monde, ces animaux sont inoffensifs, mais pour les gens normaux, ce n'est certainement pas aussi simple manichéen. Peut-être que le mal qu'ils ont causé n'a pas été intentionnel, il n'empêche que le mal a été fait, et qu'un Sorcier influent a été assassiné. Dans des circonstances qu'il est très difficile de justifier.

-Je connais personnellement Percival Graves
, je réponds à l'adresse de mon interlocuteur, même si c'est aller un peu vite en besogne. Nos échanges avant que je le rencontre enfin, n'ont jamais été qu'épistolaires, mais je n'ai aucune intention de céder à je ne sais quelle théorie du complot. Newt doit assumer ses torts, un point c'est tout. Il n'a fait que son travail, je soupire alors, tout en devinant d'avance que ma réponse va déplaire à mon frère. Puis je reprends : Qui est Tina ?

Je vois de qui il s'agit en théorie, Porpentina Goldstein, une Auror rétrogradée qui a été accusée de complicité de crime vis-à-vis de Newt. Ce que je veux comprendre, c'est qui elle est au-delà de ça, et comment elle s'est retrouvée mêlée dans cette affaire. Car en fin de compte, il n'est pas uniquement question de Newt. Et cela ne nous facilite pas la tâche.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mar 9 Jan - 16:17


-Je connais personnellement Percival Graves.


Newt se sentit sincèrement blessé par les propos de son frère. S'il les avait entendus d'un autre interlocuteur, il aurait peut-être pu être proche d'enthousiaste au sens où il était convaincu que l'homme n'était pas blanc comme neige et qu'il fallait s'intéresser de plus près à son cas. Auprès de quelqu'un d'autre, il y aurait trouvé un prétexte à mener sa petite enquête, mais là, il était juste sidéré.

Theseus était un Auror de renom. Ce n'était donc pas forcément surprenant qu'il soit en bonne relation avec ses collègues outre-Atlantique, surtout de la trempe du directeur du département de la justice magique américain. Mais de là à affirmer qu'il le connaissait personnellement... Et donc ? Aux dernières nouvelles, ils se connaissaient personnellement, eux aussi. Ils étaient frères, par la barbe de Merlin ! Est-ce que sa parole ne devrait pas avoir, par conséquent, bien plus de valeur que celle de cet homme avec qui il avait peut-être échangé de nombreuses lettres, mais sûrement pas passé son enfance ?

Ces retrouvailles avaient promis dès le départ d'être houleuses, mais là, Newt se sentait bouillonner intérieurement, vraiment. Il n'était pas si fréquent de le voir se mettre en colère, mais son frère, dans son incapacité, parfois, à le considérer et le comprendre, ne l'était pas. Il avait beau savoir que Theseus voulait surtout le rassurer et le protéger, ça ne calmait pas spécialement son agacement.


Il n'a fait que son travail.

Voilà, c'était bien pour des réflexions comme celle-ci que Newt avait envie de lui claquer la porte au nez sans plus de cérémonie, sans rien entendre de plus de ce qu'on pourrait avoir à lui dire. C'était faire son travail de condamner deux hommes à mort sur une supposition et sans aucune forme de procès ? Il était prêt à parier que non, bizarrement.

Il n'avait fait que son travail... Super... Il aurait pensé la même chose s'il n'avait pas réussi à s'enfuir ? Il voulut rétorquer quelque chose, mais s'ils s'engageaient dans cette conversation, des mots seraient prononcés sur lesquels ils ne sauraient revenir.


Qui est Tina ?

"Je suis sûr que tu t'es déjà renseigné à son sujet"
, répliqua Newt qui n'avait pas envie d'être conciliant. "Elle était Auror, avant..." Il marqua une légère pause. "Elle aussi ne faisait que son travail. On dirait que ça ne paye pas toujours, pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Jeu 18 Jan - 14:00





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
N
os prises de chou, sans doute trop nombreuses, mises à part, nous ne pourrions nier que nous nous connaissons très bien, Newt et moi. On se connaît même par coeur. Normal, vous me direz, on a grandi ensemble, après tout, mais je trouve que plus le temps passe, plus c'est évident, et même nos répliques adressées l'un à l'autre pourraient être prédites par l'autre à l'avance. En l'occurrence, la réponse de Newt ne m'étonne pas, et je me dis que de son côté, il avait dû s'attendre à la question aussi, tout comme il ne fait aucun doute pour lui (et il a bien raison, que je me suis renseigné préalablement concernant Porpentina Goldstein). Je me suis renseigné en effet. Je sais tout ce que l'on peut savoir sur elle quand on a été extérieur à l'affaire, mais ce n'est pas ce discours-là que j'attends de la part de Newt, même si ça reste tout de même celui qu'il me sert. J'imagine que je devais m'y attendre, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, de ce point de vue-là. Je sais qu'elle était Auror, avant... mais avant cette affaire, puisqu'elle n'a pas attendu que les problèmes lui tombent dessus pour être préalablement rétrogradée... J'ai envie de dire, même si je ne la connais pas du tout et ne sait absolument rien d'elle, que ce n'est peut-être pas pour rien, après tout. Je sais, il faut enquêter et ne jamais mener de jugement trop hâtif, j'ai assez de bouteille pour savoir ça (c'est un peu le b.a.-ba du métier, en même temps), mais quand même, je déduis ce que je peux déduire, et il ne m'aide pas franchement, surtout quand il me dit que Tina a juste fait son travail. C'est trop simple, ça. Tout ça pour rebondir sur ce que j'ai dit avant. Je n'y suis pour rien si j'observe les faits bruts et qu'ils ne jouent pas en sa faveur. Dans le métier d'Auror, on nous apprend que ce que l'on présume bien souvent mérite d'être considéré comme acquis. Je suis juste un vieux précepte du métier.

-Elle n'était plus Auror,
je prends la peine de le corriger, même si je sais déjà qu'il ne va pas aimer. En même temps, il me provoque autant que l'inverse. On récolte ce que l'on sème. Alors elle n'a pas vraiment fait son métier. Je peux comprendre l'excès de zèle et la frustration d'un ancien Auror que l'on prive de ses droits d'enquête, mais je ne vais pas me montrer plus conciliant pour autant. Puisque je ne peux pas compter sur Newt pour cracher le morceau de lui-même, je choisis de prendre les devants, même si je suis sûr qu'il avait très bien compris l'interrogation intrinsèque à mon questionnement précédent. Il est bien assez intelligent pour cela. Comment elle s'est retrouvée mêlée... à tout ça ?


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Ven 26 Jan - 14:33


Elle n'était pas Auror. Alors elle n'a pas vraiment fait son métier.

Si le doute devait être permis (ce qui n'était pas le cas, Newt connaissait bien assez Theseus pour se douter qu'il avait fait ses recherches comme il le fallait et n'avait rien laissé au hasard, ça lui ressemblait bien plus en tout cas que de se taire et d'attendre simplement d'interroger son frère pour se faire une idée de la situation précise. Donc il savait déjà qui était Tina et en partie le rôle qu'elle avait joué dans tout ça.

C'est vrai que Tina avait été démise de ses fonctions avant que tout ça ne commence, avant que cette affaire ne s'envenime et ne prenne l'ampleur qu'elle avait à l'heure actuelle. Mais cela n'ôtait rien au fait qu'elle avait juste pensé accomplir son devoir et rien d'autre.

Newt ne la connaissait pas encore très bien mais il y avait des choses la concernant qu'il avait quand même cernées assez rapidement. Dans son caractère notamment, comme son dévouement à la justice, sa volonté d'agir selon ses convictions. C'était d'ailleurs ce qui justifiait le fait qu'il ne lui avait pas voulu de l'avoir conduite jusque devant la présidente, risquant sa peau et celle de ses créatures. Elle s'en voulait à ce sujet, elle le savait, mais lui, à elle, il n'en voulait pas. Il admirait sa détermination et son tempérament. En fait, elle lui plaisait, beaucoup plus que ce qu'il était forcément capable de comprendre ou de reconnaître encore.

Alors quoi que Theseus en dise, il considérait que Tina était irréprochable, et il refusait qu'on expose le moindre grief à son encontre, il ressentait la volonté farouche de la défendre. Le genre de volonté qu'il ne s'était pas trouvé depuis longtemps. Pas depuis Leta, en fait. Du moins en ce qui concernait un être humain et non ses créatures.

-Comment elle s'est retrouvée... mêlée à tout ça ?

Au moins daignait-il poser la question, ça ne changeait pas beaucoup de choses à l'ampleur de son ressentiment à l'heure actuelle, mais c'était toujours mieux que rien. De toute façon, vu la situation, il y avait peu de chances pour que ce ressentiment se dissipe en aucune manière, c'était même complètement improbable.

Newt n'avait pas envie d'abreuver son aîné d'explications qu'il ne lui donnait pas l'impression de mériter, mais il prit sur lui et accepta de le faire malgré tout. Il poussa un soupir et fit quand même l'effort de lui expliquer.


"Je n'étais pas supposé amener toutes ces créatures ici, alors... Elle voulait juste me rendre à la justice."
Sans imaginer les conséquences que cela aurait. "Graves l'a déclaré complice sans même l'avoir interrogée. Ils travaillaient ensemble depuis des années, tu trouves ça normal, toi ?"

Si son frère voulait bien ne serait-ce qu'ouvrir les yeux, même les entrouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mar 30 Jan - 15:23





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
J
e crois que nous rencontrons un certain progrès. Je vois bien que mon discours n'a pas complètement déplu à mon cadet, et réciproquement, mais au moins nous touchons une nouvelle étape du doigt : Newt accepte d'assumer au moins une première erreur : en effet, les lois sont très strictes concernant les créatures magiques, leur élevage et leur introduction sur le sol américain. Donc en venant en Amérique, mon frère était bel et bien hors-la-loi, seulement pas coupable de ce qu'on l'accuse aujourd'hui. En laissant certaines de ses créatures s'échapper (même si je me doute qu'il ne l'a pas fait exprès), il n'a pas arrangé les choses. Est-ce que le décès de Henry Shaw Jr. en a découlé ? Je n'arrive pas à en démordre totalement au regard des preuves à charge retenues contre mon frère... mais ce n'est pas encore le moment de revenir là-dessus. J'ai le sentiment que la situation progresse et se débloque enfin, je ne peux pas prendre le risque de revenir en arrière, je ne dois pas faire d'erreurs, je ne veux pas courir le risque que Newt se renferme aussitôt... surtout que notre conversation est loin d'être finie. J'ai beaucoup de choses à dire à mon petit frère, beaucoup de choses à lui apprendre, aussi. Je ne néglige pas la difficulté de l'exercice. D'ailleurs, ça ne me dérange pas vraiment de le retarder. Pour l'instant, c'est Newt qui est en porte-à-faux. Ensuite, eh bien, je le sais, ce sera effectivement moi.

-Je reconnais que votre jugement m'a aussi semblé beaucoup trop... expéditif, c'est vrai.

Je peux bien accorder cela à Newt, je le pense effectivement. Les preuves sont pour certaines assez importantes, mais le jugement malgré tout a été hâtif, trop hâtif. Pour Newt bien sûr, et encore plus pour cette Tina, dont la culpabilité n'a certainement pas été prouvée, je suis d'ailleurs convaincu que Newt n'a pas oublié de prendre sa défense le moment venu. C'est vrai que c'est suspect... d'autant que Tina a été Auror pour le MACUSA avant cela. Mais justement, est-ce que sa destitution n'aurait pas rapport avec les préjugés contre elle ? Je n'en sais rien... ma conversation avec Graves ne m'a pas forcément aidé à y voir plus clair, même si elle m'a redonné un peu d'espoir. Je suis prêt à remettre en cause la méthode, mais pas la personne. Je sais qu'en situation de crise, on est contraint de trancher dans le vif même si c'est contestable. Je suis passé par là.

-Je ne suis pas là pour t'enfoncer, Newt, si pensais que cette situation était complètement normale, je ne serais pas là.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Jeu 1 Fév - 15:30


-Je reconnais que votre jugement m'a aussi semblé beaucoup trop... expéditif, c'est vrai.

Pour la première fois depuis le début de leur conversation, il avait le sentiment que son aîné acceptait de considérer la situation pour ce qu'elle était et daignait enfin reconnaître que la situation n'était pas stricto sensu ce qu'elle pouvait donner l'air d'être.

Newt, pour la peine, s'apaisait un peu. C'était une chose d'être considéré comme un criminel et un fugitif au regard de la loi, c'en était une autre que de l'être par son propre frère. Même s'il prenait soin de ne pas trop le lui montrer, l'opinion de Theseus comptait énormément à ses yeux, et il avait bien assez souvent le sentiment de le décevoir pour ne pas vouloir en rajouter une couche.

En même temps, Newt aurait considéré que son frère aurait fait preuve d'une réelle mauvaise foi s'il n'avait pas admis le fait que, en effet, leur jugement avait été complètement précipité. Il ne pouvait pas nier qu'il y avait des preuves compromettantes contre lui, même si c'était en fait un pur hasard. Mais ça ne justifiait pas qu'on l'ait incriminé si vite et sans procès... Et le cas de Tina avait été pire encore.

Enfin, Theseus abondait dans son sens, et ça faisait du bien... même si le magizoologiste ne savait pas vraiment combien de temps ça allait durer exactement. Pas assez, peut-être. Très probablement, même. Entre eux, l'alternance des hauts et des bas était un cas de figure un peu trop fréquent, pour tout dire.


-Je ne suis pas là pour t'enfoncer, Newt, si pensais que cette situation était complètement normale, je ne serais pas là.

Ce n'était peut-être pas un luxe de le préciser, en vérité, parce que Newt, même s'il savait que ce n'était pas non plus le tempérament de son frère, avait un peu parfois le sentiment que c'était son mode opératoire. Mais il était là pour le défendre, dans son intérêt, pas pour abonder dans le seul sens d'une justice injuste. Et en vérité, son aide ne serait sûrement pas du luxe. Il hocha finalement la tête, conscient que lui aussi s'était emporté, n'avait pas forcément adopté la bonne attitude.


"Qu'est-ce que tu as l'intention de faire, alors ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mar 13 Fév - 15:08





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
N
ous n'avons pas attendu cette situation délicate, qui marque clairement un tournant dans nos histoires personnelles à tous les deux, pour que le climat soit relativement tendu entre nous. Pourtant, je tiens énormément à mon frère, et je suis convaincu qu'il tient aussi à moi. Seulement, nos caractères respectifs n'invitent pas forcément aux conversations toujours cordiales et à une entière compréhension mutuelle. Même si nous pouvons être complémentaires, en un sens, notre incapacité régulière à nous comprendre nous le fait oublier. Alors je ne dirais pas que la situation entre nous est inédite, mais les circonstances le sont aussi, et je crois qu'il est vraiment urgent que nous mettions de l'eau dans notre vin, l'un comme l'autre d'ailleurs. J'avoue que mon approche n'a pas été... vraiment délicate, tout comme il s'est montré immédiatement sur la défensive de son côté, mais nous acceptons enfin de nous montrer un peu plus...raisonnables. Je préfère ça. Je n'ai pas revu Newt depuis des lustres. Alors même si de toute façon les circonstances ne pourront pas être idéales, j'ai bien l'intention de les rendre un peu plus favorables, et je crois que Newt veut se montrer capable du même effort de son côté. Il me demande ce que j'ai l'intention de faire. La réponse me semble évidente.

-T'aider à prouver ton innocence
, je lui réponds sur le temps de l'évidence.

Parce que c'en est une, mais je comprends sa réticence, surtout que j'ai pris la défense de Graves quelques instants plus tôt et lui ai bien prouvé mon scepticisme. Je ne dis pas que je le crois complètement innocent. Mais même s'il est coupable, je suis sûr que rien de ce qu'il a potentiellement pu faire n'a été intentionnel. Dans tous les cas, après ma rencontre avec le directeur du département de la justice magique, je me suis forgé de vraies certitudes, celle que je ne livrerai pas Newt au MACUSA.

-Si tu me laisses t'aider,
j'ajoute ensuite en osant une esquisse de sourire.

J'ai tout de même envie de penser qu'il ne sera pas assez borné pour refuser mon aide, surtout qu'il sait autant que moi qu'il a besoin de mon aide. J'ai l'expérience du métier d'Auror, mes propres contacts, et le sérieux avantage de ne pas être dans le viseur du MACUSA (du moins tant que personne ne saura que nous nous sommes revus). Et puis, j'ai traversé l'Atlantique pour le retrouver, ça compte aussi, non ?


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Sam 17 Fév - 10:58



-T'aider à prouver ton innocence.

Theseus avait beau prononcer ces mots sur le ton de l'évidence, c'était la première fois depuis le début de le début de leur conversation que Newt avait vraiment le sentiment de ne pas être sur le banc des accusés, mais cru quand il clamait son innocence.

Que son frère soit venu pour l'aider dans tous les cas, ça, il n'en doutait pas. Il ferait preuve d'une vraie mauvaise foi s'il affirmait que Theseus agissait ou serait capable d'agir à l'encontre de ses intérêts. Mais même en sachant cela, il avait songé que le sens peut-être un peu trop protocolaire de la justice de son aînée, probablement son moindre défaut, pencherait si fort dans la balance qu'il ne serait même pas capable d'entendre combien il était distancié de cette affaire. Parfois, la vie et affaire de hasards et de déplorables coïncidences... et malheureusement, c'était le truc de Newt, de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Il en ferait presque une spécialité.

Maintenant, même s'il restait en Newt l'envie de se dérober à la proposition de son grand frère. Il ne pouvait prétendre que ce ne serait pas complètement... malavisé de sa part. Et puis, même si les circonstances n'étaient pas les meilleures, et qu'il ne se voyait pas l'affirmer en ces termes, c'était quand même le cas... il était heureux que son frère qu'il soit là, qu'il ait tenu à être présent à ses côtés pour le sortir du pétrin. Même s'il aurait apprécié de ne pas avoir toujours à compter après son aîné pour s'en sortir.


-Si tu me laisses t'aider.

Newt fit au mieux pour rendre à son frère son esquisse de sourie, sachant qu'il avait prononcé ces mots sur un ton léger. Mais même prenant cela en considération, Newt pensait qu'il y avait un quelque chose de sincère dans son propos. Et à juste titre, parce que la situation demandait au magizoologiste plus d'efforts que nécessaire pour accepter l'aide de son frère. Partagé entre l'agacement et le soulagement, le genre de dualité qui naissaient souvent en lui quand il avait affaire à son frère.

Il hocha malgré tout la tête. Comme s'il pouvait refuser son aide de toute façon. Maintenant qu'il était là, ce n'était pas comme s'il se voyait renvoyer son frère en Angleterre.

"Pourquoi tu as demandé au professeur Dumbledore de venir ?"
l'interrogea-t-il en retour.

La question le taraudait. Même s'il appréciait sa présence et son appui, il était étonné que son ancien professeur ait accepté de faire le déplacement. Pour lui, quelque part. C'est sûr, il ne pourrait se plaindre de ne pas être soutenu et dépassé dans l'épreuve, mais cette situation le dépassait un peu.

Et il ne savait pas tout encore.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 7 Mar - 13:28





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
J'
ai le sentiment que les tensions se sont un peu apaisées. Nous pouvons enfin avoir une conversation construite tous les deux et être à l'écoute l'un de l'autre. Vu combien la situation est difficile et alambiquée, je ne nierai certainement pas le fait que nous en avions grand besoin, aussi bien lui que moi. Je ne suis pas encore au bout de mes peines parce que nous avons encore plusieurs sujets à aborder qui ne manqueront pas d'être délicats. Mais je nous estime l'un comme l'autre plus aptes maintenant à discuter de... tout le reste. Et c'est Newt qui amorce un prochain sujet de conversation (qui doit sans doute m'aider à rebondir sur le suivant) en me demandant pourquoi j'ai fait venir le professeur Dumbledore avec moi.

-Je savais que tu l'écouterais sans doute plus que moi,
je lui avoue alors dans un fin sourire.

Et c'est effectivement en partie la raison de ma décision d'informer le professeur de métamorphose. Parce que je sais que le professeur et son ancien élève s'estiment beaucoup mutuellement. Et par ailleurs, Dumbledore est un sorcier puissant et très intelligent, en qui moi aussi j'ai toute confiance, je ne l'estime pas de trop pour aider mon cadet à se sortir du pétrin.

-Et nous ne serons pas de trop pour t'aider à te sortir de là.
Je marque une pause. C'est le moment de lui avouer. Je sens comme un étau me comprimer la poitrine. Moi qui d'habitude ne manque d'assurance pour rien, je ne me sens décidément pas à mon aise. Mais nous n'y pouvons rien. Il n'y a pas que Dumbledore qui est venu avec moi...

Je devrais lâcher le nom tout de suite, histoire de me débarrasser. Mais je n'y arrive pas. Je sais qu'apprendre que Leta est là, ça va être difficile à digérer, pour Newt, mais quand je songe à tout ce que je vais devoir lui apprendre, je me sens sur la réserve. Je laisse donc passer un temps, sans doute beaucoup trop de secondes, puis j'accepte de passer aux... aveux...

-Leta est là aussi...

Maintenant que la bombe est lâchée, j'appréhende de découvrir la réaction de mon frère. Au mieux il sera dans la seule incompréhension, au pire, je brise son coeur d'avance, dans les deux cas, je me le reproche par anticipation et pourtant je ne recule pas.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Lun 12 Mar - 13:26


-Je savais que tu l'écouterais sans doute plus que moi.

Newt voudrait donner tort à son frère, mais il ne le pouvait pas, parce qu'il avait raison. Même si les tensions entre les deux frères étaient une constante (que cet entretien n'allait pas forcément démentir), il avait vraiment une grande estime pour lui. Mais s'il devait choisir de confier sa vie et son entière confiance à quelqu'un, peut-être que ce n'était pas vers Theseus qu'il se tournerait mais vers quelqu'un qu'il connaissait pourtant beaucoup moins. Même si le professeur Dumbledore donnait bien souvent l'impression de vous connaître mieux que vous ne seriez capable de vous connaître vous-même.

C'est vrai que la parole de Dumbledore avait eu un impact plus direct sur lui que celle de son frère. En même temps, son ancien professeur de métamorphose ne lui avait pas donné le sentiment, cela à aucun moment, de remettre en doute son innocence, et ça avait forcément un impact sur lui. Dans tous les cas, c'était bien qu'il soit là, et Theseus aussi, d'ailleurs. Il leur en était reconnaissant à sa manière bien à lui, même s'il avait certainement de drôles de façons d'exprimer sa gratitude.

-Et nous ne serons pas de trop pour t'aider à te sortir de là. Il n'y a pas que Dumbledore qui est venu avec moi...

C'est vrai que dans une telle situation, il ne pouvait espérer se reposer sur lui-même et lui même uniquement comme il avait eu la facheuse tendance à le faire jusqu'ici. Les enjeux étaient trop importants, outre le fait qu'ils le dépassaient de très loin. Il le savait car même avant l'intervention de son frère et de Dumbledore, il n'était pas seul. Par la force des choses, il y avait Tina, Jacob, Queenie... et sans eux, il ne serait peut-être pas indemne à l'heure actuelle.

Mais Theseus lui apprenait maintenant que Dumbledore n'était pas le seul à avoir fait le voyage avec lui. Qu'entendait-il par là ? Il eut la réponse assez vite, même si Theseus mit un certain temps avant de daigner l'articuler.

-Leta est là aussi...

Entendre prononcer le nom de Leta fut pour Newt comme se prendre un seau d'eau glacial en pleine tête. Il dévisagea un instant son frère sans rien dire, essaya de se convaincre qu'il avait mal entendu, mais non.


"Comment ça, Leta est là ?"
demanda-t-il d'un ton sans timbre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 14 Mar - 14:20





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
P
endant plusieurs secondes, Newt ne réplique rien. Il se contente de me dévisager du regard, et ça ne m'étonne pas du tout. Il doit être totalement surpris par cette situation. En même temps, on ne peut pas dire que je l'y ai spécialement préparé : pas de signe avant-coureur, il n'est même pas au courant du fait que je fréquentais Leta pour commencer, que ce soit amicalement ou sentimentalement, peu importe. Je sens que la nouvelle le choque, et je n'ai pas encore tout dit. j'ai l'impression que le temps qu'il laisse filer dure au-delà d'une éternité, et j'appréhende de devoir entrer dans les détails. Mais bon, maintenant que j'ai lancé la bombe, c'est inévitable, il va bien falloir qu'elle explose. On n'a pas le choix. Alors que la situation s'est apaisée entre nous, j'ai peur qu'elle n'explose. Et notre lien fraternel implose. Mais bon, je n'ai plus douze ans et demi, alors je dois assumer la vérité... Même si la vérité veut que je sois fiancé à une femme que mon frère a aimée... il y a une petite éternité (comment est-ce que je pourrais m'imaginer qu'il tient encore à ce point à elle alors qu'à ma connaissance, ils ne se sont pas revus pendant des années ?). Alors je me jette à l'eau. Je suis courageux, c'est supposé être ma qualité majeure, je ne vais pas me défiler pour si peu.

-Elle a tenu à m'accompagner...
, je commence, tout en sachant que ce n'est pas exactement la réponse que mon interlocuteur attend de moi. Je tourne autour du pot, comme on dit. Et ce n'est pas du tout dans mes habitudes, pourtant. Newt... Bon, si je commence en prononçant son prénom, c'est vraiment parce que je ne suis pas à l'aise (ni forcément droit) dans mes bottes. Leta et moi, on est fiancés.

Je me dis que je ne devrais pas me sentir coupable de lui annoncer ça. Je voudrais pouvoir lui en parler comme d'une bonne nouvelle et espérer qu'il se réjouisse pour moi... mais je ne me leurre pas, et je sais que ça ne peut pas être le cas. J'aimerais avoir le soutien de Newt, comme j'espère sa présence à mon mariage, comme je souhaite qu'il accepte d'y endosser le rôle de témoin, mais je ne m'avancerai sur aucun de ces points. Merlin, on est même pas sûrs qu'il ne croupira pas en prison quand je dirai "oui" à Leta... si, même, il est toujours en vie.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Lun 19 Mar - 18:00


-Elle a tenu à m'accompagner...

Déjà, ça commençait très mal, car en aucun cas, Newt était capable d'apprécier cette information sereinement et sans sentir la nervosité le gagner au plus haut degré. Pourquoi Theseus aurait parlé de sa situation à Leta ? C'est vrai que Newt et elle avaient été proches par le passé (et que Newt était loin de l'avoir oublié, sans quoi il n'emporterait pas une photographie d'elle partout avec lui)... mais ils ne s'étaient pas parlé depuis bien longtemps, alors à quoi tout cela pourrait-il bien rimer ?

Mettons que par il ne savait quel hasard, elle ait appris la situation dans laquelle il se trouvait, et ait voulu, par... bonté d'âme ou quoi que ce puisse être d'autre traverser l'Atlantique pour le retrouver, en quoi est-ce que ça aurait plus de sens ? Non, ça n'en avait aucun... Il ne l'imaginait pas capable d'un tel dévouement pour lui, et d'ailleurs, elle n'avait pas de raison de faire preuve de cette dévotion en question. Il y avait un arrêt final à leur histoire, qui pourtant n'en était pas vraiment une... mais alors, dans ce cas... Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'elle était là ?

Il aurait demandé plus d'explications à son frère aîné si ce dernier ne s'était pas décidé à prendre la parole, et ce qu'il devait lui apprendre devait lui arracher les lambeaux de son coeur qui n'avaient pas encore oublié de battre pour Leta.


Newt... Leta et moi, on est fiancés.

C'était comme un coup de poignard, presque aussi douloureux, et aussi inattendu. Leta et Theseus étaient fiancés... Theseus aurait difficilement pu lui faire plus de mal qu'en cet instant. Il fallut laisser plusieurs secondes de silence pour que Newt ait le temps d'intégrer l'information. L'intégrer, pas la digérer. Pour cela, il aurait besoin d'encore plus de temps.


"Tu n'aurais pas dû l'emmener avec toi."
, répliqua-t-il froidement, catégorique... et blessé surtout.

Le mal que Theseus lui faisait n'était peut-être pas volontaire, mais il était fait. Et maintenant, Newt lui en voulait, il lui en voulait vraiment. Il ne voulait pas qu'elle soit là, encore moins dans ces circonstances. Il avait tout fait pour s'éloigner d'elle, et même s'il aurait pu donner davantage de lui-même pour l'oublier, il avait pensé qu'il tournerait la page.

Et maintenant, Leta porterait son nom... mais parce que c'était celui de son frère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Mer 28 Mar - 15:38





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
B
ien sûr, je ne m'attendais pas à une réaction vibrante d'enthousiasme de la part de mon interlocuteur et bien plutôt à de la surprise, de la déception ou que sais-je encore... mais la réaction de Newt me glace malgré tout. Je ne comptais pas sur ses félicitations, mais j'espérais tout de même une réaction moins rude, moins tranchante. Visiblement, j'ai bien trop espéré et ce que j'obtiens est assez douloureux à accepter. Depuis le début, notre conversation est assez houleuse, mais nous avions su trouver un terrain d'entente et apaiser la conversation. En parlant de Leta, j'ai absolument tout gâché. Ce n'est pas comme si j'avais le choix, il devait apprendre la vérité et il n'y avait pas des centaines de façons de la lui révéler, mais j'avoue tout de même que je n'en mène pas large.

Ce n'est pas du tout comme ça que j'espérais que les choses se passent. Si les sentiments se contrôlaient, j'aurais peut-être choisi une autre fiancée que Leta, d'ailleurs, mais c'est plus fort que moi, je suis attiré à elle, comme un aimant, et je n'arrive pas à passer outre. Je n'ai pas envie de passer outre d'ailleurs. Elle me rend heureux, et je crois bien que je la rends heureuse aussi. Newt, lui, n'y trouve pas son bonheur mais je veux penser que quand il aura trouvé la bonne personne, il comprendra. Encore faut-il qu'on lui laisse cette opportunité, qu'on ne le fauche pas avant l'âge. Et je ferai tout mon possible pour que ce ne soit pas le cas. Tout ce qu'il me rétorque, c'est que je n'aurais pas dû l'emmener avec moi. Je vais l'entendre souvent, celle-là, je le sens. Je ne l'ai sûrement pas volé, mais je préférerais que ça se passe autrement, que l'on réserve meilleur accueil à Leta... mais j'en demande trop, je le sais.

-Je n'allais pas lui interdire de venir
, je réplique alors, en essayant de la défendre, quand même. En même temps, on connaît tous les deux Leta, on sait bien qu'elle est très indépendante. Elle ne laisserait jamais qui que ce soit lui interdire de faire quoi que ce soit. Elle est maîtresse de ses décisions. Et elle se fait vraiment du souci pour toi...


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Jeu 29 Mar - 13:19



-Je n'allais pas lui interdire de venir.

Eh bien si. Newt était certainement de mauvaise foi, mais il considérait qu'il l'aurait dû. Dès l'instant où Leta avait suggéré de venir (si l'idée venait bel et bien d'elle), il aurait dû lui refuser la possibilité de l'accompagner. Il ne voulait pas de sa présence (et en même temps il la voulait quand même un peu tout de même, ce qui était justement le problème), encore moins à un moment aussi critique de son existence, encore moins après ce qu'il venait tout juste d'apprendre. Hors de question.

Mais elle était là, maintenant, et si il aurait peut-être pu l'empêcher de venir, il n'arriverait pas à l'empêcher de partir. Leta était têtue comme une mule et n'écoutait personne à part elle-même, alors elle ne reprendrait plus le bateau maintenant. Quand même... il ne voulait pas la revoir. Penser à elle, déjà, lui faisait du mal, alors la voir, lui parler ? C'était inconcevable.


Et elle se fait vraiment du souci pour toi...

Newt avait envie d'y croire mais n'y arrivait pas totalement, ce qui l'encourageait à oublier son amour d'adolescence, c'était le fait qu'il la soupçonnait incapable du moindre sentiment, de la moindre considération à son adresse. Il n'avait pas envie d'entendre qu'il se trompait.

De toute façon, il n'était pas encore prêt à entendre les arguments de son interlocuteur, il était sous le choc de la nouvelle qu'il venait tout juste d'entendre, il n'était pas du tout capable d'accepter la vérité nue, il était incapable d'accepter ce qu'il venait d'entendre, que ce qu'il avait voulu reléguer au passé faisait de nouveau partie de son présent... et au bras de son frère, je vous prie... C'était insupportable.

Plutôt que de répliquer quoi que ce soit à ces affirmations il croisa les bras et toisa un instant son interlocuteur, les bras croisés. Il avait plus que jamais envie de mettre un terme à cette conversation trop inconfortable pour lui. Là c'était plus que ce qu'il était capable de supporter...


"C'est tout ce que t'avais à me dire ou bien tu as encore d'autres choses à m'annoncer ?"
lui demanda-t-il, ayant peine à contenir sa déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   Ven 6 Avr - 13:26





 

Theseus & Newt

“ Cette moitié de nous qui reste à faire ”
M
ême si nous nous voyons bien plus rarement qu'autrefois et que certains comportements et modes de pensées, chez Newt, continuent de m'échapper, parce que trop éloignés des miens, je pense tout de même bien le connaître et cerner ce que veut dire son attitude du moment. Il est blessé... Par ma faute. Et ça me rend malheureux comme les pierres. Je savais que lui apprendre mes fiançailles avec Leta ne serait pas simple du tout, mais il est vrai que là, je me retrouve... dans une situation pire que ce que j'avais anticipé. J'ai l'impression que quelque chose vient de se briser entre nous, au-delà de notre estime mutuelle, et ça m'inquiète, parce que je pense vraiment que nous devons impérativement être soudés si nous voulons espérer tirer mon frère d'affaire, et là, il me prouve que ce n'est pas gagné. Quand il me demande si j'ai d'autres choses à lui apprendre, je comprends que c'est sa manière de me faire comprendre qu'il veut que je décampe, qu'il n'a plus envie de me voir... C'est difficile.

-Newt...

J'ai envie de dire quelque chose, n'importe quoi. M'excuser, essayer de lui faire comprendre le raisonner, je ne sais pas... faire en sorte que nous n'en restions pas là, mais je finis par me résigner. Je comprends que ça ne nous mènera nulle part. Il n'est pas prêt à en entendre plus, et moi je ne veux pas le brusquer, il n'en est pas question. Alors je baisse simplement le regard.

-Non, c'est tout...

J'hésite, je n'ai pas envie de le laisser, d'un autre côté, je sais qu'il n'est pas seul. Il y a cette Tina... et tous ceux qui gravitent autour d'eux. Et Dumbledore, qui le raisonnera plus facilement que moi. Je ne suis pas la bonne personne pour le rassurer, c'est tout.

-Je vais te laisser,
j'ajoute comme si je baissais les armes, même si je suis toujours déterminé à le soutenir. En fait, je le suis plus que jamais, parce que je cerne un peu mieux les enjeux, et aussi parce que je dois bien ça à mon frère. Je vais tout faire pour te sortir de là, c'est promis, je me permets quand même d'ajouter, parce que ça me paraît important.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette moitié de nous qui reste à faire (Theseus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ◮ ❝la caresse et la mitraille, et cette plaie qui nous tiraille.
» comment faire pour que pokemon nous suit ?
» TNT - la télé tout numérique
» Je repense à cette comptine que nous chantions, des heures durant. Sous le soleil de plombs, le parfum de mort chatouillant nos narines | Caspian
» Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout. Puisqu'on ne sera toujours que la moitié de nous. [PV Charlotte Holmes ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Brooklyn-