AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seconde rencontre opportuniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Mar 3 Avr - 20:22


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon ne répondit rien quand la jeune femme dit qu'elle voulait bien rencontrer Mary Lou, que cette dernière arriverait peut-être à la convaincre comme lui-même. Il était mitigé par rapport à cette information. D'un côté, il appréciait que son interlocutrice fasse l'effort d'essayer de le comprendre et d'accepter ce qu'il considérait être la pure vérité, d'un autre, il savait bien qu'il ne l'avait pas convaincue, et donc, il n'était pas vraiment sûr de comprendre ses motivations. Si ça se trouve, dans quelques semaines, elle rédigerait un article pour faire l'état des lieux du déclin mental du fils de patron de presse Henry Shaw, devenu complètement cinglé et irrécupérable depuis la mort de son frère aîné... Va savoir. C'était peut-être ce qui arrivait, d'ailleurs, peut-être que ce n'était que ça et qu'il était effectivement juste... fou. Enfin, avec un peu de chance, la rencontre avec le chef de file de la ligue des fidèles de Salem allait être décisive et modifier totalement l'état d'esprit d'Elsa. Il ne fallait pas trop espérer, bien sûr, mais... il se sentait seul, incompris. Il aimerait bien que pour une fois qu'il se trouvait une amie, cette dernière ne se moque pas de ses convictions mais accepte de leur prêter une véritable attention.

-Je ne suis pas idiot que j'en ai l'air
, répliqua Langdon quand son interlocutrice affirma qu'il devait aussi accepter l'idée qu'elle puisse rester campée sur ses positions. C'était ce genre de remarques qui le faisaient douter. Elle ne comprenait vraiment pas ses motivations dans l'affaire, mais dans tous les cas, oui, il n'était pas idiot (ou en tout cas, il ne s'estimait pas idiot). Il savait bien qu'il ne suffirait pas claquer des doigts pour que ses convictions changent... sans quoi ce serait de la magie, et donc, ce serait contreproductif. Je ne sais pas exactement ce que tu cherches mais je m'en fiche, dit-il pour lui faire comprendre qu'il supposait que son entêtement à analyser la situation alors qu'elle était de toute évidence réfractaire à l'idée que la magie puisse exister lui semblait très étrange. Au moins, j'aurais essayé. Au pire, j'ai l'habitude, ajouta-t-il, plus sombrement...




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Dim 8 Avr - 17:51


Elsa n'avait pas voulu lui dire ça pour le vexer, mais elle se rendit compte qu'elle n'avait sans doute pas trés bien parler. Ses mots franchissant ses lèvres plus vie qu'elle ne le pensait, ou alors elle ne pensait pas assez vite pour se rendre compte de ce qu'elle disait. A moins que ça soit lui qui est un problème avec le fait qu'on le ne croit pas, avec toute la conviction qu'il y mettait. La jeune femme ne savait pas quoi faire, devait-elle s'excuser encore une fois de ses paroles malheureuses, et de sa maladresse dans ses mots, ou bien en rien dire et laisser les choses coulaient. Le plus triste dans l'histoire, c'est qu'elle le croyait, et même aisément puisqu'elle était de l'autre côté de la barrière. Elle était une sorcière, elle n'avait donc pas besoin d'être convaincue de l'existence de la magie.

"Je cherche rien..." fit Elsa un peu tristement, se faire rembarrer à chaque fois qu'on dit quelque chose ce n'est pas trés agréable non plus. Là, elle n'avait pas menti, elle ne cherchait rien. La vérité, elle la connaissait déjà, faire changer d'avis le jeune homme, comme elle l'avait espéré, sembler exclu, vu les convictions dont il faisait preuve. Elle ne cherchait donc rien, si ce n'est peut-être de savoir ce qu'il savait vraiment sur la magie, mais la réponse viendrait de cette Mary-Lou Barebone.

Elsa prit la serviette en papier qui était sur la table, et avec un stylo qu'elle avait dans son sac, elle écrivit son adresse, et le numéro de l’hôtel où elle était installé en attendant de trouver mieux dans la ville.
"C'est l'adresse et le numéro de l’hôtel, où me contacter. Quand tu auras pu parler à Miss Barebone, est-ce que tu voudras bien m'appeler pour qu'on aille la voir ensemble." fit Elsa, prudemment dans ses paroles pour ne pas encore froisser le jeune homme. C'était vraiment dommage que le premier moldu qu'elle rencontre dans cette ville, soit si réfractaire à la magie. Il y avait tellement de belles choses dans le monde des sorciers, c'était triste qu'il n'y ait vu que les mauvaise choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 9 Avr - 19:53


Seconde rencontre, et opportuniste.
Q

uand Langdon constata la tristesse et la déception dans la voix de son interlocutrice, il se sentit immédiatement coupable. Elle avait l'air vraiment sincère quand elle affirmait qu'elle ne recherchait rien. Est-ce qu'elle l'était vraiment ? Pour la peine, le no-maj commençait à le croire, et s'en voulait pour la peine. Il n'était pas habituée aux personnes désintéressées, il était né et avait grandi dans une sorte de gigantesque panier de crabe où il fallait jouer des pinces pour émerger à la surface. C'est vrai, il avait trouvé l'attitude de son interlocutrice suspecte, mais peut-être n'avait-elle effectivement fait preuve que d'une saine curiosité (propre à tout journaliste, même si l'adjectif "saine" n'était pas toujours approprié malgré tout) ? Et peut-être qu'elle se faisait seulement du souci pour elle et cherchait à le comprendre ? Dans ce cas, c'était encore pire, parce que le jeune homme se trouvait peut-être face à la seule personne qui ait vraiment voulu lui tendre la main de manière désintéressée, et lui, il l'avait envoyée sur les roses. Bon d'accord, elle l'avait approché par rapport à son père, mais en soi, elle s'était montrée intéressée et compréhensive alors qu'il débitait quand même d'improbables histoires de sorciers et de magie. Elle devait vraiment avoir une patience d'ange à ce sujet.

Il s'apprêtait à s'excuser, mais la jeune femme reprit alors la parole. Ou plutôt, elle écrivit quelque chose. Elle nota sur une serviette l'adresse de son hôtel. Langdon la mémorisa au cas où avant de la glisser dans sa poche. Malgré les mots qu'il avait prononcés, elle semblait tout de même décidé à rencontrer Mrs Barebone... ce qui était peut-être encore suspect en soi, mais Langdon décida de baisser sa garde et de ne plus l'envisager de cette manière. De toute manière, est-ce qu'il pouvait vraiment passer à côté de la seule personne qui acceptait de l'entendre déblatérer ses théories du complot magiques sans lui rire au nez ou chercher à l'interner d'office ? Non, bien sûr que non.

-Je le ferai,
promit-il alors avec la plus grande sincérité... parce que sincère, il l'était effectivement, il comptait bien organiser cette rencontre. Et... désolé, j'aurais pas dû te dire ça...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Mer 11 Avr - 19:44


Que pouvait-elle dire de plus, elle ne savait pas ce qui allait se passer avec cette Barebone, elle était bien consciente que ce serait difficile de lier une amitié sincère avec lui, alors qu'elle lui cachait être une sorcière. Alors que lui prenait le risque de passer pour un fou auprès d'elle, en lui confiant ses convictions. Elle était un peu triste que cela ne puisse pas être une vraie amitié entre eux. La jeune fille aurait voulu que cela soit possible, mais tant qu'il aurait autant de haine contre les sorciers, elle ne pourra rien lui dire. Mais quand il va l'apprendre, il aura encore plus de haine, et lui en voudra de lui avoir menti, et croira qu'elle s'est servit de lui, ce qui n'est malheureusement pas entière faux. En même temps, c'est lui qui avait lancé la conversation sur les sorciers, et c'était un peu triste que les choses se passent comme ça entre eux.

Le jeune homme lui dit qu'il allait le faire, et elle espérait à la fois avoir ce rendez-vous et en même temps ne pas l'avoir. Parce qu'elle savait qu'ils auraient peu de chance de pouvoir avoir une conversation sans que le mot sorcier soit prononcé et pourtant elle aurait bien aimé avoir des discussions "simples" avec lui. Langdon s'excusa à son tour, et elle sourit en se disant qu'ils ne cessaient de s'excuser de leur conduite, quand ce n'était pas l'un, c'était l'autre.

"Ce n'est pas grave, parfois nos paroles dépensent notre pensée, et certains sujets nous rendent ... euh... passionnés" dit la jeune femme avec un sourire, une façon de l'excuser de sa conduite. Elle avait envie de rester un peu avec Langdon, mais en même temps, elle n'avait pas vraiment envie de continuer à parler de sorcellerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Jeu 12 Avr - 18:27


Seconde rencontre, et opportuniste.
A

u moins, une chose était certaine, Elsa n'était pas du genre rancunière, et pas du genre trop susceptible non plus. Et c'étaient des qualités que Langdon appréciait vraiment... Qu'il appréciait d'autant plus que dernièrement, il fallait vraiment savoir être patient avec lui tant il était difficile à supporter. Ca avait déjà commencé avant le décès de Henry, mais clairement, le départ de ce dernier avait eu le don de très nettement empirer les choses, et maintenant, ses lubies d'autrefois frôlaient l'obsession. S'ils s'étaient trouvé un autre sujet de conversation, il n'y aurait sans doute pas eu l'ombre de la moindre tension à l'horizon, mais non, Langdon s'était senti obligé de rebondir sur ce sujet qui l'obsédait tellement que le reste avait tendance à ne plus compter, au point qu'il pouvait aisément heurter des sensibilités sans le vouloir. Elsa traduisait bien la situation : il était passionné par la question, et cela le menait à un emportement relativement incontrôlable. Mais il fallait qu'il calme le jeu, il sen rendait bien compte, au risque de passer à côté d'une amitié naissante qui, l'air de rien, lui faisait quand même beaucoup de bien. S'intégrer à l'entourage de Langdon n'était pas une mince affaire dernièrement, mais Elsa se débrouillait à merveille. Disons du moins qu'elle savait parfaitement comment parler avec lui, elle ne le faisait sans doute pas exprès, mais dans tous les cas, son discours était très efficace, comme maintenant, où il était bien déterminé à calmer le jeu une bonne fois pour toutes.

-Oui,
admit-il alors. Mais ce n'était pas parce qu'il avait conscience de cela qu'il allait pourtant changer de refrain au quotidien. Il était envahi de cette même rengaine constamment, il se sentait obligé de la partager sans arrêt. Mais il pouvait bien faire une trêve avec son interlocutrice, qui avait bien mérité cela après la manière dont il l'avait traitée. Ils auraient de toute façon tout le loisir de rediscuter de tout cela quand le jeune homme aurait présenté son interlocutrice à Mrs Barebone. Je crois qu'on ferait mieux de changer de sujet de conversation, en fait, suggéra-t-il dans un sourire.

Si du moins Elsa avait encore l'envie de bavarder avec lui. Langdon, qui n'avait pas franchement mieux à faire, avait tendance à vouloir accaparer son temps, mais ce n'était pas forcément juste non plus.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Jeu 12 Avr - 21:43


Elsa hésita à partir, elle ne savait pas trop quoi faire, il était tellement ... passionné, qu'elle avait un peur qu'il ne trouve rien d'autres à dire que son histoire de magie et de sorcellerie, et cela la rendait vraiment peu à l'aise. Il faut dire qu'elle ne faisait que mentir et pour quelqu'un qui voulait faire admettre la vérité aux autres, ou la faire découvrir au reste du monde, elle n'était pas dans son assiette. Maintenant qu'elle avait donné l'adresse et le numéro de téléphone de l'hôtel, elle pouvait s'en aller, elle n'avait qu'à prétexter un rendez-vous, ou quelque chose dans le même genre. Elle soupira et ouvrit la bouche pour lui dire son "mensonge", mais il la devançant en proposant de changer de sujets de conversation, elle hésita un moment, puis se dit qu'elle devrait essayer, faire un effort pour voir si ils pouvaient vraiment parler d'autres choses.

Sauf que dis comme ça, c'était une bonne idée, mais elle ne trouvait pas de sujets aussi facilement. Elle ne pouvait pas lui demander de parler de sa famille, trés mauvaise idée, c'était encore trop tôt pour qu'il parle de son frère sans se mettre en colère, ou en proie à une immense tristesse, et en retour la jeune fille ne voulait pas lui parler de sa famille, ce ne serait pas correcte. Il pouvait pas parler de son boulot non plus, puisqu'il en viendrait à parler encore des sorciers. Elle n'avait pas non plus envie de parler météo, quelle idée un peu étrange. Il devait bien y avoir un sujet dont ils puissent parler.

"Vous êtes mariés? demanda Elsa, ce fut la première chose qui lui vint à l'esprit, parler d'amour, ce serait mieux que d'exploiter la rage et la colère qu'il a envers les sorciers. L'amour, c'est toujours un très bon sujet de conversation, elle espérait qu'il n'allait pas se méprendre sur sa question. Dans d'autres circonstances, elle aurait peut-être pu envisager quelque chose, mais vu sa haine de sorciers, peut-être un justifier pour certains, elle ne pouvait pas avoir une histoire avec lui, c'était impossible.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Ven 13 Avr - 18:47


Seconde rencontre, et opportuniste.
C

hanger de sujet de conversation, c'était loin d'être une mauvaise chose, bien au contraire, même, ça leur ferait sans doute du bien. Mais changer de sujet, ce n'était peut-être pas si compliqué que ça, bien au contraire, même. Ils ne se connaissaient pas. En soi, c'était une bonne chose, parce qu'ils avaient beaucoup de choses à apprendre de l'autre. Mais en même temps, ça voulait aussi dire qu'ils avançaient en terrain miné, car ils n'étaient pas à l'abri d'évoquer des sujets embarrassants. L'ennui, aussi, c'était que le jeune homme avait tendance à laisser sa vie tourner tout entière autour de la sorcellerie. C'était l'inconvénient d'une obsession : elle finissait par prendre le pas sur absolument tout le reste. Mais bon, c'était peut-être l'occasion de se rattraper. Pour changer les choses, ou en tout cas essayer, il fallait faire un premier pas en avant. Donc, il laissa à son interlocutrice le soin d'amorcer le sujet. Et il se promettait intérieurement de ne pas glisser sur le sujet de la sorcellerie, quoi qu'elle puisse dire. Ce qui n'était pas forcément si simple pour lui, d'ailleurs (oui, il en était à ce point-là). Et donc, elle lui posa une question en soi simple, mais qui le destabilisa un peu. Est-ce qu'il était marié ? Il fit non de la tête.

-Ni marié, ni fiancé,
répondit-il alors honnêtement.

Sa vie sentimentale, c'était le désert. Il avait eu quelques aventures avec certaines de ses camarades de fac, mais ça n'avait jamais rien eu de sérieux, il n'était jamais tombé amoureux, et vu les chemins qu'il empruntait, il n'était pas sûr du tout que cela finisse par arriver un jour. Il aurait voulu en dire plus à Elsa, mais ça se résumait à ça. Il n'était pas sûr d'être fait pour vivre en couple. En tout cas, dernièrement, tout laissait vraiment croire que c'était le cas. En même temps, il était profondément instable. S'il avait eu une épouse ou une fiancée, la pauvre en aurait certainement beaucoup souffert... ou bien lui-même aurait été moins... virulent, parce qu'il aurait trouvé son équilibre ailleurs quoi qu'il en soit.

-Et toi ?

Il ne savait pas grand-chose d'elle, au final, si ce n'est qu'elle venait d'Angleterre, qu'elle était très intelligente, et une future journaliste.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Dim 15 Avr - 18:36


Elsa ne savait pas si les amours de Langdon était le meilleur sujet de conversation qu'elle pouvait trouver. La jeune femme se demandait si il n'allait pas croire qu'elle avait des vues sur lui. Ce n'était pas le cas, la situation était déjà bien assez compliquée, alors qu'ils commencent tout juste à être amis, alors ajouter une ... histoire d'amour, ce serait bien trop compliqué pour elle. Le jeune homme lui répondit quand même en disant qu'il n'était ni marié, ni fiancé, et sans doute sans personne dans sa vie, sinon il aurait sans doute un peu plus préciser. Il lui retourna la question, et Elsa regretta un peu qu'il n'est pas quelque chose de plus à dire, car elle allait répondre la même chose que lui. La conversation allait vite être terminée.

"Je ne suis pas non plus avec quelqu'un, je suis trop jeune. Et j'aimerais être un peu plus indépendant avant de construire une relation avec une personne." fit Elsa, elle n'avait pas spécialement envie de se confier à lui sur ce sujet. Mais elle n'avait pas envie de reparler des sorciers, et de la magie à nouveau. D'ailleurs, elle ne savait pas si elle devait chercher l'amour parmi les sorciers, qui pourrait alors mieux la comprendre. Ou bien parmi les moldus, la jeune femme se posait quand même des questions. Sans doute qu'elle le saura le jour où elle tombera amoureuse.

"Peut-être que j'attends le coup de foudre." fit la jeune fille en haussant les épaules. Elle avait déjà eu des histoires d'amours à l'école, mais aucun garçon ne lui avait donné envie d'aller plus loin dans une relation, que le baiser, sans doute parce qu'elle n'était pas amoureuse. Quand est-ce que cela allait arriver, peut-être ici ou peut-être lorsqu'elle repartirait pour son voyage autour du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 16 Avr - 18:06


Seconde rencontre, et opportuniste.
C

omme Langdon s'en était un peu douté, Elsa était elle aussi célibataire. Ce qui n'était pas forcément un bon point, au sens où le plus souvent, quand deux célibataires discutaient de leurs vies sentimentales respectives, ce n'était pas sans arrière-pensée. Sauf qu'en l'occurrence, si. Oh, ce n'est pas qu'Elsa n'était pas attirante, au contraire, c'était une très jolie jeune femme, et il fallait sans doute être aveugle pour ne pas le remarquer, mais Langdon n'avait clairement pas la tête à ce genre de chose. Il était à l'heure actuelle si borné que si la femme de sa vie passait juste devant ses yeux, il y avait de fortes chances pour qu'il la laisse filer sans même s'en rendre compte. De toute manière, il n'était clairement pas prêt, ne serait-ce qu'émotionnellement parlant, au vu de son actuelle fragilité, à entretenir quelque relation sentimentale que ce soit. Déjà, il réussissait (plus ou moins) à se faire une nouvelle amie, pour lui c'était quelque chose qui tenait de l'exploit.

Donc non, cette conversation n'était qu'en apparence ambiguë, d'autant qu'il pensait Elsa également sincère quand elle affirmait qu'elle était seule et ne se sentait pas prête à s'engager dans une relation. Certes, ça aurait été assez flatteur qu'une aussi jolie fille s'intéresse à lui, mais il n'y avait pas vraiment cru. Les jolies filles ne tournaient jamais leur regard dans sa direction. Elles étaient généralement bien plus attirées par les hommes comme son frère : fiers, sûrs d'eux, qui présentaient bien... et qui au passage n'avaient pas des lubies qui les faisaient passer pour des fous. C'était très bien ainsi. Même si tout dans cette conversation ne l'avait pas laissé croire, Langdon appréciait sincèrement la présence d'Elsa, il aurait regretté que celle-ci doive devenir, disons, gênante.

Elsa justifia son célibat en affirmant qu'elle était "trop jeune", Langdon ne la trouvait pas si jeune que ça. Enfin si, bien sûr, elle était jeune, mais disons que dans son milieu, les femmes avaient tendance à se marier (et à se laisser entretenir, donc) assez jeunes, et des jeunes adultes de l'âge de son interlocutrice déjà engagées, il en connaissait plus d'une. Est-ce que pour autant, ça voulait dire qu'elles n'étaient pas trop jeunes ? Peut-être pas... C'était la société qui imposait ces notions d'âge, mais tout ça devrait tenir bien davantage de l'émotionnel, si l'on vivait dans un monde plus raisonnable. Sauf que ce monde ne l'était pas. Mais Elsa, elle, semblait l'être.

-Tu sais quoi, en fait, je t'envie un peu ? Le prends pas mal, mais c'est rare, les femmes comme toi, qui prennent entièrement leur indépendance, alors qu'on sait que c'est plus difficile pour... enfin pour vous, quoi.

Il allait paraître un peu misogyne, là, non ?

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Jeu 19 Avr - 19:55


Elsa ne pouvait être que d'accord avec lui, même parmi les sorciers, c'était de monnaie courante que les femmes se mariaient assez vite, et ces derniers étaient bien souvent arrangés. Mais la jeune femme avait réussi à éviter cela, sans doute à cause de sa condition de sorciers, et le fait que ses parents soient des moldus. Ils ne pouvaient pas contacter des familles sorciers pour arranger un mariage, certains leur auraient rit au nez, et d'autres n'auraient même pas répondu. Et du côté des moldus, c'était un peu difficile d'organiser un mariage, sans que le futur mari soit au courant de ses pouvoirs. Donc elle était plutôt libre de faire ce qu'elle veut et de rencontrer l'amour, et puis elle avait déjà eu cette conversation avec ses parents, qui avaient accepté de ne rien faire pour la caser dans une autre famille.

"Mes parents ont accepté de ne pas chercher un prétendant pour moi. Et avant qu'ils ne changent d'avis, je suis partie pour .... faire un voyage autour du monde. La première étape, New York." fit la jeune femme avec un sourire. Elle n'avait pas quitté la Grande Bretagne pour fuir un mariage, ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait dire, mais bon tant pis, si c'est que Langdon avait compris.
"J'ai envie de mener ma vie comme je l'entends. Nous n'avons dans la vie, deux ou trois chois à faire, et j'ai pas envie qu'on ne les fasse à ma place" fit la jeune fille, avec le sourire. Ces choix étaient, la personne avec qui on avait envie de passer ses journées et ses nuits, et puis aussi le métier qu'on aurait envie de faire, et enfin peut-être le choix d'avoir des enfants ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Ven 20 Avr - 17:33


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon savait que sa formulation avait été maladroite, comme elle savait trop souvent l'être parfois, mais visiblement, Elsa n'en avait pas pris ombrage. Bien au contraire, elle lui délivra une réponse juste et honnête, qui ne força encore que davantage l'admiration de l'apprenti journaliste. Elle prenait sa vie en mains, en essayant de ne dépendre de personne, et elle le faisait très bien. Langdon se reconnaissait en elle dans sa volonté d'indépendance, malheureusement, la comparaison s'arrêtait là. Il était beaucoup trop dépendant, lui... de son père, pour commencer, même si ce dernier le lui rendait très mal, de ses obsessions, de la mémoire de son frère. Et il ne savait tout bonnement pas comment s'y prendre. Elle, elle prenait le taureau par les cornes, elle voyageait, elle ne laissait personne lui dictait sa loi.

Il comprenait de mieux en mieux pourquoi, d'instinct, il l'avait appréciée et avait voulu s'en faire une amie, malgré leurs difficultés de compréhension, d'un côté comme de l'autre. Il espérait bien que ses parents ne lui dicteraient jamais sa conduite, qu'on ne lui imposerait pas de prétendant et qu'elle pourrait continuer dignement son tour du monde. Elle le méritait amplement, sans l'ombre d'un doute. Il sourit. Avec la volonté qu'elle avait de ne se laisser dicter sa loi par personne, il était convaincu qu'elle irait très loin... lui, il n'en était pas certain du tout. Mais il n'était pas question de lui. Ce qui n'était pas un mal. Quand on se focalisait sur ses préoccupations à elle et celles qui l'animaient lui, la conversation était beaucoup plus agréable, sereine et détendue. Ce qui voulait tout dire, à ses yeux.

-J'aime beaucoup ta façon de penser,
affirma-t-il sans mentir, et sans développer non plus, parce qu'il pensait qu'elle avait tout dit : s'émanciper, ne se laisser dicter ses choix par personne, c'étaient là d'excellentes lignes de conduite personnelles à ses yeux. Et donc, où est-ce que tu comptes aller, après New York ?

Il n'en laissait rien paraître, mais la vérité, c'était que ça l'attristait de penser au fait qu'elle finirait par partir et continuer son bout de chemin quand lui ne quitterait sans doute jamais New York. Ils se connaissaient peu, mais elle lui manquerait, c'était sûr.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Sam 21 Avr - 21:49


Elsa était soulagée d'avoir trouver un sujet à parler avec Langdon autre que la sorcellerie, ce sujet était trés épineux pour elle. La jeune femme lui fit un sourire, il appréciait sa façon de penser, bizarrement elle en était fière. Pourtant ce n'était pas grand chose, mais un compliment comme ça, elle en avait pas eu souvent. Sa mère avait désapprouvé son idée de voyage autour du monde, son père un peu moins. Mais il avait insisté pour qu'elle ne parte pas seule, elle avait vite comprit à quoi il pensait. Sans vraiment arranger de mariage, il y avait quand même eu un peu plus de ses amis, et leurs fils du même age qu'elle, qui étaient passé à la maison. Elle avait vite comprit les raisons de ses visites. Certains il faut l'avouer l'avait un peu plus attiré que d'autres, mais aucun n'avait réussit à la "retenir" en Angleterre pour repousser ou annuler son voyage autour du monde, elle y tenait vraiment. Que Langdon aime sa façon de penser, c'était un peu comme approuver le choix qu'elle avait fait pour sa vie.

"Merci" fit Elsa avec le sourire, elle était contente d'avoir fait la connaissance de Langdon, même si elle aurait aimé qu'il n'y ait pas cette histoire de magie entre eux. Il lui demanda alors ce qu'elle avait prévu aprés New York. Elsa n'avait pas vraiment de programme établit, mais des destinations qu'elle voulait voire.
"Aprés New York, je remonte vers Montréal, et Québec. Puis je compte traverser le Canada pour rejoindre Vancouver. Et puis redescendre le long de la côte Ouest, vers le Mexique. Je passerais sans doute à Las Vegas, je voulais aussi voir Dallas." fit Elsa avec le sourire. Bon elle n'ajouta pas qu'elle irait d'une ville à l'autre, en transplanant, ou bien en balai, ou autre moyen de transport magique. Notamment pour traverser le Canada. Tout ça, elle ne pouvait malheureusement pas le partager avec Langdon, et c'était bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 23 Avr - 17:42


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon n'était pas un grand voyageur dans l'âme. Tout bien considéré, il était plutôt du genre sédentaire. Il avait sûrement hérité cela de son père, ou bien était-il conditionné par son éducation. Il n'était jamais parti en vacances. Et pour cause, son père n'avait pas le temps de prendre des congés, et sa mère les avait quittés, son frère, lui et son père, beaucoup trop tôt pour s'en charger à la place du pater familias. Langdon n'avait jamais quitté New York, ou bien en quelques rares occasions qui ne pouvaient pas vraiment compter. Parfois, il avait envie de prendre le large, découvrir l'Europe, Paris, Londres, ou même les paysages américains qu'ils ne lui avaient jamais été donné de voir... Mais il resté fixé où il était, et au vu des circonstances actuelles, il ne s'imaginait pas voyager. La peur de l'inconnu, peut-être, ou un trop grand attachement à ce qui pouvait bien être familier. Elsa, à sa manière, le faisait voyager par procuration, les destinations qui l'attendaient avaient l'air de vraiment valoir le coup, même si certaines le tentaient plus que d'autres. Dans tous les cas, ça n'arriverait pas, il ne se voyait pas bouger, même quelque temps. Il avait trop à faire ici, et les tâches qui l'attendaient exigeaient sa présence pour longtemps.

-C'est un beau programme,
reconnut-il, même s'il n'avait que son imagination pour se faire une idée d'à quoi pouvaient bien ressembler tous ces endroits. Certes, il avait bien vu quelques photos dans certains cas, mais il y avait une grande différence entre quelques clichés pris pour appâter les touristes. Un jour, peut-être. Qui sait, après tout... Il faudra m'envoyer des cartes postales.

Mais elle n'avait pas de raisons particulières de le faire. Il s'entendait bien avec elle, mais leur amitié était encore toute neuve (et connaissait déjà des remous, c'est dire). Elsa aurait sans doute tôt fait d'oublier cet étudiant en journalisme un peu désaxé qui soutenait mordicus le fait que la magie existait et que les sorciers de même. Elle vivrait ses folles aventures dans son coin, et lui... se laisserait sans doute consumer par ses obsessions. Il n'empêche, elle allait lui manquer. Elsa étaient quelqu'un de bien, il en était certain, et ce genre de personnes était malheureusement bien trop rare.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Sam 28 Avr - 16:21


Elsa sourit à l'évocation des cartes postales, elle allait même dire qu'elle lui enverrait un hibou chaque jour, avant de réaliser qu'elle ne pouvait pas parler de tout ça avec lui, il était au courant pour la sorcellerie, la magie, mais il prenait les sorciers pour les méchants de l'histoire. C'était une amitié qui ne pouvait pas exister entre eux, c'était évident. Elle ne pourrait pas lui aire confiance en lui disant son secret, il la haïrait aussitôt, sans même chercher à comprendre. Que tous les sorciers n'étaient pas dans le même "camp". Si elle ne disait rien maintenant, un jour il apprendrait la vérité, parce que la vérité finit toujours par se savoir, et là elle le perdrait automatiquement. Aucune amitié n'était possible entre eux, jamais ils ne pourront se faire confiance. Elle soupira un peu triste de cette situation, si elle avait su qu'il était au courant d'une partie de l'histoire du monde magique, elle n'aurait sans doute pas fait appel à lui pour l'aider à trouver sa place dans le monde du journalisme new-yorkais.

"J'y manquerais pas" fit Elsa avec le sourire, en sachant qu'il y aurait peu de chance qu'elle le fasse, parce qu'elle n'aurait pas de raisons de garder un contact avec lui, en particulier si il découvrait la vérité à son sujet avant qu'elle ne parte pour la suite de son tour du monde. "Mon programme s'arrête pas là, aprés j'irais au Mexique, et en Amérique Latine. Me perdre dans la forêt amazonienne, découvrir les temples maya. Aprés je pense que je traverserais l'océan Atlantique vers l'Afrique. Ou alors le Pacifique vers l'Australie, je sais pas encore" fit Elsa avec le sourire. Parler de son voyage était sans doute le mieux à faire pour ne pas parler de magie avec lui. Quel dommage qu'elle ne puisse pas lui faire découvrir son monde, le côté merveilleux, et pas uniquement le pire du monde magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 30 Avr - 14:37


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon esquissa un sourire quand Elsa lui assura qu'elle lui enverrait des cartes postales. Il se doutait qu'elle lui répondait cela par pure politesse et rien d'autre. Tout comme lui même lui avait fait cette suggestion tout en sachant qu'elle n'aboutirait nulle part. Ce n'était pas contre elle, ce n'était pas contre lui non plus, c'était juste comme ça. Certaines rencontres ne devaient pas aboutir à plus que quelques conversations, avant que chacun ne reprenne le cours de son existence. On s'enrichissait de la présence de l'autre, certes, mais il ne fallait pas attendre davantage pour autant. Il regrettait de ne plus avoir l'occasion de revoir Elsa dans l'avenir, elle qui lui donnait le sentiment d'être capable encore d'avoir des amis... S'en faire, peut-être. Les garder, en revanche, c'était une tout autre affaire, et manifestement, cette fois n'allait pas changer la donne. Tant pis. Pour le moment, elle était encore là, elle ne reprenait pas encore le cours de son tour du monde, alors, autant profiter de sa présence.

Elle lui vendait du rêve, en détaillant encore un peu son programme, lui apprenant qu'elle avait ensuite envie de se rendre au Mexique, en Amérique latine, avant de rejoindre l'Afrique, l'Australie... Pour un tour du monde, c'était un tour du monde, en effet, elle avait de toute évidence l'intention d'explorer tous les continents du globe. C'est sûr, ça allait lui faire une sacrée expérience, et sans doute lui forger le caractère, par la même occasion. C'était peut-être une chose qu'il fallait vivre, au moins une fois dans sa vie, mais c'était une chose qu'il ne vivrait jamais, il ne le savait malheureusement que trop bien. Sans savoir si c'était si grave que cela, au passage. Mais ce qui est certain, c'est qu'une part de lui ne saurait s'empêcher de la jalouser un peu. Et ce n'est pas juste qu'il ne tiendrait qu'à lui de suivre son exemple, il avait beau être issu d'une famille fortunée, jamais son père ne débloquerait les fonds pour lui permettre de vivre tout cela.

-Et tes rêves de journalisme ?

Certes, elle pouvait jouer les reporters, mais difficile de l'introduire auprès d'un journal, quel qu'il soit si elle devait rapidement rejoindre d'autres horizons.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Mar 1 Mai - 15:17


Elsa était contente de pouvoir parler de ses projets de voyage autour du monde avec Langdon, elle aurait aimé pouvoir partager plus sur la surface avec lui, mais il ne la laisserait pas faire, et elle ne pouvait rien dire. Comment partager son "patrimoine" magique avec un homme qui déteste les sorciers. C'était impossible de construire une amitié sincère et durable dans ses conditions. Elle ne pouvait pas s'empêcher de le regretter malgré tout.  Malgré cette colère et cette haine que le jeune homme pouvait avoir pour les sorciers, pour ses semblables. Langdon lui demanda alors ce qu'il en était de ses rêves de journalisme. Elsa ne les oubliait pas dans son histoire, bien au contraire, en savoir autant sur le monde lui permettrait sans aucun doute de faire des articles sur beaucoup de sujets.

"Je ne les oublie pas. Je pense qu'en savoir autant sur le monde m'aidera beaucoup." fit Elsa avec un sourire. Reporter du monde, cela lui plairait bien, malheureusement on ne donne pas beaucoup de chance aux femmes dans ce métier, et qui plus est à une débutante. Elle ne perdait pas vu l'idée de pouvoir rencontrer le père de Langdon un jour, mais ce n'était pas que sur lui qu'elle misait son avenir. Elle allait les écrire toute seule, ses articles. Les moldus étaient d'ailleurs bien plus ... attiré par les reportages au quatre coins du monde, sans doute parce qu'ils avaient moins de possibilités que les sorciers de pouvoir s'y rendre. Ce serait difficile pour un maçon de Liverpool ou un paysan d’Écosse de pouvoir se rendre en Afrique ou en Amérique. Mais avec ce genre d'articles, ils pouvaient s'y rendre au moins avec des photos et de l'imagination.
"Je pense que le journalisme viendra ensuite, mais j'aimerais bien quand même commencé à écrire, et la ville de New York me paraissait idéal pour débuter. Et puis j'ai fait la connaissance d'un journaliste vraiment trés sympathique." fit Elsa avec un sourire énigmatique, parce que c'était justement lui le journaliste en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Jeu 3 Mai - 20:59


Seconde rencontre, et opportuniste.
A

u fond, la réponse d’Elsa ne surprenait pas vraiment Langdon. Même s’ils avaient fait connaissance il y a peu de temps et qu’il avait par moments un peu de mal à la cerner, il pensait au moins comprendre un minimum sa manière de raisonner… Et elle avait entièrement raison, au demeurant. S’enrichir de nouveaux paysages et de nouvelles cultures serait un atout complémentaire à ses ambitions journalistiques. Plus son bagage serait grand, mieux ce serait pour elle. Un bagage que Langdon ne pourrait escompter avoir de son côté. Certes, il suffit de vouloir pour pouvoir, lui rétorquerait-on, mais il ne s’imaginait tout simplement pas capable de quitter New York, en tout cas pas pour le moment. Ses racines étaient là, et elles avaient été si sûrement mises à mal par les récents événements qu’il avait plus que jamais besoin d’en être proche, à la vérité. Le jeune homme afficha un sourire en réponse. Elle ferait sans doute une brillante carrière une fois son tour du monde achevé… dans le journalisme ou où que ce soit. Elle avait l’ambition nécessaire à toute réussite, et peut-être que ces voyages éveilleraient en elle de nouvelles vocations. Dans tous les cas, elle irait loin, et ça, c’était entièrement sûr. Plus loin que lui en tout cas. Ne serait-ce que géographiquement. Ah. Ah.

Et cela, en effet, ne l’empêchait pas de commencer à écrire pour autant ni de soumettre ses articles à qui en voudrait bien, quitte à travailler en indépendante, en tant que pigiste, sans être affiliée à la moindre revue… En fait, c’était d’ailleurs comme ça qu’il l’imaginait vraiment s’épanouir (même s’il n’avait bien évidemment pas son mot à dire dans tout cela, nous sommes bien d’accord là-dessus). Dans tous les cas, il était convaincu du fait que la jeune femme ne manquerait pas de le surprendre dans l’avenir… et sur ce point, il n’avait pas la moindre idée de combien il avait raison… et de combien il préfèrerait avoir tort, aussi. Et elle avait raison, New York pouvait être une source d’inspiration absolument intarissable. Il ne risquait pas de la contredire là-dessus… Et il était sans doute un moteur bien plus stimulant qu’un journaliste potentiellement dépressif rencontré au détour d’une quelconque réception… mais il appréciait le compliment.

-Il faudra que tu me le présentes,
plaisanta-t-il (parce que même à la ramasse, elle avait bien compris qu’elle parlait de lui. La plupart des journalistes que je connais sont de vrais requins.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Sam 5 Mai - 23:40


Le sourire d'Elsa s'agrandit en voyant que Langdon entrait dans son jeu, et lui demande de lui présenter ce journaliste sympathique, en sachant pertinemment qu'il s'agissait de lui, il n'était pas si bête. Elsa approuva pour elle-même la suite, pour dénicher le scoop, les journalistes pouvaient être de vrais requins, sauté sur leur proie avec la sauvagerie des requins. Elsa se demandait parfois si elle ne pourrait pas être reporter ou quelque chose comme ça, faire des articles de fond, plutôt que des articles sur l'actualité, ou les stars. Elle n'aimait pas trop ça d'ailleurs.

Elsa avait bien cette deuxième partie de son rendez vous avec Langdon, cette fois il ne parlait pas de sorcellerie, ou de magie, et elle appréciait le jeune homme Dommage que la magie vienne se mettre en eux, et qu'ils ne puissent jamais être totalement amis. Elle avait quand même toujours espoir que Langdon puisse comprendre que les sorciers ne sont pas tous les méchants de l'histoire. Mais là, elle lui mentait délibérément et effrontément, cela n'aidait pas à construire des relations de confiance, alors que lui avait été honnête, partageant même des convictions un peu étranges avec elle. Des convictions qui pourraient le faire passer pour fous.


"Je te le présenterais." fit Elsa avec le sourire. Elle soupira et ne savait plus trop quoi parlé, mais elle ne voulait pas installé un moment de silence, de peur que le sujet "magie" revienne sur le tapis. Mais pour l'instant, elle n'avait pas trop d'idées. Les histoires d'amours, cela semblait un peu exclus, et il avait déjà fait le tour des rêves de la jeune femme, sur son voyage autour du monde. Peut^-être pourraient-ils parler alors des rêves du jeune homme.
"Quelles sont tes rêves?" demanda Elsa avec le sourire, soulagée d'avoir trouver de quoi parler. En espérant que son rêve n'était pas de détruire tous les sorciers de la surface de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 7 Mai - 20:26


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon esquissa un léger sourire quand Elsa rebondit sur sa remarque humoristique en affirmant qu'elle lui présenterait le journaliste vraiment sympathique qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer à New York, à savoir lui, donc. Cela risquait d'être assez difficile, par conséquent... quoique, au fond, Langdon aurait bien besoin qu'on le présente à lui-même. ce ne serait clairement pas du luxe. Parce que ces derniers temps, il avait bien du mal à savoir qui il était lui-même. Se connaître, c'était peut-être simplissime pour d'autres, mais pour lui, cela s'avérait être un véritable casse-tête. Il était tellement paumé, dévasté, comment pourrait-il être capable de se comprendre pour la peine ? Et parce qu'il avait tant de mal à se connaître, à savoir qui il était bel et bien, il avait du mal à répondre aux questions les plus fondamentales sur sa propres personnes. La question qu'Elsa lui posaient, d'autres auraient peut-être été capables d'y répondre du tac au tac, ce n'était pas son cas. En fait, il avait beau y réfléchir et retourner la question dans tous les sens, eh bien... il ne savait pas, c'est tout. quels étaient ses rêves ? S'il le savait...

-Eh bien... honnêtement
, dit-il après un temps de réflexion (réflexion vaine, parce qu'il n'avait définitivement rien à dire)... Je n'en ai pas la moindre idée.

Pourtant, n'importe qui avait des rêves... mais lui... eh bien, il ne voyait que des objectifs, des ambitions, qui n'étaient pas vraiment des rêves en soi. Un rêve, ça pouvait être une passionnante perspective de carrière... mais le jeune homme n'avait jamais vraiment réfléchi de cette manière, au final. Ses études de journalisme, il les faisait dans l'espoir bien trop vain de plaire à son père, d'exister dans les yeux de son géniteur, et ce n'était pas efficace, il ne serait jamais à la hauteur de Henry. Un rêve, ça pourrait être un désir de voyage. Mais il ne rêvait pas forcément de faire le tour du monde comme l'ambitionnait Elsa. Un rêve, ça poouvait être vivre une belle histoire d'amour... mais l'amour, Langdon était trop... brisé pour même envisager de le chercher... Alors finalement, non, il en résultait que le jeune homme n'avait pas de rêves. Ou alors, il n'avait pas conscience d'en avoir, ce qui n'était pas forcément mieux.

-En fait, je crois que j'en ai pas...,
conclut-il donc, sans doute un peu défaitiste.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Mar 8 Mai - 16:48


Elsa ne pensait pas devenir si "proche" de Langdon. Elle était venu le voir pour avoir une chance de travailler dans le journal de son père, c'était certes un peu opportuniste, mais on n'avait rien sans rien aprés tout, et puis il faut avoir l'audace de se lancer. Elle ne s'était pas attendu à ce qu'il lui parle de ses convictions sur la magie, il avait en partit raison, les sorciers existaient, aprés tout Elsa était une sorcière, mais il avait tort sur leurs intentions. Avec tous les pouvoirs que le monde magique possède, si ils étaient si maléfiques que ça, ils pourraient mettre les no-mags à genoux, et ils auraient d'ailleurs fait depuis longtemps. Mais ce n'était pas possible, heureusement la plupart des personnes qui ont le pouvoir et qui ont du pouvoir, ne sont pas toujours les mêmes, ou sont alors mu par de bonnes intentions. Ils arrivent qu'il y ait des fautes, ou de mauvaises actions... mais les no-mags sont pareils avec leur guerre, et leurs combats.

Elsa et Langdon avaient heureusement changé de sujets, et avaient commencé à parler de sujets divers. Mais la jeune femme trouva que c'était une marque de confiance que lui faisait Langdon en avouant ne pas avoir de rêves. C'était tellement courant d'avoir des rêves, fondé une famille, trouver le job idéal, devenir un patron, faire le tour du monde... que d'avouer qu'on avait pas de rêves, était étrange et ces personnes passaient alors pour des gens "bizarres", qui n'avaient pas de "raison" de vivre. Elle trouvait cela vraiment triste, pour lui qui n'avait rien à "réaliser", rien à se "battre". Il avait son combat contre la magie, mais Elsa ne pouvait pas l'encourager dans cette voie. Déjà qu'elle lui mentait effrontément, elle se voyait mal être en plus hypocrite et l'encourageait sur un chemin sur lequel elle voudrait qu'il ne s'aventure pas. Cela allait mal finir et sans doute plus pour lui que pour les sorciers.
"Oh... cela arrive. Peut-être que tu ne l'as pas encore trouvé. Ce genre de choses peuvent prendre du temps". fit Elsa avec le sourire. Espérant vraiment qu'il trouve un rêve qui serait plus fort que son combat contre la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Mer 9 Mai - 17:38


Seconde rencontre, et opportuniste.
C'

était assez rassurant, à vrai dire, d'entendre Elsa lui assurer que sa situation n'était pas si anormale, et qu'il pouvait arriver à tout un chacun de ne pas avoir e rêve. Il devait bien reconnaître que oui, c'étaient des mots qui lui faisaient du bien, parce que sa vie partait tant et tant dans des directions insensées qu'il avait par instants le sentiment de ne pas être normal du tout, d'être une véritable anomalie. D'accord, il n'irait pas jusqu'à penser qu'il était totalement sain d'esprit, loin de là, mais ce qu'il lui restait de normalité s'était certainement évaporé dès l'instant où Henry était décédé. Déjà, il ne filait pas très droit pour commencer, parce qu'il avait la conviction de l'existence de la sorcellerie avant tout cela et que ça avait eu tendance à l'isoler socialement des autres (sans parler de sa condition de fils cadet jamais à la hauteur des attentes de son père et toujours comparé à son aîné, mais il était loin d'être le seul dans ce cas bien spécifique et il n'allait pas faire semblant de penser l'inverse), mais ça n'allait vraiment pas mieux. Cela dit, grâce à Elsa, il commençait à penser qu'il n'était peut-être pas un cas désespéré. Ou juste en partie alors.

-Possible,
confirma-t-il simplement quand la jeune femme suggéra qu'il n'avait peut-être pas encore trouvé son rêve, tout simplement, parce que ces choses-là pouvaient prendre du temps.

C'était très probable en effet, cela dit, il apprécierait vraiment d'avoir un début de clé, d'indice, à ce sujet. Il ne savait s'empêcher de se dire que, s'il savait quel rêve poursuivre, il parviendrait également à reprendre les rennes de sa vie. Parce que certes, il avait des ambitions et poursuivait des objectifs, mais il lui manquait vraiment l'équilibre tout nécessaire à son évolution. Il était encore jeune, et il avait parfois le sentiment d'avoir mille ans d'âge. Mais qu'importe. Il le trouverait peut-être, son rêve. Après tout, tout pouvait arriver. Il avait bien réussi à se faire une amie, et quand on savait d'où il partait, c'était assez miraculeux, en soi, alors d'autres miracles se produiraient peut-être.

-Ton rêve, à toi, c'est de voyager, je suppose ?

Il ne supposait pas seulement, en fait, il en était convaincu. Mais il pouvait se tromper. Et elle pouvait bien avoir d'autres rêves, aussi. Ce n'est pas parce que lui-même n'en avait aucun que son interlocutrice devait suivre son (piètre) exemple. D'ailleurs, personne, oui, personne, ne devrait suivre cet exemple.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Jeu 10 Mai - 16:17


Elsa fit un petit sourire à Langdon, elle croyait fermement qu'un jour il trouverait son rêve à lui, et qu'il ferait tout pour le réaliser, et qu'il y arriverait. En espérant que cela ne soit pas éradiquer les sorciers de la terre, ce serait quand même bien dommage. Il fit un simple "possible", mais c'était déjà beaucoup pour la jeune femme. Elle trouvait ça un peu triste qu'il n'est pas de rêve, ou alors peut-être qu'il n' a pas encore réaliser ce qu'il souhaite de faire de sa vie, en même temps c'était un peu la même chose. Elle but une gorgée de sa boisson, et il lui demanda alors si son rêve à elle, était de voyager. E gros, oui, mais il y avait tellement d'autres choses qu'elle rêve de faire.

"Euh... oui... mais il n'y a pas que ça. Je rêve aussi de rencontrer une personne qui voudra partager ce rêve avec moi. De pouvoir écrire des sujets sur tout un tas de choses, et je l'avoue qu'on connaisse mon nom, ajouta-t-elle, elle n'était pas vantarde, mais c'était toujours agréable d'entendre les gens dire qu'ils sont apprécié ce que tu as écrit ou fait. Dans mes plus vieux jours, je voudrais avoir une grande famille, continua la jeune femme, passionnée. Il y avait tellement de choses qu'elle voudrait faire.

Comprendre le monde, rencontrer des gens d'horizons, et de croyances différentes. Découvrir de magnifiques paysages.  Oui, je crois que voyager est mon rêve" fit Elsa en se rendant compte qu'elle partait encore dans de longues explications peut-être un peu trop rêveuse et passionné pour lui, qui n'avait pas ce genre de choses qui anime son cœur. Elsa aimerait tant pouvoir l'aider dans ce domaine, malheureusement elle n'avait pas ce pouvoir, même si elle était une sorcière trés douée. Elle fit un sourire à Langdon comme pour s'excuser de son emportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Ven 11 Mai - 17:50


Seconde rencontre, et opportuniste.
S

ans surprise, le fait de voyager et de découvrir le monde faisait bel et bien partie des rêves d'Elsa... Car oui, la jeune femme se payait le luxe d'avoir plus d'un rêve, elle, quand Langdon, de son côté, n'était pas fichu de s'en trouver un seul, en fin de compte. Elle rêvait, par exemple, de pouvoir trouver une personne avec qui partager ses expériences et voyager, de trouver l'amour, somme toute. Un rêve qui devrait être commun à chacun mais que Langdon ne caressait même pas. Non pas qu'il s'imaginait rester célibataire toute sa vie. Il avait toujours estimé qu'il se marierait un jour et aurait des enfants... bref, le schéma classique. Mais justement, quand il y pensait, c'était davantage pour correspondre à la norme que pour en avoir réellement envie.

Ce qui est sûr, c'est que ça ne constituait pas un rêve pour lui, mais il comprenait que c'en soit un pour son interlocutrice. C'était même parfaitement logique, en réalité. Ca lui viendrait peut-être à lui aussi. Ou lui reviendrait, plutôt, car il avait un peu perdu le goût de tout en fait. Elle avait finalement des rêves assez... classiques, mais qui n'en était pas moins louables : le voyage, la célébrité, l'amour, la vie de famille... en bref, l'épanouissement personnel. Et il espérait bien qu'elle arriverait à ses fins. C'était tout ce qu'il lui souhaitait, en tout cas. Elle était son amie, après tout, et ça faisait longtemps qu'il n'en avait plus eue, alors même si l'idée de la voir partir lui déplaisait un peu, il ne pouvait bien évidemment lui souhaiter que le meilleur.

-Tant mieux, alors, puisque tu t'apprêtes à l'accomplir.

Et l'avantage de son rêve, c'est qu'il s'inscrivait sur la durée, il y avait toujours de nouvelles choses à découvrir. On ne faisait jamais complètement le tour du monde en toute une vie, ou bien alors on le faisait d'une façon forcément trop incomplète. Elle, elle avait un rêve qu'elle pouvait non seulement accomplir, mais qui lui tiendrait toute une vie. Ce n'était pas rien, quand même. Elle avait de quoi être enthousiaste, en tout cas.

-J'ai hâte de lire tes récits de voyage dans la presse, en tout cas.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Sam 12 Mai - 15:15


Elsa sourit, elle ne savait pas du tout quand ses premiers écrits de voyage apparaitront dans la presse, cela pourra prendre des années, et d'ici là, la situation entre eux, aura sans doute bien changé. Surtout si il découvrait sa véritable nature, c'était assez étrange, quand elle était à Poudlard, beaucoup lui avait ressentir qu'elle n'avait pas sa place parmi les sorciers parce qu'elle était née parmi les moldus, et ils avaient de jolis mots pour ça. Mais là, c'était bien la première fois qu'elle se sentait exclue du monde des moldus à cause de sa nature de sorciers. C'était étrange à vivre, l'impression de n'appartenir à aucun monde. Elle aurait aimé plutôt appartenir aux deux mondes en même temps, plutôt qu'à aucun.  Elle but une gorgée de sa boisson pour cacher un peu son trouble.

"Oui... merci vraiment. C'est trés gentil." dit-elle avec le sourire. Elle ne connaissait pas encore bien le jeune homme, mais elle voulait aussi qu'il puisse être heureux dans la vie, et trouver son rêve et s'y accrocher de toutes ces forces. En espérant que celui-ci ne le conduirait pas dans une impasse, il serait bien malheureux. Elsa aimait beaucoup discuter avec lui, et même si la conversation aurait pu dérapé, quand ils avaient parler "sorcellerie", mais ils avaient su faire la part des choses, et lui montrait un autre visage que celui du Langdon obsédé par la magie. Et elle l'aimait beaucoup celui-là, ce jeune homme gentil, attentif, et peut-être un peu perdu. Elle aimerait beaucoup l'aider, mais commande telle est la question sans doute.
"Parle-moi de ta mère?" demanda soudainement Elsa. Elle ne savait trop pourquoi elle demandait cela, mais... avec un père qui ne semblait pas vouloir lui accorder beaucoup d'importance, et un frère mort depuis peu, elle espérait qu'il avait encore au moins une mère à qui s'accrochait pour ne pas être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   Lun 14 Mai - 21:58


Seconde rencontre, et opportuniste.
L

angdon se contenta d'esquisser un fin sourire quand Elsa le remercia une nouvelle fois. Il n'était pas convaincu du fait que "gentil" puisse être un adjectif qui lui corresponde réellement, mais en tout cas, il appréciait qu'elle le considère ainsi. Cela valait mieux que bon nombre d'adjectifs qu'elle aurait pu utiliser pour le qualifier (sachant que cinglé ou dépressif pourraient avoir de très fortes chances de se retrouver tout en haut de la liste pour beaucoup - et il ne le leur reprocherait même pas, pour tout dire, lui-même n'avait jamais qu'une très faible opinion de lui-même, que le temps n'arrangeait pas une seule seconde, loin s'en faut). Gentil, il aimait bien, il prenait, même si ce n'était pas forcément ce qui lui allait le mieux, loin de là, même. Enfin... il n'allait pas la contredire. A certaines occasions, ça faisait du bien de se laisser complimenter, parfois. Autant le dire, c'était loin d'arriver si souvent, et après le départ d'Elsa pour son tour du monde, il n'était pas certain qu'il resterait grand monde pour l'observer avec empathie ou considération. Rien à dire là-dessus, la suite, par contre, le prit de court, tandis que la jeune femme l'interrogeait sur sa mère, le prenant au dépourvu.

-Il... il n'y a pas grand-chose à dire,
bafouilla-t-il, mal à l'aise. Elle venait, sans le savoir très certainement, d'évoquer un sujet délicat. Langdon ne parlait jamais de sa mère, et pour cause, c'était un sujet beaucoup trop douloureux et un sujet surtout tabou au sein de la famille Shaw, qui l'occultait plutôt que d'en parler. Ma mère est morte quand j'avais dix ans... Je n'ai plus beaucoup de souvenirs d'elle.

Il le regrettait, bien sûr. Tous les jours, il déplorait de ne plus être capable de se souvenir le son de sa voix. Il gardait quelques bribes de mémoire, bien sûr, mais ça ne suffisait pas. Il voudrait qu'elle soit là, il voudrait qu'elle l'accompagne dans cette période difficile de sa vie. Toute son adolescence et dans son passage à l'âge adulte, il avait manqué de cette figure maternelle. Elle lui manquait beaucoup, et il avait sans cesse ressenti son absence. Pour cause, son père n'avait clairement toujours pas fait le deuil de sa défunte épouse.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Seconde rencontre opportuniste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seconde rencontre opportuniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seconde fin : I'm Legend
» [RP][Ile des cabanes] Le forgeron, la voleuse et l'opportuniste
» Malfrats de seconde zone
» ►│ " Ce baiser dure deux seconde, ce flirt, toute une vie ."│◄
» Prototypes de chars français de la seconde guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Queens-