.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mer 27 Déc - 18:19


Elsa était surprise de pouvoir rencontrer Theseus. C'était un personnage qu'elle tenait absolument à rencontrer et en même temps qu'elle n'était pas sûre de vouloir voir. Lors de son arrivée dans la salle commune de Serdaigle, avait trouvé un tableau d'honneur des anciens élèves de Poudlard, certains avaient même reçu des récompenses pour de bonnes notes, et de bons travaux au sein de l'école. Elsa avait voulu que son nom figure sur ce tableau, dans cette liste. Mais celui qui était bien souvent en tête était Theseus Scamander, et elle avait voulu passer devant lui. La jeune femme avait donc tout fait pour réussir ce but.

Il lui avait fallu attendre sa septième année pour apparaitre sur la première ligne du tableau, bon elle n'avait réussit dans tous les matières, mais au moins, c'était son premier but. Et de savoir que cet homme se trouvait à New York, elle voulait tout faire pour le rencontrer et lui annoncer sa victoire. Dis comme ça, c'était sans doute un peu superficiel, de vouloir rencontrer un homme pour lui dire qu'on avait réussit à avoir une meilleure note que lui, avec des années d'écart. Le jeune homme avait tout de même, plus de dix ans d'écart avec elle. Mais au delà de ça, c'était lui qui lui avait donné la volonté de faire mieux et ce sans même la rencontrer.

Elsa avait envoyé une lettre au jeune homme pour lui donner un rendez-vous. Elle était même surprise qu'il accepte de la rencontrer, elle n'avait rien mis dans sa lettre qui pouvait l'inciter à la rencontrer plus qu'une autre. Ce n'était pas un personnage connu, et elle n'était pas une fan, enfin presque un peu. En même temps, elle restait vexée de ne pas avoir réussit à le vaincre sur toute la ligne, enfin sur toutes les lignes du tableau. Elsa surveillait de tous les côtés pour le voir arriver. Elle était installée sur un banc dans Central Park, un endroit vraiment accueillant. Enfin, la jeune femme le vit arriver, elle était inquiète de faire face à son idole et en même temps son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mer 17 Jan - 9:55





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J
e me disais que l'avantage (si l'on veut être un petit peu optimiste, ce que je m'efforce d'être du mieux que je le peux, ce qui n'est pas franchement simple vu le bourbier où je me trouve... où mon frère se trouve, plutôt, ce serait que, au moins, on ne me harcèlerait pas inutilement de courriers, ce qui a été trop souvent le cas autrement. Pourtant, j'ai bien reçu un courrier, concis, d'une jeune femme qui demande à me rencontrer. Cette lettre m'a laissé assez circonspect, et j'ai hésité... J'ai flairé le piège potentiel, bien sûr, vu la situation, je ne peux pas me permettre d'y prendre garde. D'un autre côté, si c'est un piège, le plus simple pour démêler tout ça est encore de s'y rendre, non ? J'en suis entièrement convaincu. Je suis un Auror d'élite après tout, et pas trop mauvais dans mon domaine. Des vertes et des pas mûres, j'en ai vécues plus que je ne peux en décrire, je ne suis plus à ça près. Ce n'est pas ce qui doit m'inquiéter. Et puis, rien ne dit que ce n'est pas juste là la détentrice de précieuses informations qui me permettraient de faire libérer mon frère. Dans ce cas, je ne peux pas reculer, je ne peux tout simplement pas me le permettre.

Alors, le jour et à l'heure indiquée, je me rends à Central Park et me rassure en obervant que les lieux sont tout de même très fréquentés et que par conséquent, l'hypothèse d'un guet-appens paraît peu probable... même si on n'est jamais à l'abri d'une surprise... Finalement, je vois une jeune femme à la longue chevelure blonde me suivre du regard tandis que je m'approche. Ce doit être elle. Au premier coup d'oeil, elle a l'air relativement inoffensive, mais je sais que je dois me méfier de l'eau qui dort (ce que je ne fais peut-être pas assez au regard de certaines de mes fréquentations, je dois le reconnaître). Malgré tout, je choisis de me montrer avenant plutôt que défiant, et je lui accorde un sourire en lui tendant la main. N'oublions pas les usages.

-Bonjour, Elsa Moore, je suppose ?


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Dim 28 Jan - 16:56


Elsa se trouvait donc face à Theseus Scamander, ce nom avait hanté toute sa scolarité, il était toujours avant le sien, et même à plusieurs années d'écart, elle n'arrivait pas à le battre, il manquait toujours un point, une bonne réponse en plus, ou une erreur en moins. Mais en septième année, elle avait réussit à le battre dans quelques matières, et elle voulait lui annoncer.
"Je vous ai battu" fit-elle sans d'autre contexte, bon dit comme ça, c'était sans doute un peu bizarre, et elle se mit à sourire, et elle était même presque prête à repartir, sans même lui donner d'autres explications. Mais d'un autre côté, c'était la première fois qu'elle le rencontrer, et peut-être même la dernière fois, la seule fois. Alors autant pour en profiter un peu.

"A Poudlard, vous avez toujours été sur la première ligne du tableau d'honneur, mais à la fin de ma septième année avec mes ASPICS, j'ai réussi à vous battre." fit-elle pour lui donner quand même un peu plus d'explications. Surtout qu'elle avait entendu parler de tous les exploits qu'il avait accompli lors de sa traque de Grindelwald et lors de la première guerre mondiale. Elsa était donc plutôt fière d'être passé devant lui, surtout en défense contre les forces du mal et en métamorphose. Maintenant que c'était dit, elle ne savait même plus quoi lui dire d'autre, que pouvaient-ils avoir en commun pour discuter.
"Je suis vraiment désolée de vous avoir fait venir pour une raison aussi... futile" fit soudain la jeune femme consciente que tout ça était sans doute un peu bête, surtout d'avoir déranger cet homme, alors qu'il devait avoir beaucoup de choses à faire. Elsa n'était pas au courant concernant la traque de son frère par le MACUSA, et si elle avait été, elle n'aurait pas envoyé sa lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mar 30 Jan - 15:53





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J'
avais envisagé un million de possibilités différentes quant à ce qui avait motivé Elsa à venir me voir, à demander à me rencontrer, mais clairement, je ne m'étais pas attendu ça. Je suis partagé, une part de moi a envie de l'envoyer directement sur les roses pour avoir osé ainsi me faire perdre un temps qui en ce moment m'est particulièrement précieux... un autre aurait presque envie de rire à gorge déployée tant je suis monté en pression pour rien. Quand la jeune femme me parle de tableau je ne comprends pas tout de suite ce qu'elle veut dire. J'ai quitté Poudlard il y a si longtemps... Il est vrai qu'à l'époque, avoir ma place sur le tableau d'honneur importait énormément pour moi, et j'en retirais une certaine fierté, ce serait mentir de le nier. Peut-être que si j'avais tout juste quitté l'école de magie, ces propos m'auraient touché ou j'aurais éprouvé un vrai sentiment de déception à l'idée d'avoir été détrôné... mais j'ai d'autres fléreurs à fouetter, et j'ai expérimenté des situations suffisamment graves pour savoir que tout ça n'a pas beaucoup d'importance. Alors, au final, je suis juste... désarçonné.

Et moi qui espérais que je repartirais de cette rencontre avec de vrais indices, quelque chose qui m'aiderait à innocenter mon frère. J'étais si loin du compte. Elle a au moins la décence de s'excuser. Je n'ai pas la foi de la contredire, je le pense aussi, elle m'a fait venir ici pour des raisons futiles. J'ai les nerfs en pelote, je n'ai pas la moindre envie de gérer une situation telle. En même temps, elle ne peut pas non plus savoir dans quelle situation de crise je me trouve à l'heure actuelle. Je pousse un soupir et essaye malgré tout de ne pas me montrer trop désagréable.

-Rassurez-moi, vous n'avez pas fait le voyage jusqu'en Amérique juste pour me dire ça ?

Bien sûr, je sais que non... Ou alors ses brillants résultats n'attesteraient pas une santé mentale remarquable. Surtout qu'il est plus simple en règle générale de me trouver à Londres qu'à New York. Non, elle a dû réaliser que nous nous trouvions ici en même temps et se dire que c'était un signe. Le timing a cependant été très mal calculé.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Sam 3 Fév - 22:15


Elsa se sentait un peu bête, il fallait bien l'avouer d'avoir dérangé un homme comme lui pour une raison aussi futile, elle s'en excusa d'ailleurs, et il sembla accepter et apprécié ses excuses, c'était déjà ça. Maintenant qu'ils étaient tous les deux là, elle se dit qu'elle pouvait au moins lui offrir quelques choses à boire ou à manger. Elle avait vu un de ses vendeurs ambulants dans le parc. Ou bien, ils pourraient aller boire quelque chose dans un pub, ou salon de thé, ou bar, enfin un endroit où on peut boire quelque chose. Mais Theseus lui demanda si elle avait fait ce voyage à New York pour ça. Elsa s'empressa de secouer la tête pour lui dire non, ce n'était pas du tout le cas, elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise face à cette idée.

"Non pas du tout, j'ai entrepris un voyage autour du monde, pour le ... découvrir" fit Elsa, qui ne voyait pas d'autres raisons à son voyage. Bon c'est vrai qu'en cours de route, elle avait découvert sa passion pour le journalisme, mais ce n'était pas son but premier en commença ce voyage. Et ce n'était d'ailleurs que le début de son parcours. Elle ne savait pas combien de temps, elle allait rester dans cette ville, mais sans doute bien plus qu'elle ne l'avait pensé au départ. Mais les gens sont si intéressants et la ville est passionnante surtout avec tout ce qui se passer en ce moment. Theseus devait sans doute d’ailleurs être là pour ça.

"Accepteriez-vous quand même de prendre un café, ou un thé avec moi?" proposa la jeune femme. Elle ne connaissait pas grand monde à New York, grâce à l'argent de ses parents, elle logeait dans un hôtel correct, mais si elle prévoyait de rester plus longtemps, elle devrait se trouver un meilleur logement. Alors qu'elle se retourna pour prendre la route, une fillette se tenait derrière elle. La petite fille lui tendit un prospectus, qu'Elsa prit par réflexe et la petite fille repartit en sautillant. Elsa posa enfin son regard sur le tract, il y avait une main cassant une baguette magique. La jeune femme la regarda un moment sans comprendre ce qu'était la Ligue de Salem.
"Euh... " fit Elsa en levant les yeux vers Theseus pour savoir si il avait plus d'infos qu'elle sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mar 13 Fév - 15:35





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J
e suis totalement décontenancé par l'attitude de mon interlocutrice, je serais bien incapable de déterminer si elle est agréable, détestable, folle ou sympathique. Je n'ai pas apprécié la manière dont elle m'a abordé, surtout parce que je suis sous pression constante depuis mon arrivée à New York et que je me serais bien épargné ce genre d'intermèdes que je trouve pour ma part inutiles. Mais bon, c'est comme ça, à présent, et j'ai vraiment l'impression qu'elle est désolée et confuse. J'ai envie de dire que c'est la moindre des choses, mais c'est déjà bien. Elle m'apprend qu'elle est en plein tour du monde... elle aurait sans doute plus de choses à en dire à Newt, qui passe son temps à sillonner la planète, qu'à moi, qui a rarement l'habitude de voyager autant que les circonstances ont nécessité que je le fasse. C'est le hasard qui l'a fait se rendre compte que nous nous trouvions à New York au même moment. On va dire que c'est rassurant, quand même, j'aurais été encore plus mal à l'aise si j'avais dû découvrir avoir affaire à une stalkeuse. Là, j'ai plutôt affaire à... en fait, pour la peine, je ne sais pas vraiment à qui j'ai affaire. Je ne sais même pas si elle m'a donné son vrai nom.

J'hésite, quand elle décide de me proposer un thé ou un café. J'avoue que la trouve sacrément lunaire, cette jeune femme. Elle avait l'air de vouloir me narguer sans demander son reste l'instant d'avant, et maintenant, elle me propose une conversation civilisée. Je ne sais pas si c'est une bonne chose que j'accepte. Même si c'est en toute... civilité, je suis engagé et je trouve étrange de partager ce genre de moment avec une inconnue plus qu'avec ma fiancée. En même temps, elle m'intrigue. J'aurais peut-être tergiversé longtemps si un enfant n'avait pas tendu un tract en direction d'Elsa avant de disparaître aussitôt, l'un des fameux prospectus concernant les sorciers de Salem. Vu les circonstances, je n'ai pas pu passer à côté de l'information. Et ils risquent de compliquer nos affaires. Elsa m'adresse un regard intrigué. Elle, elle n'a pas l'air d'être au courant, par contre.

-J'ignore si vous comptez rester longtemps à New York,
dis-je alors, mais certains seraient ravis d'écourter notre séjour. Je pousse un large soupir, je suppose qu'un café ne me ferait pas du mal, j'ajoute alors, finalement décidé.




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Jeu 15 Fév - 17:14

Elsa tenait dans sa main, ce prospectus, et croisa le regard de Théseus pour avoir des réponses sur la question. Qu'est-ce que c'était, mais le jeune homme ne lui répondit pas tout de suite à la question. Il accepta néanmoins de boire un café avec elle, Elsa sourit quand même et le suivit dans le premier café du coin. Elle était curieuse d'en savoir plus sur ce prospectus, et qui ne voudrait pas d'eux dans la ville de New York. Elle savait qu'il y avait un peu de tensions dans le monde à cause de Grindelwald, mais peut-être pas à ce point là, si? L'étrange duo s'installa autour d'une table dans un café, la jeune femme commanda un thé, comme un bonne anglaise qu'elle était. Et regarda Theseus passait aussi commande auprès du serveur, qui repartit derrière le bar pour préparer leurs boissons. Elle posa le prospectus sur la table pour qu'ils puissent en parler. Cela avait forcément un rapport avec la magie, parce qu'il y avait une belle baguette brisé en deux sur le tract.

"Alors qu'est-ce que s'est ?" demanda Elsa, elle ne savait pas si c'était une bonne idée de poser des questions à Theseus, mais de toutes les personnes qu'elle avait pu croiser à New York, elle était bien la seule à pouvoir lui répondre. Elle n'avait pas croisé beaucoup de sorciers ces derniers temps. Elle utilisait plus souvent son nom moldu, l'argent moldue pour faire son voyage. Il y avait quelques choses magiques dans ses affaires, comme sa baguette, quelques journaux, et l'un de ses vieux manuels scolaires qu'elle avait amené avec elle. Mise à part, sa baguette, le reste était protégé contre le regard des moldus.
"Qu'est-ce qui se passe vraiment dans la ville?" demanda Elsa, car au fond mise à part les dégâts dans la rue, elle n'avait pas vu et compris grand chose de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mar 27 Fév - 16:54





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
N
ous trouvons un café plutôt confortable, protégé du froid de l'hiver, dans lequel nous installer. Je ne sais toujours pas si j'ai bien fait d'accepter de prendre un café en compagnie de la jeune femme, mais après tout, je verrai bien, hein. Si jamais je considère la situation trop étrange, je pourrais toujours écourter notre conversation, ce ne sera pas un problème. Il n'y a pas non plus de raison pour que les choses se passent mal. L'amorce a été particulière. Mais Elsa n'a pas l'air d'être une méchante fille... elle s'est juste... laisse accaparer par des préoccupations qui n'avaient pas lieu d'être. Mais elle est encore jeune, après tout. Ce n'est pas forcément anormal. En attendant, je comprends sa curiosité et j'ai l'intention de lui répondre, dans la mesure de mes capacités. Je me commande un café serré avant de me concentrer sur mon interlocutrice et le prospectus qu'elle a récupéré tantôt.

-Je pense que le nom et l'illustration sont assez éloquents,
je réponds dans un léger sourire, même si la situation n'a rien de franchement amusante. Elle est même plutôt alarmante. De ce que j'ai compris, c'est une "association" qui cherche à sensibiliser les moldus sur l'existence des sorciers, et à engager une nouvelle chasse aux sorcières... Il n'y a pas grand-monde pour leur prêter attention, mais il semble nécessaire de les garder à l'oeil. Je marque une pause. Au même moment, une serveuse vient m'apporter mon café. Je la remercie et en boit une première gorgée avant de reporter mon attention sur mon interlocutrice. Quant à ce qui se passe dans la ville... Si je le savais précisément, je ne serais pas ici.

C'est bien parce que je n'ai pas la réponse à cette question et que la théorie actuelle incrimine mon frère que je suis là. D'accord, je pourrais évoquer ces histoires d'obscurus, mais pour l'instant, dans l'indécision, je préfère garder cela pour moi. Je ne connais rien de mon interlocutrice, et même si je ne suis pas bien placé en terme d'éthique professionnelle en ce moment pour affirmer que "ça ne se fait pas de révéler les éléments d'une enquête en cours", je reste un Auror scrupuleux, quoi qu'il en soit. Et donc, je pense qu'il est plus judicieux de me taire pour le moment.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Sam 3 Mar - 14:43


Elsa se sentait un peu bête d'avoir posé une telle question, en même temps elle ne pouvait comprendre que rien n'allait bien dans cette ville, sans poser de questions, sauf que personne ne semblait vraiment savoir ce qui se passait. Langdon lui avait dit qu'il suspectait la ... sorcellerie d'être à l'origine de tout ça, et ses fidèles de Salem semblait le croire, sauf que les sorciers du Ministère, enfin du MACUSA à New York faisaient tout pour cacher leurs existences aux moldus. Donc ce n'était pas eu non plus les responsables de ces catastrophes qui frappaient la ville, mais alors qui? C'était une réponse que la jeune femme voudrait bien avoir, mais auprès de qui pouvait-elle bien se renseigner.  
"Et cette association, elle veut une chasse aux sorcières, c'est un peu bête. Parce que finalement ils nuisent plus aux autres moldus, qu'à nous véritablement" fit Elsa en pensant à tous ses morts durant la chasse aux sorcières de Salem, alors qu'il n'y avait pas beaucoup de sorcière dans le lot. Il y en avait même une qui s'était fait attrapé plusieurs fois pour se faire bruler, et sentir le chatouillement des flammes sur son corps, mais pas la douleur bien sûr.

Mais les attaques qui avaient lui dans la ville, étaient différentes parce qu'elles étaient magiques, elles ne venaient pas de la part des moldus, mais des sorciers, qui ne travaillaient pas pour le gouvernement.
"Est-ce que cela pourrait venir de Grindelwald?" demanda Elsa, c'était le seul nom qui lui était venu à l'esprit pour expliquer ce qui se passait à New York. Beaucoup pensait qu'il n'était plus une menace, mais Elsa n'en savait rien et tant qu'il se trouverait pas en prison, cela pouvait toujours être le cas. La jeune fille n'avait jamais vraiment été victime du mage noir, mais certains de ses camarades à Poudlard avait perdu un parent dans les troubles qu'il avait causé dans le monde magique, même les troubles dans le monde non-magique n'avait pas touché la jeune fille.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mer 7 Mar - 13:51





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
Q
uand la jeune femme s'offusque de l'initiative des fidèles de Salem, de toute évidence, elle prêche un converti. Je suis le premier à penser que la vendetta que cette association veut mener à l'encontre des sorciers est absurde et ridicule. Mais l'absurde et le ridicule n'ont rien d'inhabituel, dans la vie, on peut même dire que c'est une sorte d'habitude, chez le commun des mortels... et nous en avons une démonstration flamboyante sous les yeux. Avec la guerre, j'en ai bien évidemment trop vu pour me laisser encore surprendre. C'est peut-être un peu triste, mais je dois le dire, je suis franchement blasé... Après, je ne m'inquiète pas trop des fidèles de Salem parce que je n'ai pas le sentiment que grand-monde prête vraiment de l'intérêt et une oreille attentive aux élucubrations de la chef de file du groupe. Manifestement. Après, je pense que cette Mrs Barebone s'estime totalement dans son bon droit. Elle ne doit pas s'imaginer faire du mal aux siens, elle doit se dire que, au contraire, elle les protège. Je ne pense pas que son intention soit mauvaise, car elle doit s'imaginer que nous, sorciers, sommes moins que des humains, comme des nuisibles à éradiquer. L'intention est mauvaise parce qu'elle est fausse, et c'est un cas de figure que j'ai souvent constaté. C'est par souci de compréhension et de communication que les guerres se déclarent.

-Ce n'est pas à moi qu'il faut le dire,
je réponds dans un fin sourire quand Elsa s'offusque de la situation.

Mais est-ce que le dire aux principaux concernés changeraient quelque chose ? C'est bien ça le problème, on ne peut pas en être sûr. Je ne suis malheureusement pas convaincu du fait que l'on puisse discuter et débattre une personne endoctrinée comme l'est Mary Lou Barebone. Mais les fidèles de Salem sont un groupe à surveiller de très près. Et c'est bel et bien ce que je fais.

-Je doute fort que Grindelwald soit derrière tout cela,
je réponds honnêtement quand mon interlocutrice me fait part de mes suspicions. Non pas que ce soit complètement à exclure, mais je doute que les fidèles de Salem aient quoi que ce soit à voir avec le mage noir porté disparu, ou alors c'est que ses motivations seraient plus obscures que ce qu'elles pouvaient bien laisser paraître. Ce n'est pas dans ses méthodes.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Sam 10 Mar - 17:03


Grindelwald n'était pas derrière tout ça, semblait penser Théseus, mais c'était le seul nom qui lui était venue à l'esprit. Elle plongea le nez dans son café, pendant que Théseus lui disait que ce n'était pas dans les méthodes de Grindelwald. Sauf qu'elle ne savait pas du tout quelles étaient ses méthodes? La jeune femme ne chercha pas à discuter avec lui sur ce point-là, il devait sans doute être bien plus au courant qu'elle sur le sujet. Aprés tout, il faisait partit des aurors, il devait en savoir bien plus qu'elle.

"Quelles sont ses méthodes?" demanda-t-elle malgré tout en levant la tête vers lui. Elsa voulait devenir journaliste, et le travail d'une journaliste était de poser des questions, surtout sur les sujets qu'elle ne comprend pas. Elle n'avait pas l'intention d'écrire un article sur le sujet. Elle était surtout venue pour lui dire qu'elle l'avait battue, elle était tellement fière à ce sujet. Mais maintenant que la conversation avait un peu dévié sur des sujets plus actuels, elle voulait en savoir plus.

"Je n'ai pas eu l'occasion d'en savoir plus sur le mage noir, uniquement ce que les journaux en disait, et encore j'étais trop jeune pour vraiment tout comprendre. " expliqua la jeune femme. En plus, elle était une née-moldue, il lui était encore d'ailleurs difficile de comprendre certes mœurs des sorciers, et aussi leurs us et coutumes. Elle fit un sourire, en reprenant confiance elle, Elsa avait peut-être fait une bêtise en suggérant que Grindelwald était derrière tout ça, mais maintenant elle avait de nombreuses questions à poser, et de choses à savoir.

Elsa repensait à ce que Langdon lui avait dit, il pensait que la sorcellerie était derrière tout ça, et il avait raison, elle avait essayé de noyer le poison, mais il était bien trop sûre de lui pour qu'elle réussisse à le faire douter, aprés tout son frère était mort dans des conditions étranges. Elle ne savait pas si elle devait en parler avec Théseus, elle avait l'impression qu'il ne manquerait pas grand chose pour que toute la ville soit au courant. Et elle n'avait pas envie que Langdon soit oublietter, ce n'était pas trés juste et pourtant si il s'approchait un peu trop de la vérité, c'est ce qui finirait par arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mer 14 Mar - 13:49





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J
e ne sais pas si j'ai raison d'avoir ce genre de discussions avec mon interlocutrice. C'est quand même un sujet particulièrement sérieux, et je ne sais finalement pas grand-chose de mon interlocutrice, si ce n'est qu'elle semblait avoir développé un fort sentiment d'infériorité à mon sujet qu'elle a maintenant réussi à dépasser (pour m'envoyer au visage un succès qui forcément m'indiffère vu les récentes circonstances). Cela dit, ça me fait du bien d'en parler avec quelqu'un qui est un peu d'extérieur à la situation. Moi, même si c'est malgré moi, je me retrouve beaucoup trop impliquée dans toute cette affaire pour être forcément objectif sur tout. Je ne sais pas du tout où cette discussion va nous mener. Mais si j'ai accepté d'aborder le sujet, ce n'est pas forcément non plus pour après me taire, me braquer et ne plus rien dire. Il faut qu'on trouve un juste milieu, en somme.

-Il a toujours signé la moindre de ses... interventions.
Il n'y a pas forcément de bons mots pour décrire ce que j'ai précisément envie d'exprimer. Je serais surpris qu'il soit l'auteur des récents événements sans envisager les revendiquer. C'est même un cas assez frustrant, pour nous, Aurors, car combien de fois avons-nous eu l'impression qu'il nous narguait. Et dire que nous pensions en avoir fini avec lui ! J'ai perdu beaucoup de mes plus proches frères d'arme dans le combat contre cet homme. Et maintenant, tout est à recommencer. Cette menace pèse invariablement sur nous. Et depuis deux ans, nous attendons de savoir quand il frappera de nouveau, sans être sûrs de rien. Facile de céder à la paranoïa, alors. Et c'est peut-être ce qu'il cherche. Il patiente dans l'ombre depuis trop longtemps. Je pense que son retour fera effectivement grand bruit, mais pas de cette manière. Je marque une légère pause. Mais on ne peut être sûr de rien. Et il ne serait pas forcément étonnant, en revanche, qu'un de ses partisans soit derrière tout cela.

Bref, il n'y a que des éléments d'enquête et rien de précis. La situation n'est pas simple, et la seule chose que je sais à coup sûr, c'est que le principal suspect dans l'affaire (si on ne parle pas juste d'une personne condamnée, car en toute logique, le jugement de Newt a déjà été prononcé) est innocent. J'ai pu avoir des doutes, au début, car Newt aurait pu causer ces dommages même sans en avoir l'intention, mais maintenant ce n'est plus le cas, ce qui n'éclaire pas mon jugement davantage pour autant.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Sam 17 Mar - 16:40


Elsa ne savait pas si cette rencontre était une bonne chose ou pas. Il faut dire qu'elle n'avait peut-être pas vraiment bien commencé. Elle avait presque agressé Theseus alors qu'elle avait idolâtrer pendant de longues années. Aujourd'hui, elle avait été fière de pouvoir lui dire qu'elle était plus forte que lui. Mais la différence d'âge, et ce qui la motivait à dix neuf ans, n'était plus la même chose pour le jeune homme qui devait en avoir dans la trentaine. Elle avait donc bien compris qu'elle avait failli être ridicule, heureusement elle s'était rattrapé à temps, et maintenant ils avaient une étrange conversation sur le mage noir. Grindelwald avait beaucoup fait parler de lui, et il ferait sans doute encore parler de lui, même dans cent ans, on parlerait encore de lui, puisqu'il enterrait dans les livres d'histoire. Il était dommage que ce genre de personnage entrent dans l'histoire, même si c'est pour l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire.

Un partisan de Grindelwald derrière tout ça, possible, se dit la jeune femme. En tout cas elle n'avait pas compris qu'on puisse considérer les no-mags comme inférieur, qui ont besoin d'être diriger. Peut-être parce qu'elle avait passer plus de temps avec les moldus qu'avec les sorciers. Peut-être aussi parce que sa famille était moldue. Les sangs-purs ne pouvaient pas comprendre, finalement c'est eux qui ne comprennent pas le monde.

"Le but étant de créer un climat de tension entre les moldus et les sorciers. Mais pourquoi faire? Quel serait l'avantage pour les sorciers? et pour la ligue de Salem?" demanda Elsa, qui ne voyait pas comment une guerre entre les uns et les autres pourraient agir pour l'avantage des sorciers ou des moldus, cette histoire n'avait pas beaucoup de sens. L'avantage serait pour les gagnants, mais même avec leurs pouvoirs magiques, il n'est pas garanti que les sorciers gagnent, ils sont quand même beaucoup moins nombreux que les moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Ven 23 Mar - 20:36





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
E
lsa est une jeune femme brillante, vraiment très brillante, j'en suis convaincu. Raison pour laquelle je suis certain que même si elle me pose des questions à voix haute, elle en devine d'ores et déjà les réponses. Il faut dire qu'il n'y a pas besoin d'avoir suivi la formation des Aurors et d'avoir des années de bouteilles comme c'est mon cas pour le deviner. Elle doit sans doute attendre avant tout la confirmation de ses suspicions, et c'est donc ce que je vais lui adresser en réponse. Je pense que ça ne me fera pas de mal de discuter de tout ça, d'ailleurs, ça va me permettre de mettre de l'ordre dans mes idées. Il n'y a jamais rien de mieux pour cela que de les articuler à voix haute, et même si je pourrais le faire avec Newt, Leta ou encore le professeur Dumbledore, j'ai bien conscience du fait que je n'aboutirais pas au même résultat. Là, j'ai face à moi un esprit neuf et en proie aux questionnements, ses interrogations pourraient aisément servir les miennes.

-Pour les partisans de Grindelwald, l'avantage est très clair. Pour eux, il est intolérable que les sorciers aient à se cacher des Moldus. Ils considèrent qu'ils sont la... race dominante.
Cette expression me tire une grimace de dégoût, mais je n'invente rien, c'est bien leurs termes. Alors faire connaître à tous leur existence, c'est une manière d'asseoir leur domination pour de bon. Lever le secret magique pour instiller la peur dans l'esprit des Moldus... Et apparemment, certains en sont déjà victimes. Je jette un regard en biais au tract délivré au nom des Fidèles de Salem. La peur peut faire faire des choses terribles. Il ne sera pas simple de prendre la parole pour toute une communauté en faisant valoir nos bonnes intentions si une infime partie de cette communauté doit se plaire à justifier tous les préjugés possibles à notre sujet. Le règne par le chaos n'est pas une option très noble, mais elle s'est déjà révélée efficace par le passé.

Ce n'est pas agréable de ressasser tout ça, mais il le faut bien, car la situation reste très actuelle tout de même, on ne peut pas faire comme si de rien n'était.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Dim 25 Mar - 17:17


Parler de tout ça avec Theseus, lui donnait l'impression de mieux comprendre les idées de Grindelwald, peut-être que c'était lui qui expliquait mieux que les journaux qu'elle avait pu lire, ou alors est-ce la maturité qu'elle avait gagné ces dernières années, qui lui permettait de mieux comprendre l'ensemble de ce qui se passait dans le monde sorcier et parmi les moldus. La race dominante, ces termes ne lui plaisait pas non plus, en voyant la grimace de Theseus, elle avait presque envie de faire la même. Tout semblait bien correspondre à tout ce qui se passait à New York. Les partisans de Grindelwald créait un climat de tension, et œuvrait devant des moldus, tuant même un no-mag important sous les yeux de nombreux témoins, notamment de Langdon qui enquêtait déjà sur la magie. Alors les fidèles de Salem entrait en jeu pour dévoiler la vérité sur les sorciers et levait ainsi le voile sur le secret du monde magique. Cela n'avait pour l'instant que peu d'impact, mais il suffirait d'autres attaques pour que tout le monde se rende compte que les sorciers existaient, ou tout du moins qu'il y avait un truc de louche. La peur serait vite dans l'esprit des moldus...  Les partisans de Grindelwald s'en donnerait alors à cœur joie, et les autres sorciers n'auraient plus qu'à suivre le mouvement ou à se cacher.
"C'est un plan rudement bien pensé" fit Elsa avec un peu de tristesse, elle aimerait tellement découvrir une faille dans leur plan, sauf qu'elle ne voyait pas comment les choses pourraient s'arranger, cela pourrait même aller en empirant. Oublietter une ou deux personnes, ne seraient plus suffisant pour s'assurer du secret des sorciers. Langdon lui avait proposé de rencontrer une personne capable de lui parler de la magie, et cela devenait assez urgent pour découvrir ce qu'ils savaient ou ne savaient pas. Et qui était prêt à les croire.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mer 28 Mar - 15:58





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J'

affiche un sourire un peu désabusé quand mon interlocutrice affirme que les plans de l'ennemi sont particulièrement bien ficelés. J'aimerais pouvoir affirmer le contraire, assurer qu'il avait des failles manifestes, dans lesquelles il était bien simple de s'engouffrer, mais ce n'est pas le cas. Si ces failles devaient être si évidentes, nous, Aurors, nous serions directement précipités dans la brêche, et l'ennemi ne serait plus une menace invisible, difficile à juguler... l'ennemi serait déjà anéanti. A l'heure actuelle, nous ne sommes même pas capable de donner un nom à la menace, il n'y a que des suppositions... Quant à Grindelwald... Nul ne sait où il se trouve. Autant dire que cette situation n'a vraiment rien d'idéale. C'est assez déprimant de se dire ça. J'ai envie de rester confiant, d'affirmer que nous trouverons forcément la réponse à nos problèmes, mais je ne peux l'assurer du tout, rien ne peut être si certain, fort malheureusement. Je compte me battre quoi qu'il en soit, parce que c'est mon rôle, ma vocation, mais je n'ai pas la moindre idée d'où cela nous mènera au bout du compte.

-Malheureusement,
je lui confirme dans un sourire non pas abattu mais, disons, lucide.

C'est difficile de reconnaître à son ennemi une force difficile à contrer, mais c'est en ayant conscience de cette force qu'on parviendra à y pallier. J'espère que je n'ai tout de même pas été trop alarmiste auprès de mon interlocutrice. Moi, j'ai le nez en plein dans toutes ces affaires, alors j'ai du mal à y voir très clair, mais mon interlocutrice n'a pas à payer les pots cassés de mes propres inquiétudes. Ce ne serait pas juste. Ce n'était pas juste.

-Mais même la mécanique la plus huilée peut être enrayée si l'on y met du sien.

Je l'affirme et ne veux pas en démordre. Je ne suis pas ici pour combattre le mal, je suis venu pour sauver mon frère. Même si je commence à penser que les deux ne vont pas être si éloignés l'un de l'autre, au bout du compte. Je sens que je viens de mettre les pieds dans une affaire bien plus épineuse que ce que je soupçonnais.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Lun 2 Avr - 15:03


Elsa n'en revenait pas de discuter de ce genre de choses avec Théseus, déjà le personnage en lui-même était une légende, un héros dans le monde des sorciers. Et puis le sujet en lui-même était palpitant, bien que terrifiant quand on y pense bien. Rencontrer cette femme, Mary Lou devenait assez urgent afin de découvrir ce qu'elle sait, comment elle le sait, et quel rôle, elle peut bien jouer dans toute cette mascarade. Le plan de Grindelwald, ou l'un de ses partisans était rudement bien pensé, c'était triste à dire, mais c'était la vérité. Theseus fit remarqué que malgré tout, il restait un espoir si il parvenait enrayer cette machinerie.
"Lançons des quantités de sable, alors" fit Elsa avec un sourire, rien de mieux que le sable des tonnes de sables pour enrayer et bloquer une machine. Sauf que dans leur cas, ce n'était pas du sable dans le sens physique du terme. Et d'ailleurs la jeune femme ne savait même quelle forme pouvait prendre ce "sable". Elle avait dit cela à moitié sérieuse, à moitié en plaisantant.

"Que pourrions-nous réellement faire pour enrayer cette mécanique bien huilée. Parce que les choses ne vont pas aller en s'arrangeant." dit Elsa, c'était un peu comme des tremblements de terre avant une éruption volcanique. Ou alors comme un cocote-minute qui boue doucement d'ailleurs, puis de plus en plus fort, jusqu'au moment où la vapeur explose. Le monde des sorciers et même celui des moldus étaient sous pression, et si on ne cherche pas à inverser la vapeur, tout allait finir par ... exploser. Ce qui ferait sans aucun doute les affaires de Grindelwald, ou de qui que ce soit qui tire les ficelles. Mais est-ce que Theseus aurait une solution à lui offrir, un premier grain de sable à placer dans l'engrenage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Ven 6 Avr - 13:58





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J
e souris à la remarque de mon interlocutrice, drôle autant que pertinente. Passé les débuts singuliers de notre conversation, je dois lui reconnaître de l'esprit, à cette Elsa. Une vraie curiosité conjuguée à une envie sincère de comprendre et de s'impliquer. Lui parler me fait du bien, elle m'aide à mettre mes idées en ordre, ce qui n'a rien d'un moindre luxe vu ma situation actuellement. Jeter quantité de grains de sable pour enrayer la machine, c'est effectivement, métaphoriquement parlant, la meilleure manière de s'y prendre à mes yeux. Mais plus concrètement, comment fait-on cela ? C'est là que le bas blesse... il faudrait comprendre à quoi pourraient équivaloir ces poignées de sable et s'en procurer... mais si c'était déjà le cas, nous ne serions pas en train de tergiverser et d'argumenter sur le sujet. Il y a des pistes, pas de vraies solutions, et pour le moment, les actions que nous menons équivalent à autant de coups de bâtons dans l'eau. Un effort vain, somme toute.

-Vous ne m'apprenez rien
, je soupire dans un léger sourire quand mon interlocutrice me fait remarquer que si nous n'enrayons pas bien vite la mécanique bien huilée de l'ennemi, les choses vont aller empirant et vont devenir ingérables. J'ai vécu la guerre et en ai souffert, je sais très bien tout cela... Mais si une solution toute faite n'existait pas déjà, nous n'en serions pas là. Pour enrayer la mécanique, il faut déjà en comprendre tous les rouages, et pour l'instant, ce n'est pas le cas. J'affiche un nouveau sourire, plus conciliant. Et tout cela relève du travail des Aurors, et donc du secret professionnel auquel je suis attaché, je pense que je vous en ai déjà bien assez dit.

Même si le peu que je lui ai dit aura sans doute le don plus de l'inquiéter que de la rassurer... mais c'est un fait, ce problème, les Aurors se mettent en quatre pour le résoudre, et je suis bien placé pour le savoir, même si à l'heure actuelle, je suis bien plus préoccupé par le sort de mon frère que par celui de l'humanité. C'est égoïste, je le sais. Mais mon instinct me souffle que les deux doivent être en vérité liés d'assez près.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Dim 8 Avr - 18:12


"Oui, je comprend" fit Elsa. Théseus avait raison tout ceci était le travail des aurors de savoir ce qu'ils devaient faire pour appréhender et arranger cette situation. Pourtant, elle n'avait pas l'intention de laisser tomber cette histoire. Elle avait dit Langdon de l'appeler si Mary-Lou Barebone la chef de la ligue des fidèles de Salem acceptait de la voir. Elle irait à cette rencontre avec la boule au ventre et une grande appréhension, mais elle irait. Et si il ne l'appelait et bien... elle ne s'occuperait plus de tout ça, ce serait comme laisser le destin choisir de son chemin. Au fond, Elsa ne savait pas si elle souhaitait l'une ou l'autre des situations. La seconde serait plus simple, elle n'aurait pas à affronter la colère d'une femme envers les sorciers, ou la peur de faire face à Grindelwald ou l'un de ses partisans, ce serait plus ... confortable.

Mais d'un autre côté, comprendre le monde, découvrir la vérité, cela faisait partit de ce qu'elle était, pouvait-elle vraiment tourner le dos à cette partie de l'histoire de son monde, de ses deux mondes. Car la jeune femme se sentait à la fois une sorcière par ses pouvoirs, et à la fois une no-mage pour toute son enfance dans le monde des moldus.

"Je vous remercie de votre confiance" fit Elsa qui comprit que tout ce qu'il lui avait dit, était sans doute bien trop proche de ce qu'il appelait le secret professionnel, et qu'il n'aurait pas du lui en dire autant. "J'espère qu'on pourra vite régler cette situation, au moins que vous puissiez comprendre quoi faire pour arranger les choses" fit la jeune fille avec un sourire un peu triste. Elle ne savait pas trés bien comment dire tout ce qu'elle espérait pour l'avenir entre les deux mondes. Elsa ne fit pas part de son intention de se renseigner sur la ligue de Salem, si l'occasion lui était donné, elle ne voulait pas qu'il perde son temps, si elle ne trouvait rien. Ou même si elle découvrait des choses qu'il savait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mar 10 Avr - 14:53





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J'
affiche un sourire quand mon interlocutrice affirme qu'elle comprend, ce qui me rassure vraiment, parce que je ne voudrais pas qu'elle prenne mal ma réponse. J'apprécie sa curiosité, j'apprécie notre conversation, et même si je ne peux pas tout lui dire non plus, je veux qu'elle comprenne bien que mon intention n'est pas de la maintenir dans l'ignorance. Je considère que plus les personnes sont informées, mieux c'est, car l'ignorance est un poison, à éviter de toute urgence. Et elle doit en savoir quelque chose, quand on se lance dans une carrière de journaliste, et que c'est par conviction et non par appât du gain, c'est qu'on est contre la non-information. Bref, j'apprécie qu'elle comprenne quelles sont les limites que m'impose le secret professionnel et qu'elle n'insiste pas davantage. J'espère que, très bientôt, on m'expliquera mieux la situation. Elle me remercie même pour ma confiance, ce qu'elle n'a pas à faire. Je me suis exprimé comme je l'aurais fait avec quiconque s'étant montré digne de mes confidences. Et je vois bien qu'Elsa, au fond, est une personne de confiance. Elle s'est laissée dépasser par une lubie qui n'avait pas lieu d'être, mais au-delà de ça, je la trouve vraiment investie. Je vois qu'elle est du bon côté de la barrière.

-Je l'espère aussi.
En tout cas, j'ai bien l'intention de tout faire pour parvenir à mes fins, pour progresser, pour arrêter le mal qui prend de l'ampleur. Même si ma priorité numéro un est assez égoïste. Ce que je souhaite avant tout, c'est de sauver la vie de mon frère et de le préserver du danger autant que possible. En tout cas, vous pouvez être sûr que toutes les mesures nécessaires sont prises, personne ne ménage ses efforts.

Je me sens dans l'obligation de la rassurer, parce que je la sens inquiète et très impliquée. Je ne peux pas lui assurer que tout ira bien dans le meilleur des mondes, ce serait totalement utopiste. Mais c'est en croyant que l'on peut faire quelque chose que l'on arrivera à nos fins si ces fins sont possibles. Le défaitisme n'a jamais mené nulle part, ça c'est une chose que je sais de source sûre.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Jeu 12 Avr - 15:24


Elsa était en compagnie de Theseus, dans un salon de thé à New York, elle ne pensait pas du tout qu'elle aurait pu se retrouver dans cette situation, lorsqu'elle avait quitté Londres. Et en plus, leur conversation était intense et intéressante. Elle savait bien que le jeune homme était intelligent puisqu'elle avait toujours voulu le battre sur le panneau d'affichage de Poudlard, mais pas qu'ils pourraient s'entendre et avoir une conversation de ce genre. La jeune femme avait bien envie de l'aider à retrouver son frère, et dans quel pétrin, il s'était fourré. Sauf qu'elle ne le connaissait pas, enfin seulement de réputation, car ils avaient trop d'écart d'âge pour avoir fait leur études ensemble. Elsa avait à peine un an quand Newt, le frère de Theseus était juste rentré à l'école Poudlard. La jeune femme fit un sourire un peu triste mais encourageant, il voulait sauver son frère, et elle aimerait, elle savait qu'il réussirait.

"J'espère que votre frère va bien, et que vous réussirez à le retrouver" fit Elsa, qui ne comprenait pas comment il s'était retrouvé mêlé à cette histoire. Mais les sorciers étaient bavards, et en plus étant journaliste, enfin voulant le devenir, elle lit beaucoup de journaux, autant moldus que sorciers, et son nom était apparut dans un des articles. Pouvait-elle prendre le risque de poser des questions sur son frère sans le vexer. Elle avait déjà eu à faire à un frère, et il n'avait pas été très réceptif à ses questions. Et puis, Elsa ne voulait pas lui faire de la peine, ni ne lui donnait de faux espoirs en lui parlant de son projet de parler avec la chef de la ligue des fidèles de Salem.
"Tu...  Vous n'avez pas de nouvelles de votre frère. Comment s'est-il retrouvé mêlé à tout ça?" demanda la jeune femme avec un sourire, un peu sceptique sur la réponse que Theseus allait lui faire. En plus, elle avait faillit le tutoyer, pourtant Elsa avait beaucoup de respect pour lui, peut-être un peu trop d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 29/11/2017

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Mar 17 Avr - 15:58





 

Theseus & Elsa

“ Première ligne sur le tableau ”
J
e ne me suis pas entendu parler de mon frère, les mots sont sortis tout seuls, sans doute parce que je suis beaucoup trop préoccupé pour réussir à faire semblant. Je n'y arrive pas. Peu importe le sujet que j'aborderai et peu importe avec qui, mes pensées finiront forcément par converger en direction de Newt, parce que tant qu'il ne sera pas sauf, tant que je n'aurais pas réussi à le disculper auprès du MACUSA, je ne serais pas serein. C'est normal, après tout. C'est une question de vie ou de mort, au sens propre du terme. Le danger est sérieux, et si je devais ne pas réussir à ramener mon cadet sain et sauf en Angleterre, je ne me le pardonnerais jamais, ce serait tout bonnement impossible pour moi. Si son nom m'a échappé sans que je m'en rende compte, ça devait vraiment être que j'avais besoin, terriblement besoin d'exorciser, parce que cette situation est difficile, pou ne pas dire impossible à vivre. Forcément, Elsa saisit l'occasion pour m'interroger, mais aussi pour me soutenir. Et ça fait du bien, vraiment.

-Tu peux me tutoyer,
dis-je alors en sentant qu'elle a hésité. Au point où nous en sommes, je ne pense pas que ce soit si malvenu de dépasser ce seuil. Nous avons eu une conversation que deux parfaits inconnus n'ont pas normalement, alors je suppose que ça a tout de même un minimum de sens de s'épargner la distance de politesse. Je suis désolé, je ne peux rien te dire, pas pour l'instant, en tout cas. Mais je te remercie.

Je ne le peux pas, non, parce que même si Elsa a l'air très sincère et bien intentionnée, ce serait trop risqué de lui parler de lui dire ça. Apprendre à qui que ce soit que je suis actuellement en contact avec Newt, alors que je suis supposé aider le MACUSA à l'appréhender, ce serait prendre un risque immense, et pas seulement pour moi, pour ma jeune interlocutrice aussi. Alors je pense qu'il est préférable de limiter au maximum les dégâts si possible. Alors, même si elle risque de ne pas se satisfaire de ma réponse (ce que je comprendrais), je ne peux pas lui en dire plus.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 32

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   Jeu 19 Avr - 18:42


Elsa hocha la tête, elle n'avait pas fait exprès de le tutoyer, mais elle était tellement à l'aise à parler avec lui, que ce petit mot était sortit tout seul. La conversation était tout de même assez intense quand on y pense. Le jeune homme lui répondit qu'il ne pouvait pas plus en dire sur son frère. Elle comprenait assez bien, ce qu'il voulait dire, et elle n'avait pas envie de le forcer à répondre, de tout façon elle n'en avait pas vraiment les moyens. Elle fit un sourire pour lui faire comprendre, elle acceptait tout ça. Elsa but une gorgée de son verre, la dernière d'ailleurs, et se demandait si elle ne devait pas le laisser s'en aller, après tout c'était un auror, et il avait sans doute beaucoup de choses à faire pour sauver son frère notamment.

"Merci aussi, je souhaite sincèrement que tu retrouves ton frère" dit la jeune femme avec le sourire. Je pense que je vais vous laisser. ... Euh... Tu as sans doute des choses à faire" ajouta Elsa avec un sourire. La jeune femme n'avait pas fait attention, et l'avait vouvoyez à nouveau, avant de revenir vers le "tu", il lui faudra sans doute un moment avant de s'y faire. Elle était un peu triste de le quitter, mais en même temps, elle ne voyait pas non plus ce qu'elle pourrait raconter de plus avec le jeune homme. A leur prochaine rencontre, il aurait peut-être la chance de lui dire qu'il avait retrouvé son frère, c'était ce qu'elle souhaitait le plus.

En tout cas, elle était contente d'avoir fait la connaissance de Theseus, elle n'avait connu qu'un nom dans un ligne d'un tableau, et aujourd’hui, c’était une personne en chair et en os. Elle ne savait pas du tout, ce qu'elle était imaginé, mais intellectuellement, il représentait tout ce qu'Elsa admirait et espérait devenir. Elsa se leva et dans un dernier sourire, elle salua Theseus.

"A bientôt, et j'espère que tu auras retrouvé ton frère" dit-elle avec un geste de la main, avant de s'éloigner pour vivre de nouvelles aventures.

FIN POUR MOI! (enfin si tu es ok!)
Merci beaucoup pour ce RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première ligne sur le tableau [feat:Theseus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Manhattan :: Central Park-