AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitimeDim 30 Déc - 14:06


Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent.
L

a situation avait échappé à tout contrôle. Mary Lou l'avait toujours su, ou du moins l'avait deviné. Il y avait chez Credence quelque chose de mauvais, d'anormal, de dangereux... Un quelque chose lié à sa naissance, bien sûr, ça ne faisait aucun doute... mais elle avait cru, malgré tout, avoir la situation bien en mains... mais ça, c'était avant que la chef de file des fidèles de Salem n'accuse le contrecoup de l'agression que Credence avait considéré de trop. Cela avait été violent, brutal... C'était un miracle que Mary Lou s'en soit sortie indemne. Elle n'avait pas voulu aller à l'hôpital. elle s'était soignée avec les moyens du bord. Ses différentes cicatrices devaient lui servir d'argument à l'encontre de quiconque oserait encore remettre en question ses croyances, plus acérées que jamais. D'autant que la situation ne semblait pas s'être tant que cela améliorée... Langdon était venu lui parler, en détails, de tout ce qui s'était passé, de tous les événements dont il avait été témoins. Mais il n'y en avait eu trace nulle part. Ce qui aurait dû faire la une des journeaux avait été remplacé par un article dénué du moindre intérêt sru la météo. New York était tombée en ruines, et on l'avait ranimé de ses cendres. Ou presque... Son église, qui avait été dévastée par l'attaque de Credence, était toujours en ruine. Preuve était faite, donc, que son initiative dérangeait bel et bien. C'était une victoire. Mais bien maigre cependant, car le prix que lui coûteraient les rénovations de ces lieux avait de quoi décourager n'importe qui.

Mais surtout pas elle, bien sûr. Plus on tenterait de l'intimider, plus elle s'évertuerait à se donner raison... Elle avait le sentiment que l'ennemi perdait doucement le contrôle. Elle avait perdu Credence, mais ce n'était pas grave, c'était au final une épine que l'on retirait de son pied (même si elle n'oubliait pas de jouer les mères angoissées chaque fois qu'on lui demandait ce qu'il était advenu à son fils adoptif). Elle, elle continuerait, coûte que coûte, et elle comptait sur les quelques relations qu'elle possédait pour progresser dans la meilleure direction possible.

Elle savait qu'elle avait besoin du soutien d'Henry Shaw, mais face aux réticences (pour ne pas parler de mépris) de l'influent patron de presse, elle pouvait en attendant compter sur son fils... et potentiellement sur celle qui aurait dû devenir sa belle fille, puisque Langdon lui avait présenté Debrah, la fiancée du défunt Henry Shaw Jr. Une jeune femme fortunée, suffisamment du moins pour peut-être participer à la rénovation de son église. C'est là qu'elle lui avait donné rendez-vous, et ce n'était bien sûr pas sans raison, le but étant de lui faire mesurer l'étendue des dégâts.

-Miss Burton
, l'accueillit-elle quand Debrah vint au rendez-vous. Je vous remercie d'être venue.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
Debrah Burton
Messages : 53
Date d'inscription : 29/12/2018
Age du joueur : 30

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Re: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitimeVen 8 Mar - 12:20

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent.
Debrah avait appris ce qui était arrivé à l’église des Barebone et la première chose qu’elle avait fait c’était rendre visite à Langdon afin de s’assurer qu’il allait bien. Et suite à cela, ils avaient eu une conversation concernant la nuit du nouvel an. Debrah ne se souvenait de rien, mais apparemment il s’était passé des choses. L’état de l’église des fidèles de Salem en était un peu la preuve au final. Enfin, la jeune femme n’en était pas entièrement sûr, cela dit elle devait bien reconnaître qu’elle était capable de croire un peu à n’importe quoi depuis la mort de Henry. Et le fait qu’ils soient sur la même longueur d’onde avec Langdon ne pouvait pas lui permettre de réellement mettre sa parole en doute. Elle avait rendez-vous à l’église d’ailleurs, avec Mary Lou qui l’avait contacté dans le but de la voir. La jeune femme ne savait pas exactement ce que cette femme lui voulait, mais Debrah n’avait aucune raison de ne pas se rendre à ce rendez-vous.

Elle ne savait pas toujours quoi réellement penser des fidèles, mais dans tous les cas, à l’heure actuelle il était évident qu’elle ne pouvait que se rendre à ce rendez-vous, afin de discuter avec cette femme. Quand elle arriva sur place, elle ne manqua pas d’être effaré des dégâts. Elle en avait entendu parler, elle avait su que c’était grave, mais en même temps elle ne s’était pas douté que c’était à ce point non plus. Il était clair que l’église avait pris un sacré coup, ça ne devait pas être évident pour les Barebone de vivre convenablement.

« Mrs. Barebone. »
La salua-t-elle en retour quand Mary Lou Barebone lui remercia d’être venue. « Je suis navrée d’apprendre ce qui est arrivé à votre église. » Affirma-t-elle sincèrement, parce qu’elle n’avait aucune raison de mentir. C’était le cas, elle était vraiment navrée de découvrir dans quel état se retrouvait cette église où toute la famille Barebone vivait. Ce n’était pas ce qu’il y avait de décent maintenant. Et justement, elle ne se rendait pas encore compte que le fait que Debrah soit touché par le sort de la famille était une bonne nouvelle pour Mary Lou, que c’était un peu ce qu’elle cherchait. « Comment allez-vous ? » Demanda-t-elle, en se posant vraiment la question.

Cette question était un peu générale, elle se posait la question concernant la femme sous ses yeux, mais elle incluait aussi les enfants de cette femme. Elle savait que Langdon n’était pas sur place quand il y avait eu l’accident, si on pouvait appeler les choses de cette manière. Elle se faisait du souci pour les enfants de la femme sous ses yeux effectivement, elle espérait qu’il n’y avait pas eu de blessé grave. Quand bien même, elle pouvait quand même constater que la femme sous ses yeux avait déjà eu quelques blessures. Ce qui ne pouvait que rajouter un peu plus dans le fait que Debrah puisse être capable de se sentir concerné par leur sort.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Re: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitimeVen 8 Mar - 18:18


Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent.
M

ary Lou adressa en réponse à son interlocutrice un sourire contrit. Elle appréciait à leur juste valeur les propos de son interlocutrice. Pas seulement parce qu'elle affichait de la compassion à son adresse et à l'adresse des fidèles de Salem (même si cela jouait forcément), mais parce que c'était exactement l'effet qu'elle avait recherché. Mary Lou n'était pas le genre de femme à vouloir attirer la compassion et la pitié sur elle. Elle s'en était toujours très bien tirée par ses propres moyens et n'avait aucune envie que cela change, certainement pas. Elle s'était toujours relevée, peu importe les coups, et cela continuerait, mais il fallait aussi, de temps à autre, avoir l'humilité d'admettre que l'aide d'autrui pouvait être bienvenu.

Et en l'occurrence, si la compassion qu'affichait Debrah Burton à son adresse pouvait la convaincre de faire un geste et de participer financièrement à la rénovation de l'église, elle aurait absolument tout gagné. Ceci dit, elle savait très bien qu'il ne fallait pas précipiter les choses. Elle n'avait pas la moindre intention de poser la question de but en blanc, c'était même hors de question, ce serait beaucoup trop risqué, car peut-être qu'en évoquant l'aspect pécuniaire de la situation, la jeune femme se refermerait comme une huître. Non, chaque chose en son temps. Le moment viendrait bien assez vite de discuter de tout cela. Et le moment venu, elle saurait bien évidemment y mettre les formes. Même si le combat de Mary Lou n'était pas simple et qu'elle avait accumulé plusieurs échecs, Mrs Barebone considérait tout de même posséder un esprit de persuasion et un talent oratoire relativement efficaces.

-J'ai connu des jours meilleurs, comme vous devez vous en douter
, soupira la chef de file des fidèles de Salem.

Le but de la manoeuvre était bien évidemment de l'apitoyer une fois de plus. Ceci dit, elle n'avait pas réellement besoin de forcer le trait. Car il est certain en effet qu'elle avait connu des jours meilleurs. Elle avait fait un détour par l'hôpital, elle avait eu de la chance d'être toujours en vie, et Credence avait disparu, on ne pouvait pas dire que le bilan était vraiment glorieux pour les Barebone... Quand bien même Mary Lou parvenait à en tirer le meilleur parti. Notamment en se disant que l'effondrement de l'église était la preuve matérielle la plus percutante qu'elle ait jamais eu à sa disposition pour plaider sa cause... quand bien même d'autres preuves pourtant tout aussi percutantes - la mort du sénateur Shaw, par exemple, n'avaient pas suffi de leur côté.

-Vous savez peut-être que Credence a disparu ?
ajouta-t-elle d'une voix légèrement tremblante, un tremblement tout calculé évidemment, afin d'ajouter encore un peu au pathos.

Elle ne lésinait clairement pas sur les moyens.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No-Majs
Debrah Burton
Messages : 53
Date d'inscription : 29/12/2018
Age du joueur : 30

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Re: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitimeLun 27 Mai - 10:49

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent.
Quand Mary Lou Barebone affirma qu’elle avait connu des jours meilleurs, Debrah comprenait évidemment ce qu’elle voulait dire par là. C’était évident qu’elle avait connu des jours meilleurs, on ne pouvait pas dire qu’elle vivait la période la plus agréable. La jeune femme venait voir son interlocutrice en sachant parfaitement qu’elle ne vivait pas les moments les plus agréables de son existence et c’était justement parce qu’elle avait connu mieux qu’elle se trouvait là aujourd’hui. Debrah ne savait pas toujours quoi penser de la femme, des fidèles de Salem. Elle avait besoin de Langdon, elle avait le sentiment que celui qui aurait dû devenir son beau-frère était le seul capable de la comprendre, de ressentir ce qu’elle ressentait et ce qu’elle subissait depuis la mort de son fiancé. Et forcément, puisqu’elle soutenait le jeune homme, elle s’était un peu intéressé aux fidèles, sans pour autant trop savoir quoi penser d’eux et de leurs actions.

Cela dit, qu’elle ne sache pas exactement quoi penser d’eux, ça ne voulait pas dire qu’elle ne pouvait pas être touché par ce qu’il vivait. Personne ne méritait de se retrouver dans un tel état. L’église dans laquelle ils vivaient était un désastre maintenant, ce n’était pas vivable tout simplement. Mais ce n’était pas la seule chose qui arrivait, malheureusement.

« Oui, j’ai appris la mauvaise nouvelle. » Dit-elle avec énormément de compassion, quand la femme sous ses yeux lui apprit que son fils avait disparu. Instinctivement, Debrah ne put s’empêcher de prendre la main de Mary Lou dans la sienne, dans un geste de soutien, quand bien même elle savait parfaitement que ça ne changerait rien. Rien ne pourrait changer la disparition de quelqu’un, rien ne pouvait soulager une personne de souffrir de la perte d’un membre de sa famille, d’un être aimé. Elle en savait quelque chose, ce n’était pas simplement en lui tenant la main qu’elle pouvait guérir de sa peine d’avoir perdu Henry. « Je suis tellement désolée. » Et elle était sincère dans ses propos, elle les pensait absolument. « Savez-vous ce qui est arrivé ? »

Elle n’avait pas envie de tourner le couteau dans la plaie, mais en même temps elle ne pouvait pas s’empêcher d’être curieuse. La destruction de leur église, la disparition de Credence, ça faisait quand même beaucoup d’un coup. Et forcément, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça avait forcément un rapport l’un envers l’autre… et donc peut-être également un rapport avec autre chose. Avec tout ce que Langdon croyait, avec tout ce que Mary Lou essayait de faire comprendre aux autres, avec la magie donc. Ça semblait fou, mais en même temps, il n’y avait toujours aucune explication logique à la disparition de son fiancé, rien qui puisse réellement permettre à Debrah de savoir qui était responsable, ce qui était arrivé. Alors… peut-être qu’elle devrait simplement croire en la magie, dans le combat de Mary Lou et dans les croyances de Langdon.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèles de Salem
Mary Lou Barebone
Messages : 166
Date d'inscription : 21/02/2018

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Re: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitimeLun 27 Mai - 17:41


Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent.
M

ary Lou vit immédiatement que son petit jeu avait fonctionné à la perfection avec son interlocutrice. Elle avait su la prendre par les sentiments, mais en même temps, ce n'était pas quelque chose de bien difficile. Se servir des sentiments des autres pour en tirer profit, c'était pour le moins sa marque de fabrique... Et c'était encore plus facile avec les personnes d'ores et déjà fragiles. C'était le cas de Langdon, et c'était également le cas de Debrah.. parce qu'ils avaient perdu récemment un être cher (le même d'ailleurs), chose qui les rendait fragiles et influençables...

Que son interlocutrice en soit pas insensible à sa prétendue détresse était donc une excellente chose même si, en réalité, cette détresse n'avait absolument rien de véritable... Tout était plus simple sans Credence, qui de toute façon commençait à lui échapper. Les conséquences de son "départ" l'intéressaient bien plus que sa disparition en elle-même, qui ne représentait définitivement rien à ses yeux. Quand son interlocutrice lui demanda si elle avait une idée de ce qui s'était passé, la femme comptait bien évidemment en tirer son parti pour embrigader la jeune femme. Elle ne serait peut-être pas aussi simple à convaincre que Langdon mais tout était possible, après tout. Les circonstances actuelles avaient tendance à rassembler certains camps, à diviser également, et c'était bien sûr (et forcément) la meilleure des choses, sans aucun doute possible.

-Comme vous devez le savoir, j'ai été agressée, cette même nuit,
aussi n'ai-je aucun souvenir de ce qui s'est passé précisément, répondit-elle en jouant par la même occasion la carte de l'appitoiement. Rappeler le fait que elle aussi avait été attaquée lui paraissait être une très bonne chose au regard de ses ambitions, une façon de garder le contrôle quoi qu'il advienne sur une situation certes désarmante, mais de laquelle il semblait essentiel de tirer dorénavant le meilleur parti possible. Quand je me suis réveillée, l'église était dévastée, et Credence avait disparu. Elle marqua une légère pause. Une jeune femme aussi intelligente que vous aura certainement su en tirer ses propres déductions, ajouta-t-elle alors simplement, n'oubliant jamais de caresser ses interlocuteurs dans le sens du poil quand il le fallait. Les fidèles de Salem se sont fait beaucoup d'ennemis... Et il est évident que l'intention ici a été de nous faire taire pour de bon.

Mais ça n'avait pas été efficace, bien sûr. Mary Lou n'était que d'autant plus déterminé à défendre sa cause et à se servir de ce qui lui est arrivé comme d'un argument massue qui saurait entièrement justifier son combat et les raisons pour lesquelles elle choisissait de le mener avec tant de ferveur. Quoi qu'il advienne, elle n'en démordrait évidemment pas, et parvenir à convaincre Debrah de sa bonne foi serait sans nul doute une excellente chose.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] Empty
Message#Sujet: Re: Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]   Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bonnes causes inspirent ceux qui les défendent. [pv Debrah :33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» Les bonnes meufs et les bô gosses
» Bonnes fêtes de Fin d'année
» Esteban Ibañez. « Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. »
» Se poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses [PV : Joy ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Queens :: Siège de la Ligue des fidèles de Salem-