AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séjour à l'hopital [feat: Marlon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Dim 6 Jan - 21:42


Elsa soupira, elle se trouvait assise sur un lit d’hôpital. Cela ne faisait que quelques heures que l'attaque avait eu lieu, que Grindelwald avait dévoilé son jeu. La jeune femme n'avait pas ressentit de blessure particulièrement, mais une fois la tension, et l'adrénaline redescendit, elle s'était rendu compte qu'elle était blessée à l'épaule et au bras gauche. Elle s'était sans doute fait ça, au moment où elle avait tenté de protéger Langdon. Ou peut-être au début de l'attaque, quand le flot de masse l'avait poussé pour s'enfuir. En fait, ce n'était pas important, elle était juste là assise à attendre qu'un médicomage vienne la voir. Il y avait de trés nombreux blessés suite à cette attaque, et elle ne devait pas être la plus gravement touché. La jeune femme aurait bien pu se soigner toute seule, si elle avait connu un ou deux sorts pour soigner sa blessure.

Elle soupira et commença à regarder les lieux. Cela ressemblait beaucoup à Ste Mangouste, la jeune femme n'y avait été qu'une seule fois à cause d'un accident de potion, dont elle n'était que partiellement responsable. Mais tous les hôpitaux devaient sans doute se ressembler un peu. Elle se trouvait dans une assez grande pièce, elle n'était pas toute seule, ils attendaient là de pouvoir être examiner. Les plus graves touchés étaient déjà partis, et on ne les avait pas encore revu, sans doute se trouvaient-ils dans le service souhaité. Elsa n'avait pas vraiment envie de poser des questions, elle était encore un peu secouée de cette attaque soudaine. Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à l'enfant qui était mort, sans qu'elle n'ait pu le trouver pour l'aider. Est-ce que cela aurait pu changer quelque chose pour lui? La jeune femme n’arrêtait pas de se poser cette question. Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas le médicomage s'approchait et sursauta quand il fut prés d'elle.

"Oh! Vous m'avez fait peur!" dit-elle avec un maigre sourire, elle n'était guère à l'aise avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 7 Jan - 19:00


Séjour à l'hôpital
L

a violence de l'attaque et sa conclusion avaient pris tout le monde au dépourvu, Marlon le premier. Il ne s'était pas un seul instant attendu à ce qu'il devait découvrir. Certes, l'attaque du sénateur Shaw et les quelques manifestations de l'obscurus dans le métro new-yorkais avaient eu de quoi attiser les curiosités et soulever les inquiétudes, mais on ne parlait pas d'attaques isolées et rapidement maîtrisées, en l'occurrence. On parlait d'une ville dévastée, d'un nombre conséquent de victimes, aussi bien chez les sorciers chez le moldus, de plusieurs Aurors assassinés, du retour du mage noir le plus puissant de ce siècle sur le sol américain...

Autant dire que tout cela pesait forcément dans la balance, c'était tout sauf anodin... Et Marlon était à la fois fasciné et horrifié par cette situation sans précédent. C'était un miracle que le "pire" ait été évité et que tous les No-majs présents sur les lieux aient pu être oubliettés (encore que Marlon n'était pas convaincu que ce soit véritablement une bonne chose, c'était peut-être le coup de pied dans la fourmilière dont les deux mondes, magique et non magique, auraient eu besoin pour évoluer)... mais cela n'ôtait rien aux très brutales conséquences de cet événement.

Voilà longtemps que Marlon n'avait pas connu une telle agitation. La dernière fois remontait à ses interventions en Europe, durant la grande guerre. Clairement, il se serait épargné de revivre ça... mais une part de lui se disait que c'était un mal pour un bien. Gellert Grindelwald était de retour, et Marlon commençait à se dire qu'il incarnait la solution dont ce monde avait besoin... mais il n'était pas temps pour lui de s'attarder là-dessus. Il était sur le qui-vive, il ne lâchait rien, il enchaînait les patients, et ce fut au tour d'une jeune femme blonde qu'on lui avait présenté comme s'appelant Elsa Moore, et qui ne s'attendait visiblement pas à le voir.

-J'ose espérer que je ne serais pas ce que vous avez vu de plus effrayant ce soir,
dit-il avec une fine esquisse de sourire. Elsa Moore, n'est-ce pas ? Il n'attendit pas sa réponse, elle correspondait à la description de sa fiche. Suivez-moi.

Il conduisit la jeune femme vers une chambre encore inoccupée (denrée rare cette nuit... déjà que les soirées de Nouvel An n'étaient jamais une partie de plaisir dans le milieu hospitalier, là, ça ne s'arrangeait pas du tout).

-Alors je vous écoute, comment vous sentez-vous ?


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Sam 12 Jan - 16:18


Elsa se trouvait en face d'un médicomage plutôt sympathique, et plutôt marrante, il lui avait fait la remarque qu'il espérait qu'il ne serait pas la chose la plus effrayante qu'elle ait vu ce soir, oui, sans aucun doute, quand elle avait vu la mort lui arrivait en face sous la forme d'un pan de mur, ou que cette masse sombre qui grondait au dessus de sa tête, ou du visage de Grindelwald face à elle, non le médicomage n'était pas trés effrayant en comparaison, même pas effrayant du tout d'ailleurs. Il l'avait juste surpris dans ses pensées. Elle hocha la tête quand il lui demanda si elle était bien Elsa Moore et le suivit jusque dans une salle adjacente. Elsa espérait qu'elle n'allait pas y rester pendant des jours, elle n'avait qu'un bras blessé aprés tout, ce n'était sans doute pas grand chose. Franchement commencé l'année comme ça, ce n'était pas super chouette.

Le médicomage lui demanda comment elle se sentait. C'était une trés bonne question, et Elsa n'était pas sûre de le savoir vraiment. Il y avait un mélange entre la peur résiduel qui restait, mais aussi une fore d'excitation d'avoir participer à quelque chose d'unique. Sans doute encore l’adrénaline dans son corps.

"Euh... et bien c'est un mélange étrange entre la peur.... parce que j'ai failli mourir... et puis ... l'excitation. " dit Elsa, un peu sur la réserve, elle ne savait pas trés bien ce que ça fait d'elle. Le genre de personne accro au danger, ou bien qui se réjouit du malheur des autres, parce qu'un enfant était quand même mort, et tout le monde avait apprit que Grindelwald était toujours là. Dans toute cette histoire, elle avait oublié sa blessure au bras, parce que cela n'était que physique, et les douleurs physiques passent vite, bien souvent, mais les douleurs morales sont plus difficiles à guérir, à y faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 14 Jan - 17:17


Séjour à l'hôpital
P

eut-être Marlon avait-il mal exprimé sa question, c'était une possibilité, mais il ne s'était clairement pas attendu à cette réponse. Quand il lui avait demandé comment elle se sentait, c'était en sa qualité de médicomage, et donc, il demandait surtout comment elle se sentait physiquement, comment elle appréhendait sa douleur, et comment elle l'appréhendait. Ce n'est pas qu'entendre parler de ses maux physiques le dérangeait en soi, mais Marlon n'était pas psychologue, il serait bien incapable de gérer le psychisme de son interlocutrice. D'autres professionnels seraient à même de revenir là-dessus, lui, il voulait surtout s'assurer qu'elle ne lui claquerait pas entre les pattes. Même si, manifestement, elle se portait plutôt bien, puisqu'elle était capable de revenir sur son expérience en évoquant... l'excitation qu'elle ressentait. Marlon dut se faire violence pour ne pas laisser transparaître ce qu'il pensait de son propos.

-J'ose espérer que cette excitation ne vous durera pas. Il y a en ces lieux de nombreuses familles de victimes qui seraient enchantées d'entendre de tels propos.

Bien sûr, l'adrénaline pouvait éveiller des sentiments des plus singuliers chez les personnes qui avaient été là pour assister aux premières loges au "spectacle", mais tout de même, comme Marlon faisait un état des lieux de la situation, il n'en constatait que l'horreur. En même temps, le nombre de victimes qu'il avait vues défiler au cours de sa soirée lui donnaient une idée crue et morbide de la réalité des faits, au bout du compte. Non, pas d'excitation à signaler du point de vue de Marlon, si ce n'est la certitude que les choses devaient changer, et pour de bon.

Cet événement avait été symptomatique de tout ce qui n'allait pas dans le monde... S'il devait y avoir quelque chose d'exaltant dans l'affaire, c'était le retour de Grindelwald, au sens où il parviendrait certainement à rétablir l'ordre qui manquait à ce monde. En attendant, Marlon se serait bien épargné, oui, les réflexions sans doute trop personnelles de la jeune Elsa Moore.

-En l'occurrence, je vous demandais surtout comment vous alliez physiquement. Pour le reste, il vaudra mieux vous adresser à un collègue psychologue.


Et donc, il attendait maintenant qu'elle lui parle davantage de ses maux physiques.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Dim 20 Jan - 16:54


Elsa se sentait un peu honteuse d'avoir parler en ces termes au médicomage, elle savait que ce n'était pas bien d'être aussi excitée par cette situation et une part d'elle-même se sentait un peu coupable. Mais bon, maintenant qu'elle l'avait dit, c'était un peu comme si c'était enfin sortit d'elle, et la jeune femme se sentit même dégonflée comme un ballon de baudruche. Et elle se sentait beaucoup moins excitée par la situation, maintenant qu'elle venait de se faire reprendre par le médicomage. Elle soupira et tira la manche de son pull pour dévoiler sa blessure à l'épaule et au bras gauche, comme venait de lui demander le médicomage. Elle n'irait sans doute pas voir un autre médicomage. Elle n'aurait vraiment pas du dire une chose pareille, alors qu'il y avait de vrais blessés à côté, qui auraient aimé être autre part, ou à un autre moment.  

"Je me suis pas rendue compte sur le moment que j'étais blessé, du coup, on m'a envoyé ici. Mais je ne crois pas que cela nécessite une ... intervention." dit Elsa, qui avait envie d'être ailleurs à son tour. Dire qu'elle l'avait trouvé plutôt sympathique, et marrant au début, et bien ce n'était plus vraiment le cas. Mais bon peut-être qu'il avait déjà vu trop de blessés, et de cas graves pour être aimable avec elle. La jeune femme n'aimait pas être jugé de cette façon, elle aurait peut-être du lui dire que son métier était journaliste, et que se trouvait au cœur de l'action, c'était son travail. Et que pour une première expérience, dans le genre catastrophe, elle n'avait pas encore la force de ne pas être ... emballée par la situation. Mais la jeune femme se tut, et attendit qu'il ... la soigne, et qu'elle puisse partir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 21 Jan - 17:24


Séjour à l'hôpital
C

e fut non sans pousser un soupir que la jeune femme releva sa manche afin de permettre au médicomage d'examiner son bras blessé. Marlon s'excuserait bien de s'être montré un peu brusque tout à l'heure, mais à dire vrai, il était bien trop sous tension pour avoir même constaté avoir heurté les sentiments de son interlocutrice. Cela faisait des heures qu'il voyait débarquer des patients, pour certains à l'article de la mort, dans un climat d'agitation qui ne lui rappelait que trop cruellement ce qui avait été la pire période de sa vie, quand il avait opéré sur le terrain lors de la Grande Guerre.

Alors oui, quand une patiente venait lui exprimer son excitation concernant la situation, il avait du mal à apprécier la situation sans broncher. Ceci dit, son interlocutrice demeurait une patiente, et une patiente qui avait été blessée, qui plus est, alors il ne la laisserait bien évidemment pas quitter cette pièce avant de lui apporter tous les soins nécessaires... Quand bien même, selon ses propres dires, elle n'avait vraiment pas grand-chose. Non, en effet, elle ne semblait pas aller si mal que cela à première vue, et il avait vu défiler des sorciers en bien pire état depuis qu'il avait pris son service... Il n'empêche, il ne comptait pas bâcler son travail pour autant, raison pour laquelle il examina la blessure de la jeune femme avec attention.

-Cela, c'est à moi d'en décider, mademoiselle.


Tout en prononçant ces mots, il poursuivait d'observer son bras, et son épaule, qui semblait les seuls touchés. En effet, c'était en soi assez superficiel, et elle serait vite guérie. Avec le sort et l'onguent appropriés, la douleur disparaîtrait bien vite. Encore que la jeune femme n'avait même pas vraiment l'air d'avoir mal. Au point que Marlon se demanderait presque ce qu'elle faisait ici, en réalité. Enfin... Elle était tout de même blessée, ceci dit, et il ne faudrait pas que son état s'aggrave.

-Comment est-ce que ça vous est arrivé ? La blessure est d'origine magique ?

A première vue, non, ce n'était pas le cas... Ce qui était une bonne chose pour la jeune femme, car elle guérirait d'autant plus vite. Malgré tout, il préférait contextualiser les choses pour bien s'assurer de ne pas commettre d'impair. Malheureusement, si elle ne s'était pas rendue compte avoir été blessée tout de suite, peut-être n'en aurait-elle pas compris les circonstances précises. Tout ceci méritait d'être étudié avec précaution.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Ven 25 Jan - 18:42


Elsa pencha la tête vers son bras pour voir la blessure, comme si en la regardant, elle pouvait deviner le moment où c'était arriver. Mais elle n'en voyait qu'un seul, c'était lorsqu'elle était venue en aide à Langdon, lorsque un pan de mur leur était tombés dessus. Elle avait dû se recevoir un morceau, ou un éclat sans se rendre compte. C'était la première fois qu'Elsa se faisait une blessure aussi grave, bon on ne compte pas les bleus, les bosses et autres bobos d'enfants. Mais elle n'avait pas eu de jambes ou de bras cassés, et rien de bien méchant. Mais c'était souvent qu'elle avait des bleus sans savoir comment elle s'était blessée, où elle s'était cognée.
"Je ne pense pas qu'elle soit d'origine magique." fit Elsa, elle n'avait pas eu beaucoup d'occasion d'échanger des sorts avec qui que ce soit, elle était resté en retrait, jusqu'à ce que Langdon s'en aille avec la petite fille, une des Barebone, mais elle n'en était pas sûre. Ensuite, elle était arrivée prés d'Abelforth, pour voir Grindelwald s'enfuir, et l'Obscurus être détruit, en gros à la fin de la bataille. Elle n'avait pas donc pas eu l'occasion d'être blessé magiquement par quoique ce soit.

Elsa soupira et attendit que le médicomage est finit de la soigner, elle était sûre que ce n'était pas grand chose, elle aurait pu même partir, si on ne l'avait pas obligé à venir ici, lorsque l'un des auror avait vu une jolie tache de sang sur son chemisier, elle espérait pouvoir enlever les taches. La jeune fille s'était acheté un livre de sorts ménagers lorsqu'elle avait emménager dans son nouvel appartement à New York, elle espérait trouver un sort de nettoyage dedans. Elle ne sentait plus vraiment trés à l'aise, et elle avait hâte que tout soit terminé, afin de pouvoir rentrer enfin chez elle, pour se reposer, évacuer toute cette histoire. Et espérait une vie plus calme, quoique vu le métier qu'elle a choisit, elle n'a pas vraiment envie d'une vie plus calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 28 Jan - 17:33


Séjour à l'hôpital
M

arlon hocha la tête avec sérieux quand son interlocutrice affirma ne pas penser que sa blessure soit d'origine magique... Il la rejoignait sur ce point, il était en effet très peu probable qu'elle ait plus qu'une blessure superficielle qui, fort heureusement, guérirait très vite, et c'était tant mieux. Pour eux deux. Pour elle, car elle pourrait rapidement quitter l'hôpital et reprendre le cours de sa vie, et pour lui, car il pourrait retourner s'occuper d'autres patients, et ils étaient malheureusement nombreux à avoir été plus grièvement touchés et à nécessiter des soins qui pourraient bien dans leur cas ne pas suffire. Cela étant dit, il ne s'agissait pas malgré tout de mettre la charrue avant les hyppogriffes. Il en était même parfaitement hors de question.

Il s'en voudrait éternellement si sa négligence devait nuire à la santé de l'un de ses patients. Le médicomage prenait son métier plus qu'à coeur, et c'était peut-être à ce titre qu'il avait été si... brusque l'instant précédent. Il avait vu la souffrance et la mort en face à trop de reprises, et dans des circonstances parfaitement ignoble, alors il y avait des sujets sur lesquels il était tout bonnement incapable de transiger. Ce qui ne l'empêcherait pas, bien évidemment, d'agir au mieux pour son interlocutrice... Il n'avait absolument rien contre elle, d'ailleurs, en dépit de ce qu'elle pensait peut-être. Il prenait seulement certaines choses trop à coeur... mais quand il était question de vies humaines, il n'estimait pas que ce soit un moindre luxe, loin s'en faut.

-Je vais vous appliquer un onguent, ça va peut-être piquer un peu pendant quelques minutes, mais la douleur devrait rapidement passer,
assura-t-il avant de mettre ses propos à exécution avec la plus grande minutie, il ne voulait pas inutilement faire plus de mal à son interlocutrice, même si dans son cas, la souffrance, physique du moins, ne semblait plus très importante. Est-ce que vous avez une idée plus précise des circonstances dans lesquelles vous auriez pu vous faire cette blessure ? demanda-t-il ensuite en achevant d'appliquer l'onguent sur la plaie qui ne tarderait pas à se refermer avant d'y appliquer un bandage digne de ce nom.

Il voulait tout de même s'assurer que la blessure la plus manifeste était la seule à signaler. Il était hors de question pour lui de laisser partir sa patiente si elle devait vraiment risquer quoi que ce soit.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Sam 2 Fév - 18:58


Elsa soupira et serra les dents à l'annonce du médecin, mais si cela pouvait lui permettre de partir plus vite, et bien elle ferait avec. Elle avait cru trouver une oreille attentive, mais ce n'était pas le cas, tant pis, ce n'était pas la première fois qu'elle se trompait, et ce ne serait sans sa doute pas la dernière, c'est juste que ce n'est pas toujours agréable de se faire rembarrer de la sorte, surtout qu'elle se sentait coupable d'avoir éprouver cette excitation de se retrouver au cœur des choses. Elle n'avait jamais vécue quelque chose comme ça, et en savait pas du tout ce qu'il fallait éprouver. Il posa l'onguent sur son épaule, et Elsa ressentit d'abord une sensation de froid, puis de brulure, et une douleur trés désagréable, mais pas insupportable, elle serra un peu plus les dents, et la douleur commença à passer doucement.

Le médicomage lui demanda si elle avait une idée de comment elle s'était blessée. Elsa aurait pu lui dire que c'était en jetant un sort pour protéger un moldu de la chute d'une cheminée, d'un pan de mur, et qu'elle avait oublié de se protéger elle-même, pendant quelques secondes. Peut-être que cela aurait redoré son blason, et qu'elle ne passerait plus pour la gamine inconsciente, trop zélée. Mais au fond, elle s'en fichait de savoir ce que cet homme pensait d'elle ou non.

"Il y a un ... pan de mur qui est tombé, je crois qu'il y a un morceau qui a dû tomber d'un peu trop prés." fit donc la jeune fille en haussant les épaules, ce qui lui fit ressentir une petite douleur à cause de son mouvement.
"Il y a encore pour longtemps?" demanda Elsa avec l'espoir qu'il pourrait lui dire de partir, aprés tout, il avait d'autres patients bien plus gravement blessé à s'occuper, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 4 Fév - 17:03


Séjour à l'hôpital
L

a jeune femme lui apprit qu'un pan de mur s'était effondré, et que c'était certainement cela qui l'avait blessée, un débris avait dû s'écraser sur son bras, tout simplement... C'était plutôt rassurant, car si c'était bel et bien cela qui s'était passé, elle serait définitivement remise sur pied rapidement, et elle n'aurait pas de séquelles... du moins physiques, pour le reste, ils en étaient malheureusement tous au même point. Ce genre d'horreurs marquaient les esprits, c'était comme ça. En bien, en mal, qu'importe, il était tout simplement impossible, et même inconcevable, d'observer les choses différemment.

Bon, il semblait surprenant de prime abord qu'elle ait si peu l'air sûre de ce qui lui était arrivé si sa blessure était réellement le fait d'un événement aussi précis et caractéristiques, mais Marlon ne tirait aucune conclusion hâtive de cela. Quand on se retrouvait en état de choc, même la douleur peinait à se faire un chemin jusqu'à notre cerveau. C'était un cas de figure que le jeune homme n'avait malheureusement que constaté au cours de la guerre : des personnes démembrées, défigurées, sans réelle conscience de ce qui leur était arrivé ou même de ce qui allait advenir d'eux dorénavant.

La jeune femme, pendant ce temps, témoignait son impatience. Bon, il est vrai qu'ils n'étaient pas partis sur de très bonnes bases tous les deux, et peut-être que Marlon ne s'était pas montré très attentif et agréable pour commencer, peut-être même un peu tranchant. Ce qui n'était pourtant pas dans son tempérament. Mais à l'heure actuelle, il était sur les nerfs, épuisé, et des échos de son expérience sur le front refaisaient cruellement surface, ce qui n'aidait pas une patience dont il était pourtant plus que capable. Oui, elle pourrait partir bientôt, et oui, il y avait des blessés qui avaient davantage besoin de soins, et Marlon comptait bien se précipiter à leurs secours, la question ne se posait pas. Mais Marlon était un médicomage consciencieux. Il ne laisserait jamais partir un patient sans être complètement sûr, à cent pour cent, qu'il ne risquerait plus rien.

-Vous serez libre d'ici quelques minutes
, répondit-il alors simplement. Mais j'aimerais vous diriger vers l'un des psychologues de l'hôpital, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Il est possible que cette situation vous ait plus traumatisée que ce que vous acceptez d'admettre.

Ce qui justifierait sa réponse au début de leur entretien et le fait qu'elle n'ait pas réellement su identifier l'origine de sa douleur. Parfois, on a le sentiment d'aller parfaitement bien, pourtant, on est ni plus ni moins qu'en état de choc.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Dim 10 Fév - 14:49


Elsa resta silencieuse le temps que le médicament fasse son œuvre, aprés la première douleur, cette dernière s'estompait au fur et à mesure du temps qui passe, et finalement elle ne ressentait plus rien au bout de quelques minutes. Le médicomage lui proposa de l'orienter vers un psychologue de la clinique, mais elle n'avait pas particulièrement envie de reparler de tout ça encore et encore. Les choses iront mieux, dés qu'elle aurait l'esprit occupé à autre chose. Elle avait son métier de journaliste, si elle commençait à être traumatiser, elle ne pourra plus vraiment faire son travail, et c'était absolument ce qu'elle voulait faire. Faire découvrir la vérité aux gens, et elle n'avait pas envie ... de changer tous ses plans, toute sa vie d'ailleurs.

Et puis elle avait d'autant moins envie d'aller voir un autre médicomage qui allait la rembarrer ou la juger comme il l'avait fait. Mais bon peu importe tout ça. Elle n'irait pas, et puis c'est tout. Cette décision, c'était encore à elle de la prendre, non.

"Je vous remercie de la suggestion. Mais ça va aller!" fit-elle avec un sourire en descendant du lit sur lequel, elle était monté pour que le médicomage puisse la soigner. Maintenant que c'était fait, elle avait qu'une envie, quitter cet endroit, et espérait ne plus jamais y revenir.  Et puis de toute façon, elle devait faire aller les choses, sinon elle ne pourrait plus exercer son métier.

Elsa rassembla les affaires qu'elle avait posé en arrivant, notamment son manteau pour ne pas prendre froid. Le mois de janvier n'était guère plus chaud que décembre.
"Est-ce qu'il y a besoin de mettre un pansement ou autre chose?" demanda la jeune femme. Elle espérait que tout était enfin fini. Elle fit un petit sourire au médicomage, dans l'espoir qu'il lui dise que c'était bon, et qu'elle pouvait donc quitter les lieux. Elle n'avait pas encore de faire face à encore un autre souci.  Une catastrophe par soir, c'était bien suffisant comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Marlon Vablatsky
Messages : 50
Date d'inscription : 05/01/2019

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Lun 11 Fév - 17:42


   
Séjour à l'hôpital
   
E
st-ce que ça allait vraiment aller ? A vrai dire, Marlon n'en était pas le moins du monde convaincu. Ce n'était pas du tout qu'il prenait son interlocutrice pour une folle ou quoi que ce soit du genre, loin de là, mais elle avait assisté aux événements, peut-être qu'elle avait vu des hommes mourir sous ses yeux, et Marlon ne pouvait s'empêcher de se demander s'il n'était pas en plein déni. Il savait ce que c'était. Il lui avait fallait du temps pour accepter les images horribles de la guerre pour ce qu'elles étaient et ne pas simplement les reléguer à son inconscient en espérant que cela, miraculeusement, puisse suffir.

Alors peut-être qu'Elsa avait le sentiment d'aller bien, ça ne voulait pas dire que c'était le cas, qu'elle n'allait pas être poursuivie plus tard par le souvenir de cette affreuse soirée. Si ça ne tenait qu'à Marlon, il obligerait à toutes les victimes de se soumettre à un suivi psychologique. Même un simple entretien avec un psychologue pouvait faire du bien, ou au moins permettre d'établir un bilan psychologique. Mais ils étaient surchargés, en l'occurrence, et puisque les maux physiques étaient les plus urgents, c'était là-dessus qu'ils se concentraient, tout simplement. Et si Elsa ne voulait pas écouter ses conseils, il était évident qu'il ne pouvait pas l'y obliger.

-Ne vous en faites pas, la blessure s'est déjà résorbé. En revanche, je peux vous prescrire un antidouleur si vous l'estimez, même si je doute fort que ce soit utile. Dans le cas contraire, vous êtes à présent libre de partir, j'ai bien compris que vous n'attendiez que ça.

C'était dit d'un ton badin, avec légèreté, parce que, pour cause, même s'il estimait qu'il s'agissait là d'un constat, il ne s'agissait pas le moins du monde d'un reproche. Elle devait détester les hôpitaux, comme à peu près tout le monde... Lui aussi ne les aimait pas, si contradictoire cela puisse-t-il paraître. Il fallait bien une structure pour faciliter son travail, alors soit, mais ça s'arrêtait évidemment là.

Alors oui, puisqu'elle était pressée de partir, elle pouvait s'en aller, en effet, il espérait seulement que le traumatisme de cette soirée continuerait de lui être supportable, qu'il n'y avait pas de traumatisme du tout, à vrai dire, ce dont il ne pouvait s'empêcher de douter, avec elle comme avec tout le monde.

   


   
code by Mandy

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Elsa Moore
Messages : 321
Date d'inscription : 25/12/2017
Age du joueur : 33

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   Sam 16 Fév - 15:19


Elsa était rassurée de pouvoir enfin partir de cet endroit, effectivement elle n'attendait que ça. Elle n'aimait déjà pas beaucoup les hôpitaux à la base, et d'autant plus quand on lui faisait clairement comprendre que sa place n'était pas vraiment ici, qu'elle n'était que légèrement blessée alors que d'autres étaient à l'agonie. Elle le savait trés bien, il avait pas besoin qu'on le lui rappelle avec si peu de ...diplomatie. Certes, elle n'avait qu'une blessure de rien du tout, mais ce n'était pas la peine de lui parler sur ce ton, quand elle avait osé dire qu'elle avait été "excitée" par la situation. Qui ne l'avait pas été dans le fond, au moins un peu. Et ceux qui n’osaient pas l'admettre, c'est qu'ils ne se regardaient pas vraiment en face.

"Merci pour les soins" fit tout de même la jeune femme en se levant du lit, elle allait pouvoir laisser la place à un autre malade, c'est à vrai dire ce qu'il attendait lui aussi, non, pouvoir passer à autre chose et se "débarrasser" d'elle. La jeune femme refusa l'anti-douleur, elle n'avait pas besoin, elle n'avait plus mal, et si par le plus grand des hasard, elle ressentait encore un peu de douleur, elle irait voir un autre médicomage, quitte à se tourner vers la médecine moldue, aprés tout elle marche aussi, non? La jeune femme récupéra donc toute ses affaires, et jeta un dernier coup d'oeil dans la pièce pour être sûr de rien oublier, ce serait dommage de devoir revenir pour un truc.
"Au revoir!" fit-elle en franchissant la porte de la pièce, elle soupira de soulagement, d'être enfin dehors. Elle allait pouvoir reprendre le cours de sa vie, en oubliant qu'on l'avait traité de folle.


HJ : Je pense qu'on est à la fin, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Séjour à l'hopital [feat: Marlon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séjour à l'hopital [feat: Marlon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOROSCOPES DU JOUR
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
» 5 fruits par jour
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» Operations de protection du Morne l'Hopital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Staten Island-