.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Dim 26 Nov - 9:38


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
Q

ueenie n'en donnait peut-être pas toujours l'air, avec ses tenues élégantes et sa tendance à la coquetterie, mais elle avait toujours été éprise d'aventure, et avait toujours espéré vivre quelque chose d'exceptionnel. Quelque part, on peut affirmer qu'elle y est parvenue depuis sa naissance, puisque sa vie était sans commune mesure avec nombre d'autres, mais même au coeur de vies qui à d'autres peuvent paraître exceptionnelles (aux yeux d'un No-Maj, surtout), la lassitude prend vite le dessus. Oh, Queenie avait toujours aimé sa vie, mais qui pouvait être réfractaire à un rien de frisson ? Et pour la peine, elle avait été servie. Et beaucoup trop. Voir débarquer Newt et Jacob chez elle avait été une très plaisante surprise, et cette rencontre était trop importante pour qu'elle la regrette, mais si elle était à présent manifestement embarquée dans une de ces aventures qu'elle appelait tant de ses voeux, elle devait bien confesser qu'elle se serait sans mal épargnée certains de ses aspects, à commencer par la menace réelle qui pesait maintenant sur la vie de sa soeur. Ressentir sa terreur à l'idée d'être exécutée avait été pour elle le sentiment le plus angoissant et éprouvant qu'elle ait jamais eu à ressentir. Soulagée d'avoir pu aider Tina et Newt à se tirer de ce pas fatal, quelque part excitée par l'attrait du danger et de la nouveauté, elle admettait tout de même qu'elle se serait bien contentée des avantages en omettant les inconvénients manifestes de sa situation.

Mais ils en étaient là, à présent, et il fallait bien qu'ils l'acceptent. Ils n'avaient pas pu retourner chez elles, c'était bien évidemment le premier endroit où on déciderait de chercher Tina, alors ils trouvaient des hébergements à la mesure de leurs relatifs moyens et prenaient soin de ne jamais dormir deux fois au même endroit. Chance dans son malheur, elle aurait pu envisager cette fugue en bien pire compagnie. Sa soeur était toujours là, et il y avait Jacob... La moindre minute passée avec lui, le moindre mot échangé avec lui lui donnaient des ailes. Elle s'attachait plus qu'il n'est permis à lui, au point de presque espérer que cette cavale ne cesse jamais... Car une fois achevée, elle en avait bien conscience, on exigerait de l'oublietter... L'idée qu'il ne se souvienne plus d'elle était insupportable... Mais plus supportable que celle de l'exécution de sa soeur... Non, il fallait qu'ils parviennent à innocenter Newt. Mais pour le moment, leurs recherches se révélaient infructueuses. Faisant de son mieux pour apaiser le climat tendu du moment, Queenie avait pris le parti de préparer du thé, dont une tasse pour Newt, comme bien souvent enfermé dans son coin. Queenie avait beau apprécier Newt, elle avait du mal à le cerner. Ce n'était pas seulement son accent britannique à couper au couteau qui rendait excessivement difficile l'interprétation de ses pensées. Elles étaient tout bonnement embrouillées... mais il avait un excellent fond, et surtout, Queenie devinait que sa soeur était en train de s'attacher à lui. Alors elle comptait bien comprendre ce qui lui échappait encore. Sa tasse à la main, elle frappa à la porte de sa chambre, pas de réponse. Elle se permit d'entrer. Personne, en apparence. Mais sa valise était posée à même le sol... le contraire l'aurait surprise. Après avoir précautionneusement déposé sa tasse de thé chaud par terre, elle s'accroupit et toqua contre le haut de la valise.

-Newt ?


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Lun 27 Nov - 23:58

Newt était anxieux. Oui, il n'y avait pas d'autre mot pour exprimer son ressenti à l'heure actuelle, il était ni plus ni moins qu'anxieux, et pas forcément pour les raisons que d'autres convoqueraient s'ils se retrouvaient dans le même cas que lui.

Oh, le jeune homme ne s'estimait pas serein le moins du monde à l'idée de subir peut-être le sort auquel il avait réchappé de justesse, d'être un fugitif et un meurtrier présumé, il préférerait largement être libre, en possession de ses créatures, faire ce pour quoi il était revenu ici (soit ramener Frank en Arizona)... mais ce n'était pas pour lui qu'il était le plus inquiet, c'est une certitude.

Oui, il était inquiet pour lui, et il l'était aussi pour Tina (pour Jacob et Queenie également, qui pourraient accuser le contrecoup de la situation), mais c'étaient ses créatures qui le préoccupaient à l'heure actuelle, et plus encore Dougall, perdu dans la jungle new-yorkaise. Il appréhendait que quiconque d'autre que lui mette la main sur lui, qui sait quelles pourraient être ses intentions, alors. Malheureusement, toutes les pistes qu'il avait explorées n'avaient mené à rien. Au fond, Dougall n'avait disparu que depuis quelques jours, il était tout à fait capable de se débrouiller en autonomie, mais l'appréhension de Newt ne se dissiperait pas tant qu'il ne l'aurait pas retrouvé.

En attendant, sans doute pour pallier à son angoisse, mais aussi parce qu'il le fallait bien, tout simplement, il passait le plus clair de son temps dans sa valise, à s'occuper des créatures qui elles en avaient besoin. Peut-être un peu trop. Elles aussi elles pouvaient relativement se débrouiller, mais lui, de son côté, avait au moins le sentiment de se débrouiller et d'avoir prise sur quelque chose de cette manière. Même si ce n'était pas la meilleure attitude à adopter envers ses camarades d'infortune, qui eux subissaient une situation qu'il avait quelque part en grande partie engendrée, même s'il n'e était pas responsable pour autant.

Il se trouvait donc, comme peut-être trop souvent, dans sa valise, et tentait d'inviter, une fois n'est pas coutume, Pickett à la sociabilisation. Mais son botruc ne voulait rien entendre et n'avait pas mis longtemps à se glisser une nouvelle fois au creux de sa poche.

Dans le même moment, il entendit frapper au-dessus de sa tête, avant qu'une voix féminine ne s'élève. Celle de Queenie, de toute évidence. Newt, arraché à sa relative solitude, hésita à ne pas répondre, mais prit sur lui de le faire tout de même. C'était un signal, il était grand temps de revenir à la normale. Ou presque.


"Vous pouvez descendre"
, proposa-t-il en se rapprochant de l'échelle qui permettait d'accéder au dessus de sa valise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Mar 28 Nov - 18:18


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
Q

ueenie avait beau être une sorcière, cette situation n'avait rien d'habituelle pour elle, loin de là, même, alors qu'elle entendait la voix de Newt s'élever depuis l'intérieur de sa valise. Elle aurait préféré qu'il en sorte, mais puisqu'il lui suggérait de la rejoindre, elle accepta. Pourquoi pas, après tout ? Elle n'était pas aussi à l'aise avec les animaux que pouvaient l'être certains autres, mais l'aperçu qu'elle avait eu de l'intérieur de cette valise n'avait pas manqué de la fasciner pour autant, et elle n'avait rien contre le fait d'y retourner. Elle ouvrit donc la valise, et avec une immense précaution, elle fit léviter sa tasse à ses côtés afin de pouvoir la descendre avec elle en toute sécurité. Elle atteignit finalement le bas de l'échelle, et le haut de la valise se referma au-dessus d'eux. Sans qu'aucun sentiment de claustrophobie ne s'en ressente pour autant. Elle était dans l'univers de Newt, un univers à son image, que l'on pouvait longuement observer et ne toujours pas réussir à comprendre pour autant. Elle récupéra la tasse qui flottait dans les airs à côté d'elle et la tendit au jeune homme qu'elle avait de toute évidence perturbé dans sa solitude (mais pour sa gouverne, il n'était justement pas seul, et il n'aurait donc d'autre choix que de faire avec, même si cela pouvait lui sembler délicat en certaines occasions.

-J'ai préparé du thé,
signifia-t-elle alors, même si cela n'avait pas grand-chose de nécessaire puisqu'il avait la tasse de thé chaude sous les yeux et ne devait ans doute pas envisager d'autre explication à la présence de cette tasse sous son nez. Elle ne garantissait pas qu'il soit toujours encore très chaud, ceci dit, mais dans tous les cas, cela pouvait se résoudre magiquement. Tout va bien ? demanda-t-elle ensuite.

C'était une question d'ordre général. Elle se demandait si il allait bien, de manière générale, car la situation n'était clairement pas idéale, pour personne, mais il lui était bien plus difficile de discerner la façon dont il l'appréhendait que pour Jacob et Tina. Elle se demandait également si une raison précise le poussait à s'isoler comme il le faisait, ou s'il s'agissait seulement d'une question de tempérament. Cette dernière possibilité était très probable, mais elle ne pouvait pas s'en assurer. Il se pouvait aussi que ses créatures lui posent souci, ou que savait-elle encore, elle devait bien reconnaître ne pas y entendre grand-chose, à tous ses animaux, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de les trouver adorables (mais pas tous, elle avait quand même plus de souci avec, notamment, les insectes.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Mer 6 Déc - 14:42


-J'ai préparé du thé.

Newt parvint à esquisser un fin sourire à l'adresse de son interlocutrice quand celle-ci lui avait appris qu'elle avait préparé une tasse de thé chaud. Les attentions de ce genre étaient légion de la part de Queenie, et le magizoologiste savait bien qu'il ne les accueillait peut-être pas à leur juste valeur. Ce n'est pas qu'il n'appréciait pas ça, mais d'une, il n'y était pas habitué, d'autre part, il avait le sentiment que ces considérations étaient inappropriées à une situation de plus en plus critique, comme si il ne voulait pas du tout accepter que la vie pouvait suivre son cours.

En même temps, quel cours. Il aurait pu le lui faire remarquer, ou simplement accepter sa tasse de thé et repartir, mais il accepta, pour une fois, de se montrer plus diplomate qu'il en avait autrement l'habitude (et cela lui faisait plus défaut que jamais alors qu'ils vivaient maintenant en communauté même s'il s'agissait d'une communauté des plus réduite.


"Merci"
, voulut-il bien donc répondre en agrippant sa tasse de thé encore brûlant.

Il souffla dessus par réflexe tandis que Queenie, tout en l'observant de ce regard qui avait fini par le déranger surtout parce qu'il savait maintenant qu'elle pouvait en profiter pour lire dans son esprit, ce qu'elle faisait sans forcément y réfléchir, d'ailleurs, ça aussi il l'avait compris.


Tout va bien ?
Est-ce qu'il devait vraiment répondre à sa question ? Est-ce qu'il ne lui suffisait pas de s'immiscer dans sa tête pour le savoir, après tout ? Il était bien sûr totalement évident que oui. Mais c'était sans doute de l'égard de sa part que de se poser la question... Ou bien... Elle voulait juste trouver un moyen d'engager la conversation. Elle avait trouvé le pire interlocuteur, pour ça. Faire la conversation, c'était une chose que Newt ne savait pas vraiment faire, ou à quelques exceptions près, quand on voulait bien toucher à des sujets bien spécifiques.

Qu'est-ce qu'il devait répondre à ça ? Il n'en savait trop rien. Qui pourrait aller bien dans la situation où ils se trouvaient ? Personne, certainement ! Et puisqu'elle accusait les pots cassés de toute cette situation, elle était tout autant que lui au fait de cela.


"Oui... Disons que je suis un peu..."

Il n'arrivait même pas à finir sa phrase, mais "préoccupé" serait sans doute l'adjectif qui conviendrait le mieux à la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Mer 6 Déc - 22:04


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
Q

ueenie afficha une esquisse de sourire à l'adresse de son interlocuteur quand ce dernier la remercia, elle savait qu'il appréciait l'attention, mais même des remerciements du genre semblaient compliqués à exprimer pour lui. Elle ne savait pas si son caractère lui venait de sa naissance ou de ce qu'il avait bien pu vivre avant cela, mais cela le rendait moins accessible que la plupart. Pour lire dans son esprit, Queenie savait, sentait qu'il avait un excellent fond et des qualités qui avaient effectivement de quoi plaire à sa soeur (ce que cette dernière était évidemment loin de déjà s'avouer), il fallait juste savoir... par quel bout le prendre... Et elle cherchait encore. Cela dit, elle était persévérante, alors ça ne la dérangeait pas outre mesure. En tout cas, il porta ses lèvres à sa tasse de thé et en but une gorgée. Il ne fit rien de spécial, aucun commentaire, mais justement, parce qu'il n'en fit pas, elle supposa qu'il appréciait sa gorgée de thé et voulait bien s'en contenter. Une fois la tasse reposée, il voulut bien répondre à sa question. Ou plutôt, il y répondit à moitié seulement, mais cela suffisait à Queenie. Pas besoin qu'il finisse sa phrase, ses pensées lui permettaient de les achever par ses propres soins.

- ... préoccupé,
acheva-t-elle à voix basse, tout en sachant que son interlocuteur n'apprécierait pas forcément qu'elle s'immisce dans ses pensées. Il lui avait déjà fait remarquer qu'il préfèrerait s'épargner ses intrusions, mais Queenie avait dû mal à s'en empêcher, surtout avec une personne qu'il avait tant de mal à cerner, surtout alors qu'elle ressentait la confusion l'envahir. Son inquiétude était toute communicative, en plus d'être compréhensible, parfaitement compréhensible... même si en fin de compte, ses sujets d'inquiétude n'étaient pas ceux qui la préoccupaient le plus pour sa part. C'est normal...

Elle avait envie de lui dire que tout allait s'arranger, tout comme elle avait envie de dire la même chose à Tina, mais il était inutile aussi de faire semblant ou de prétendre, ils savaient ce qu'il en était.

-On est allé récupérer quelques affaires avec Jacob, ce matin, on devrait avoir de quoi faire pour plusieurs jours...

Elle avait décidé de parler de quelque chose de quotidien, surtout pour empêcher Newt de se focaliser sur trop douloureux. Mais ce n'était pas si simple.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Jeu 14 Déc - 16:47



- ... préoccupé.

Newt avait beau savoir que Queenie disposait d'un accès privilégié à ses pensées et qu'il ne pouvait par ailleurs pas faire grand-chose pour l'empêcher de s'y introduire, d'autant plus qu'elle-même avait du mal à s'en empêcher (et à force, il avait bien compris qu'elle ne le faisait pas forcément intentionnellement, ni dans le but de se montrer trop intrusive, ce n'était jamais que sa manière de communiquer avec les autres), ce n'était toujours pas très agréable de l'entendre articuler les pensées qu'il avait de lui-même tant de mal à articuler à voix haute.

En même temps, ça devrait l'arranger, lui qui était bien loin d'être loquace n'avait pas la nécessité d'être loquace pour se faire comprendre, mais s'il parlait peu, c'était aussi qu'il appréciait de garder certaines choses pour lui, et Queenie prenait un malin plaisir à l'en empêcher, de toute évidence.

Elle avait quoi qu'il en soit très bien résumé les choses, il était effectivement préoccupé. Préoccupé et il fallait ajouter mal à l'aise pour l'heure, même si ce qui aurait été anormal aurait été qu'il ne le soit pas, préoccupé.


-C'est normal...

D'une certaine manière, la façon dont elle le disait le rassurait, alors qu'au final, cela ne changeait rien ni à la complexité de la situation ni au peu d'issues qu'il savait y trouver. Mais c'était déjà plaisant, au fond, de, juste savoir que son comportement et ses doutes savaient être compris.

-On est allé récupérer quelques affaires avec Jacob, ce matin, on devrait avoir de quoi faire pour plusieurs jours...

Le pragmatisme de Queenie se révélait une nouvelle fois. Newt hocha la tête doucement. Il devrait les remercier, va savoir pourquoi ce n'était pas si simple, pourtant, il reconnaissait sans mal que depuis les débuts de ses mésaventures, il n'aurait rien pu faire s'il n'avait pas pu compter sur eux tous, et il n'aurait pas pu trouver meilleurs compagnons d'infortune.

Et quand cette pensée le traversa, pour cette fois, il espéra que Queenie l'entendrait bel et bien, cette fois.


"Merci", finit-il par parvenir à articuler tout de même. "Vous n'avez pas eu de problèmes ?"

Il savait bien qu'ils prenaient des risques. Et Jacob et Queenie, pourtant, pourraient vraiment réussir à s'en sortir sans trop de dommages s'ils abandonnaient les fugitifs à leur sort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Ven 15 Déc - 18:37


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
C

ertaines pensées avaient le don d'être plaisantes, d'autres beaucoup moins. Avec le temps, Queenie avait fini par faire la part des choses entre ces pensées néfastes qui peuvent advenir à tout un chacun sans pour autant déterminer vraiment qui l'on est et ces pensées qui en disent long sur votre caractère et font de vous des personnes qu'il vaut mieux s'abstenir de fréquenter. Ainsi, la jeune femme savait comment s'entourer et à qui s'adresser, tout comme à qui éviter d'accorder son temps. Elle savait ainsi que le lien indéfectible qui l'attachait à sa soeur n'était pas à sens unique. Elle savait, à ce même titre, que Jacob était la personne la plus gentille et la plus honnête qu'elle rencontrerait jamais. Et concernant Newt... Eh bien, elle ne cernait pas tout de lui, peut-être parce qu'ils étaient trop différents en trop de points, mais ce qu'elle retenait en tout cas, c'est que lui aussi était une personne digne de confiance, et qu'elle avait les meilleures raisons du monde de lui faire confiance également. Elle en fut d'autant plus certaine quand elle le surprit à songer à l'importance que leur compagnie revêtait pour lui. Quelque part, elle le savait, mais elle appréciait d'en avoir la certitude, tout ceci n'était pas en vain, et aussi et surtout, Tina n'était pas en train de s'attacher à une personne qui ne le méritait pas. Elle afficha un grand sourire quand son interlocuteur la remercia. Sa gratitude n'était pas nécessaire, mais elle était appréciée, avant tout parce qu'elle savait que c'était totalement sincère. Et la sincérité était une vertu à laquelle elle attachait la plus grande des importances.

-Non, aucun problème,
lui assura Queenie, qui était convaincue du fait qu'il s'inquiétait sincèrement des ennuis qu'ils auraient pu rencontrer, mais l'inquiétude n'était pas de mise, tout s'était très bien passé, et ils n'avaient fait aucune mauvaise rencontre. Ils n'auraient peut-être pas toujours la même chance, malheureusement. Mais elle ne voulait pas y penser, et de toute manière, elle espérait bien que la situation ne s'éterniserait pas non plus. Tu n'as pas à t'en faire, ça ne nous dérange pas.

Du vouvoiement, pour la première fois, elle était passée au tutoiement. Au vu de ce qu'ils vivaient, elle pensait que la distance verbale qu'ils gardaient entre eux n'avait plus forcément de raison d'être. Elle voulait lui faire comprendre sans le dire qu'elle avait bien saisi sa pensée à leur égard, mais aussi qu'ils assumaient tous les risques qu'ils prenaient. Elle comme Jacob, d'ailleurs, à qui elle n'avait pas oublié de rappeler qu'il pouvait partir quand il le voulait, même si elle esérait bien qu'elle ne le fasse pas, ni maintenant, ni jamais.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Lun 18 Déc - 22:46


-Non, aucun problème.

Ce n'était pas une surprise en soi, mais un soulagement malgré tout. Bien sûr, le magizoologiste savait bien que si quelque chose avait dû se passer, Jacob et Queenie le lui auraient dit, n'auraient pas hésité à lui en apprendre davantage, et la question ne se posait pas vraiment, mais malgré tout, admettre qu'ils avaient quand même un minimum de contrôle sur cette situation complexe était quand même rassurant.

D'autant plus que si il pouvait aisément assumer la responsabilité de la situation, même pour les accusations portées à tort contre lui, il ne voulait pas que ses compagnons d'infortune aient à en payer le prix de leur côté. Ce qui était déjà le cas, en fin de compte, puisque Queenie et Jacob, justement, payaient les conséquences d'une situation dont ils pourraient pourtant se détourner s'ils le voulaient. Mais ils n'y comptaient pas, et Queenie, sûrement parce qu'elle lisait dans ses pensées, comme d'habitude, le lui confirma.

-Tu n'as pas à t'en faire, ça ne nous dérange pas.

Elle parlait en leur nom à tous les deux, mais Newt ne le lui reprocherait pas, il se doutait qu'il avait dû longuement en parler avec Jacob. Les deux étaient clairement bien plus proches que la situation ne devait le tolérer, et si Newt s'était attaché à Jacob, il savait bien que Queenie tenait tout autant si ce n'est plus à la sécurité du "no-maj" comme elle le qualifiait.

Il la pensait honnête quand elle affirmait que ça ne les dérangeait pas, mais il doutait un peu que cela puisse être totalement le cas. Après tout, ce n'était pas comme s'il leur avait demandé quelque chose d'anodin. Il mettait leurs vies en danger. Ils essayaient d'observer les faits sous un angle optimisme, mais c'est vrai que pour l'instant, il était encore temps pour eux de ne pas se prétendre complices. Pour combien de temps ?

"Je ne voulais pas..."

Il n'arrivait pas à finir sa phrase, une fois encore. Il y avait beaucoup trop de mots à ajouter après ce "Je ne voulais pas"... C'était seulement que la situation avait pris une telle tournure que la liste des choses qu'il n'avait pas voulues devenait beaucoup trop longue à énumérer.

Il hésita finalement puis préféra ne plus insister sur le sujet. Elle savait forcément de toute manière, et forcément plus que lui, par la force des choses.


"J'ai encore un peu de... travail."
dit-il après avoir déposé la tasse de thé sur le support le plus proche après l'avoir vidée presque d'un trait. "Vo... Tu peux m'aider, si tu veux."

Le tutoiement n'était pas naturel pour lui, mais son usage était sans doute logique dans des circonstances comme celle-ci, alors autant s'y faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Jeu 21 Déc - 15:29


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
Q

ueenie adressa à Newt un sourire avenant quand ce dernier affirma qu'il ne voulait pas... Il ne finit pas sa phrase, mais la jeune femme n'avait aucun mal à deviner quelles étaient toutes les implications de ce début de sentence, et elle appréciait qu'il les prononce. Elle savait la considération qu'il avait pour eux, parce qu'elle n'avait pas besoin de l'entendre pour en avoir conscience, mais malgré cela, c'était agréable de l'entendre formulé, car c'était un nouveau pas en avant à ses yeux, quand bien même elle n'était pas forcément celle qui avait le plus besoin de l'entendre, en fin de compte. Ce sourire, c'était sa manière de lui faire comprendre qu'elle avait bien conscience de tout cela, et qu'elle ne lui reprochait rien. Pourquoi lui reprocherait-elle une chose pareille, d'ailleurs ? Cette idée était très éloignée d'elle. Elle ne lui en voulait pas, bien au contraire, même , elle savait que si des reproches étaient à formuler, ils n'avaient aucune raison de s'adresser à Newt. Il n'était pas responsable de ce qui arrivait. Sa maladresse l'était peut-être un peu pour sa part, mais s'il fallait nécessairement pointer du doigt un coupable, il est certain que c'était une erreur totale que de s'attarder sur lui. Elle le savait, ils le savaient tous, y compris Tina, malgré son scepticisme de départ, qui avait bien vite pris une autre tournure.

Quand Newt lui apprit qu'il avait encore du travail, Queenie fut convaincue que c'était pour son interlocuteur une manière de lui demander de lui rendre sa solitude. Ce qu'elle était prête à entendre et à comprendre, même si elle ne trouvait pas qu'il soit une bonne chose qu'il s'isole outre mesure, elle avait compis que c'était sa manière de fonctionner, qu'il était un solitaire dans l'âme et qu'il n'y avait pas grand-chose à faire contre cela... Mais même si ses talents de legilimens lui permettaient de taper droit dans le mille bien souvent, il lui arrivait de se tromper, preuve en était manifestement de cet instant, puisqu'il proposa qu'elle l'aide.

-Oh... oui, bien sûr,
répondit-elle, même si un peu inconfortable avec cette idée. Les créatures magiques la mettaient moins à l'aise que d'autres, si Jacob les adoptait avec aisance, Queenie avait plus de réserve de son côté. Qu'est-ce que je peux faire ? proposa-t-elle tout de même, n'ayant pas l'intention de se dérober.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Mar 9 Jan - 16:32

-Oh... oui, bien sûr.

Newt avait rapidement compris que les créatures magiques n'étaient pas forcément le fort de Queenie.

De Tina pas forcément non plus, même s'il appréciait de la voir progressivement ce qui avait longtemps été un environnement que nul n'avait le droit de profaner... et c'était un fait qu'il s'était étonné d'apprécier autant.

Il n'y avait que Jacob qui avait semblé d'office totalement confortable avec tous ses animaux, plus émerveillé, d'office, qu'effrayé.. Mais Queenie faisait quand même l'effort de lui prêter main forte et Newt prenait cela comme un excellent signe.

Ce n'est pas qu'il avait forcément besoin d'aide, c'est juste que pour lui c'était encore sa manière la plus directe de témoigner sa sympathie et sa considération envers ceux qui avaient accepté de prendre tant de risques en le suivant dans ses aventures et sans pour autant le lui reprocher. En leur permettant d'accéder à ce qu'il avait de plus précieux dans sa vie, il leur tendait la main, il faisait un vrai et honnête effort.

Et s'il pouvait être apprécié en tant que tel, il en était ravi. Honnêtement ravi. Ce qui ne se voyait pas forcément parce qu'il était trop préoccupé et maladroit pour cela, mais que Queenie ressentirait peut-être, avec le pouvoir qui était le sien.


Qu'est-ce que je peux faire ?


Newt réfléchit un instant, il ne voulait pas lui confier de tâches trop rébarbatives ou la laisser seule avec des créatures qui pourraient potentiellement l'intimider. Il fallait changer l'eau des strangulots et nourrir Hermès... dont les dents acérées pourraient bien ne pas encourager l'ambiance. Il se contenta donc de lui confier une tâche moins urgente mais plus accessible.

"Tu accepterais de nourrir le niffleur ?"
proposa-t-il en désignant d'un geste de la tête le récipient où était préparée la nourriture de l'animal. "Si tu portes des bijoux, je te conseille de les cacher", ajouta-t-il dans un fin sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macusa
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 25/11/2017

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   Mer 10 Jan - 21:10


Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches
Q

ueenie n'était pas certaine que son interlocuteur ait outre mesure besoin de son aide, elle était même convaincue du fait qu'elle risquait de le ralentir tant ses connaissances en matière de créatures magiques laissaient à désirer, mais elle ne se voyait pas partir maintenant, pas seulement parce qu'elle jugeait essentiel d'apprendre à mieux connaitre son interlocuteur (au-delà de ce qu'elle avait cerné de lui sans réellement lui laisser le choix), même si c'était effectivement le cas, mais parce qu'elle savait que c'était comme lui accorder un privilège, un signe de confiance infini que de lui permettre de l'assister, alors elle ne comptait pas jouer les ingrates ou prétendre que ça ne la touchait pas. Ils avaient encore du chemin à faire, mais visiblement, des efforts étaient faits, des deux côtés. Le fait qu'il lui cède une place dans son univers bien particulier, le fait qu'il daigne la tutoyer, à présent, cela signifiait beaucoup, et Queenie comptait bien, pour la peine, ne surtout pas décevoir son interlocuteur. Elle s'en voudrait beaucoup trop si ça devait être le cas. Et le jeune homme ne méritait pas ça par ailleurs.  

Il lui proposa d'aller nourrir le niffleur. Premier avantage, elle savait précisément à quoi ressemblait cette créature (l'air de rien, c'était un bon point non négligeable), deuxième avantage, elle savait que même si elle avait un faible pour tout ce qui brille, elle n'avait rien de dangereuse... Elle devrait ne pas être trop maladroite dans l'exercice, par conséquent. Elle afficha un sourire quand son interlocuteur lui suggéra de cacher ses bijoux, il n'avait pas tort. Bon, elle n'en portait que peu (elle était coquette, mais les récents événements ne l'invitaient pas spécialement à passer trop de temps devant le miroir, même si elle le voudrait bien, pour être sûre de plaire à Jacob - même si elle savait qu'il la trouvait attirante sans qu'elle ait à faire beaucoup d'effort, ce qui était réciproque quoi qu'il en pense), mais elle devait bien avouer qu'elle préfèrerait que l'animal ne lui arrache pas ses boucles d'oreille... et ses oreilles avec. Elle les rangea donc précautionneusement dans les poches de sa robe, sans attendre, puis s'empara du récipient de nourriture destiné à l'animal.

-Tout de suite,
assura-t-elle dans un sourire avant de se mettre à l'ouvrage.

Et elle passerait ainsi encore plusieurs nombreuses minutes à prendre soin d'animaux qu'il lui prendrait certainement bien plus de temps que ça à apprivoiser. Mais au moins, elle semblait avoir réussi à apprivoiser Newt aujourd'hui plus que la veille.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde est un repère semé de pièges et d'embûches [Newt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vie est semée d'Embûches... En Parler est la meilleure des Solutions
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Le Bronx-