AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitimeSam 24 Nov - 11:10




Tous les chemins mènent à New York
Ft. Leta & Vinda

L'on a beau avoir voulu me convaincre du contraire, je suis convaincue que ma présence à New York est une bonne chose. Newt ne s'en rend pas encore compte et se voile la face, mais cela n'y change rien malgré tout. Je sais aussi que Theseus s'inquiète et ne sait plus vraiment quoi en penser. J'imagine que le professeur Dumbledore l'a encouragé dans ce sens, mais ce n'est pas grave, je lui prouverai que j'ai de bonnes raisons d'être ici, et de toute manière, personne n'envisagerait de m'en déloger, je pense, ou de me mettre dans le premier bateau pour l'Angleterre.

L'affaire prend plus de temps que ce que nous avions soupçonné, mais en tout cas, je crois que nous progressons dans la bonne direction, j'en suis même convaincue, en réalité. En attendant, je me fais discrète. Ce n'est pas forcément dans ma nature, mais je n'ai aucune envie de provoquer le destin inutilement, j'attendrais plutôt qu'il se présente à moi, et en attendant, je me fais oublier, dans la mesure où j'en suis capable en tout cas, inutile de faire de vagues. Pas tout de suite, c'est certain. Alors je joue les passagères, et presque les touristes, et je vaque à mes propres occupations dans les rues de New York.

Du peu que j'ai pu en voir, c'est une certitude, je n'aime pas du tout cette ville. Beaucoup moins aérée et agréable que Londres. Les immeubles sont trop haut, les gens sont trop pressés... Rien ne m'y plaît vraiment, et j'ai hâte de retourner en Angleterre... même si j'ai bien compris que ce ne serait certainement pas pour tout de suite. Je suis perdue dans mes penses, j'erre au gré de mes humeurs sans trop prendre garde à l'endroit où je me trouve, et c'est alors que j'aperçois non loin une silhouette familière, et que je ne m'attendais pas du tout à retrouver ici. Je me le serais bien épargné, d'ailleurs, car nous ne pouvons pas vraiment dire que nous nous entendons à la perfection, mais sa présence ici, si loin de chez elle, m'intrigue, forcément, je me dois d'aller lui parler.


-Vinda, c'est bien le dernier endroit où je m'attendais à te revoir.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Vinda Rosier
Messages : 59
Date d'inscription : 15/11/2018
Age du joueur : 30

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Re: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitimeSam 2 Fév - 15:49

Tous les chemins mènent à New York.
La patience était une grande qualité, l’une des plus grandes qualités aux yeux de Vinda. Il était évident que quand on était patient, on pouvait obtenir tout ce qu’on désirait. Et pour le coup, la jeune femme osait croire qu’elle était suffisamment. Gellert Grindelwald était un maître de patience, également, mais en même temps il n’y avait aucune qualité que l’homme ne possédait pas. Quand elle voyait tout ce qu’il faisait, la manière dont il devait supporter toutes ces personnes au MACUSA en se faisant passer pour un autre, clairement on pouvait affirmer qu’il était patient. Et dans une telle situation, il était évident que la patience allait les mener loin. Et Vinda de son côté n’en manquait pas non plus. Oh, elle n’avait pas autant besoin de se cacher que son maître, bien évidemment, mais elle ne pouvait non plus crier sur tous les toits que Grindelwald était là et que bientôt, il allait reprendre la situation en main. Elle devait la jouer fine, donc, ce qu’elle considérait faire plutôt bien. En même temps, si elle n’était pas capable d’agir correctement et de faire les choses de la bonne manière, il était évident que son maître n’aurait pas autant confiance en elle.

Cela dit, Vinda ressemblait quand même à une touriste comme les autres la plupart du temps. Elle prenait donc la peine de se promener dans les rues de New-York, découvrant un peu plus la ville. Son but était quand même de se constituer un certain réseau, ce qu’elle faisait petit à petit. Tranquillement. Et encore une fois, elle considérait qu’elle s’en sortait plutôt bien. Cela dit, pour l’heure, elle n’avait rien prévu de spécial à part voguer au gré de son envie dans les rues de cette grande ville, qu’elle apprenait petit à petit à découvrir. Et à apprécier ? Elle ne saurait le dire. C’était si différent des endroits où elle avait l’habitude d’être en temps normal, mais elle ne trouvait pas non plus la vie si désagréable que ça. Elle s’y faisait de toute façon, en sachant parfaitement qu’elle n’allait pas y passer le reste de sa vie non plus. Elle ne pensait, en tout cas, pas une seule seconde croiser la route d’une personne qu’elle connaissait. Une sacré vieille connaissance oui. Elle connaissait Leta Lestrange depuis qu’elle était gamine, et elle n’avait pas envisagé une seule seconde la croiser. Quand bien même, la présence de Newt Scamander aurait dû la faire tilter, mais elle ne connaissait pas tous les détails de la vie de la jeune Lestrange.

« Leta. » Elle afficha un sourire. « Je peux te retourner exactement la même remarque. » Non, la jeune femme n’avait pas pensé la revoir dans un tel endroit. Cela faisait un moment qu’elles ne s’étaient pas vu, en grande partie parce que l’influence de la famille Rosier passait un peu au dessus de la tête de Vinda. « Qu’est-ce que tu fais à New-York. » Demanda-t-elle pour ne pas être la première à devoir répondre à cette question.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Re: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitimeLun 4 Fév - 9:57




Tous les chemins mènent à New York
Ft. Leta & Vinda

Décidément, New York semble bel et bien être le lieu de rendez-vous privilégié de tous ceux qui n'ont rien à y faire. A croire que l'Europe a été totalement exsangue de sa communauté sorcière pour la concentrer ici, dans cette ville américaine aux hauts buildings. L'appel du chaos, sans doute. J'ignore si c'est vraiment bon signe. Tout ça, cette situation, et surtout mes retrouvailles avec Newt, ça a le don de faire remonter pas mal des choses à la surface, des souvenirs que j'avais cru enfouis mais qui de toute évidence ne l'étaient pas tant. Des sentiments mal refoulés qui affleurent et font tranquillement leur petit bout de chemin. Et comme si cela ne suffisait pas, le destin (s'il existe) place face à moi d'autres fantômes de mon passé. D'abord Yusuf, maintenant Vinda. Disons qu'au moins, Vinda a le mérite de ne pas me sauter à la gorge comme ne s'est pas privé de le faire mon demi-frère. Pour cette raison, je peux bien lui accorder du crédit et de l'attention qu'elle mérite, y compris en répondant à sa question, même si elle ne juge apparemment pas nécessaire de me rendre la pareille. Cela dit, je n'ai rien à cacher. Les raisons de ma venue
à New York sont tout à fait officielles, et je n'ai à mentir à ce sujet auprès de personne.

-J'accompagne mon fiancé
, dis-je alors, ce qui est plus simple que d'admettre que j'aurais sûrement traversé l'Atlantique dans tous les cas, Theseus à mon bras ou non (c'est d'ailleurs moi qui ai insisté pour être du voyage, je sais très bien que l'idée n'était pas très séduisante pour lui). Mais il me donne le prétexte en or de le faire, alors... Theseus Scamander, j'ajoute avant qu'elle n'en demande davantage, ce qui serait forcément advenu. Il est venu s'entretenir avec le MACUSA.

Je ne pense pas avoir besoin d'en dire davantage. Elle sait. Tout le monde sait. Theseus est le frère de Newt, il n'y a aucun besoin de se demander davantage pour quelles raisons Theseus jugerait nécessaire de s'adresser au MACUSA ou à la présidente Picquery.

-Tu n'as pas répondu à ma question
, j'ajoute alors, parce qu'il n'y a aucune raison pour qu'elle ne me rende pas la pareille. Je ne compte pas lui laisser le choix à ce sujet du moins.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidèle de Grindelwald
Vinda Rosier
Messages : 59
Date d'inscription : 15/11/2018
Age du joueur : 30

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Re: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitimeLun 15 Avr - 23:27

Tous les chemins mènent à New York.
Leta Lestrange accompagnait son fiancé. Vinda fut un peu surprise de cette réponse. Pas tant par le fait que la jeune femme accompagne son fiancé, mais plus par le fait qu’elle était fiancée. Non pas que ça soit si étonnant que cela non plus, c’était normal. Leta Lestrange était une jeune femme ravissante, parfaitement en âge de se marier, il n’y avait rien d’étrange au fait qu’elle soit fiancée. Cela dit, Vinda était quand même étonnée de la voir à New-York, de savoir qu’elle avait suivi son fiancé jusqu’ici. C’était une coïncidence ou non ? Clairement, la jeune femme n’en était pas sûre. D’ailleurs, elle lui affirma que ce fiancé en question n’était autre que Theseus Scamander.

Non… vraiment ?

Si Vinda avait cherché à se renseigner sur la vie de Leta Lestrange, elle aurait sans doute appris qu’elle était fiancée, et pas seulement avec n’importe qui, mais avec le frère de Newt Scamander. C’était donc pour cela qu’elle se retrouvait à New-York. Vinda savait bien évidemment que le frère du magizoologiste se trouvait ici, il avait pris la peine de se rendre au MACUSA. Pour défendre son père ou non, Vinda ne pouvait pas le deviner. Elle savait simplement que ce n’était pas forcément ce qu’il y avait de mieux pour la « cause ». Parce qu’il y avait clairement trop d’anglais cherchant à défendre ce jeune homme. Comme Dumbledore. Comme Leta sous ses yeux.

« Oh, eh bien, je suis juste en vacances moi. » Répondit-elle quand son interlocutrice affirma qu’elle n’avait pas pris la peine de répondre à sa question. En effet elle ne l’avait pas fait, mais en même temps elle n’avait pas spécialement envie de répondre à cette question. Non pas qu’elle n’ait pas son excuse, il fallait bien qu’elle justifie sa présence dans cette ville. « Félicitation pour tes fiançailles, je n’étais pas au courant ! » Ajouta-t-elle, parce qu’elle préférait largement se retrouver à parler de la vie et de la situation de Leta, plutôt que de parler d’elle. « Le mariage est pour quand ? » Demanda-t-elle alors, ne pouvant pas s’empêcher de se poser sincèrement la question.

Non parce que le mariage de Scamander et de Leta pouvait quand même avoir de l’importance. Et surtout, ça lui permettait de faire la conversation. Ce n’était pas comme si elles pouvaient trouver autre chose de beaucoup plus intéressant, Vinda n’avait clairement pas l’intention de dire grand-chose à son sujet. Que pouvait-elle dire ? Qu’elle était là dans le but d’aider Grindelwald qui se trouvait présentement au sein du MACUSA – où s’était rendu le fiancé de Leta Lestrange d’ailleurs –, pour l’aider à établir le monde qu’il cherchait à établir ? Non, bien sûr, qu’elle n’allait pas lui dire une telle chose.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Leta Lestrange
Messages : 383
Date d'inscription : 13/12/2017

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Re: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitimeHier à 16:27




Tous les chemins mènent à New York
Ft. Leta & Vinda

Je fronce légèrement les sourcils quand Vinda me répond qu’elle est ici en vacances. C’est une réponse acceptable en soi, ça peut même être la vérité si l’on admet que les rues de New York sont souvent vantées pour leur beauté durant la période des fêtes, mais honnêtement, je me méfie des excuses toutes faites et à peine acceptables, je les tiens en relative suspicion depuis mes retrouvailles avec Yusuf. C’est comme si le monde entier avait décidé de se retrouver aux Etats-Unis en même temps. Et pile au moment où un obscurus avait fait des ravages dans toute la ville et que Grindelwald est en cavale. Moi-même d’ailleurs, je n’aide pas, tout comme Theseus, tout comme Dumbledore – les Dumbledore, même, devrais-je peut-être apprendre un jour. Mais au moins, et même si je sais que ma présence n’est pas apprécié, je la justifie avec sincérité. Peut-être oui que Vinda est sincère et qu’elle est bien ici en vacances, et peut-être que Yusuf s’est soudainement découvert des affaires à régler à New York, mais on ne m’ôtera pas de l’esprit que c’est quand même un peu suspect.

-Au mois de mars,
je réponds d’un ton presque indifférent quand Vinda me demande à quelle date je dois me marier.

Qu’on ne s’y méprenne pas, je suis vraiment heureuse d’épouser Theseus. Mais jamais je n’ai voulu, en revanche, que les choses se passent ainsi, dans ces circonstances. Là, j’ignore même si la date de notre mariage est encore d’actualité, et je m’inquiète bien plus du sort de Newt (même s’il est bien entouré – un peu trop bien, si vous voulez mon avis) que de celui de mes noces futures. Nous pourrons bien les repousser sur le faut, je serais même la première à le suggérer. Je n’ai pas le cœur à cela pour le moment. Je n’ai pas le cœur à grand-chose honnêtement, mais des pensées à revendre, en revanche. Et donc, j’occulterais presque le sujet. Pour l’heure, je le balaie d’un revers de manche. Le mariage, on verra plus tard. Ce n’est pas ce qui m’intéresse ou me préoccupe pour le moment.

-On peut dire que tu as choisi ton moment pour partir en vacances,
j’observe alors avec une pointe d’ironie dans la voix.

C’est que des vacances à New York dans les circonstances présentes n’a pas forcément de quoi réjouir les cœurs.

-Tu es à New York depuis quand ?
je l’interroge ensuite avec curiosité, me demandant ce qu’il y a peut-être à apprendre de sa présence.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda Empty
Message#Sujet: Re: Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda   Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les chemins mènent à New York // FT. Vinda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous les chemins mènent en enfer
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Tous les chemins mènent au rhum ! ➹ KILLIAN
» Tous les chemins mènent à R... au Canada!
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where to find them :: Welcome to the wizarding world :: Manhattan-